Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Cval
Messages : 57
Inscription : 28 mars 2018, 11:17

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Cval » 26 juillet 2018, 17:38

Bonjour Christoane,
Je suis desolée de vous lire ici.
Un medecin seul ne peut pas decider de l’IMG et fort heureusement... ou malheureusement pour nous car cela rajoute à l’attente.
Mais les anomalies doivent être confirmées par plusieurs medecins, puis la demande
D’iMG analysée et validée par une commission.
Il s’est écoulé 10 jours entre l’échographie qui a revelé de nombreuses malformations et l’IMG de mon fils.
Je pense que c’est un délais assez court car il je faisait aucun doute aux medecins que ces malformations n’étaient pas compatibles avec la vie.
Je crois que quoi qu’il en soit un délais de 8 jours minimum est nécessaire légalement.

Je sais que cette attente semble interminable et j’espère que vous en saurez plus lors de votre rendez-vous de demain.
Je vous souhaite beaucoup de courage ainsi qu’à votre compagne.

Chrisoane
Messages : 28
Inscription : 26 juillet 2018, 10:50

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Chrisoane » 26 juillet 2018, 18:18

Merci à toute pour vos réponses!
Oui, demain on aura plus de réponse, en espérant que le généticien soit humain et pas froid comme parfois le sont les médecins. Et surtout qu'il comprenne que pour nous il serait important d'abréger un peu nos souffrances en faisant l'IMG le plus rapidement possible. On serait même prêt à aller dans des hôpitaux plus éloignés si les délais sont plus courts. Ma compagne a énormément d'effets secondaires liés à sa grossesse, elle vomit beaucoup et est fatiguée, et ces désagréments sont devenus insupportables maintenant que nous savons qu'il n'y aura pas de fin heureuse possible.
Un accouchement est-il obligatoire lors d'une IMG? J'ai vu sur le site de l'association qu'une anesthésie générale était parfois possible au moment de l'expulsion, mais comment peut il y avoir accouchement alors que la mère est inconsciente? J'aimerais beaucoup qu'elle vive cette épreuve le moins durement possible et je pense que l’anesthésie la plus compléte possible serait préférable.

Mia122017
Messages : 1236
Inscription : 20 décembre 2017, 10:28

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Mia122017 » 26 juillet 2018, 18:34

L'accouchement par vois basse est preferable car à ce terme là le uterus est trop petit pour une cesarienne donc risque de l'abimer et jouer sur la fecondité.
L'accouchement reste le choix moins dangereux en cas de nouvelle grossesse. Il preserve l'uterus.
Ça peut paraitre difficile à vivre mais l'equipe medical fait de son mieux pour eviter la suffrance physique à la mere.
Et très franchement, pour moi, ça n'a pas eté le joir le plus penible.
Maman de Mia, née sans vie le 8/12/17 à 23SA+5, et de Silas, né le 26/02/19
Et si je connais, moi, une fleur unique au monde,
qui n'existe nulle part sauf dans ma planete

Chrisoane
Messages : 28
Inscription : 26 juillet 2018, 10:50

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Chrisoane » 26 juillet 2018, 18:37

Merci pour ces informations.
J’espère que dans notre hôpital ils seront aussi humains et attentionnés...

Emilie82
Messages : 168
Inscription : 04 mai 2018, 00:08

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Emilie82 » 26 juillet 2018, 19:02

Bonjour , il vaux mieux un accouchement par voie basse car une césarienne il faut attendre plus longtemps . l'utérus doit cicatriser je suis entrain de me battre avec mon conjoint pour avoir l'accord d'un gyneco qui réduit les delais est psycologiquement c'est dur .
Emilie maman d'un petit ange née à 29 sa première grossesses .
MFIU cause RCIU + HRP

Chrisoane
Messages : 28
Inscription : 26 juillet 2018, 10:50

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Chrisoane » 26 juillet 2018, 20:06

Oui l'attente est terrible, la vie est suspendue, plus aucune envie, plus aucun projet, on est juste dans l'attente des rendez vous...
Je ne manquerais pas de vous tenir au courant après le rendez vous avec le généticien de demain.

Cindy
Messages : 91
Inscription : 28 juin 2018, 22:24

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Cindy » 26 juillet 2018, 21:45

Bonjour chrisoane,

Très triste de vous lire sur ce forum,
J'ai eu mon choriocentèse (c'est la même chose que amniocentèse) le 24/05 et j'ai subi mon IMG le 13/06. Tout passe en commission le prélèvement de amniocentèse, ensuite vous avez rdv avec le généticiens pour qu'il vous dise le résultat il vous donne des papiers à remplir. Lui ou l'hôpital. C'est pour donner votre accord pour mettre un terme à la grossesse. Ses papiers part en commission une fois que tout les docteur on dit oui. L'hôpital vous contacte pour la date de l'img.

