CN + tri-test + Dpni positifs

Natange
Messages : 865
Inscription : 01 mars 2017, 20:58

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Natange » 21 octobre 2018, 20:55

Nous avons eu les résultats du dpni le 14 février 2017 et il est né sans vie le 08 mars 2018. J'étais à 5 mois de grossesse. Cette période entre les deux nous a permis de nous poser énormément de questions sur la manière dont nous voulions vivre les choses. Si cela t'intéresse, nos réflexions d'avant img se trouvent ici: http://www.petiteemilie.org/forum/viewt ... f=11&t=702

Rachelle
Messages : 31
Inscription : 19 octobre 2018, 14:43

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Rachelle » 22 octobre 2018, 09:45

Natange a écrit :
21 octobre 2018, 20:55
Nous avons eu les résultats du dpni le 14 février 2017 et il est né sans vie le 08 mars 2018. J'étais à 5 mois de grossesse. Cette période entre les deux nous a permis de nous poser énormément de questions sur la manière dont nous voulions vivre les choses. Si cela t'intéresse, nos réflexions d'avant img se trouvent ici: http://www.petiteemilie.org/forum/viewt ... f=11&t=702
Bonjour Natange,
Merci pour ce retour.
Je viens de lire ton ancien post sur la réflexion pré-img.
C'est très beau. Très touchant. Ton petit trésor est donc tout près de toi au quotidien. Pour la naissance de ma fille née sans vie elle aussi en 2015, mon mari m'a offert un solitaire à porter sur ma chaîne. Je l'ai donc moi aussi au quotidien avec moi. Pour notre petit ange qui va nous quitter demain j'espère pouvoir avoir aussi un objet de rattachement.
Hier matin j'ai pris le comprimé qui arrête la grossesse. Je commence à avoir des nausées. Mais cette nuit j'ai senti encore mon petit cœur bouger. J'espère avoir la chance de me sentir encore un peu aujourd'hui.
Bonne journée à toi et merci encore.
Mamange d'Heloïse née à 22+4 SA le 27/02/2015 🖤
Maman d'Antonin né 22/07/2016 ❤️
Mamange de Jules né à 15+2 SA suite à une Img le 23/10 /2018 🖤

Gali2312
Messages : 74
Inscription : 30 octobre 2018, 16:17

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Gali2312 » 30 octobre 2018, 17:03

Bonjour à toutes,

Je lis et relis ces posts depuis une semaine... depuis que ma gynécologue m'a communiqué les mauvais résultats de mon tri-test et à travers les lignes de Rachelle, j'ai presque l'impression que c'est exactement ce que je vis, avec 15 jours de décalage. Et cela me fait mal au coeur de lire que je ne suis pas la seule à vivre ce genre de choses. Je n'arrive pas à en parler, je dois encore être sous le choc.
Et pourtant... depuis la découverte de ma grossesse fin août, j'ai le désagréable pressentiment que quelque chose ne marchera pas. Que mon fils n'aura pas de petit frère ou de petite soeur. Mais je chasse ces mauvaises pensées.. enfin je les étouffe. Et je ne pense plus à ma fausse couche précoce du printemps, je me dis que c'était un accident, le premier.
Echographie des (presque) 12 SA satisfaisante, rien à signaler, un beau bébé qui bouge, on voit bien ses quatre membres, tout semble normal, je ressors le coeur léger du cabinet médical, non sans m'être soumise à la prise de sang pour le fameux tri-test en en prévision du DPNI.
Le lendemain sur le coup des 18h30, appel de ma gynéco et au ton, je sens que ce n'est pas bon. Risque calculé de 1:63 pour la trisomie, mauvaises valeurs hormonales, elle se lance dans une explication de PAPP abaissées et je-ne-sais-quoi d'augmenté, la seule chose que je retiens: choriocentèse, vite, IMG à envisager. Je raccroche, livide.
Choriocentèse fixée au lundi 29, donc hier. La procédure "s'est bien passée" aux dires du médecin qui l'a pratiquée. Echographie de contrôle avec la ponction, il ne dit rien, mais je vois bien que cela cloche. Il m'annonce une clarté nucale bien plus élevé que la semaine passée, ce qui augmente encore mon risque. Puis sur le rapport, je lis "os nasal absent" alors qu'à l'écho précédente, rien de tout cela ne faisait défaut. En gros, il me fait comprendre qu'à moins d'un miracle, je n'échapperai pas à une interruption de grossesse la semaine prochaine. "On croise les doigts" me dit-il en partant.

