MFIU au terme

Murielle
Messages : 15
Inscription : 31 mars 2020, 09:52

MFIU au terme

Message par Murielle » 31 mars 2020, 10:14

Bonjour,

Ce jour où je me suis inscrite sur ce groupe. Quelques semaines, où chaque jour je me rends compte que ce drame touche de nombreux parents quel qu'en soit la forme, et que ce qui nous rassemble ici, c'est une douleur inouie qui s'inscrit dans nos chairs et que jamais au grand jamais nous n'aurions une once imaginé que cela nous arrive à nous. Pourquoi nous ? Qu'avons nous fait ? Qu'avons nous fait de mal ici sur terre ou avant pour payer ce prix ? Autour de nous les bébés naissent vivants, ils sont en bonne santé, ils pleurent, ils crient et quel bonheur de n'avoir en seul souci que de se plaindre d'être réveillés toutes les 2-3h, de manquer de sommeil..Mais quel bonheur que ces futilités là ! Et d'un autre côté heureusement que ces bonheurs existent car c'est là une petite bouée qui nous dit mais pourquoi pas nous un jour ? Un jour que l'on ne voit pas aujourd'hui, mais après tout, qui voit l'avenir ? Et de toute façon, même si on le voyait qu'est ce qu'on ferait ? Qu'est ce qu'on peut faire ?

Je voulais partager mon expérience, pour trouver d'autres témoignages et du réconfort à travers vos mots/maux..
Aujourd'hui à bientôt 3 mois du départ de ma fille, je replonge par instant dans la douleur incontrôlable, la faute au quotidien, à la reprise du travail, à ma belle soeur qui va accoucher ce vendredi, à mes amis qui sont confinés avec leur bébés....à mon compagnon qui n'est pas prêt à se relancer encore dans un projet de second bébé..au temps aussi...

J'ai perdu mon petit bébé, mon tout petit bébé le 9 Janvier dernier en l'espace d'un claquement de doigts ; Comme ça. Je me suis couchée à minuit, ma fille vivait elle a donné des coups de pieds dans le dos de papa. Le 9, on était à 1 jour des 41 SA, 1 p***** de jour de la fin. La chambre était prête, la table à langer aménagée, nous venions de faire les courses 3h plus tôt parce que tu sais, dans les tutos des Maternelles on dit qu'il faut faire des courses pour ne pas courir à droite à gauche ensuite ; De toute façon, on aura pas le temps hein, on sera trop crevés.

J'ai passé une grossesse IDYLLIQUE, parfaite, à part un mal de dos, parce que mon bébé à la 3ème écho ne s'était pas retournée, mais elle l'a fait 10 jours après. J'ai même fait de l'acupuncture pour aider à cela..Lié ou pas, elle l'a fait, de toute façon elle est intelligente ma fille. A chaque échographie tout est parfait, casi car à la seconde échographie on nous décèle une AOU, une artère ombilicale unique. Mais ne vous inquiétez pas madame, si les organes sont parfaits, alors il n'y a AUCUNE RAISON de s'inquièter.. Mon compagnon est médecin, il me confirme, trisomie 13 et 18 si il y a un problème visible à l'écho. L'écho ne montre rien, tout est visiblement parfait. Chaque doigts, les reins, le coeur.. Vous aurez un petit bébé c'est le seul risque. Bon.. un petit bébé.. c'est pas grave s'il est en bonne santé..

Nous sommes bien suivis à l'hôpital, le professeur est spécialiste des grossesse à risque, mais moi comme je l'ai vu en privé j'ai pu le voir une fois, et 2 fois. Puis il me dit que ma grossesse est à bas risque alors j'accepte d'être suivie par une sage femme, je suis sereine.. Il écrit lui même grossesse à bas risque sur mon dossier et me donne rdv avec une équipe anténatale pour une échographie de contrôle.

Pendant plus de 45 minutes, un spécialiste fait une échographie du coeur du bébé, passe au crible chaque échange sanguin du cerveau, du coeur, vérifie la croissance, me montre qu'elle aura des cheveux... Et me dit que tout va bien.. ça sera un gros bébé même, environ 3kg8, 4kg peut etre.... Je tombe des nus, ce n'est pas ce qu'on m'avait dit... Et puis d'abord elle sort d'où cette artère ombilicale unique ? Mon frère vient d'avoir un bébé, il n'a pas eu ça avec sa femme...Pourquoi moi ? 2% de la population ? Et je suis dedans ?

