Les aînés face au deuil.

camashe
Messages : 10
Inscription : 13 juin 2019, 13:30

Les aînés face au deuil.

Message par camashe » 30 juin 2019, 01:51

Bonsoir, j'ai perdu mon petit Octave à 24 semaine +6, mort foetale in utero sans explication à ce jour, on attend les résultats de l'autopsie.J'ai accouché le 28 mai 2019, le 15 mai nous avions fait l'écho morphologique et tout était ok. Mes aînés 10 et 7 ans avais assisté à cette écho et étaient très heureux d'accueillir un petit frère ou une petite soeur ( on ne souhaitait pas savoir). Mon 7 ans m'avait même dit ,le jour où on leur avait annoncé le futur bébé, que c'était le plus beau cadeau que je pouvais leur faire. Nous étions donc tous heureux et confiants, la nouvelle du décès a été un choc. Je pleure beaucoup et parfois devant eux tellement c'est dur. Et je m'en veux terriblement de leur imposer ça malgré moi, ils ont leur propre douleur et j'en rajoute. La perte de mon bébé est très dure et le fait de voir aussi souffrir mes deux autres enfants me brise le coeur. On parle beaucoup à la maison, on a inhumé Octave avec les doudous qu'ils lui avait choisi, des lettres qu'on lui a adressé et des photos de nous. Suite à la lecture du post sur la reconstruction, j'ai recommandé les doudous pour mes enfants et pour nous, ils étaient ravi, ma 10 ans écrit régulièrement à son petit frère, elle voit ce doudou comme un lien supplémentaire. Et on s'est commandé des bijoux avec son prénoms. Je voudrais savoir si d'autres personnes ici ont aussi des enfants à peu près du même âge et comment ils vivent ce drame. Merci pour ce forum il m'aide beaucoup car c'est vrai qu'on se retrouve bien seul et incompris face à ce drame soudain.

Urbanie
Messages : 119
Inscription : 10 janvier 2018, 19:46

Re: Les aînés face au deuil.

Message par Urbanie » 30 juin 2019, 21:58

Bonjour Camashe,

Bienvenue sur ce forum. Je suis sincèrement désolée face au drame qui vous touche.

Ma fille était beaucoup plus petite que tes enfants au moment de l'IMG, mais j'avais souhaité l'emmener chez un pédopsychiatre pour faire un "bilan" de ce qu'elle avait compris, et de la façon dont elle le vivait. Mais elle n'avait pas encore l'âge d'extérioriser ses émotions de façon claire et lisible...
Cela peut sans doute être une piste malgré tout?

Bien à toi,

Urbanie
Urbanie
Equipe de modération de Petite Emilie

dabaubin
Messages : 51
Inscription : 02 juin 2019, 08:14

Re: Les aînés face au deuil.

Message par dabaubin » 30 juin 2019, 22:21

Bonjour Camashe,
M'a fille aînée est plus jeune que tes enfants, mais j'avais tout de même envie de te répondre.
Ce qui l'aide je pense, c'est que la parole soit libre. Elle n'a que 5 ans, mais à tout compris du décès de sa petite sœur. Elle en parle spontanément. Sereinement. On est très sensible aux livres, alors on a cherché de la littérature adaptée pour elle. Force est de constater qu'il n'y a pas grand chose... Mais peut être que pour les plus grands tu pourrais trouver.

Tu exprimés un sentiment de culpabilité quant à l'expression de ta souffrance en leur présence... Je crois que c'est juste normal. Tu ne peux pas cacher ce que tu ressens, et encore moi dans la sphère 'intime' de la famille. Je ne pense pas que tu en rajoutes à leur peine, ils ne sont pas bêtes, même s'ils ne te voyais pas pleurer, ils savent que tu souffres. Vous vivez juste quelque chose de très intense pour le moment, en toute authenticité... Je ne sais pas si j'arrive à être très claire dans mes mots, mais tout ça pour te dire que tu n'es coupable de rien... Fais leur confiance, ils sont plein de ressource. Fais toi confiance, tu en as tout autant, même si elle est réellement mise à mal en ce moment.
Courage.
maman d'une princesse née à 27+7 en 2013
maman d'une étoile envolée le 17 avril 2019

camashe
Messages : 10
Inscription : 13 juin 2019, 13:30

Re: Les aînés face au deuil.

Message par camashe » 01 juillet 2019, 09:17

Merci d'avoir pris le temps de me répondre. On va laisser passer l'été et voir à la rentrée si un suivi psychologique est nécessaire pour les enfants et pour nous parents. En tout cas cela fait du bien d'avoir des retours, on se sent moins seul.

dabaubin
Messages : 51
Inscription : 02 juin 2019, 08:14

Re: Les aînés face au deuil.

