IMG 33 SA SUITE T21

Yayounet
Messages : 18
Inscription : 18 avril 2019, 13:50

IMG 33 SA SUITE T21

Message par Yayounet » 18 avril 2019, 22:22

Bonjour à toutes et à tous,

Je n aurai jamais imaginé venir sur ce forum que j ai découvert il y a 1 mois et qui m aide tous les jours depuis cette horrible annonce. .. Alors merci beaucoup...

Voilà mon histoire,
Le 08 mars, suite à un rdv médical pour un problème de thyroïde, on découvre que je suis enceinte... Miracle car nous sommes passés par un parcours PMA de 6 ans pour notre 1er bébé.. On m annonce également que la grossesse n est pas récente et que je devrais accoucher max fin mai d un petit garçon. .. Le bonheur et en même temps, le stress pour gérer au mieux ce 2e bébé alors que mon 1er n a que 11 mois...
Tout s enchaîne, prise de sang pour les marqueurs, échographie, tu es parfait....
Résultat des marqueurs, risque de 1/40 mais on me dit de ne pas m inquiéter car j ai bientôt 41 ans et que vu la grossesse avancée, cela ne veut rien dire....
On me fait faire le DPNI... L attente est longue... Le verdict tombe, dpni positif a la T21... S enchaîne amniocentèse pour confirmer mais on ne nous laisse aucun espoir...
On nous parle d'IMG, on est reçu par des équipes médicales, des psy.... En 2 semaines, ma vie vient de basculer.... Vu mon terme, on nous demande une décision rapide, et je devrais accoucher par césarienne.... Nous avons réfléchi et avons pris la décision la plus difficile de notre vie. J’ai donc accouché de notre petit ange le 08 avril 2019 à exactement 33 semaines et 2 jours et exactement 1 mois après avoir appris cette grossesse.
Depuis, je survis grâce à mon 1er bébé d amour mais mon dieu que c est dur.... Comment cela a pu nous arriver... Je pleure toutes les larmes de mon cœur, je m en veux tellement...
Je t embrasse fort mon petit ange et je sais que tu vas veiller sur ton grand frère...
Maman d H, mon petit chat, né le 15 04 2018 😻💕
Maman d Aelig, mon petit ange, né sans vie le 08 04 2019 à 33 sa ✨💕

Bisounours
Messages : 198
Inscription : 11 mars 2019, 00:15

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Bisounours » 18 avril 2019, 23:18

Bonjour,

Je pense bien à toi. Que c’est dur, dur… Avoir si peu de temps, c’est vraiment court, pour prendre une décision si difficile, qu’aucun parent n’aimerait avoir à prendre. Je pense bien à toi. Sans doute que ton plus "grand enfant" peut t’aider à garder le cap, à rester dans le flux de la vie.

Je vais vivre une IMG la semaine prochaine, car le petit fœtus (excuse-moi si ce mot te choque) que je porte présente également une trisomie 21. DPNI, etc.
Je pense comprendre (au moins en partie) ce que tu endures.
Un jour, je crois, le bonheur revient.
Des pensées tendres, douces et chaleureuses pour toi et ta famille.

Yayounet
Messages : 18
Inscription : 18 avril 2019, 13:50

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Yayounet » 19 avril 2019, 09:55

Merci Bisounours.
Je te souhaite beaucoup de courage pour ton intervention.
Maman d H, mon petit chat, né le 15 04 2018 😻💕
Maman d Aelig, mon petit ange, né sans vie le 08 04 2019 à 33 sa ✨💕

Gaëlle69
Messages : 22
Inscription : 13 mars 2019, 15:56

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Gaëlle69 » 21 avril 2019, 13:30

Ici j ai fait une IMG à 32+4 d un petit garçon atteint une trisomie 21 également. Si ça peut te "rassurer", Ici je sais depuis début décembre que je porte un jumeau trisomique, avec confirmation par amniocentese le 21 décembre. Mais voilà, pour être certain que sa petite doeurreste au chaud et qu' un de mes bébés vienne à terme j'ai dû garder ce petit garçon que j ai Aime de tout mon coeur pendant 4 mois. Aujourd'hui il est toujours dans mon ventre aux côtés de sa soeur, mais il est décédé...
Je comprends ta peine. Ici la décision a été tellement difficile. Mon mari et moi avons eu des différents car quand on porte le bébé, notre avis change... Je voulais le garder.... puis j ai décidé en mars de discuter avec mon mari... nous avons déjà 2 enfants, un garçon de 6 ans et une petite fille de 2 ans... sans compter cette petite fille saine qui va arriver en mai... comment envisager de gérer un petit homme trisomique ne sachant pas son niveau de déficience à l avance avec 3 enfants déjà ?
Voilà j aime tellement mon fils, il restera à jamais mon petit Justin, je le pleurerai toute ma vie, mais que ce soit pour lui ou pour ma famille, c est un geste d Amour. Je sais qu' il veille sur sa soeur jumelle. Rien n est adapté pour ces enfants porteurs de trisomie en France. Et la société peut être tellement horrible..