Mais non ne vous inquiétez pas madame, mais non, ne t’inquiète pas me disent mes amies qui viennent d'accoucher d'un bébé en bonne santé..

Après tout, qui va dire à une future maman, si inquiète toi, ne t'attache pas, tout peut arriver.

Est ce que tu as lu ? sur l'écho ? il est écrit que l'échographie n'est pas fiable à 100% qu'on ne voit pas tout... Chaque fois je lis cette phrase... puis je la mets de côté.. Stresser ? Il parait que ce n'est pas bon pour le bébé... Il parait plein de choses, il faut faire plein de choses; il ne faut pas faire plein de choses... Aujourd'hui et même avant je les Emmerde. Fais ne fais pas, tu contrôles rien, et encore moins ça.

Tu crées la vie, tu la donnes à ton petit embryon et c'est tout... tu fais attention à ne pas boire, ne pas fumer, ne pas manger ci ça... à côté de toi il y a des bébés qui naissent vivants avec des mamans qui ont bu, ou se sont droguées ou autre addiction..

Ya pas de règles... mais tu fais attention, et tu re feras attention pour les petits frères ou les petites soeurs..

Iris est née le 10 à 5h du matin, j'ai accouché de ma fille, nous avons accouché avec mon compagnon de notre bébé dans le silence et les larmes, alors que nous étions arrivés la veille et qu'on nous avait annoncés et que nous avons vu sur l'écran son coeur immobile.. Impossible de le trouver au monito, nous ne l'avons jamais trouvé. Et là, c'est la terre qui s'ouvre en 2....c'est l'incompréhension.. tu as des contractions, ça fait mal...c'est pas possible...J'ai ses affaires pour sa naissance, j'ai tout prévu, TOUT.

Mais il faut accoucher, il faut quoi ?? accoucher ? je ne comprends pas... Tout allait bien, pendant 9 mois, 9 mois entiers le dernier jour !! Le tout dernier jour !!! Ma seule préoccupation c'était d'éviter les " alors tu accouches quand ? tu as des contractions ?, " que c'est saoulant ça....laissez moi tranquille, jsuis zen, mon bébé est zen c'est tout.....

Depuis le 9 janvier dernier je ne vis plus, tout du moins, je survis, nous survivons avec son papa. Un mélange de : je ne me rends pas compte que je suis maman, évidemment les phrases : vous etes jeunes vous en re ferez d'autres, comment ça va ? on veut venir te prendre dans les bras, on veut pleurer avec toi....

Mais moi je ne suis pas le pansement des autres qui viendront pleurer et qui repartiront chez eux câliner leur bébé, mais comment leur en vouloir à long terme ? Je ne souhaite ça à personne, je leur pardonne leur questions bêtes, maladroites et stupides.. Ils nous aiment et sont là.. amis et familles...

Le 22 Janvier dernier, j'ai enterrée Iris auprès de ma mère, je vous assure que quand le destin s'acharne, il s'acharne.. et ça va continuer j'en suis certaine.. Tout peut arriver. Effectivement on ne se rend compte que l'on est fort que quand c'est votre seule option de survie.

Tous les jours je suis allée la voir et je vais la voir, son petit corps si mignon... Mais qui s'abime chaque jour.. J'ai choisi avec son papa son cerceuil, j'ai organisé et j'organise l'enterrement de mon bébé, mon tout petit bébé qui, il y a peu bougeait dans mon ventre...

Aujourd hui je n'ai plus que les stygmates de l'accouchement, les douleurs physique et mentales..

Et pourtant... Iris ma fille, mon tout petit moi, j'ai eu l'honneur de te porter en moi, tu m'as rendue heureuse pendant 9 mois, et je ne regrette pour rien au monde ces 9 mois de bonheur. J'ai la chance inouie d'etre avec ton papa, un papa fort, un papa brisé aujourd hui...Mais les années de bonheur existent depuis que je l'ai rencontré, et elles existeront forcement encore, puisque je les ai vécues...

Je referai tout, la rencontre avec ton papa, ton projet de venue... te porter ma fille...ma fierté, je suis fière de toi, Iris, 51 cm et 3kg460 d'amour véritable et pur...

