Img, je suis perdue

NoLyra
Messages : 170
Inscription : 11 février 2019, 23:52

Re: Img, je suis perdue

Message par NoLyra » 28 mars 2019, 20:28

Bonsoir Mag,
Comme l'a dit Lily, je pense également que c'est pour prendre les comprimés que tu dois y aller 48h avant l'IMG.
Pour le jour J, nous avions prévu son doudou et une couverture pour l'accompagner. La sage femme nous a apporté notre petite fille dans un nid d'ange tout petit tricoter par des bénévoles.
Le jour de sa crémation, en plus de son doudou et sa couverture nous avons déposé plusieurs photos de famille afin qu'elle ne se sente pas toute seule pendant son dernier voyage.
Tu peux rechercher un peu sur le forum, il y a des mamans qui ont de très bonnes idées qui pourraient t'aider un peu plus.
Je pense bien à toi, pleins de baisers aux petits anges envolés et à ta petite puce 💖✨
Maman de N. née en Janvier 2016 💖
Mamange de ma petite étoile L. née sans vie à 25 SA Janvier 2019✨💖
Maman de L. née le 25 décembre 2019 🌈 💖

Mag80
Messages : 15
Inscription : 26 mars 2019, 17:55

Re: Img, je suis perdue

Message par Mag80 » 28 mars 2019, 20:51

Je ne pense pas m occuper des obsèques car je suis toute seule.
L hôpital s occupe de la cremation je crois... puis je tout de même laisser le doudou et autres petites choses? Si qq a été dans ce cas, merci...

Eleo
Messages : 34
Inscription : 12 mars 2019, 21:34

Re: Img, je suis perdue

Message par Eleo » 29 mars 2019, 08:28

Bonjour,
J ai été ds ton cas, c est l hôpital qui s est chargé de la crémation je n en avais pas la force...j ai pu lui laisser des doudous les dessins de mon fils... donc pas de soucis .. bon courage pour la suite. 💖💕
Eleonore mamange de mon petit Naël, le 21 février 2019 suite IMG à 34sa pour syndrome de bardet...mon joli bébé je t'💞

AudreyEmma
Messages : 169
Inscription : 11 mars 2019, 12:52

Re: Img, je suis perdue

Message par AudreyEmma » 29 mars 2019, 09:23

Bonjour,

Nous avons laissé l'hôpital s'occuper de la crémation d'Emma, nous lui avons mis son doudou et un pyjama. Même s'il était trop grand pour elle, il était avec elle.
Concernant les affaires que tu peux lui laisser, tu peux faire ce que tu veux.
Un doudou, un pyjama, des dessins, des photos....
Tout ce que tu veux pour lui laisser une partie de vous...

Je t'envoie plein de courage pour les jours qui viennent, mes pensées t'accompagne.
Audrey,

Maman d'Emma 💗 née à 19sa le 18/02/2019
Et de Côme 💙 petite luciole d'espoir né le 11/02/2020

Mag80
Messages : 15
Inscription : 26 mars 2019, 17:55

Re: Img, je suis perdue

Message par Mag80 » 29 mars 2019, 10:05

Merci bcp à toutes pour vos réponses et votre soutien..
Merci

Mag80
Messages : 15
Inscription : 26 mars 2019, 17:55

Re: Img, je suis perdue

Message par Mag80 » 30 mars 2019, 01:04

Ce soir mon conjoint est rentré, et nous avons discuté...
Et je m aperçois du fossé qui nous sépare...
Je m explique: il est très cartesien, très scientique, très factuel. Moi je suis plutôt dans le ressenti, les émotions, je crois au destin, à la symbolique, j essaie de donner du sens aux choses.