Yayounet
Messages : 18
Inscription : 18 avril 2019, 13:50

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Yayounet » 22 avril 2019, 00:03

Merci Gaëlle69.

Je n ose imaginer ce que tu vis également... Et je te souhaite plein de courage. Ton accouchement est prévu quand ?
Maman d H, mon petit chat, né le 15 04 2018 😻💕
Maman d Aelig, mon petit ange, né sans vie le 08 04 2019 à 33 sa ✨💕

Gaëlle69
Messages : 22
Inscription : 13 mars 2019, 15:56

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Gaëlle69 » 22 avril 2019, 20:42

Si le travail ne se fait pas naturellement vu les contractions que j ai depuis 3 jours, on devrait me déclencher d ici 2 à 3 semaines maxi, à 37sa.
Je te souhaite également plein de courage. Tu aimeras ta puce toute ta vie.

Bisounours
Messages : 198
Inscription : 11 mars 2019, 00:15

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Bisounours » 22 avril 2019, 22:12

Merci pour vos témoignages. ça me fait juste du bien. Bonne route à vous et vos enfants.

Bisounours
Messages : 198
Inscription : 11 mars 2019, 00:15

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Bisounours » 11 mai 2019, 21:50

Bonsoir, Comment allez-vous, toutes les deux? J'espère que vous vous remettez. Et que la vie est plus douce.

Yayounet
Messages : 18
Inscription : 18 avril 2019, 13:50

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Yayounet » 12 mai 2019, 16:39

Bonjour Bisounours,
Merci de prendre de nos nouvelles,

Cela fait 1 mois et 4 jours que mon petit ange s est envolé... Il y a des hauts et des bas... Mon grand bébé m occupe pas mal ce qui me permet de penser a autre chose... Mais j ai perdu le sommeil et du coup, la nuit, je suis seule à pleurer et à repenser à tout cela...
Malgré tout, j ai quand même réussi à regarder nos photos de la maternité seule, alors que jusqu'à présent j avais besoin du papa à mes côtés...
Ce qui me fait le plus mal, se sont les femmes enceintes ou celles ayant un petit bébé style 2 copines qui ont accouché il y a 1 semaine ... J aurai dû accoucher dans 3 jours et tenir mon bébé bien vivant mais ce ne sera pas le cas...

Et toi, comment vas tu ?
Maman d H, mon petit chat, né le 15 04 2018 😻💕
Maman d Aelig, mon petit ange, né sans vie le 08 04 2019 à 33 sa ✨💕

Bisounours
Messages : 198
Inscription : 11 mars 2019, 00:15

Re: IMG 33 SA SUITE T21

Message par Bisounours » 13 mai 2019, 23:15

Bonsoir

"Cela fait 1 mois et 4 jours que mon petit ange s est envolé... Il y a des hauts et des bas... Mon grand bébé m occupe pas mal ce qui me permet de penser a autre chose... Mais j ai perdu le sommeil et du coup, la nuit, je suis seule à pleurer et à repenser à tout cela..."

-> C'est clair que les nuits sont dures. ça a été aussi ma grande peur, au début. Ma première nuit a été blanches, complètement. Alors j'ai profité du décalage horaire, pour contacter des amis à l'autre bout du monde, par skype. Et j'ai parlé, raconté, parlé, parlé, pleuré avec eux. Puis la seconde nuit, je suis tombée de sommeil ... car je n'avais pas dormi depuis plus de 48h, avant l'accouchement. Puis, la 3e nuit, une copine est venue chez moi pour dormir avec moi. Je pensais qu'en cas de crise de pleurs, elle pourrait simplement me tenir la main, ou m'écouter. Mais j'ai dormi, sans la réveiller. Puis les nuits d'après, j'ai réussi à dormir, en couplant les choses suivantes: 1. euphytos (c'est une aide très douce, à base de plantes, pour dormir, l'équivalent de quelques tisanes, on trouve cela en pharmacie) , 2. prendre un bon bain bien chaud, 3. coucher mes grands enfants, et lorsque je leur lis des histoires, je me mets dans leur lit (je baille 1 ou 2 fois), et ça m'endort moi aussi. Alors après les avoir coucher, ben je vais me coucher moi aussi dans mon lit. Et j'arrive à dormir, bizarrement. J'aurais imaginé ne jamais réussir à dormir. C'est assez curieux. Peut-être que mes idées ne t'aideront pas du tout. Je tente tout de même, au cas où...

"Malgré tout, j ai quand même réussi à regarder nos photos de la maternité seule, alors que jusqu'à présent j avais besoin du papa à mes côtés..."