Ma tristesse est infinie mais sans colère pour le moment...Nous avons refait tous les scénarios possibles chaque jour, et si nous avions fait ceci, et si nous avions fait cela....Nous avons tout bien fait, l'équipe médicale a tout bien fait..La sage femme a été d'une douceur et d'un accompagnement extraordinaire...Et rien, n'aurait pu empecher cela....ce drame...Il s'est passé quelque chose...nous ne le saurons sans doute jamais, car la medecine a ses limites...Et je ne serai sereine un jour en tenant dans mes bras et longtemps ton frere ou ta soeur vivant(e)...En attendant, à tous les parents, papa, maman qui vivent, ont vécu ou vont vivre ce drame, vous êtes les seuls à nous comprendre et vous lire nous apaisent un peu...M'apaisent un peu...car nous ne sommes pas seuls dans ce cauchemar infini...

Et des fois, des bouées de bébés arc en ciel comme je le lis apparaissent... alors peut être que toutes ces petites bouées un jour nous ramèneront à la surface et que l'on pourra respirer..En attendant P***** qu'est ce qu'on déguste...un pieu dans le coeur chaque jour.... Mais encore une fois un honneur de t'avoir porté ma fille et même si aujourd'hui mon rôle de maman ne s'est résumé qu'à prendre soin de ton petit corps, je l'ai fait jusqu'au bout et tout a été parfait car c'était à moi de le faire, je suis ta maman et je t'aime jusqu'à l'infini et plus que moi depuis que je t'ai vue avec ton papa, depuis que j'ai vu ton incroyable beauté. Merci pour ces 9 mois de bonheur, on y était presque à quelques heures près...la vie, la mort en a décidé autrement...non pas vous... pas encore..

A tous nos bébés....A tous ces parents..A Iris mon infini
Maman d'Iris née à terme le 10.01.2020 partie le 9.01 MFIU

Coccinelle79
Messages : 65
Inscription : 24 février 2020, 11:32

Re: MFIU au terme

Message par Coccinelle79 » 31 mars 2020, 11:09

Bonjour Murielle.
A des détails près, nous avons la même histoire.
Je pleure en lisant tes mots, tes lignes...
Aujourd'hui, si ce n'est échanger avec toi si tu en as envie/besoin, je ne suis pas en mesure de t'apporter davantage car je suis exactement dans la même situation, si ce n'est que j'ai accouché le 12/02/2020 donc 1 mois après toi.
Je suis tellement tellement désolée pour vous.
Je ne doute aucunement que nos enfants se retrouvent entre eux quelque part, tout comme nous nous retrouvons nous tous ici.
Je reste dispo si besoin.
Alexia
Alexia.
Ma coccinelle, décédée au cours de sa naissance. 👼

Nyfa
Messages : 146
Inscription : 22 juillet 2018, 20:20
Localisation : Sens

Re: MFIU au terme

Message par Nyfa » 31 mars 2020, 11:18

Murielle,

Ton témoignage me touche particulièrement, tu emploies les mots justes, doux et remplis d amour pour Iris, ta fille, ta princesse, ton enfant.
1 jour... 24 h... une goutte d eau dans l'océan, si près du but.. mais cette goutte d eau t a séparé à jamais de ton enfant, c'est cruel, inimaginable...
Les pourcentages de cas... les pourquoi nous ?
Des milliers de questions qui tournent dans nos têtes et les "Si "
Tu as accompagné Iris jusqu'au bout, tu as tout fait pour elle et avoir eu le courage de le faire est une magnifique preuve d amour.
J ai également accompagné mon fils et c'est malheureusement tout ce que j ai pu faire mais j en avais le besoin, lui donner tour mon amour, puiser la force dans le bonheur de l avoir porté pour le faire.

Tu trouveras sur ce forum du soutien et bcp de témoignages aussi beaux que tristes mais tous emplis d amour d'un parent à son enfant.

Je te souhaite du courage pour apprendre à vivre sans Iris.
Un jour viendra où tu lui donneras un petit frère ou une petite sœur et le bonheur reviendra.
Elle fait et fera partie de vous à jamais.

