À mon tour

Coccinelle79
Messages : 65
Inscription : 24 février 2020, 11:32

À mon tour

Message par Coccinelle79 » 28 février 2020, 11:06

Bonjour à toutes et tous,
Je n'aurais jamais imaginé une telle situation, mais malheureusement cela existe, vous le savez aussi bien que moi.
Je viens ici pour trouver un certain réconfort, des réponses, du partage.
Après une grossesse surprise, puisque pas prévue ni attendue, j'ai accouché le jour de mon terme, à savoir le 12/02/2020. Ma fille est "morte" lors de sa naissance. Après seulement 4h à la maternité, 1h de monitoring impeccable, puis 2h de bain, le monitoring suivant faisait état d'un pouls à 0... L'équipe a malgré tout effectué une césarienne en urgence, une réanimation de 20 minutes.
À mon réveil, j'apprends qu'elle est sédatée et en hypothermie pour éviter d'aggraver les potentielles lésions neurologiques. J'ai pu la voir et la prendre quelques minutes avant son transfert au CHU le plus proche. J'ai été moi-même transférée le lendemain. À mon arrivée, la pédiatre nous a annoncé que tous ses organes étaient défectueux, probablement à cause d'un manque d'oxygénation trop important. Elle est morte officiellement 24h après sa naissance.
Pour moi, elle est morte dès sa naissance, car elle était de toute façon branchée de partout et le moindre tuyau débranché aurait eu le même effet, à savoir la tuer.
Suite à l'annonce, nous avons demandé qu'elle soit justement débranchée, nous refusions catégoriquement un acharnement quelconque, qu'elle subissait déjà, pour de toute façon être condamnée. On nous l'a refusé, mais heureusement notre enfant a décidé de s'en aller, d'elle-même, et malgré les machines, son cœur a cessé se battre de lui-même.
Nous avons fait pratiquer une autopsie, dont les résultats devraient arriver dans 2 à 3 mois. Je ne crois pas qu'il y ait d'explication purement médicale, la grossesse s'est hyper bien déroulée, aucune malformation visible. On nous parle d'un travail beaucoup trop violent, qu'elle n'a pas supporté.
Aujourd'hui, j'oscille entre le soulagement car elle ne souffre pas, elle n'a pas à vivre avec un handicap lourd (je travaille dans ce domaine et je sais à quel point c'est difficile), nous n'avons pas non plus à affronter son handicap si elle avait dû vivre avec (ceci est notre avis, je comprends aussi le point de vue selon lequel malgré un handicap, au moins elle serait tjs en vie...) ; et une douleur intense, un manque indescriptible d'un enfant que je n'ai connu qu'à travers moi...
J'ai l'impression d'être dans une intellectualisation de la situation pour me protéger, pour ne pas sombrer. Je sais ce qu'il se passe, mais parfois j'ai la sensation que ce n'est pas à moi que cela arrive. Et à d'autres moments, tout revient et je ne peux m'empêcher de pleurer le manque de son corps contre le mien, même si cela n'a duré que quelques instants. Je me "console" en me disant que c'est probablement pire pour les parents qui perdent un enfant après plusieurs jours/semaines/mois/années de vie... bien que dans ces circonstances, il n'y a pas de meilleures ou de plus mauvaises situations... et pourtant sur le coup, j'ai été en colère et j'ai même pensé que j'aurais préféré que cela arrive en cours de grossesse plutôt que d'aller jusqu'au bout. Je sais que cela va en choquer plus d'une d'entre vous, et je vous présente mes excuses pour ces mauvaises pensées parce qu'au fond, ce n'est souhaitable pour absolument personne et à n'importe quel stade de la grossesse. J'étais juste... anéantie.
Mon mari est un roc, il ne dit rien et ne montre rien. Je sais qu'au fond il est triste aussi, mais pour lui il faut se montrer fort pour m'aider, il estime que j'ai la double peine entre le choc moral mais également les douleurs physiques. J'ai aussi un probable trauma suite à la césarienne en urgence, où l'équipe a fait certes son travail mais ne nous a absolument rien dit, nous avons été séparés, arrachés l'un à l'autre, j'ai été triturée, endormie sans que l'on ne m'explique rien... et au réveil je n'avais ni ventre ni bébé...
Je compte prendre contact avec un psy prochainement car je ne crois pas pouvoir traverser cela sans aide. Je veux prendre le taureau par les cornes, ne pas laisser s'installer mon désespoir, et aller mieux est un signe fort pour notre entourage pour que toutes les personnes qui gravitent autour de nous puissent aussi s'en remettre... je le fais aussi évidemment pour mon couple, car je sais que mon mari est fort mais il n'a pas à s'oublier simplement pour moi. Même si je sais qu'il vit les choses différemment, pour lui c'est évidemment dramatique mais le pire aurait été de me perdre moi et il vit la situation (pour le moment) un peu comme un soulagement que ce ne soit pas ce cas de figure... si je vais mieux avec le temps, j'espère qu'il se laissera aller aussi à une certaine tristesse car je sais bien que quoiqu'il arrive, un jour, cette tristesse reviendra encore plus forte et qu'il sera encore plus difficile d'y faire face.
Nous avons aussi espoir que 2020 puisse nous refaire sourire car nous ne souhaitons pas attendre trop longtemps avant d'essayer d'avoir un nouvel enfant. Ce 2e enfant n'aura évidemment pas pour objectif d'effacer notre 1er, mais nous avons le caractère où nous n'aimons pas rester sur des échecs, nous avons à cœur de prouver à la vie que nous sommes plus forts que les épreuves qui se trouvent sur notre chemin.
Mes seules craintes sont bien entendu que cela ne fonctionne pas, même après plusieurs mois (alors que cette première grossesse a vraiment été une cadeau, un tour de magie pour que cela prenne d'un coup), et nous aimerions une 2e fille car même si j'ai tjs imaginé avoir un garçon nous étions si heureux d'avoir une fille... même si avec les circonstances j'imagine que j'aurais simplement la joie d'avoir un enfant en vie. Probablement qu'il est trop tôt et qu'avec le temps nous nous dirons qu'il faut attendre, ou pas, je ne sais pas...
Nous attendons de toute façon les résultats de l'autopsie, par principe, et surtout que les désagréments liés à l'accouchement/césarienne se dissipent. La contraception qui m'a été prescrite par le CHU, je ne sais pas encore si je souhaite la prendre... je préfère que mon corps prenne ses aises. Qu'en pensez-vous ?
Navrée pour le pavé, qui, en plus d'être extrêmement long est aussi clairement désorganisé. Il manque sûrement encore plein de choses que j'aimerais dire, des réponses que j'attends désespérément...
Merci à celles qui auront eu le courage d'aller jusqu'au bout, je réitère mes excuses si je choque certaines personnes également...
A.
Alexia.
Ma coccinelle, décédée au cours de sa naissance. 👼