D ou une vision différente de de qui nous touche aujourd hui,
J ai fait bcp de chemin dans ma reflexion depuis que je suis sur ce forum, et le pauvre il est surpris car quand on s est vu la dernière fois dimanche, j étais dans : il faut que ca se fasse vite et qu' on oublie tout...
Quand je lui ai exprimé mon souhait de donner un prenom à ma fille, de l inscrire sur le livret de famille, de lui donner une place au sein de la famille je l ai senti réticent et ça m a blessé..
Pour lui: ce n est pas vraiment un être humain, il ne faut pas que je m attente à ce qu' il la nomme par son prenom puisqu elle n a jamais vécue...
Comment peut il dire ça alors que justement sa fille n est pas morte et que je la sens bouger maintenant !!!
On s est un peu fâché, et je ne suis pas sûre de vouloir qu' il soit présent pour l img...

Comment faire ? Comment lui faire comprendre de que je vis?

AmandineC
Messages : 18
Inscription : 14 mars 2019, 10:30

Re: Img, je suis perdue

Message par AmandineC » 30 mars 2019, 10:26

Bonjour Mag80,

Je suis désolée pour l'épreuve que tu traverses.

Je me présente en quelques mots, j'ai subit une IMG à 18 sa le 1er mars et je suis également maman d'une petite fille de 4 ans.

Pour ce qui est de la réaction de ton mari, c'est vrai qu'on n'a pas toujours la même vision des choses et ce n'est pas toujours facile d'être sur la même longueur d'onde. Avec mon conjoint nous n'avons pas cheminé de la même façon non plus. Dès le début j'ai souhaité me renseigner le plus possible sur l'IMG et l'après IMG (souvenirs, état civil, ...) alors que lui ne voulait plus se projeter dans cette grossesse. C'était un moyen de protection en fait.
Avant notre 1er rendez-vous à la maternité pour nous expliquer le déroulement de l'IMG je lui ai demandé de lire les différents chapitres du site de l'association. Pour moi c'était important qu'il s'informe afin de pouvoir poser toutes les questions qui pouvaient nous rester en tête.
A la base, il ne souhaitait pas donner de prénom, et pour les souvenirs il n'y avait tout simplement pas pensé du tout. Suite à sa lecture, il a pris conscience qu'il ne pouvait pas faire comme si cette grossesse n’avait pas existé, que cet enfant était désiré et qu'on s'était déjà projeté dans une famille à 4. Il a finalement été d'accord pour lui donner un prénom, et pour l'inscrire sur le livret de famille.

Peut-être que si ton mari s'informait sur le site de l'association ou sur ce forum son avis serait différent. Ce sont des décisions importantes, difficiles à prendre et du temps est nécessaire pour être "sûr" de ce qu'on souhaite faire ou ne pas faire. Si il a déjà fait cette démarche, le mieux c'est de l'informer de tout ce que tu ressens et de lui dire ce que toi tu aimerais pour trouver un "terrain d'entente", fait parler ton coeur. Moi au début je lui avait dit que pour le prénom si il ne le souhaitait pas c'était ok (j'avais déjà trouvé son prénom, mais ça ne me dérangeait pas de le garder pour moi) mais par contre que je voulais vraiment l'inscrire sur notre livret de famille. Puis finalement, après lecture et réflexion il était d'accord pour tout, à ma grande surprise.

Pour les obsèques, nous avons laissé l'hôpital s'occuper de l'inhumation de Rose. Elle sera inhumée pendant au maximum 5 ans. Après ces 5 ans (ou avant), si on le souhaite on peut prendre en charge les obsèques. Si au bout de 5 ans nous le souhaitons toujours pas, une crémation aura lieu par le cimetière. On se laisse encore le temps de la réflexion.

Concernant les souvenirs, nous lui avons laissé un petit doudou qui est présent dans la famille depuis la naissance de ma grande (comme ça il avait les odeurs de toute la famille), un petit mouchoir en tissu blanc et un dessin de notre fille.
Nous avons souhaité la voir et nous ne le regrettons pas du tout. C'était un petit bébé d'environ 20cm. Nous avons pu la prendre dans nos bras et lui dire au revoir. Je comprends ta crainte, mais comme dit dans les messages des autres mamans, si jamais tu ne souhaites pas la voir, tu auras toujours les photos dans le dossier médical.

Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre et chacun est différent. Le mieux est de se renseigner sur les différentes options possibles et ensuite suivre votre coeur.

J'espère que ces différents témoignages pourront vous aider toi et ton mari, je vous souhaite plein de courage, n'hésites pas si tu as d'autres interrogations ou si tu veux parler.
Amandine,
Maman de Camille, née en 2015.
Mamange de Rose, depuis le 1er mars 2019.

Lily3108
Messages : 207
Inscription : 06 mars 2019, 11:55
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Re: Img, je suis perdue

Message par Lily3108 » 30 mars 2019, 18:29

Bonjour Mag80,

Je me permets de te répondre face à la réaction de ton mari. Il est clair qu'un homme et une femme ne vivent pas les choses de la même façon, d'autant plus que ton conjoint ne vis que ta grossesse "en direct" que les week-end.

Toi tu es la maman de votre fille, tu la portes et elle est dans ta chair, donc ton cheminement est normal et logique et encore plus depuis que tu vis ton épreuve à travers ce forum... Pour lui, qui en plus est plus cartésien comme tu nous le dis, la grossesse est surtout très intellectuelle, il ne voit votre fille que par les échographies, et peut être que cela serait devenu concret à la naissance.

Malgré tout, sans être dans le jugement, il est clair qu'un homme et une femme n'ont pas toujours la même vision des choses et ce n'est pas toujours facile d'être sur la même longueur d'ondes. Cela dit, je pense qu'il faut vraiment que tu expliques à ton conjoint que cet enfant est aussi le sien, que c'est "un être humain" qu'il le veuille ou non, elle a déjà deux mains, deux pieds, un petit nez, un cœur et que malgré sa petite taille et sa courte vie, cette petite fille existe et aura existé... Vous l'avez conçue ensemble et elle se développe dans ton corps et malgré la douleur que vous vivez, vous ne pouvez ignorer cette grossesse parce qu'elle va se terminer. C'est la solution de facilité c'est évident, je l'ai choisi aussi au début mais il y aura toujours cette enfant dans votre vie, et il ne pourra pas continuer de vivre "comme si", car l'effet boomerang dans quelques temps n'en sera que plus difficile. Je ne le juge pas du tout, surtout, c'est une réaction normale et encore plus pour un homme qui n'a pas le côté charnel que nous vivons nous, mais quoi qu'il en pense aujourd'hui c'est ainsi et elle fait parti de votre histoire.

Peut être qu'aussi qu'il se protège à sa façon en te disant cela, laisse lui le temps de la réflexion et ne culpabilise surtout pas d'avoir toi, fait ton cheminement et d'avoir complètement évolué sur tes choix depuis une semaine. C'est NORMAL, et ça se passe comme cela pour la plupart d'entre nous. Chaque jour depuis l'annonce d'un tel diagnostic fait son chemin dans l'épreuve que l'on traverse, et chaque jour les émotions évoluent...

Pour te dire de mon côté, mon mari lui a toujours reconnu notre fils, dès sa conception, c'était son enfant. A l'annonce de la malformation et à l’évocation de l'IMG, c'est moi qui ai réagi comme ton mari, j'ai voulu vite en finir et tout oublier comme si il ne s'était rien passé, alors que lui tenait à le reconnaître au sein de notre famille, l'inscrire sur le livret de famille et lui donner un prénom..
Mais moi j'y arrivais pas, car j'avais trop trop mal... et je pensais que "zapper" ma grossesse était possible, sauf que non, et cela me serait retomber dessus tôt ou tard et avec brutalité. Alors j'ai pris le temps, j'ai évolué sur mes positions, grâce à lui, grâce au forum, et grâce au temps qui nous était laissé avant l'IMG.. et mon dieu heureusement et comme je ne regrettes pas!!! Nous avons pu prendre le temps ensemble de faire nos choix et mon mari était serein que l'on vive les choses dans le même sens, ça nous a soudé dans l'épreuve. Avoir pu reconnaître Clément, le voir, le prendre dans nos bras et l'accompagner jusqu'au bout comme on l'a fait, m'aide petit à petit à remonter. Je l'aime tellement, et j'aurais fait la plus belle erreur de ma vie. Je l'aurais toujours regretté.