Tendres pensées à tous nos anges ❤
Mamange d un petit garçon, Silas né sans vie le 24 juin 2018 à 23 sa, MFIU.
L essentiel dans ma vie est de savoir que tu as été là.
L essentiel dans mon coeur est de savoir que tu y resteras. Je t aime de tout mon âme ❤️

Chaz
Messages : 25
Inscription : 06 mars 2020, 13:10

Re: MFIU au terme

Message par Chaz » 31 mars 2020, 11:41

Murielle ,
Ton histoire est très touchante et me rappelle que trop la mienne ...
Je n’étais qu’à 6 mois de grossesse quand on nous a annoncé que le petit cœur de ma fille s’était soudainement arrêter alors que 3 jours avant à l’écho tout aller très bien , les flux étaient bon , elle devait juste être un peu petite donc un risque de la faire sortir un peu plus tôt que la DPA mais : « ne vous inquiétez pas , tout va très bien se passer »...

Ma gyneco n’y est pour rien la pauvre mais bon...on se pose des tonnes de questions, on refait le scénario surtout celui où on les voient dire :ah non désolée c'est la machine qui ne fonctionne pas, votre fille va bien » mais non ce n’est pas la réalité ...
même maintenant que l’on sait ce qu’il s’est passé je ne me sens pas « mieux »pour autant , je me dis pourquoi les traitements on me les a pas donnés à cette grossesse pourquoi on me parle déjà de la prochaine?
Et de tout ce qu’on va mettre en place ??
Ma tête va exploser avec toute ces questions mais voila on ne refera pas l’histoire ...

Tu as accompagné ta petite Iris jusqu’au bout , tu as fait le maximum pour elle et cela est très important, j’ai pu le faire pour ma fille est c’était essentiel pour moi qu’elle voit de la ou elle et que son papa et sa maman l’aime très fort et s’occupent d’elle ...

Je te souhaite beaucoup de courage.
Ta petite Iris sera toujours avec toi, elle fait partie de toi et elle sera ta force pour avancer.

Je suis sûre que de la haut ils veillent sur nous , ils jouent ensembles et sont heureux nos petits anges 💕
Maman de Ninon, née sans vie le 24/02/2020 suite à MFIU

Tortue
Messages : 66
Inscription : 29 février 2020, 16:12

Re: MFIU au terme

Message par Tortue » 31 mars 2020, 13:36

Murielle a écrit :
31 mars 2020, 10:14
Bonjour,

Ce jour où je me suis inscrite sur ce groupe. Quelques semaines, où chaque jour je me rends compte que ce drame touche de nombreux parents quel qu'en soit la forme, et que ce qui nous rassemble ici, c'est une douleur inouie qui s'inscrit dans nos chairs et que jamais au grand jamais nous n'aurions une once imaginé que cela nous arrive à nous. Pourquoi nous ? Qu'avons nous fait ? Qu'avons nous fait de mal ici sur terre ou avant pour payer ce prix ? Autour de nous les bébés naissent vivants, ils sont en bonne santé, ils pleurent, ils crient et quel bonheur de n'avoir en seul souci que de se plaindre d'être réveillés toutes les 2-3h, de manquer de sommeil..Mais quel bonheur que ces futilités là ! Et d'un autre côté heureusement que ces bonheurs existent car c'est là une petite bouée qui nous dit mais pourquoi pas nous un jour ? Un jour que l'on ne voit pas aujourd'hui, mais après tout, qui voit l'avenir ? Et de toute façon, même si on le voyait qu'est ce qu'on ferait ? Qu'est ce qu'on peut faire ?

Je voulais partager mon expérience, pour trouver d'autres témoignages et du réconfort à travers vos mots/maux..
Aujourd'hui à bientôt 3 mois du départ de ma fille, je replonge par instant dans la douleur incontrôlable, la faute au quotidien, à la reprise du travail, à ma belle soeur qui va accoucher ce vendredi, à mes amis qui sont confinés avec leur bébés....à mon compagnon qui n'est pas prêt à se relancer encore dans un projet de second bébé..au temps aussi...

J'ai perdu mon petit bébé, mon tout petit bébé le 9 Janvier dernier en l'espace d'un claquement de doigts ; Comme ça. Je me suis couchée à minuit, ma fille vivait elle a donné des coups de pieds dans le dos de papa. Le 9, on était à 1 jour des 41 SA, 1 p***** de jour de la fin. La chambre était prête, la table à langer aménagée, nous venions de faire les courses 3h plus tôt parce que tu sais, dans les tutos des Maternelles on dit qu'il faut faire des courses pour ne pas courir à droite à gauche ensuite ; De toute façon, on aura pas le temps hein, on sera trop crevés.