Je ne sais pas quoi penser. Je lis beaucoup de "happy ends" or dans mon cas, ma gynécologue et le médecin d'hier ne me laissent aucun espoir. Depuis hier et mon retour à la maison, je suis enfermée dans une sorte de mutisme. Mon mari ne veut pas croire que cela soit forcément la fin, "il y a plus de chance que l'enfant n'ait rien", et j'ai vis a vis de lui une réaction plutôt violente, soit en l'ignorant, soit en lui répondant de façon agressive.

Les premiers résultats me seront annoncés demain soir ou jeudi matin et je suis "résignée", comme "anesthésiée", amorphe. Je n'ai pas été travailler aujourd'hui alors que je n'ai eu un arrêt que pour hier et ma boîte me tanne pour que j'explique la raison de ma première absence pour raisons médicales depuis ma prise en fonction il y a plus d'un an, et là aussi, je fais la carpe.

Cette attente... je pense que je connais le verdict final et que j'ai peur de ma réaction lorsque cela sera confirmé. Peur de l'après, qui pour moi, remettra tout en question. Envie d'envoyer balader mon job et de poser fissa ma dem', de m'enfouir sous ma couette "fichez moi la paix", "je vais me réveiller, c'est un mauvais rêve", tout est brouillé. Je ne peux plus voir une des mes meilleures amies pour qui le terme est prévu en janvier ("c'est génial! nos enfants auront le même âge!"), ni celles qui viennent d'avoir leur numéro deux.

Ma première grossesse était une horreur, tout le monde en plaisantait même avec moi et en parle encore : "franchement, tu n'as pas eu de bol hein, t'as tout eu! Alitement complet dès 23 semaines en raison d'un col ouvert et de la poche des eaux qui menace de sortir, piqûres anti coagulantes quotidiennes, opération en urgence de l'appendicite à 31 semaines, accouchement déclenché horrible avec césarienne d'urgence mal refermée et dont il va falloir récupérer l'affreuse cicatrice, double mastite et infection due au fait que l'utérus n'avait pas été vidé comme il faut lors de l'accouchement, licenciement au retour du congé mat'"... Tout? Vous pensiez que j'avais tout eu/vu?

Eh bien non. Le meilleur est à venir....
Maman de L *** 2016, beau bébé au terme dépassé
Mamange d'Estelle (9.11.2018)
Maman d'E*** 2020, grande préma

Rachelle
Messages : 31
Inscription : 19 octobre 2018, 14:43

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Rachelle » 30 octobre 2018, 20:52

Gali2312 a écrit :
30 octobre 2018, 17:03
Bonjour à toutes,

Je lis et relis ces posts depuis une semaine... depuis que ma gynécologue m'a communiqué les mauvais résultats de mon tri-test et à travers les lignes de Rachelle, j'ai presque l'impression que c'est exactement ce que je vis, avec 15 jours de décalage. Et cela me fait mal au coeur de lire que je ne suis pas la seule à vivre ce genre de choses. Je n'arrive pas à en parler, je dois encore être sous le choc.
Et pourtant... depuis la découverte de ma grossesse fin août, j'ai le désagréable pressentiment que quelque chose ne marchera pas. Que mon fils n'aura pas de petit frère ou de petite soeur. Mais je chasse ces mauvaises pensées.. enfin je les étouffe. Et je ne pense plus à ma fausse couche précoce du printemps, je me dis que c'était un accident, le premier.
Echographie des (presque) 12 SA satisfaisante, rien à signaler, un beau bébé qui bouge, on voit bien ses quatre membres, tout semble normal, je ressors le coeur léger du cabinet médical, non sans m'être soumise à la prise de sang pour le fameux tri-test en en prévision du DPNI.
Le lendemain sur le coup des 18h30, appel de ma gynéco et au ton, je sens que ce n'est pas bon. Risque calculé de 1:63 pour la trisomie, mauvaises valeurs hormonales, elle se lance dans une explication de PAPP abaissées et je-ne-sais-quoi d'augmenté, la seule chose que je retiens: choriocentèse, vite, IMG à envisager. Je raccroche, livide.
Choriocentèse fixée au lundi 29, donc hier. La procédure "s'est bien passée" aux dires du médecin qui l'a pratiquée. Echographie de contrôle avec la ponction, il ne dit rien, mais je vois bien que cela cloche. Il m'annonce une clarté nucale bien plus élevé que la semaine passée, ce qui augmente encore mon risque. Puis sur le rapport, je lis "os nasal absent" alors qu'à l'écho précédente, rien de tout cela ne faisait défaut. En gros, il me fait comprendre qu'à moins d'un miracle, je n'échapperai pas à une interruption de grossesse la semaine prochaine. "On croise les doigts" me dit-il en partant.

