Milo dans les étoiles

Bisounours
Messages : 123
Inscription : 11 mars 2019, 00:15

Re: Milo dans les étoiles

Message par Bisounours » 26 avril 2019, 21:11

Merci du fond du coeur.

Julie_84
Messages : 13
Inscription : 30 mars 2019, 10:49

Re: Milo dans les étoiles

Message par Julie_84 » 11 juillet 2019, 11:47

Bonjour à toutes,

Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas connectée sur le forum. Le sentiment d'aller mieux, d'avoir réussi à aller de l'avant, d'avoir "réussi" à mettre tout ça derrière moi, derrière nous...

En toute honnêteté dans l'ensemble ça va mieux, je mesure la chance d'avoir une famille en bonne santé chaque jour. Le quotidien a repris son cours, et notre drame vite oublié, la famille et les amis se concentrent sur les épreuves difficiles des autres : untel qui a un cancer, untelle qui a des problèmes cardiaques... Je ne dis pas que je veux que notre histoire reste au coeur des conversations, mais j'ai conscience que je suis devenue "la fille qu'on connait qui a perdu son bébé" et on passe à autre chose.

Pourtant il n'y a pas un jour sans que je ne pense à mon bébé, pas un seul ! Alors oui je n'attends plus systématiquement tous les jours qu'arrive 23h07 comme c'était le cas au début, mais mon bébé hante mes pensées. Tous les jours, je pense que je devrais être enceinte, que je devrais me plaindre parce que je n'arrive pas à supporter la chaleur... tous ces maux de la grossesse que j'ai détesté lors de mes précédentes grossesses mais que je souhaiterai encore vivre.
Le deuil se fait, mois audible qu'avant, plus autant besoin d'en parler, et même si je sens que je vais mieux, que je vais bien même parfois c'est cette peine insidieuse qui est dure à gérer.

Près de 4 mois après, il m'est toujours difficile de regarder les femmes enceintes, encore plus de poser des questions sur leur grossesse et leur bébé...
D'autant plus que le traumatisme vécu a changé ma façon de voir les choses... J'ai beaucoup de mal à imaginer qu'une grossesse puisse désormais bien se passer... et je ne me parle pas spécialement de moi (j'ai aussi fait le deuil d'une nouvelle grossesse et j'ai fait mettre le stérilet).
J'aimerai arriver à me réjouir pour mes proches qui sont enceintes, au delà du fait que moi je ne ne le suis plus, mais je n'y arrive pas... J'ai cette voie dans ma tête qui n'arrête pas de me dire "elle va perdre son bébé, les bébés en bonne santé ça n'existent plus...". Je sais que ce n'est pas vrai, que ces pensées ne sont pas saines, mais elles sont là, elles me hantent.

Je me rends compte aussi que je suis beaucoup plus anxieuse qu'avant. Je suis pas forcément d'un naturel anxieux, mais désormais j'ai peur constamment : je deviens hypocondriaque (alors qu'en temps normal je dois souffrir le martyr pour envisager ne serait-ce que de prendre un *****) et j'ai peur de perdre ceux que j'aime, enfin plus que de raison. Mon mari part au travail, j'ai la boule au ventre parce que j'ai peur qu'il ai un accident de voiture. Ma fille a mal au genou, je me rappelle d'une histoire entendue, ou le mal au genou était en fait un cancer et j'envisage d'aller lui faire faire tous les examens possibles....
J'ai désormais une peur panique de la mort : de la mienne et de celles des autres...

Bref, désolée, mon récit est décousu ... mais est-ce que vous aussi vous avez l'impression que cette épreuve a révélé des angoisses ou des sentiments que vous n'aviez pas auparavant ? Et si oui comment avez-vous réussi à "retrouver" votre tempérament initial ?

Merci de m'avoir lu et plein de tendres pensées à vous toutes.

Julie
Où tu es, j'irai te chercher
Où tu vis, je saurai te trouver
Où tu te caches, laisse-moi deviner
T'es sûrement baie des anges, sûrement là-bas, mon ange
Alter ego, Jean Louis Aubert

Bisounours
Messages : 123
Inscription : 11 mars 2019, 00:15

Re: Milo dans les étoiles

Message par Bisounours » 11 juillet 2019, 13:11

T

Répondre