Mia, ma douce, mon étoile

Mamange007
Messages : 27
Inscription : 28 décembre 2018, 09:42

Re: Mia, ma douce, mon étoile

Message par Mamange007 » 31 décembre 2018, 11:44

Éden 31
Merci pour tes mots malgré ta peine.
Je sais que tous les médecins ne sont pas pareils et heureusement. Mon frère médecin et parrain de ma fille était présent à l'hôpital. Lui même à été assez choqué de leur attitude parfois.
J'espère réellement de tout cœur que tu retombes enceinte, et que cela se passe pour le mieux.
Toi aussi tu mérites ton bébé bonheur, ton bébé miracle !
C'est inhumain de vivre ce genre de perte ! D'entendre les paroles maladroites de personnes qui pensent imaginer ce que l'on peut ressentir...
Je te souhaite le meilleur pour le futur. Garde espoir !!!
Mamange d'Açelya décédée en février 2015 à l'âge de 7 mois.
Mamange d'Aleck fausse couche octobre 2017.
Enfin maman de mon bébé espoir Gaïa née le 21/01/19

Alexlimia
Messages : 2
Inscription : 04 janvier 2019, 13:36

Re: Mia, ma douce, mon étoile

Message par Alexlimia » 04 janvier 2019, 14:16

Bonjour Éden 31,

Je suis assez touchée et bouleversée par ton histoire car elle ressemble à la mienne vécu il y a quelques jours . J’ai eu une grossesse qui s’est bien passée, aucun souci dans aucune écho, bon développement ... j’ai accouché 4 jours après le terme le 26 décembre 2018 par voie basse sans aucun souci mais malheureusement, ma Mia a été de suite réanimer plus qu’il n’aurait fallu en vain. Elle est décédé 45 minutes après sa naissance. L’équipe médicale était aussi effondré que nous, ne comprenant pas Les raisons. Le lendemain il y a eu un staff mais personne ne comprends... nous avons demandé une autopsie et d’autres analyses sont en cours pour comprendre. L’hôpital se montre très disponible et nous propose un staff prochainement avec tout les professionnelles prèsent ce jour là. Le pédiatre présent a fait des prélèvements mais tout est parfait ... c’est à ne rien n’y comprendre. C’était mon premier bébé, ma première grossesse. Le ciel s’est obscurcie depuis. Avec le papa on est partagé par la furieuse envie de vivre mais aussi effondré par le chagrin...on lui organise une cérémonie prochainement. Les meandres administratifs, je n’en parle pas c’est un tourbillon de déconvenues et de mise à nues. Avez vous été soutenue par le staff médicale? Avez vous fait une autopsie ? Avez vous fait une cérémonie ? Vous aussi vous passer par des moments où ça va et d’autre ou vous sentez ce sentiment de vide indescriptible ?
Jamais je n’aurai cru écrire sur un tel forum ... votre témoignage m’a touchee et surtout je sens une forme de résonance qui est importante je pense dans la reconstruction ... je pense à votre Mia a ma Mia mon étoile filante !
On se dit que la vie doit continuer pour elles, pour nous.
Une sage femme m’a dit qu’il y’a des Bebe qui naissent qui sont pas fait pour rester mais pour nous délivrer un message. Je ne suis pas croyante, mais cette phrase a fait après je sais aussi que cela peut ne pas faire écho chez d’autres personnes. Le soleil ne s’est pas assombrie pour toujours éden 31, et j’espère que le meilleur est à venir.
Bien à vous

