Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Devinette
Messages : 1
Inscription : 12 août 2017, 20:36

Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Devinette » 12 août 2017, 21:14

Bonjour à toutes et tous,

Tout d'abord je me présente, car c'est mon premier message ici. Je suis Devinette, 35 ans, mamange depuis le mois de juin, j'ai fait une IMG à 25 SA car on a détecté une hypoplasie du coeur gauche à notre bébé lors de l'écho du 2eme trimestre. C'était ma première grossesse. A l'époque, lire les témoignages de ce forum m'a beaucoup aidée à me préparer psychologiquement à ce que j'allais vivre. Merci à vous, donc, pour l'aide que vous m'avez apportée - sans le savoir vu qu'à ce moment là, je n'ai pas ressenti le besoin de vous écrire.
Avant l'accouchement et après, j'ai traversé des semaines très difficiles, avec beaucoup de questionnements, de larmes et de culpabilité. Ça commence juste à aller mieux, mais il y a encore souvent des coups de blues difficiles à contrôler (mais peut-être ne faut il pas les contrôler).

Il y a un sujet sur lequel j'aimerais avoir vos témoignages. Un mois après la naissance de notre fils, mon homme et moi étions invités avec quelques autres chez un couple d'amis à lui, dont la femme est à son 8eme mois de grossesse. J'y suis allée plutôt sereine, résolue à ce que tout se passe bien : je n'ai pas du tout envie de fuir les femmes enceintes de mon entourage ou de leur en vouloir ou d'être jalouse, car ça ne me ressemble pas du tout. Mais en arrivant chez eux, les émotions m'ont sauté dessus, soudain je ne contrôlais plus rien. Ils étaient tout sourire, elle était aux fourneaux avec son gros gros ventre, il y avait des accessoires pour le bébé un peu partout dans l'appartement (nous y venions pour la première fois car ils ont déménagé récemment, donc nous avons eu droit à la visite en règle). Même sans en faire des tonnes, ils rayonnaient et leur bonheur m'a explosé au visage. J'ai du m'éclipser aux toilettes pour fondre en larmes, je ne voulais pas être jalouse mais je me disais que pour nous aussi ça aurait dû être comme ça, nous aussi on aurait dû recevoir des amis et les accueillir dans un appartement qui respire la joie, mon homme serait allé leur ouvrir la porte et moi j'aurais été dans la cuisine avec mon gros gros ventre...
Bref, ce jour-là j'ai failli partir mais j'ai fini par me ressaisir et j'ai tenu le coup le temps du dej, pour recraquer une fois sur le chemin du retour, dès que nous nous sommes retrouvés seuls moi et mon homme.
C'était il y a 3 semaines mais depuis j'y repense souvent et j'appréhende les prochaines fois. J'ai plusieurs femmes enceintes autour de moi, qui ne sont pas encore très avancées dans leur grossesse, mais quand ce sera très visible comment vais-je réagir ? Et avec les petits bébés, quand ils seront là ? Comment gérer ça ? Comment continuer à être heureuse pour les autres ? Est-ce que ces émotions s'estomperont elles aussi avec le temps ? Comment vivez-vous, ou avez-vous vécu ça ?

Merci pour vos réponses, et bon courage à vous, que vous ayez traversé cette épreuve récemment ou il y a plus longtemps, je suis de tout cœur avec vous et vos bébés perdus.
Devinette, mamange de mon premier bébé né en juin 2017 - IMG à 25 SA, hypoplasie du coeur gauche

Chlea29
Messages : 128
Inscription : 15 novembre 2016, 16:07

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Chlea29 » 12 août 2017, 22:59

Bonsoir devinette
Désolée de t accueillir ici....
Pour répondre à ta question pour moi cela a mit du temps à accepter les bb et les grossesses de mon entourage. les 2 fois où j ai perdu mes filles la même belle soeur était enceinte les 2 fois avec les même écart j ai du voir sa fin de grossesse et accueillir ses 2 garçons. ..j ai attendu pour cela d être prête, de le faire en sachant que tous les regards seraient braqués sur moi.
Il faut s écouter pour que les choses se passent bien. Et pour toi et pour eux aussi....
C est bien que tu es craquée cela aide aussi à avancer.. tout comme en parler.
Plein de courage à vous
Morgane
Elea 11 juillet 2008
Chloe 27 mai 2011
Axelle petit ange 37s 24 janvier 2014
Thea petit ange img 32 s 13 novembre 2016

Natange
Messages : 484
Inscription : 01 mars 2017, 20:58

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Natange » 12 août 2017, 23:27