Je vous souhaite beaucoup de courage surtout pour votre compagne sa va être très dur pour elle a vivre cela. Je ne dit pas que pour vous sa va être facile que vous allez rien ressentir mais c'est votre compagne qui porte l'enfant, est elle qui devra prendre les cachets et accouché par voie basse.....
Même si elle se protège qu'elle ne pense plus au bébé ou qu'elle ne veut plus toucher son ventre. Sa reste une femme et une mère.
Prenez bien soin de vous 2
Mam'ange d'une princesse le 13/06/2018. A 14SA+6J
Je t'aime ma puce tu resteras a jamais dans nos cœurs 🧡

Natange
Messages : 865
Inscription : 01 mars 2017, 20:58

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Natange » 26 juillet 2018, 23:13

Bonsoir Chrisoane,

je suis désolée de t'accueillir sur le forum et de lire ta détresse. Nous sommes nombreux à ne pas avoir compris, au départ, pourquoi on nous impose un délai avant l'img. Entre la premier résultat positif pour la t21 et mon img, il s'est passé plus ou moins 3 semaines. Lorsque la t21 a été confirmée par l'amniocentèse (cet examen était obligatoire en ce qui me concerne pour confirmer le premier diagnostic) on nous a imposé un délai de réflexion de 8 jours. Au début, je ne comprenais pas mais j'ai passé ces 8 jours à lire de nombreux témoignages et à surfer sur de nombreux sites traitant du deuil périnatal. Cela nous a permis, mon compagnon et moi, à nous préparer au mieux à cette terrible img. Nous ne vivions pas tout à fait les choses de la même façon, mon compagnon et moi mais chacun à respecté les choix de l'autre. Au final, je ne regrette pas du tout ce délai imposé. Dans mon cas, je suis certaine que ça m'a aidée à vivre ça le plus sereinement possible. Je garde un très beau souvenir du jour de mon accouchement et ça, je ne pouvais pas le croire avant de le vivre. La rencontre avec mon fils reste un très beau moment, bien entendu rempli de tristesse mais de beaucoup de tendresse et d'amour.
Les médecins imposent généralement un accouchement par voie basse pour les raisons médicales citées plus haut mais, d'après certains psy, ça serait une étape importante du deuil.

Si toi, ou ta compagne avez des questions, il ne faut pas hésiter à les poser sur le forum. Bon courage à vous deux.

Anne2017
Messages : 2384
Inscription : 05 mars 2017, 11:36

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Anne2017 » 26 juillet 2018, 23:52

Bonjour chrisoane,

Moi aussi j'étais impatiente d'en finir lorsque l'annonce à été faire des anomalies de notre enfant... Mais à posteriori je suis contente d'avoir eu ce temps pour digérer un peu le choc, et offrir ce temps à mon fils.

Je voudrais pouvoir dire que je l'ai mis à profit pour avancer, mais tel n'a pas été le cas. Assez vite j'ai fini par me dire que mon enfant était condamné, à plus ou moins long terme, et que donc nous vivions ensemble nos derniers instants. Et j'ai refusé que ces instants soient des moments.de peurs et de peine pour lui, dans sa si courte vie. Je suis contente d'avoir eu ces trois semaines de plus pour les offrir à mon enfant.

Je sais combien c'est dur d'attendre, de ne pas savoir. L'IMG nous a finalement été accordée mais je me souviens combien j'avais peur que tel ne soit pas le cas (en l'absence de diagnostic en ce qui nous concerne).

Mon terme était également précoce et j'ai accouché par voie basse. Je ne sais pas si j'aurais pu être à nouveau enceinte 10 mois plus tard si tel n'avais pas été le cas (curetage, césarienne...). Les protocoles de prise en charge de la douleur sont normalement extrêmement poussés, pour ces accouchement. Je n'ai pas eu besoin de pousser, mon fils est né tout seul par le travail des contractions (que je n'ai pas ressenti, grâce à la péridurale).

Ce fut une journée terrible et très belle à la fois. Je ne voulais pas voir mon enfant, je n'en voyais pas l'intérêt, et finalement, après l'avoir senti sortir de moi, j'ai eu besoin de lui dire tour ce que j'avais à dire, et notamment au revoir.

Bon courage à tous les deux. La prise en charge des mamans est normalement extra, mais souvent les papas sont un peu laissé de côté. Et pourtant, ils souffrent aussi.
Anne,
Maman d'un petit garçon né sans vie le 23/02/17
Maman de deux petites filles nées les 07/09/18 et 30/05/2020, pour notre plus grand bonheur

Chrisoane
Messages : 28
Inscription : 26 juillet 2018, 10:50

Re: Le rêve se transforme en cauchemar, comment supporter?

Message par Chrisoane » 27 juillet 2018, 13:47

Voilà, nous sommes enfin rentrés de l’hôpital.
Nous avons vu le généticien qui nous as bien expliqué la situation et la suite des événements.
Les anomalies constatées lui font fortement suspecter une trisomie 13 ou 18. Mais même si ce n'est pas le cas les malformations en elles même sont trop graves pour espérer une survie du bébé.
Du coup on attend l'appel de son confrère spécialisé dans les diagnostics prénatals qui fera passer la semaine prochaine une amniocentèse si le placenta est bien positionné et une échographie poussé afin de transmettre les images au comité chargé d'autoriser les IMG. Ils donneront leur réponse vendredi prochain au plus tard et selon le généticien il n'y a pas de raison qu'ils refusent au vu des anomalies constatées.
Donc l'IMG aura lieu avant qu'on ai les résultats de l’amniocentèse qui pourraient prendre de 3 à 6 semaines. Heureusement ils ne nous feront pas attendre ces résultats pour l'IMG et elle aura donc lieu la semaine du 6 août.
Vu que nous n'aurons pas encore passé le délai des 14 SA un curetage devrait être possible mais un accouchement par voie basse est préférable afin qu'une autopsie du fœtus puisse être menée pour connaitre les causes de ces anomalies.Du coup ma compagne pense opter pour l'accouchement afin d'avoir des informations pour le futur.
Étrangement on ressort extrêmement soulagés de ce rendez vous avec le docteur, on arrive pas à savoir pourquoi ça fait un bien fou alors que finalement la situation n'a pas changé.

Répondre