J'ai passé une grossesse IDYLLIQUE, parfaite, à part un mal de dos, parce que mon bébé à la 3ème écho ne s'était pas retournée, mais elle l'a fait 10 jours après. J'ai même fait de l'acupuncture pour aider à cela..Lié ou pas, elle l'a fait, de toute façon elle est intelligente ma fille. A chaque échographie tout est parfait, casi car à la seconde échographie on nous décèle une AOU, une artère ombilicale unique. Mais ne vous inquiétez pas madame, si les organes sont parfaits, alors il n'y a AUCUNE RAISON de s'inquièter.. Mon compagnon est médecin, il me confirme, trisomie 13 et 18 si il y a un problème visible à l'écho. L'écho ne montre rien, tout est visiblement parfait. Chaque doigts, les reins, le coeur.. Vous aurez un petit bébé c'est le seul risque. Bon.. un petit bébé.. c'est pas grave s'il est en bonne santé..

Nous sommes bien suivis à l'hôpital, le professeur est spécialiste des grossesse à risque, mais moi comme je l'ai vu en privé j'ai pu le voir une fois, et 2 fois. Puis il me dit que ma grossesse est à bas risque alors j'accepte d'être suivie par une sage femme, je suis sereine.. Il écrit lui même grossesse à bas risque sur mon dossier et me donne rdv avec une équipe anténatale pour une échographie de contrôle.

Pendant plus de 45 minutes, un spécialiste fait une échographie du coeur du bébé, passe au crible chaque échange sanguin du cerveau, du coeur, vérifie la croissance, me montre qu'elle aura des cheveux... Et me dit que tout va bien.. ça sera un gros bébé même, environ 3kg8, 4kg peut etre.... Je tombe des nus, ce n'est pas ce qu'on m'avait dit... Et puis d'abord elle sort d'où cette artère ombilicale unique ? Mon frère vient d'avoir un bébé, il n'a pas eu ça avec sa femme...Pourquoi moi ? 2% de la population ? Et je suis dedans ?

Mais non ne vous inquiétez pas madame, mais non, ne t’inquiète pas me disent mes amies qui viennent d'accoucher d'un bébé en bonne santé..

Après tout, qui va dire à une future maman, si inquiète toi, ne t'attache pas, tout peut arriver.

Est ce que tu as lu ? sur l'écho ? il est écrit que l'échographie n'est pas fiable à 100% qu'on ne voit pas tout... Chaque fois je lis cette phrase... puis je la mets de côté.. Stresser ? Il parait que ce n'est pas bon pour le bébé... Il parait plein de choses, il faut faire plein de choses; il ne faut pas faire plein de choses... Aujourd'hui et même avant je les Emmerde. Fais ne fais pas, tu contrôles rien, et encore moins ça.

Tu crées la vie, tu la donnes à ton petit embryon et c'est tout... tu fais attention à ne pas boire, ne pas fumer, ne pas manger ci ça... à côté de toi il y a des bébés qui naissent vivants avec des mamans qui ont bu, ou se sont droguées ou autre addiction..

Ya pas de règles... mais tu fais attention, et tu re feras attention pour les petits frères ou les petites soeurs..

Iris est née le 10 à 5h du matin, j'ai accouché de ma fille, nous avons accouché avec mon compagnon de notre bébé dans le silence et les larmes, alors que nous étions arrivés la veille et qu'on nous avait annoncés et que nous avons vu sur l'écran son coeur immobile.. Impossible de le trouver au monito, nous ne l'avons jamais trouvé. Et là, c'est la terre qui s'ouvre en 2....c'est l'incompréhension.. tu as des contractions, ça fait mal...c'est pas possible...J'ai ses affaires pour sa naissance, j'ai tout prévu, TOUT.

Mais il faut accoucher, il faut quoi ?? accoucher ? je ne comprends pas... Tout allait bien, pendant 9 mois, 9 mois entiers le dernier jour !! Le tout dernier jour !!! Ma seule préoccupation c'était d'éviter les " alors tu accouches quand ? tu as des contractions ?, " que c'est saoulant ça....laissez moi tranquille, jsuis zen, mon bébé est zen c'est tout.....

Depuis le 9 janvier dernier je ne vis plus, tout du moins, je survis, nous survivons avec son papa. Un mélange de : je ne me rends pas compte que je suis maman, évidemment les phrases : vous etes jeunes vous en re ferez d'autres, comment ça va ? on veut venir te prendre dans les bras, on veut pleurer avec toi....