Message par dabaubin » 01 juillet 2019, 09:38

Tu ne l'es pas ! Pour ma part j'ai eu un sentiment de solitude très fort après le décès de ma puce, et le forum m'aide beaucoup pour ça, d'échanger avec des gens qui savent ce qu'on a vécu ou ce que l'on ressent, c'est précieux...
maman d'une princesse née à 27+7 en 2013
maman d'une étoile envolée le 17 avril 2019

Urbanie
Messages : 119
Inscription : 10 janvier 2018, 19:46

Re: Les aînés face au deuil.

Message par Urbanie » 01 juillet 2019, 09:53

Non, tu n'es pas seule, je te rassure. Et puis le deuil est déjà complexe à gérer, mais quand il faut gérer celui de ses enfants, c'est tellement compliqué!
Urbanie
Equipe de modération de Petite Emilie

vega174
Messages : 520
Inscription : 22 juin 2018, 08:51

Re: Les aînés face au deuil.

Message par vega174 » 01 juillet 2019, 10:04

Bonjour à toutes,

mes enfants étaient beaucoup plus jeunes aussi quand j'ai accouché de ma fille. Ils avaient 3 ans et demi et 18 mois.
Nous leur avons parlé. Le grand en parle encore parfois.
Ils savaient que j'étais triste, et ils savaient pourquoi.
Je ne pense pas que ce soit "mal" de pleurer parfois devant ses enfants. Le tout est de leur expliquer pourquoi. De temps en temps, il arrive encore que quelques larmes coulent. Et quand ils me demandent pourquoi je pleure, je leur dit que je suis triste que leur soeur soit morte.
Ils ont compris je pense à leur manière.
J'vais acheté 2 livres qui nous ont bien aidé: "la vie est comme le vent" et "pour toute la vie". Ils sont adapté aux petits.

Pour les grands, je pense que effectivement un tour chez un psy ne fera pas de mal. Pour faire une mise au point sur leurs sentiments. Meme pour toi, ca peut être bien, pour savoir comment répondre à leurs questions, avoir les mots adaptés.

Nous accompagnons nos enfants autant qu'ils nous accompagnent. Et effectivement, ils sont pleins de ressources.
Maman de Joshua né le 17 février 2015
de Amos né le 17 décembre 2016
et de Hanaé, née sans vie le 28 mai 2018
Ezéchiel né le 1er septembre 2019.

MariEve
Messages : 337
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Les aînés face au deuil.

Message par MariEve » 01 juillet 2019, 12:39

Bonjour Camashe,

Mon ainé est bien plus jeune que tes enfants, pour autant je me suis appuyée sur ce que j'ai plusieurs fois entendu comme conseils de psy concernant la gestion d'un traumatisme à leur egard. Notamment une emission tv speciale à cet effet qui avait ete faite aussitot apres une vague d'attentats, les parents venaient chercher des conseils sur "comment aborder le sujet ?" "Quoi leur dire ?" "Comment ne pas trop en dire, ni trop peu ?" "Quand voir un psy ?"
En résumé, il est souvent conseillé de partir de leurs questions pour leur expliquer les choses, le mieux etant meme de partir de ce qu'il en comprennent (leur faire formuler leur vision de la chose qu'ils interrogent) et ajuster selon l'axe que l'on perçoit.
Quand il n"y a pas ou peu de question, l'enjeu est de leur faire voir, de leur assurer qu'ils ont le droit de poser des questions, d'en parler, que tout le monde (parents et enfants) a le droit de pleurer et que meme si maman repond en pleurant, ça n'est pas qu'ils ont augmenté sa peine en en parlant, que cette peine est toujours là qu'on en parle ou pas, mais que ça fait du bien quand ça sort.
Quand la question nous dépasse, il y a le droit de leur dire, je ne sais bien comment t'y répondre là, je vais y reflechir et on en reparle, quitte a revenir avec un support papier si besoin.
Sur la consultation psy, certains disent qu'a tout événement potentiellement traumatisant (amenant un changement important dans la vie de l"enfant, ils y mettent par exemple en plus des deces, les déménagements, divorces..) il est bon de faire un bilan. D'autres disent de surveiller, voir s'il y a des troubles qui aparaissent au niveau scolaire, sommeil, appetit, digestion, comportement, et de consulter a ce moment-là.

Pour tout ça je pense que ça s'adapte a quasi tous les âges, j'en ressens quelques limites avec mon fils de 3 ans car il pose peu de questions et s'il en pose je ne peux pas partir de ce qu'il m"en dit car il ne trouve pas quoi répondre, alors je prends le temps.
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Répondre