Eden31
Messages : 8
Inscription : 08 décembre 2018, 17:01

Re: Mia, ma douce, mon étoile

Message par Eden31 » 04 janvier 2019, 15:34

Bonjour ALexlimia,

Je suis très touchée et très attristée par ton message et ton histoire. C’est toujours avec beaucoup de peine que je lis ces messages de « nouvelles venues » car cela veut dire que nous accueillons de nouveaux paranges et qu’un petit ange est encore parti trop tôt.
Je vais d’abord répondre publiquement à tes questions et dans un second temps, si tu veux bien, nous pouvons correspondre par message privé.
Concernant l’autopsie : nous l’avons demandé immédiatement et sur conseils du médecin car nous ne pouvons pas ne pas savoir ce qu’il s’est passé. Encore aujourd’hui, le gynéco, les sages femmes, les auxiliaires de puériculture et le staff médical sont tous très choqués. Ils n’ont jamais vu ça, sont très peinés de ne pouvoir nous donner plus d’explications et veulent savoir également. Les résultats nous parviendront d’ici 4 à 6 mois.
Concernant les obsèques : nous avons organisé une cérémonie en deux temps. Le matin avait lieu la crémation avec recueillement en musique (nous avions même affiché sa photo pour que les personnes présentes fassent sa connaissance et ce lien « physique » indispensable pour notre entourage). L’après-midi, nous avons fait lire pour son inhumation un texte remplit d’espoir. Je l'ai arrangé car celui-ci ne parlait qu'aux mamans. Il fallait qu’il nous serve à envisager l’avenir de façon moins triste et moins sombre malgré la douleur. Je te le mets en copie à la fin de mon message car il nous a donné et nous donne encore de l’espoir.
Ce n’est pas la même perte mais j’ai malheureusement perdu mon papa il y a presque 10 ans. J’ai dû organiser ses funérailles car ma maman était effondrée. J’ai été accompagné dans ces démarches par deux personnes car je ne savais pas où j’allais. Pour Mia, « grâce » (je le mets entre parenthèse car ce mot résonne bizarrement en moi) à cette douloureuse expérience, j’ai su réagir pour organiser un départ digne d’elle.
Cette journée m’a semblé hors du temps et encore aujourd’hui, elle me semble surréaliste.
Concernant ces moments où ça va et les moments de vide indescriptible, j’appelle ça aujourd’hui les montagnes russes : un jour ça va et le lendemain non. Il y a même des moments dans les « bonnes » journées où ces moments de vides reviennent jouer les troubles fêtes.
Mes questions évoluent avec le temps : au début, c’était « comment vais-je pouvoir m’en remettre et est-ce possible ? ». Aujourd’hui, c’est « Vais-je pouvoir être de nouveau heureuse un jour ? ». Je pense à elle, à notre histoire et ce à chaque seconde qui passe.
J’ai été voir un ostéopathe après l’enterrement qui m’a « déchoqué » le corps : j’ai passé un temps à me laisser envahir par la douleur sans pouvoir rien y faire. Aujourd’hui, mes yeux sont boursoufflés par les pleurs et je pense avoir épuisé mon stock de larmes. Il n’y a qu’ici que je peux dire ça car vous me comprendrez toutes sans que cela choque mais il me semble que ça va mieux. J’essaie d’avancer et de me reconstruire. Mon compagnon fait de même. Nous pensons que nous n’avons pas le droit de sombrer et de nous apitoyer : il nous faut continuer à vivre car sinon, qui le ferait pour nous ? Nous sommes déjà parents et notre petit garçon nous force aussi à vivre dans ce sens.
Alexlimia, j’aurais tellement à dire : un simple post ne suffit pas. Tu as l’air forte déjà, à quelques jours de cette perte. Continuez sur cette voie !!!
Pensées à vous et à votre étoile !

Je vous veux vivants, Maman et Papa ! Extrait du N° 116 du "Pierres Vivantes". -Je te veux vivante-
"Nous pleurons notre enfant qui est mort...
Mais en même temps, nous entendons sa voix qui nous dit avec une légère impatience :
"Maman, Papa, ne vous tracassez pas pour moi,
Maman, Papa, n'en restez pas là.
Oui, mon départ vous a fait très mal !
Oui, vous avez toujours mal !
Mais vous savez maintenant que c'était un envol non un naufrage.
Oui, je sais ! Cela est inguérissable...
Mais que cela ne vous empêche pas de penser aux autres et aussi à vous.
Continuez à cueillir, Maman, Papa, tous les bonheurs de la vie.
Même les plus petits, même s'ils ont un arrière-goût de cendre parfois.
Faites-vous plaisir, chantez, écoutez de la musique, créez quelque chose avec vos mains, créez quelque chose avec votre coeur, avec votre tête !
Sans cesser de pleurer peut-être, mais créez !
Je vous veux vivants, Maman et Papa ! Que mon départ devienne pour vous source de vie !
Je vous en prie, ne vous abandonnez pas !
Continuez, allez !
Vous le savez, je suis avec vous tous les jours.
Je vous veux vivants, Maman et Papa! "
Eden31
Maman d’Eden, 3 ans, né le 16/09/2015 et
Mamange de Mia, petite étoile née sans vie le 21/11/2018, 5 jours après terme

Alexlimia
Messages : 2
Inscription : 04 janvier 2019, 13:36

Re: Mia, ma douce, mon étoile

Message par Alexlimia » 04 janvier 2019, 19:23

Oh merci pour ton retour ça me fait tellement de bien ! Aujourd’hui nous avons organiser les choses pour la cérémonie. Nous sommes il me semble dans le même mois soit le fait que nous souhaitons apporter une note de vie positive dans notre discours pour la cérémonie.
Pareil que toi, nous attendons les résultats tout ça est bien surréaliste ... incompréhensible.
Je veux bien communiquer avec toi en message privée. Mais je ne sais pas comment on fait ... tes mots me font du bien, les similarités sont assez dingue dans nos situations et échanger avec quelqu’un qui a vécu la même chose me fait du bien dans le sens où on peut se «  comprendre » et ton discours résonne en moi.
Dis moi comment faire pour échanger.
Bien à toi !
À nos mia nos étoiles filantes.
Alexlimia

Répondre