Je ne sais pas quoi penser. Je lis beaucoup de "happy ends" or dans mon cas, ma gynécologue et le médecin d'hier ne me laissent aucun espoir. Depuis hier et mon retour à la maison, je suis enfermée dans une sorte de mutisme. Mon mari ne veut pas croire que cela soit forcément la fin, "il y a plus de chance que l'enfant n'ait rien", et j'ai vis a vis de lui une réaction plutôt violente, soit en l'ignorant, soit en lui répondant de façon agressive.

Les premiers résultats me seront annoncés demain soir ou jeudi matin et je suis "résignée", comme "anesthésiée", amorphe. Je n'ai pas été travailler aujourd'hui alors que je n'ai eu un arrêt que pour hier et ma boîte me tanne pour que j'explique la raison de ma première absence pour raisons médicales depuis ma prise en fonction il y a plus d'un an, et là aussi, je fais la carpe.

Cette attente... je pense que je connais le verdict final et que j'ai peur de ma réaction lorsque cela sera confirmé. Peur de l'après, qui pour moi, remettra tout en question. Envie d'envoyer balader mon job et de poser fissa ma dem', de m'enfouir sous ma couette "fichez moi la paix", "je vais me réveiller, c'est un mauvais rêve", tout est brouillé. Je ne peux plus voir une des mes meilleures amies pour qui le terme est prévu en janvier ("c'est génial! nos enfants auront le même âge!"), ni celles qui viennent d'avoir leur numéro deux.

Ma première grossesse était une horreur, tout le monde en plaisantait même avec moi et en parle encore : "franchement, tu n'as pas eu de bol hein, t'as tout eu! Alitement complet dès 23 semaines en raison d'un col ouvert et de la poche des eaux qui menace de sortir, piqûres anti coagulantes quotidiennes, opération en urgence de l'appendicite à 31 semaines, accouchement déclenché horrible avec césarienne d'urgence mal refermée et dont il va falloir récupérer l'affreuse cicatrice, double mastite et infection due au fait que l'utérus n'avait pas été vidé comme il faut lors de l'accouchement, licenciement au retour du congé mat'"... Tout? Vous pensiez que j'avais tout eu/vu?

Eh bien non. Le meilleur est à venir....
Bonsoir Gali2312,

Je suis très triste de lire ta peine et le mutisme dans lequel tu t'enfermes actuellement.
C'est effectivement ce que nous avons vécu mon mari et moi sur les semaines passées.
Toutefois, pour le moment, tout n'est pas encore perdu. La choriocentèse peut être négative. Les resul3 peuvent être rapides comme tu as pu le constaté pour moi (biopsie faite le jeudi matin et résultats le vendredi en fin de journée).
Les médecins peuvent parfois manquer de tact pour annoncer les choses. Et puis te parler d'img c'est prendre une éventuelle décision à ta place. Ce petit être au fond de ton ventre est une personne. Ce sera à toi de prendre ou non cette décision selon le retour de résultats.
Aujourd'hui, ton petit bibou est bien présent dans ton ventre. Cajole le. Parle lui. Il en a besoin.
Essaye de dire à ton mari de communiquer lui aussi vec ce petit cœur s'il le souhaite. Comme tu le dis, il y beaucoup de Happy End.
Pour ton boulot ne te tracasse pas. Tu demanderas à ton médecin un arrêt et pour aujourd'hui peut être que ton employeur te posera un CP ou une RTT afin de ne ps te pénaliser. Si tu as besoin d'être au chaud sous ta couette mets y toi. Le côté réconfortant du cocon familial peut faire du bien. Si tu as besoin de parler et d'écrire ici, lâche toi ! Nous sommes là pour te lire. Nous avons toutes vécu des moments difficiles et nous savons ce que tu ressens. Toutes les mamans présentes ici sont bienveillantes. Personne ne te jugeras.
J'espère que tu parviendras à te reposer un peu ce soir.
Bien à toi et dans l'attente de te lire.
Rachelle.
Mamange d'Heloïse née à 22+4 SA le 27/02/2015 🖤
Maman d'Antonin né 22/07/2016 ❤️
Mamange de Jules né à 15+2 SA suite à une Img le 23/10 /2018 🖤