-> Tu habites tes souvenirs, tu te les appropries, j'ai l'impression. C'est chouette! Peut-être un moyen de re-sentir des émotions, différemment, pour mieux intégrer tout ce parcours.
J'ai aussi eu besoin de prendre plein de photos. mais je n'ai pas encore eu le courage de les mettre en forme, dans un classeur. ça va venir... Voir la mort sur les photos du foetus est très dur. La mort, c'est dur à voir. Y compris le passage au crématorium (on a choisi cela). Et les cendres. C'est très dur. Personne n'a envie de voir la mort. Encore moins sur le visage de son bébé/foetus.

"Ce qui me fait le plus mal, se sont les femmes enceintes ou celles ayant un petit bébé style 2 copines qui ont accouché il y a 1 semaine ... J aurai dû accoucher dans 3 jours et tenir mon bébé bien vivant mais ce ne sera pas le cas..."

-> C'est clair que c'est très dur. Voir les autres avec des bébés, et pas soi. Voir les boites de poudre de lait dans les magasins. Voir des copines essuyer les fesses de leur bébé avec des lingettes. Voir des couples main dans la main, avec la femme qui a beau ventre. Voir les sacs de matos pour bébé remplis de couches, de nettoyant, de biberons, etc.... Oui, c'est dur. Personnellement, je laisse monter les larmes. Et je vais pleurer soit au téléphone avec des copines au courant de mes "aventures", soit au téléphone ou de visu avec mon copain, soit seule aux toilettes. Mais jamais éviter les émotions. Pour qu'elles soient moins fortes, je dois les laisser sortir. C'est pire si elles restent en moi... Mais chacun sa façon. En tous les cas, je comprends que ça soit dur pour toi.

"Et toi, comment vas tu ?"

-> Pas mal bizarrement. J'aurais initialement imaginé que je partirai en "psychiatrie", tellement je me disais que je n'était pas capable de vivre une IMG. Et puis finalement, c'est dur, c'est de la souffrance, mais ça n'est pas impossible, il me semble.

Au début j'ai bcp culpabilisé d'avoir fait une IMG. Maintenant, il m'arrive de culpabiliser "au second degré": je culpabilise de ne pas culpabiliser ;-) A certains moments, je me rends compte que j'ai été heureuse et je me dis "ai-je le droit de profiter de la vie? Oh... non, j'exagère, c'est pas normal de profiter alors que mon petit foetus est mort. Je devrais culpabiliser... Le deuil avance-t-il? Je ne sais pas. Je suis la route, et je verrai bien où elle mène.

Les choses qui m'ont aidée jusqu'à ce jour:
1. en parler avec des amis, des gens que je connais, des gens de confiance, qui ne jugent pas, qui sont intelligents (au sens relationnel du terme) et peuvent comprendre la situation;
2. en parler avec tous plein de gens sympas et initialement inconnus de moi, par exemple la sage-femme de PMI qui vient me voir, l'aumonière (que je ne voulais initialement pas voir, mais qui est super sympa et ouverte), la policière qui est venue pour les scellées (une dame simplement humaine), la dame qui fait l'accueil à la morgue, etc. En fait, je me rends compte que plein de gens sont compréhensifs, m'écoutent, écoutent mes sentiments et peuvent me rejoindre au moins en partie, dans mon expérience.
3. mes séances avec ma psychologue (2 séances par semaine), ça m'aide énormément, et ça aide mon couple (car mon conjoint ne se prend pas dans la figure tous mes sentiments violents: c'est la psy qui se les prend ;-) En fait, j'ai eu la chance que cette relation thérapeutique de confiance ait été déjà en place, avant l'arrivée du DPNI. Donc ça m'a bcp aidée, dès l'annonce du handicap.
4. mes grands enfants qui vivent chaque jour avec dynamisme
5. mon boulot: je me rends compte que j'ai toujours la même foi, le même bonheur à le faire, le même charisme, la même vie à exercer ce métier. Et c'est vivifiant.
6. voir avec lucidité ce que l'on vit et ce que l'on a vécu: garder des traces (photos) pour ne pas oublier, voir la réalité. Ne pas nier ce qui nous est arrivé. C'est parfois dur, car émotionnellement, voir est passagèrement plus difficile que de se cacher les yeux. Mais à long terme, voir, avoir les yeux grand ouverts, pour mieux intégrer mon passé, je trouve que c'est salutaire. L'avoir caressé, lui avoir parlé quand il était dans mon ventre. Une fois qu'il était mort et sorti de moi, l'avoir regardé, l'avoir porté dans mes bras, l'avoir prénommé, l'avoir accompagné à la morgue, l'y avoir vu chaque jour (même en pleurant) pendant 4-5 jours, l'avoir bercé, lui avoir chanté des chansons, avoir poussé son petit chariot/cercueil, l'avoir accompagné au crematotium, l'avoir accompagné lors de la dispersion des cendres. Juste être capable d'être avec ce qu'il restait de lui. C'est sans doute moi que ça a + aidé que lui. Mais ça n'est pas grave. L'essentiel est d'avancer.

Bonne route.

Répondre