Concernant ta question sur le fait que tu ne saches pas s'il doit être présent pour l'IMG ou pas, honnêtement ce choix t'appartient, mais je pense sincèrement, que s'il n'était pas là, cela serait trop dur pour toi. Et tu sais, en vivant l'accouchement avec toi, cela deviendra peut être aussi plus concret pour lui. Cette petite fille sera là, il pourra la voir, et voir que ce n'était pas juste "rien"... et alors là peut être que dans sa tête tout évoluera... ce sont des étapes tellement difficiles à gérer selon les émotions de chacun, qu'il a peut être juste besoin de "concret" pour te comprendre? Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre et chacun est différent. Et tu sais s'il n'est pas prêt à la déclarer maintenant sur votre livret de famille, tu n'as pas de limite dans le temps pour le faire grâce au certificat. Vivre l'accouchement avec toi sera peut être un déclencheur. Par contre, il est juste important de lui choisir un prénom pour pouvoir faire cette démarche plus tard.

J'espère que tous les témoignages pourront vous aider toi et ton mari, je vous souhaite plein de courage, et surtout même si vous êtes différents, vous vous aimez, et dans cette incompréhension actuelle, il est difficile de ne pas craquer. Tu as bien fait d'en parler et n'hésites pas si tu as d'autres interrogations ou si tu veux parler.

Plein de courage à vous deux.
Emilie
Maman de notre Juliette née en 2014 et pleine de vie 💞
Mam’ange de notre petit Clément - 22/03/2019 ✨💙👼
Maman de Victoire, petite arc en ciel née le 14/02/2020 en pleine santé 💕🌈

https://clementpetitprinceetoile.home.blog/

Lylou
Messages : 98
Inscription : 28 février 2019, 02:00

Re: Img, je suis perdue

Message par Lylou » 31 mars 2019, 08:00

Bonjour Mag80,

Je ne sais pas si mon expérience va t'aider....

Mon mari n'était pas encore prêt à donner des prénoms à nos bébés pour lui c'était trop douloureux.

Alors, je lui ai exprimé ma peine et ma douleur de ne pouvoir faire reconnaitre les enfants que j'ai porté et pour lequel j'avais déjà mis tant d'espoirs et tant d'amours.

Et puis il a fini par m'expliquer qu'il ne voulait pas parce ce serait trop dur pour lui et qu'il voulait aussi me protéger.
Il avait peur qu'à chaque fois qu'on ouvre notre livret de famille, que celui-ci nous rappelle la perte de nos enfants. Pareil, si on entendais quelqu'un prononcer leurs prénoms. Il avait peur qu'on ne puisse jamais se relever.

Il a demandé un peu de temps pour réfléchir.
Les jours me semblaient long et c'était un coup de poignard supplémentaire à ma douleur.

Et à peine 2 semaines après l'accouchement, il a réalisé qu'il voulait les faire exister parce que quoi qu'il arrive la douleur de les avoirs perdus était bien présente et que ce n'est pas le fait qu'ils ne soient pas reconnus qui nous protégeait de cette douleur.
Le fait de les avoir vu, lui a fait prendre conscience aussi qu'il était devenu papa même si ce n'était pas dans les conditions esperées.

Nous avons tous une façon différente de se protéger et de faire face aux épreuves et à la douleur.

Je sais qu'avec cette terrible épreuve que nous traversons le couple peut être si fragile.