Bonsoir Devinette,

je suis triste de t'accueillir mais je suis contente si le forum a pu t'aider nun petit peu lors de cette épreuve.
Pour ma part, je n'ai eu aucun problème à voir des femmes enceinte ou à aller voir des nouveaux nés juste après mon img. J'ai une collègue qui a accouché 3 semaines après et je n'ai rien ressenti de négatif. Par contre, c'était complètement différent juste après ma dernière fausse-couche (la grossesse juste avant l'img). Là j'en voulais aux futurs parents de mon entourage car eux allaient avoir la chance d'avoir leur bébé et que moi je venais encore de perdre le mien. Ce sont des sentiments que nous ne contrôlons pas. Nous ne sommes pas responsables de réagir comme ça et il ne faut donc pas culpabiliser. Je ne sais pas très bien ce qui a fait qu'après ma fausse couche ça a été difficile et que ça n'a pas été le cas après l'img.
Il faut pouvoir s'écouter et accepter les émotions ressenties. Je suppose que, petit à petit, le deuil fera son cheminement et te permettra d'être plus sereine fasse aux bébés des autres. Après ma fausse couche, le temps avait effacer mes sentiments négatifs.

Elomamange
Messages : 111
Inscription : 28 juillet 2017, 00:25
Localisation : Toulouse

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Elomamange » 12 août 2017, 23:51

Bonsoir devinette
désolée de t'accueillir ici et d'apprendre ta triste histoire, j'ai dû moi aussi faire une img à 17sa samedi dernier, c'est encore très récent et j'ai moi aussi encore de gros coup de blues...je t'avoue qu'il m'est difficile de voir des femmes enceintes ou des nouveau né, je ne suis pas jalouse mais ca me rend triste, pour moi et pour mon petit ange...j'imagine que cela s'apaisera avec le temps, du moins je l'espère mais je crois que c'est normal , c'est un rêve qui s'est brisé et il faut du temps pour s'en remettre.
Je te souhaite plein de courage dans cette épreuve , a bientot
Élodie maman de D. Né en 2014 et mamange de mon tout petit I.ma petite étoile ⭐️Né sans vie à 17sa le 05/08/2017 à jamais dans mon cœur...

Anne2017
Messages : 838
Inscription : 05 mars 2017, 11:36

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Anne2017 » 12 août 2017, 23:53

Bonjour Devinette,

Je comprends bien ta détresse, j'ai vécu quelque chose de similaire mais dans le cadre professionnel. Une femme pas vu depuis mon IMG avec qui j'avais rdv pour reprendre les travaux stroppés du fait de mon arrêt qui entre dans la salle de réunion, enceinte de 7 mois.

Autrement dis, quand nous travaillions ensemble en décembre, j'etais enceinte et elle aussi, et notre terme était sensiblement le même. Et quelques mois plus tard, elle se préparait à avoir son bébé et moi je le pleurait. J'ai réussi à m'éclipser au wc pour pleurer. Mais ce rendez-vous est resté gravé dans ma mémoire.

Par ailleurs j'ai pris sur moi de profiter des petits croisés au hasard des rencontres familiales ou amicales. Je me rassasie de joues potelées, de sourires et de rires, et je ne laisse la tristesse me submerger qu'à leur départ. C'est la méthode que j'ai trouver pour gérer ces moments car la peine que je ressent ensuite est compensée par le plaisir que j'ai pris avec ces petits bouts...
Anne,
Maman d'un petit garçon né sans vie le 23/02/17

Mariem
Messages : 29
Inscription : 20 juillet 2017, 18:26

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Mariem » 13 août 2017, 00:23

Devinette, mamanges, je suis de tout cœur avec vous et triste de voir que nous sommes si nombreuses, ce sujet est tellement réel au quotidien, cela fait presque 4 mois déjà, je ressors de ma bulle en prenant les transports en commun mais je n'arrive toujours pas à regarder une femme enceinte ni à ne pas regarder tristement les petits bébés croisés pourtant j'ai eu des etapes où en les voyant je me disais "bientôt moi pour de vrai"
Ce qui m'a aidé récemment c'est lorsque je me suis retrouvée à une soirée avec l'arrivée tardive d'un couple d'invité parmi nous que je ne connaissais pas, j'ai réalisé tardivement que la femme etait enceinte, lorsqu'ils ont parlé de l'heureux événement prochain, j'ai quitté la terrasse et me suis isolée...
Mon amie m'a confié plus tard que le couple avait traversé une IMG l'année précédente. Jai réalisé combien nous ne connaissons pas la réalité de la vie de chacun, je ne peux encore m'empêcher de détourner le regard la plupart du temps mais je me dis aussi que la femme que je croise peut être l'une d'entre nous quelques mois ou années plus tard et qu'enfin la vie lui apporte le bonheur à son tour, et l'espoir revient
Je voulais vous partager cela, je n'ai pas les clés car je n'y arrive pas vraiment non plus mais j'ai réalisé cela
Bien à vous
maman de Joaquim né sans vie en avril 2017 à 27sa