Perrinek
Messages : 95
Inscription : 03 septembre 2019, 10:17

Re: À mon tour

Message par Perrinek » 28 février 2020, 11:34

Bonjour Coccinelle,

Je suis désolée que ton mari et toi ayez vécu un tel drame.
Si ça peut te rassurer, le dédoublement entre raison et sentiments, je l’ai vécu aussi et j’ai lu d’autres témoignages de mamans qui l’ont traversé.
Mon mari a aussi adopté la position du conjoint qui doit se montrer fort pour que nous avancions, avec pour conséquence qu’il y a des tensions entre nous et que parfois il me bouscule trop à mon gré, alors que je n’estime pas aller particulièrement mal compte tenu du fait que nous avons dû décider une IMG. Au fil du temps il accepte mieux que j’aie besoin d’accepter mes émotions, y compris le chagrin.
Nous avons décidé d’essayer de nouveau d’avoir un enfant assez rapidement, en grande partie à cause de mon âge (39 ans). Ce n’est pas toujours facile de se projeter de nouveau dans le désir de grossesse, mais au fil des mois il devient de plus en plus clair, même si le chagrin d’avoir perdu notre bébé ne disparaît pas.
Moi aussi j’ai très peur que cela ne fonctionne plus, à cause de mon âge là encore. Ce mois-ci (5 mois après l’IMG) j’ai donc pris rendez-vous chez ma gynécologue et j’ai demandé s’il était possible raisonnablement de faire des examens pour savoir où j’en suis du point de vue de ma réserve ovarienne. Elle m’a entendue, même s’il n’y a pas de signe flagrant, et j’ai rendez-vous pour une échographie-bilan la semaine prochaine. En attendant pour une fois j’ai réussi à me motiver pour faire ma courbe de température, qui ne comporte rien d’inquiétant, ce qui m’a déjà rassurée. Si j’avais su j’aurais demandé ces examens plus tôt, car j’ai été inquiète au point de faire des crises d’angoisse à ce sujet.
Je suis suivie par un psychiatre-psychothérapeute, car comme toi je ne pensais pas pouvoir traverser cette épreuve sans aide et ce suivi m’aide beaucoup effectivement, notamment à ne pas m’encombrer d’angoisses inutiles.
En tout cas tu as l’air lucide, déterminée et consciente que parfois il faut demander de l’aide, c’est une attitude positive je pense.