Cval
Messages : 57
Inscription : 28 mars 2018, 11:17

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Cval » 30 octobre 2018, 21:56

Bonjour Gali,

Le plus urgent pour le moment est de ne penser à qu’à toi et à ta famille.
Rachelle a dit le reste : l’img c’est toi et toi seule qui en prends la décision. Accompagnée de ton conjoint.
Le boulot passe après, et je crois qu’ils n’ont meme pas de raison de te demander la raison, c’est confidentiel...
Ta meilleure amie comprendra, et si elle ne comprend pas, tant pis pour elle. Je parle en connaissance de cause. De très proches amis vivent dans notre immeuble. Nous avions 10j d’écart pour le terme mais leur fille est vivante... on a eu droit a un texto groupé pour nous l’annoncer. Je refuse de les voir. Je ne veux pas ce genre de personnes à les côtés en ce moment.

Ne pense qu’à toi, qu’à ta famille. Nous serons là pour t’écouter et te soutenir.
C’est normal d’avoir envie de tout envoyer promener, cette épreuve est inhumaine mais tu n’es pas seule et ce groupe est précieux 😘

Gali2312
Messages : 74
Inscription : 30 octobre 2018, 16:17

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Gali2312 » 01 novembre 2018, 05:41

Merci.
Le fameux appel du praticien ayant effectué la choriocentese p est bien arrivé hier soir. Le même sort que celles qui sont sur ce forum m’attend donc. Certes par choix. Enfin par choix est un grand mot, je trouve cela horrible de la part du corps médical d’insister sur le fait que « cette décision, égoïste, n’appartient qu’a Vous », sachant que 99% d’entre eux feraient la même chose, très certainement. J’attends maintenant l’appel de ma gynécologue pour la suite. Vite, que ça aille vite afin que je puisse commencer à remonter la pente doucement.
Maman de L *** 2016, beau bébé au terme dépassé
Mamange d'Estelle (9.11.2018)
Maman d'E*** 2020, grande préma

Rachelle
Messages : 31
Inscription : 19 octobre 2018, 14:43

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Rachelle » 01 novembre 2018, 13:23

Gali2312 a écrit :
01 novembre 2018, 05:41
Merci.
Le fameux appel du praticien ayant effectué la choriocentese p est bien arrivé hier soir. Le même sort que celles qui sont sur ce forum m’attend donc. Certes par choix. Enfin par choix est un grand mot, je trouve cela horrible de la part du corps médical d’insister sur le fait que « cette décision, égoïste, n’appartient qu’a Vous », sachant que 99% d’entre eux feraient la même chose, très certainement. J’attends maintenant l’appel de ma gynécologue pour la suite. Vite, que ça aille vite afin que je puisse commencer à remonter la pente doucement.
Bonjour Gali2312,
Je suis triste de lire cette douloureuse nouvelle. Profite bien de ces moments restants avec ton petit bébé. Parle lui. Explique lui ce qui va se passer. Dis lui que ni toi ni lui n'y êtes pour rien.
Tu devrais avoir rapidement la date pour la suite à venir. Tiens nous au courant et parle ici si tu en as besoin. Nous sommes à ton écoute.
Bien affectueusement à ton bébé et toi.
Rachelle.
Mamange d'Heloïse née à 22+4 SA le 27/02/2015 🖤
Maman d'Antonin né 22/07/2016 ❤️
Mamange de Jules né à 15+2 SA suite à une Img le 23/10 /2018 🖤

Gali2312
Messages : 74
Inscription : 30 octobre 2018, 16:17

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Gali2312 » 04 novembre 2018, 22:19