Alors exprime à ton mari ce que tu ressens, peut être qu'il ne réalise pas encore ce qui se passe.


Pleins de courage à toi
FC à 8sa le 25/10/17
Mam'ange de jumeaux nés sans vie le 18/02/19 à 26sa
" Je vous aime tellement mes doux et jolis petits anges"

Chris77
Messages : 59
Inscription : 03 février 2019, 20:40

Re: Img, je suis perdue

Message par Chris77 » 31 mars 2019, 12:41

Bonjour Mag80,

Je suis bien désolée de t’accueillir sur ce forum et j’espère que tu trouveras l’apaisement et le réconfort que j’ai pu trouver auprès des autres mamanges. Tu as les mêmes questionnements que nous pour le avant, pendant et après : heureusement que ce forum existe car il permet de trouver de l’aide auprès de personnes qui ont traversé la même chose que toi. Moi aussi je vis loin de ma famille donc c’était un peu dur mais quand je vois la réaction de mes amis finalement je me dis que seule c’est pas plus mal.
Mon petit Gabriel aussi avait une T18 et je sais combien c’est dur d’accepter un tel diagnostic. Personnellement avant je ne savais pas qu’il pouvait y avoir autre chose que la T21. J’ai obtenu cette grossesse après 8 ans de pma et 2 fausses couches, c’était donc une grossesse bien précieuse à mes yeux et devoir y mettre un terme été très douloureux. Et tout comme toi dès l’annonce de la pathologie j’ai voulu faire comme si cet enfant n’existait plus : je ne lui parlais plus, je ne posais plus la main sur mon ventre bref j’étais dans le rejet total certainement pour essayer de me protéger un maximum. J’ai eu une semaine entre l’annonce et l’accouchement : je pensais que c’était beaucoup trop car je ne supportais plus mon ventre et je me voyais mal le garder aussi longtemps. J’ai vu la sage femme pour connaître la démarche à suivre pour l’img et moi aussi j’ai été horrifiée de savoir que j’allais être au milieu de femmes qui elles, allaient repartir avec leurs bébés. Pour un 1er accouchement je trouvais ça bien cruel mais c’est ainsi. Et en discutant avec elle je lui dis que je refuse de voir mon bébé à la naissance et surtout de le reconnaître alors que mon conjoint c’est l’inverse. Elle me dit qu’à sa grande surprise ce sont les papas qui refusent de le voir en général mais plus rarement les mamans, qu’il faut que je me laisse du temps pour accepter la situation et peut être que je vais changer d’avis ou peut être pas mais qu’elle a 20 ans de métier et jamais aucun parent n’a regretté d’avoir vu son enfant. On poursuit la discussion et là je réalise que je refuse de le voir car ça va concrétiser vraiment le fait qu’il a existé mais que je le ne verrais jamais grandir. Et je ne sais pas pourquoi un peu avant l’img je ressens le besoin de le voir alors qu’avant il en était hors de question. Et à partir de ce moment là j’ai profité du temps qu’il me restait pour lui dire aurevoir. C’était dur mais en même temps ça me faisait du bien de lui parler et de lui expliquer la situation et ce que je ressentais pour lui. Et le jour de l’img je ne voulais tellement pas le voir partir qu’il a mis quasi 24 h à sortir !! Heureusement pour moi l’équipe était au top et m’a mis dans une salle à part de sorte que je n’ai croisé aucune future maman ni entendu aucun bébé pleurer. Et pareil pour ma chambre : j’étais la plus éloignée pour être tranquille et mon conjoint a eu le droit de rester avec moi H24 pour être là en cas de besoin. A ce sujet d’ailleurs je te conseille d’avoir ton mari auprès de toi : ce sera un réconfort pour toi tu verras. Il pourra être là pour toi et t’aider dans toutes les étapes : je me souviens que lorsque la sage femme est repartie avec mon fils pour toujours j’étais heureuse d’avoir les bras de mon mari pour me retenir et me consoler. La sage femme