Je te souhaite beaucoup de courage pour l’avenir.

Perrine K.
Dernière édition par Perrinek le 28 février 2020, 13:11, édité 1 fois.

Mjjm
Messages : 476
Inscription : 08 décembre 2016, 22:33

Re: À mon tour

Message par Mjjm » 28 février 2020, 11:43

Bonjour

Malheureusement bienvenue sur ce site ici tu ne choquera personnes par tes mots tes pensées car nous savons ce que c'est de perdre un enfant.

Tes mots sont ce que tu ressens ce que tu as ressenti qui sommes nous pour te blâmer?
En plus tu t'excuse et tu sais que ce n'ai pas exact mais juste ce que tu as ressenti pour te protéger.

Pour ton mari je te rassure comme bcp d'hommes au début se sont des rocs puis quand tu ira mieux il s'ouvrira à sa peine et peu être même qu'il la partagera avec toi.

Pour ma part après la perte de ma fille qui était également mon premier enfant je n'ai pas ressenti tous de suite l'envie d'un deuxième il m'a fallu 1 an.
Puis je suis tombe enceinte et on a garder la surprise du sexe jusqu'à la fin et aujourd'hui j'ai un fils de 9 mois en bonne santé ❤.

Il faut savoir que bcp de femmes ici sur le forum ont eu la même envie que toi et on eu un bébé rapidement après, parfois 1 an après le décès du bébé le nouveau bébé est né comme-ci celui-ci envoyait un signe que la vie continue et peu être belle même si tu n'oubliera jamais ta fille.

Si tu ressens le besoin de te faire aider alors foncé.
Courage à toi à vous et des bisous volant à nos bébés partis trop tôt.
Mamange de Emna née le 08/10/2016
Notre histoire http://www.petiteemilie.org/forum/viewt ... f=12&t=563
Fc le 22/06/18 à 10 se.
Bébé arc en ciel 🎉 né le 19/05/19 😍
Fc le 12/03/2020 à 9sa

Coccinelle79
Messages : 65
Inscription : 24 février 2020, 11:32

Re: À mon tour

Message par Coccinelle79 » 28 février 2020, 12:30

Bonjour,
Merci pour vos réponses. Le fait de ne pas se sentir seul dans de telles situations met du baume au cœur.
Je suis navrée par vos histoires respectives...
Perrine, j'espère de tout cœur que tu pourras de nouveau avoir l'espoir de la vie au creux de ton être, malgré l'âge dont tu parles. Les statistiques sont ce qu'elles sont, tu as 39 ans mais cela ne signifie rien. J'en ai 27 et je n'ai pas plus de chance que toi pour que cela fonctionne si la vie ne le décide pas...
Mjjm, j'ai lu ton histoire... fou ça a dû être vraiment traumatisant... mais je te remercie de me rassurer quant au fait de ne pas être jugée ici, c'est juste que de telles pensées me choquent, je n'aurais jamais imaginé en avoir de telles et je les regrette.

Je suis en colère de me dire que le travail lui a été fatal, alors que tant de femmes et d'enfants le vivent quotidiennement, alors qu'a priori elle était en pleine forme... Comment est-ce possible une telle violence ? Moi qui avait refusé la péridurale pour justement éviter des problèmes pendant l'accouchement... et si, et si... avec des "si"...
Le pire c'est les gens qui pleurent de notre situation, c'est évidemment très touchant et bienveillant mais je ne sais pas comment réagir...

Au même titre que vous, je veux me relever, faire face et prouver que tout est encore possible. 💪
Alexia.
Ma coccinelle, décédée au cours de sa naissance. 👼

Ma petite Aleyna
Messages : 51
Inscription : 14 février 2020, 17:06
Localisation : Moselle

Re: À mon tour

Message par Ma petite Aleyna » 28 février 2020, 12:33

Bonjour Coccinelle,

Oui bienvenue parmi nous même si nous aimerions faire connaissance sur des forums plus joyeux😔
Ton message me touche au plus profond et me met les larmes aux yeux.. J'ai également perdu ma petite Aleyna le 12.02.20 à 25sa😔

Bien entendu ton cas est très touchant et triste car tu as eu une grossesse sans soucis particulier et bien entendu pour ta part tu ne pouvais pas du tout imaginer le pire et n'étais en aucun cas préparé à ce qui allait se passer contrairement à beaucoup d'entre nous ici qui étions préparé au vu du déroulement de la grossesse..