Mais moi je ne suis pas le pansement des autres qui viendront pleurer et qui repartiront chez eux câliner leur bébé, mais comment leur en vouloir à long terme ? Je ne souhaite ça à personne, je leur pardonne leur questions bêtes, maladroites et stupides.. Ils nous aiment et sont là.. amis et familles...

Le 22 Janvier dernier, j'ai enterrée Iris auprès de ma mère, je vous assure que quand le destin s'acharne, il s'acharne.. et ça va continuer j'en suis certaine.. Tout peut arriver. Effectivement on ne se rend compte que l'on est fort que quand c'est votre seule option de survie.

Tous les jours je suis allée la voir et je vais la voir, son petit corps si mignon... Mais qui s'abime chaque jour.. J'ai choisi avec son papa son cerceuil, j'ai organisé et j'organise l'enterrement de mon bébé, mon tout petit bébé qui, il y a peu bougeait dans mon ventre...

Aujourd hui je n'ai plus que les stygmates de l'accouchement, les douleurs physique et mentales..

Et pourtant... Iris ma fille, mon tout petit moi, j'ai eu l'honneur de te porter en moi, tu m'as rendue heureuse pendant 9 mois, et je ne regrette pour rien au monde ces 9 mois de bonheur. J'ai la chance inouie d'etre avec ton papa, un papa fort, un papa brisé aujourd hui...Mais les années de bonheur existent depuis que je l'ai rencontré, et elles existeront forcement encore, puisque je les ai vécues...

Je referai tout, la rencontre avec ton papa, ton projet de venue... te porter ma fille...ma fierté, je suis fière de toi, Iris, 51 cm et 3kg460 d'amour véritable et pur...

Ma tristesse est infinie mais sans colère pour le moment...Nous avons refait tous les scénarios possibles chaque jour, et si nous avions fait ceci, et si nous avions fait cela....Nous avons tout bien fait, l'équipe médicale a tout bien fait..La sage femme a été d'une douceur et d'un accompagnement extraordinaire...Et rien, n'aurait pu empecher cela....ce drame...Il s'est passé quelque chose...nous ne le saurons sans doute jamais, car la medecine a ses limites...Et je ne serai sereine un jour en tenant dans mes bras et longtemps ton frere ou ta soeur vivant(e)...En attendant, à tous les parents, papa, maman qui vivent, ont vécu ou vont vivre ce drame, vous êtes les seuls à nous comprendre et vous lire nous apaisent un peu...M'apaisent un peu...car nous ne sommes pas seuls dans ce cauchemar infini...

Et des fois, des bouées de bébés arc en ciel comme je le lis apparaissent... alors peut être que toutes ces petites bouées un jour nous ramèneront à la surface et que l'on pourra respirer..En attendant P***** qu'est ce qu'on déguste...un pieu dans le coeur chaque jour.... Mais encore une fois un honneur de t'avoir porté ma fille et même si aujourd'hui mon rôle de maman ne s'est résumé qu'à prendre soin de ton petit corps, je l'ai fait jusqu'au bout et tout a été parfait car c'était à moi de le faire, je suis ta maman et je t'aime jusqu'à l'infini et plus que moi depuis que je t'ai vue avec ton papa, depuis que j'ai vu ton incroyable beauté. Merci pour ces 9 mois de bonheur, on y était presque à quelques heures près...la vie, la mort en a décidé autrement...non pas vous... pas encore..

A tous nos bébés....A tous ces parents..A Iris mon infini
Bonjour Murielle, c'est si triste de te lire et je te comprends tellement. Tes mots sont si justes. J'ai accouché le 22 décembre d'une petite fille. Mort foetale à 10 jours du terme, l'incompréhension la plus totale. 3 jours avant on avait fait ma dernière consultation tout allait bien. Pourquoi son petit coeur s'est il arrêté. Chaque nuit je ne cesse de penser. 3 mois maintenant et 3 mois à attendre les résultats de l'autopsie. Mon conjoint ne souhaite pas revivre une nouvelle grossesse à ma plus grande peine. N'hésite pas à te confier sur ce site.
Mamange d'une petite fille- mfiu à 38 semaines le 22/12/19

Mjjm
Messages : 476
Inscription : 08 décembre 2016, 22:33

Re: MFIU au terme

Message par Mjjm » 01 avril 2020, 12:02

Navrée de t'accueillir sur ce forum,

Pour moi ça fait plus de 3 ans mais les mots ou tu dit que la souffrance la malchance n'est pas fini je les connais.