Laura78
Messages : 18
Inscription : 30 juillet 2017, 07:12

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Laura78 » 13 août 2017, 10:43

Bonjour ,

Ne culpabilise pas c'est normal, on a beau essaye de prendre sur nous mais nos émotions nous submerge.
Moi j'ai eu mon img le 2 août et jour pour jour 1 semaine après une amie à accoucher de son fils. Je suis heureuse pour elle mais ca m'a fait pleurer et passer une horrible soirée. Ce sentiment d'injustice est normal.
Depuis c'est vrai je vois beaucoup de femmes enceintes quand je fais les courses ... et ca me fend le coeur ...
mais comme tu dis le fait d être sur ce forum et lire les témoignages ca me fait sentir moins seule dans cette souffrance.

Je vous souhaite à toute de réussir à traverser cette dure épreuve et d'avoir un bebe en pleine forme 😘
Maman d'Ethan 2010, maman de Lana 2013, mamange de ma petite étoile Serena née le 02.08.2017 suite img t21 ti amo amore ❤️ 2018 espoir d'un nouveau bébé

Anne-Sibylle
Messages : 68
Inscription : 26 février 2017, 10:10

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Anne-Sibylle » 13 août 2017, 16:11

Bonjour Devinette,
J'ai vécu une IMG à 17 semaines pour hypoplasie du coeur gauche également, c'était le 24 février dernier ,
Je comprends malheureusement très bien toute la fragilité qui peut envahir ainsi notre coeur à n'importe quel moment...Même lorsque toute notre volonté et toute notre force sont réunies pour faire face , l'imprévisible vient souvent du plus profond de nous-même et sans que nous sachions l'expliquer , la fêlure de notre coeur se réveille soudain pour venir nous abîmer encore et encore ...Je n'ai malheureusement pas de clés...
Le témoignage de Mariem est très beau et je suis d'accord avec le fait que se dire qu'on ne connait pas les personnes et leur histoire permet de ne pas se laisser envahir par l'envie d'être comme eux...même si ce sentiment est parfois incontrôlable
Je dis cela alors que le médecin qui nous suivait nous a donné un seul conseil après l'img : "prenez soin de vous"...Nous avons vite compris que prendre soin de nous nécessitait de ne pas s'exposer ...c'était trop douloureux de continuer normalement sa vie sociale...c'était impossible
On recommence petit à petit à avoir une vie sociale , parfois les autres nous l'imposent , et je trouve cela très difficile à gérer...même 5 mois après.
Je fais confiance au temps qui passe, et à une jolie phrase de Lamartine "Quand tout change pour toi, la nature est la même, Et le même soleil se lève sur tes jours" alors quand l'émotion me submerge , je regarde un nuage, le soleil, ou un arbre et cela contribue à m'apaiser un peu...mais je ne sais pas comment l'expliquer ...
Courage, seul le temps est la clé...et nous n'avons aucun pouvoir dessus, se laisser porter par la confiance et l'espérance m'apparait comme le seul chemin, mais moi aussi je voudrais tant avoir des solutions concrètes pour avancer plus vite , et surtout efficacement pour moins souffrir car je reste malgré tout très en colère face à mon chagrin...
Anne-Sibylle
Maman de Mathilde née le 12 juillet 2014 et Maman d'Aimée née sans vie le 24 février 2017.

Steph
Messages : 22
Inscription : 22 juillet 2017, 21:30

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par Steph » 13 août 2017, 23:41

Bonjour Devinette,

Je comprends aussi ce que tu ressens. Cela fait 2mois et demi que notre princesse nous a quitté.
Voir dans la rue de jeunes parents me fait mal. Entendre une petite fille dire papa est très dur car je me dis que je n'entendrais jamais ma fille appeler mon conjoint papa, je ne l'entendrais jamais m'appeler maman, je ne connaîtrais jamais son rire...
Je suis jalouse de ces couples mais paradoxalement, je ne le suis pas des couples de mon entourage. Ma belle-soeur et moi étions enceintes ensembles pendant quelques mois. Elle a accouché en mars et je vais être la marraine de son fils. Le baptême aura lieu à la fin du mois. J'ai revu ses enfants hier avec appréhension. Je ne savais pas comment j'allais réagir et comment allait réagir mon homme. J'ai eu les larmes aux yeux les premières minutes mais après tout s'est bien passé.
Avec mon conjoint nous en avons parlé ce matin et l'on s'est rendu compte que cela nous avait fait du bien. Avoir mon filleul de 6 mois dans les bras m'a en quelques sorte soulagé mais je ne sais pas pourquoi. C'est étrange comme sentiment.