Je suis vraiment touché par ton parcours et vraiment je reste sans voix.. Perdre son bébé au dernier moment, l'avoir eu dans les bras et encore devoir supporter l'horreur de le voir en réanimation😔 pourquoi la vie est si injuste ? Cette question que l'on se pose à chaque instant et qui malheureusement ne nous apporte pas de réponse. J'espère que l'autopsie pourra te répondre car cela t'aidera dans ton deuil de savoir.

Concernant une prochaine grossesse je ne peux que t'encourager car pour ma part je pars dans le même état esprit et ce n'est pas pour autant que j'en oublierai ma fille. J'ai également déjà un fils de 6 ans et souhaite vraiment lui offrir un petit frère ou petite sœur.

Cela fait un peu plus de 15 jours que j'ai accouché et mes saignements ont casiment disparus. Le retour de couche je l'attends avec impatience et serai dans les essais au plus tôt car en plus après avoir eu les résultats de mon cariotype on m'a trouvé une inversion des bras longs sur mon chromosome 8 ce qui explique pk je mets du temps à tomber enceinte. J'espère que ma fille m'aidera et forcera le destin pour nous aider😊

N'hésite surtout pas à venir parler ici. Je me suis inscrite depuis le début après mon IMG et je peux te dire qu'aujourd'hui malgré que cela soit tôt je me sens déjà bcp mieux car je trouve ici des oreilles attentives et des conseils qui m'aide à avancer. J'ai également rdv semaine prochaine avec une psy et je vais vraiment prendre ces séances à cœur. Il ne faut en aucun cas rester dans le silence !

Courage à toi et ta famille et envoyons pleine de douces tendresse à nos petits anges❤️
Ma petite poupée Aleyna dans nos coeurs pour toujours :)
Paranges depuis le 12.02.20..On t'aime fort! Maman, Papa et ton grand frère Enzo :)

Coccinelle79
Messages : 65
Inscription : 24 février 2020, 11:32

Re: À mon tour

Message par Coccinelle79 » 28 février 2020, 13:02

Quelle mauvaise date ce 12/02...
Ayant la même date d'accouchement que toi, mais dans difficile conditions, mes pertes post parfum sont loin d'être finies... je perds énormément et la césarienne m'a aussi fait perdre beaucoup de sang donc je suis en anémie, donc mon organisme se remet lentement de tout cela.
Du coup je n'attends que la fin aussi pour nous remettre en essai.
Les résultats de l'autopsie sont importants, mais il y a 2 écoles : soit c'est "juste" le travail qui a été trop dur à supporter pour elle et alors il n'y a aucune chance que cela se reproduise ; ou alors nous avons une maladie ou autre et alors il y aura de potentiels risques de récidive. Au final, avoir une raison médicale permet d'aider au deuil, mais avec le risque que cela se répète, alors que "la faute à pas de chance" est plus difficile à encaisser car aucune raison logique ou valable à laquelle se raccrocher, mais avec en principe 0 probabilité que cela se reproduise... la peste ou le choléra...
Alexia.
Ma coccinelle, décédée au cours de sa naissance. 👼

Ma petite Aleyna
Messages : 51
Inscription : 14 février 2020, 17:06
Localisation : Moselle

Re: À mon tour

Message par Ma petite Aleyna » 28 février 2020, 14:19

Oui cette date nous ne l'oublions jamais malheureusement mais il faut aussi se dire que quelque part cette date est signe de bonheur car nous avons rencontré l'être que nous portions la plus belle chose qui puisse arriver😔😊

Pour notre part nous connaissions l'anomalie chromosomique que ma fille portée. Pour le coup je peux te dire que nous n'avons vraiment pas de chance car il s'agit d'une pathologie extrêmement rare il y a que très peu de cas en France donc ils ne savent pas plus sur le sujet... nous savions par avance que notre fille avait très peu de chance de survie car de grosses séquelles mentales, physiques, cardiaques et j'en passe😔

Nous aurons les résultats de l'autopsie d'ici 4 à 6 mois d'après l'hôpital mais pareil je n'hésiterai pas à les appeler si je ne reçois pas de nouvelles. D'après le généticien nous ne sommes pas porter de se gêne donc il s'agit de " la faute à pas de chance". Pour ma part c'est ce terme qui est très dur à accepter car je me dis comment peut-on être aussi poissard sur une chose pareille ?! Tous les professionnels de la santé et le généticien nous ont rassuré en nous disant que ça ne devrait pas arriver mais nous attendons quand même les résultats finaux de l'autopsie pour être vraiment fixer !