l’a emmené tout de suite pour le préparer et est revenue en me disant que je pouvais le voir sans problème si je le voulais car il était très beau. J’ai trouvé le terme bien exagéré car il devait être bien petit et finalement mon « objectivité » de mère fait que je l’ai trouvé magnifique. Il était déjà très formé avec tout ce qu’il fallait et j’ai ressenti énormément d’amour en le voyant. Il semblait dormir et semblait apaisé. Du coup en le voyant j’ai eu envie de le reconnaître même si je ne l’ai pas mis sur le livret de famille. Ca c’est mon parcours perso pour t’aider mais sache qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise décision : à toi de voir ce que tu es capable de faire ou d’accepter. Il faut vraiment suivre ton intuition et ne surtout pas te brusquer. Tu as le droit de voir ton petit pendant 10 jours après l’accouchement : ça montre que tu es loin d’être la seule à ne pas savoir. Ils vont prendre une photo de ton enfant si jamais tu ne t’en sens pas capable : tu pourras la demander plus tard si tu en ressens le besoin. Tu as toute la vie pour le reconnaître donc pas de pression : fait le quand tu en ressentiras le besoin.
Tu sais moi aussi mon conjoint est en déplacement : je comprends tout à fait ce que tu ressens. J’ai du recul à présent et je te conseille de faire garder tes aînés si tu le peux pour pouvoir laisser libre cours à ta peine. Et la présence de ton conjoint va être vitale pour t’aider à tenir et gérer le quotidien donc j’espère qu’il pourra prendre quelques jours. Moi je n’ai pas pu sortir du lit pendant un mois et j’étais bien contente de savoir qu’il faisait les courses, les repas et le reste pendant que je pleurais sans cesse. Tu auras besoin de ce temps là pour pleurer autant que tu veux et petit à petit tu vas remonter et faire ton deuil : autant que tes garçons ne soient pas là pour assister à ça. Et lorsqu’ils seront là tu verras que ce sera un grand réconfort pour toi surtout quand ton conjoint va repartir. Lorsque je me suis retrouvée seule pendant son 1er déplacement j’ai cru mourir de tristesse et de solitude puis petit à petit j’ai dû me sortir de ma torpeur pour me débrouiller. Ca fait 2 mois à présent et chacun de ses déplacements c’est dur pour moi mais il faut faire avec. L’avantage d’avoir déjà des enfants c’est qu’ils vont t’aider à tenir au quotidien.
Concernant la différence homme/femme les autres mamans te l’ont déjà bien expliqué : il faut accepter que nous vivons cette douloureuse expérience de façon vraiment différente. Déjà tu as les hormones de grossesse et surtout tu sens cet enfant dans ta chair pendant que lui vit tout cela de l’extérieur : c’est plus facile pour lui d’être pragmatique. On dit souvent que l’on se sent maman tout de suite alors que le papa a besoin de voir l’enfant pour le réaliser. Il ne faut pas lui en vouloir c’est ainsi. Moi je parle souvent à mon petit, je sais que lui ne le fait jamais. Je l’appelle par son prénom régulièrement et lui jamais. D’ailleurs à la base il voulait qu’on choisisse ensemble le prénom et quand il a su qu’il y aurait l’img il m’a laissé choisir seule. Il me parle de sa douleur parfois mais il ne parle jamais de cet enfant perdu et me dit juste que c’est une mise à l’épreuve. Au début je lui en voulais mais depuis j’ai bien compris que c’est sa façon à lui de se protéger pour tenir le coup quand moi je craque. Les hommes se doivent d’être fort c’est la société qui leur impose du coup ils se sentent en mission parfois et s’interdisent de craquer pour que l’on se sente en sécurité avec eux. Sa douleur est immense je le sais donc si elle se matérialise de façon différente de moi ce n’est pas grave.
Bon courage pour ces jours prochains.

Répondre