J'ai été comme ton amie, enceinte avec le gros ventre dans ma cuisine en recevant des amis et le sourire aux lèvres, heureuse comme jamais. Maintenant je suis nostalgique de ces moments d'insouciance et de bonheur. Comment ai-je pu passé de ce bonheur à ce malheur ?

Je pense qu'il va te falloir du temps. Nous ne sommes pas toutes pareils et cela peut prendre plus temps à certaines qu'à d'autres. Surtout, ne refoule pas tes émotions et soit indulgente avec toi. On a toutes le droit de craquer et le besoin aussi.
Mamange d'Emma née le 09 juillet 2017 et devenue un petit ange quelques minutes après.

MarieK
Messages : 4
Inscription : 06 août 2017, 12:44

Re: Les autres femmes enceintes, les autres mamans

Message par MarieK » 14 août 2017, 02:05

Bonsoir Devinette,
Il y a bientôt 2 ans que mon fils est décédé suite à une IMG et le sujet de la grossesse et de la maternité reste toujours sensible pour moi, mais beaucoup moins douloureux que dans les premiers temps.
Une de mes collègues était enceinte en même temps que moi (même terme) ; après l'IMG, j'angoissais à l'idée de la recroiser, j'avais honte de ne plus avoir mon fils et j'avais peur de ma réaction. On avait déjà été enceinte en même temps pour notre premier enfant, mais là c'était inimaginable pour moi d'aller la voir, j'aurais aimé lui rendre visite mais je sentais que c'était au dessus de mes forces, il fallait que je me préserve.
Finalement je n'ai pas eu l'occasion de la revoir (j'ai quitté mon travail et déménagé).
Quelques mois après l'IMG, j'apprends qu'une amie est enceinte. Pendant toute la grossesse, je suis à la fois heureuse pour elle, contente de pouvoir lui donner des conseils sur la grossesse et l'accouchement et en même temps à chaque fois que je suis en contact avec elle, je suis perturbée, touchée, ça fait remonter à la surface tous les sentiments complexes liés au deuil et que j'essaie de masquer à l'époque.
Je me souviens d'avoir eu le sentiment, -un peu paranoïaque j'avoue !- que je représentais quelque chose de négatif dans un contexte qui se doit de n'être que positif, j'avais l'impression d'être celle qui rappelait qu'une grossesse peut mal se terminer et que perdre un enfant, ça arrive.
Au mois d'août, arrive le moment tant redouté, je rends visite à mon amie après son accouchement. Je ne suis pas allée à la maternité (il s'agissait de la même que la mienne et je ne pouvais pas y retourner).
J'appréhendais mais je me suis dit qu'il était temps que je me confronte à un nouveau né et que j'accueille cette petite fille comme il se doit. J'ai pleuré quand je l'ai vu mais mon amie a bien compris ma réaction, puis j'ai passé un bon moment avec elles. Je n'ai pas porté la petite dans mes bras ce jour là, ça me demandait trop d'efforts et je ne voulais pas qu'elle sente mon stress. Je l'ai fait la fois suivante et ça s'est très bien passé. Depuis, je passe d'agréables moments avec la petite, sans être bouleversée.
Tous ces moments ont été des étapes difficiles pour moi mais tellement constructives. C'est comme une thérapie comportementale, une série d'exercices que me présente la vie et que je fais, en acceptant que je puisse être dans l'émotion et j'en sors grandie à chaque fois.
En ce moment, deux amies très proches sont enceintes et je partage avec beaucoup plus de légèreté leurs grossesses.
Et lorsque leurs beaux projets me rappellent le vide et la douleur de l'absence de mon fils, cela me permet d'avancer encore plus sur le chemin de la reconstruction.
En fin d'année, je devrai me rendre deux fois à la maternité, j'y pense parfois avec appréhension (l'idée de voir un nouveau-né me fait toujours un peu peur), puis je me dis que la vie continue. J'ai eu longtemps la sensation que le temps s'était arrêté depuis la mort de mon fils, mais la vie autour n'a jamais cessé -, alors j'irai rencontrer ses petits bébés et avec joie j'en suis sûre, enfin je vais tout faire pour !
Pour toi Devinette, l'événement est encore récent et il est normal que ce soit aussi douloureux, à vif. Effectivement, il faut prendre soin de toi, c'est à dire te préserver, ne pas avoir honte d'être submergée par les émotions, te faire confiance et t'écouter.
Pour ma part, j'ai eu la sensation d'être lente à faire mon deuil et j'étais souvent impatiente d'en sortir, mais les moments où j'avançais le plus dans ce douloureux travail, c'était quand je m'autorisais à craquer et que les émotions sortaient.

Je pense bien à toi ainsi qu'aux autres courageuses maman de ce forum et j'envoie de belles pensées d'amour à nos petits anges.

Marie

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Celita et 3 invités