En septembre 2016 on diagnostic à Emna un retard de croissance très grand et en même tps mon papa a un diagnostic de cancer.
Le décès de ma fille a lieu le 8 octobre 2016 mon papa décédé le 12 mai 2018 et je fait une fc après l'annonce du décès mais le bonheur est arrivés 1 ans après avec la venue de mon fils le 19 mai 2019 qui a les deux pieds sur terre.

Avec mon mari c'était l'inverse il a été près rapidement à avoir un deuxième enfant et moi j'ai eu besoin que la dpa soit passé en tous il m'a fallu 9 mois.
Mais pour moi ce n'était pas du tps perdu mais du tps à me reconstruire à faire une place à ma fille et savoir avec qui en parler ou non.

Courage à toi à ton conjoint qui est d'un soutien sans faille votre amour respire à travers les mots que tu as utilisés le départ précipité de nos anges est un déchirement et seul le tps apaisera vos coeurs meurtries.
Mamange de Emna née le 08/10/2016
Notre histoire http://www.petiteemilie.org/forum/viewt ... f=12&t=563
Fc le 22/06/18 à 10 se.
Bébé arc en ciel 🎉 né le 19/05/19 😍
Fc le 12/03/2020 à 9sa

Vera
Messages : 93
Inscription : 16 mars 2018, 10:20

Re: MFIU au terme

Message par Vera » 01 avril 2020, 21:23

Bonjour murielle, mon fils est décédé il y a 2 ans d un hrp sans de signes précurseurs et cela a été difficile, j avais une malformation de l utérus, cloisonné qui a été opéré en second temps... A l époque j avais eu une fille 3 ans et demi plus tôt qui était né par césarienne et la grossesse c était bien passé.
Après le décès de mon fils et l opération de l utérus j ai commencé ma 3 ème grossesse, un suivi très rapproche, deuxième écho tout est OK je respire un peu, et puis je suis suivi tous les mois dans un hôpital pour grossesse à risque, et la au 7 ème mois, ma fille est un peu plus bas que la courbe et on me trouve une aou comme toi... Et la je m effondre j ai très peur que qqchose n aille pas, comme toi on lit plein de choses sur internet, j ai un suivi 2 fois par semaine avec une sage femme qui me fait un monitoring et tout va bien, mon obstétricienne me dit on va qd même declanche 3 semaines avant car elle prenait du poids mais pas tant que ça... Du coup, on me declanche, ma fille né, elle va très bien, la seule anomalie était son placenta très petit... Je suis encore passé près d un drame... Aujourd'hui elle va avoir 10 mois et je suis tellement heureuse qu elle soit dans nos vies même si mon petit ange me manque et qu il faudra toujours vivre avec son manque, ce vide que personne ne peut combler... Voilà je voulais te parler de mon histoire, te dire que je comprends les sentiments que tu ressens, qu on doit se batte quoi qu il en soit, que nous sommes en vie, et que l on doit continuer à vivre et à se projeter... Parfois on a mal, parfois on est heureux, on rit... Mais j ai un vide dans mon cœur que jamais je ne comblerait dans cette vie.
si un jour vous avez un autre projet d enfant j espère que tu seras suivi de plus près encore, pour moi ce n est pas une simple anomalie l aou, mais comme tu dis la médecine pour le moment n à pas réponse à tout... Bref, j espère que ta peine s apaisera au fil du temps et que tu l approiviseras par la suite. Tendres pensées à nos anges