bonsoir et encore merci de vos messages, je me sens moins seule.
j'ai eu rendez-vous vendredi pour discuter de l'intervention qui aura lieu vendredi. en revanche, le médecin ayant pratiqué la choriocentèse veut me revoir mardi matin pour un dernier examen échographique voire une amniocentèse, quelque chose le chiffonne, il pense que l'échographie de la semaine passée aurait dû montrer plus des marqueurs évidents et il se demande si la biopsie du throphoblaste ne contient vraiment uniquement que les cellules de notre enfant. il pense qu'il y a 1 à 2% de chances que cette analyse ne soit pas fiable. les miracles n'existant pas, je ne peux me raccrocher à cet espoir, je sais bien que le week-end prochain je serai de retour à la maison le ventre et la tête vides, le coeur lourd et en miettes.
mon fils de 2 ans se réjouissait tellement du "bébé dans le ventre de maman", je lui ai expliqué que le bébé allait devoir partir car il était malade et depuis, il passe beaucoup de temps la main sur mon ventre. Ca aussi, c'est dur.
je vous dirai comment cela s'est passé. lire vos expériences me prépare. merci à ce forum d'exister
Maman de L *** 2016, beau bébé au terme dépassé
Mamange d'Estelle (9.11.2018)
Maman d'E*** 2020, grande préma

Cval
Messages : 57
Inscription : 28 mars 2018, 11:17

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Cval » 04 novembre 2018, 22:49

Coucou Gali,

Je suis désolée de lire tes dernières nouvelles. Les enfants ne se rendent heureusement pas de la gravité de la situation mais ton fils doit sentir ta tristesse.
Aujourd’hui, avec ma fille de 4 ans, nous arrivons a parler régulièrement et sereinement de son petit frère. Nous avons essayé de lui donner toute sa place dans notre famille et elle nous y aide beaucoup. J’espere qu’il en sera de même pour ton grand garçon. Même si c'est très difficile en ce moment il sera content, et vous aussi, d’avoir des souvenirs avec ce bébé.
Les souvenirs sont importants car si peu nombreux... mais si je peux l’écrire aujourd’hui, tout cela me semblait beaucoup moins évident il y a 7 mois...
Je vous souhaite plein de courage pour affronter cette semaine.

Rachelle
Messages : 31
Inscription : 19 octobre 2018, 14:43

Re: CN + tri-test + Dpni positifs

Message par Rachelle » 05 novembre 2018, 15:28

Gali2312 a écrit :
04 novembre 2018, 22:19
bonsoir et encore merci de vos messages, je me sens moins seule.
j'ai eu rendez-vous vendredi pour discuter de l'intervention qui aura lieu vendredi. en revanche, le médecin ayant pratiqué la choriocentèse veut me revoir mardi matin pour un dernier examen échographique voire une amniocentèse, quelque chose le chiffonne, il pense que l'échographie de la semaine passée aurait dû montrer plus des marqueurs évidents et il se demande si la biopsie du throphoblaste ne contient vraiment uniquement que les cellules de notre enfant. il pense qu'il y a 1 à 2% de chances que cette analyse ne soit pas fiable. les miracles n'existant pas, je ne peux me raccrocher à cet espoir, je sais bien que le week-end prochain je serai de retour à la maison le ventre et la tête vides, le coeur lourd et en miettes.
mon fils de 2 ans se réjouissait tellement du "bébé dans le ventre de maman", je lui ai expliqué que le bébé allait devoir partir car il était malade et depuis, il passe beaucoup de temps la main sur mon ventre. Ca aussi, c'est dur.
je vous dirai comment cela s'est passé. lire vos expériences me prépare. merci à ce forum d'exister

Bonjour Gali2312,
C'est bien triste tout ça. Je ne peux que te comprendre. Il y a tout juste 2 semaines je vivait la même chose.
Pour ton petit garçon qui a 2 ans tu as bien fait de lui expliquer. J'ai fais la même chose. Je lui ai dit que le bébé avait un bobo et qu'il allait partir du ventre de Maman. Il avait posé sa petite tête sur mon ventre comme pour faire un câlin à son petit frère. Je lui ai demandé s'il avait comprit ce que je lui ai expliqué. Il. M'a répondu que oui et désormais il ne parle plus du tout du bébé.
Tiens nous au courant de l'amnio qui doit avoir lieu demain. Parle à ton bébé. Dis lui que tu l'aimes et que c'est pour ça que tu fais ces examens. Que tu prendras la meilleure décision pour l'amour que tu lui porte. Il comprendra. Ces petits êtres dans nos ventres ressentent tout l'amour qu'on leur voue.
Je suis à ta disposition si tu as besoin.
Bien à toi.
Rachelle.
Mamange d'Heloïse née à 22+4 SA le 27/02/2015 🖤
Maman d'Antonin né 22/07/2016 ❤️
Mamange de Jules né à 15+2 SA suite à une Img le 23/10 /2018 🖤

Répondre