Murielle
Messages : 15
Inscription : 31 mars 2020, 09:52

Re: MFIU au terme

Message par Murielle » 02 avril 2020, 09:10

Bonjour Vera,

Merci pour avoir partagé votre histoire...En effet concernant l'AOU on m'avait prévenu des risques si elle était couplée à une autre anomalie, et des trisomies qu'elle pouvait entrainer. A sa découverte j'ai eu très peur, mais on m'a juste dit que comme l'écho ne montrait rien d'inquiétant, que l'on voyait bien ses reins...ses petites mains, la seule chose à surveiller c'était sa courbe de croissance..Et vers la fin, on m'annonce un gros bébé..Et c'est là que j'ai levé la garde...
La naissance de votre 3eme bébé est porteuse d'espoir.. J'ai bien évidemment un désir immense de second bébé..Mais je me rends compte qu'à 3 mois de son départ ma tristesse l'est tout autant..et qu'il faudra du temps encore...c'est un désir très contradictoire, mais j'y travaille avec ma psy.
En revanche, j'ai évoqué avec le professeur qui m'a suivi une seconde grossesse, et comme vous je lui ai exprimé mon souhait d'une naissance au plus tôt..il m'a dit que vers 38sa cela était possible. Mais que pour lui, il ne suivrait pas cette grossesse comme à risque, ne multiplierait pas les contrôles, et ne ferait pas de césarienne, car ce n'est pas ce qu'il préconise pour le bien être du bébé..
Comme j'ai perdu le jour même des contractions mon bébé, j'ai très peur de cela...que s'est il passé pour vous ?

Muriel
Maman d'Iris née à terme le 10.01.2020 partie le 9.01 MFIU

Murielle
Messages : 15
Inscription : 31 mars 2020, 09:52

Re: MFIU au terme

Message par Murielle » 02 avril 2020, 09:23

Je vous remercie toutes pour vos messages..Je suis triste de voir que cela arrive si souvent..
Pour moi le temps s'est arrête à son décès et depuis tout a commencé, un nouveau temps dans notre vie où nous devons nous reconstruire.
Je comprends que le temps est inaliénable, et oui en effet, il faut lui créer une place malgré son vide, c'est peut être ce que je n'ai pas fait au début pour me protéger, et oui apprendre à parler avec qui on peut et qui on ne peut pas c'est juste.
J'ai refusé tout au début catégoriquement de parler avec mon entourage car la peine des autres, la charge émotionnelle est trop dure à supporter en plus de la notre. Surtout pour des personnes qui ne savent pas et ne sauront jamais.C'est pour ça qu'en général, je ne parle qu'avec des mamanges...
J'ai très rapidement voulu un autre bébé,mais me suis heurtée au refus catégorique de mon compagnon, mais je voulais et je veux tellement être heureuse...ce qui m'a valu un : "tu n'es pas heureuse avec moi, alors je ne compte pas".. Il est vrai, que dans mes expériences malheureuses j'ai toujours mis de côté mes émotions pour avancer, mais là cette fois là c'est impossible. Cette expérience là m'a mise KO, et je le vois bien à travers les vôtres, que c'est à vie, je n'en avais aucun doute...
Seuls des arc en ciel, peuvent éventuellement nous aider aussi un peu..Comment cela s'est il passé pour vous si vous en avez eu ? Avez vous accouché avant la DPA ? Avez vous été déclanchée ou par césarienne ?

Je pense à tous nos anges..à tous vos anges..

Muriel
Maman d'Iris née à terme le 10.01.2020 partie le 9.01 MFIU

Nyfa
Messages : 146
Inscription : 22 juillet 2018, 20:20
Localisation : Sens

Re: MFIU au terme

Message par Nyfa » 02 avril 2020, 10:07

Murielle,

Le contact avec les proches, les amis, les voisins, les simples connaissances n'est pas chose facile.
Il faut penser à soi, se mettre un peu dans sa bulle, faire du tri et ne pas s infliger la présence de quiconque si on en a ni l envie ni le besoin.

Pour ton conjoint, il faut lui laisser le temps, cela viendra, c'est une blessure à vif, il faut qu'elle cicatrise un peu...

Concernant les bébés arc-en-ciel, j'ai la chance d avoir mis au monde un beau petit garçon en janvier dernier.
J ai eu une grossesse très suivie, prise d anticoagulant quotidienne, prise de sang chaque semaine pour le taux de plaquettes, port de bas de contention, accouchement déclenché à 38sa mais qui n a pas fonctionné et au final après 3 jours de contractions, une césarienne.
Je ne regrette rien, j ai réussi a bcp m investir dans cette grossesse pour ne rien regretter même s'il y a des angoisses peurs ou des doutes parfois.
J en étais même nostalgique après les jours qui ont suivi l accouchement !

Seul le temps sera votre allié, courage.
Mamange d un petit garçon, Silas né sans vie le 24 juin 2018 à 23 sa, MFIU.
L essentiel dans ma vie est de savoir que tu as été là.
L essentiel dans mon coeur est de savoir que tu y resteras. Je t aime de tout mon âme ❤️

Répondre