C'est sûr que sur le coup quand on te dit que tu as plus de chance de gagner à l'Euromillion la pilule est vraiment très dur à avaler.. il y a ce sentiment de colère, d'injustice de tristesse, 2000 questionnements qui te tourbillonnent dans la tête.. j'ai perdu la foi et je ne crois plus en Dieu car depuis 2009 où il a décidé d'enlever mon papa, j'en veux au monde entier il ne demandait rien à personne lui aussi ça lui est tombé dessus et en 6 mois il nous a quitté😔

Je me force à croire et à me dire que là-haut il veille sur sa petite fille😊 tous les soirs je regarde le ciel et je vois cette étoile qui brille de plus belle et je me dis que si je la vois autant c'est qu'ils sont tous les deux là l'un et l'autre en train de s'enlacer tendrement !
Il nous donne la force d'avancer de croire en la vie de croire au bonheur !!

Encore une énorme pensée à tous ces petits anges et toute leur famille qui veille sur eux de la haut❤️❤️
Ma petite poupée Aleyna dans nos coeurs pour toujours :)
Paranges depuis le 12.02.20..On t'aime fort! Maman, Papa et ton grand frère Enzo :)

Mjjm
Messages : 476
Inscription : 08 décembre 2016, 22:33

Re: À mon tour

Message par Mjjm » 28 février 2020, 14:40

Merci d'avoir lu mon histoire notre histoire avec ma fille.

Tu as raison ça n'a pas été facile mais le tps a fait son oeuvre et maintenant ça va mieux bcp mieux.

C'est vrai de savoir que c'est la faute à pas de chance n'est pas facile je dirais même que c'est difficile à avaler.

Moi personnellement tes propos ne me choque pas tu sait je pense qu'à un moment on a ttes pensées pourquoi moi?
Je n'ai rien fait, je ne suis pas méchante et pourquoi pas elle alors que c'est une peste et puis après on se dit qu'on ne souhaite cette situation à personnes.

C'est une réaction humaines.

Je confirme que l'âge ne veux rien dire car j'ai perdu ma fille j'avais 28 ans donc pas un âge à risque et aucun antécédents dans ma famille.

Ce n'est pas souvent dit mais le travail peu être une très grande souffrance pour la maman oui mais aussi pour le bébé, ça peu être d'une grande violence mais comme c'est rare ce n'est pas dit pour ne pas effrayer.

On sait qu'avec des "si" on referait le monde ma maman me dit si on savait tous il ne nous arriveraient rien.

C'est vrai que c'est émouvant les personnes qui sont touchés mais déroutant aussi, personnellement je me suis éloigné des personnes qui paraissaient plus dévastés que moi car il fallait que je me reconstruisent.

Tu es forte tu vas te relever vous allez vous relever.
Mamange de Emna née le 08/10/2016
Notre histoire http://www.petiteemilie.org/forum/viewt ... f=12&t=563
Fc le 22/06/18 à 10 se.
Bébé arc en ciel 🎉 né le 19/05/19 😍
Fc le 12/03/2020 à 9sa

Coccinelle79
Messages : 65
Inscription : 24 février 2020, 11:32

Re: À mon tour

Message par Coccinelle79 » 28 février 2020, 15:02

Pour mamange Alayna : le fait que ce soit très rare n'est-il pas au contraire une chance, si jamais vous souhaitez un nouvel enfant cela signifie que la prévalence est extrêmement faible pour que cela se reproduise ?

Pour Mjjm : je trouve qu'il y a beaucoup de tabous autour de certaines éventualités de grossesse, et même sur d'autres sujets. C'est vrai que quand tout se déroule bien, inutile d'angoisser davantage les parents, mais on devrait pouvoir avoir accès à ces informations si on souhaite en prendre connaissance... Parce que c'est un sentiment de culpabilité qui ne me quitte pas que de me dire que potentiellement le travail, mon corps donc, a fait mourir mon enfant. Évidemment, moi je souffrais mais je l'avais décidé. Pas elle. L'idée qu'elle ait pu souffrir autant voire plus que moi me brise le cœur encore un peu plus. Une fois j'ai lu qu'un enfant à naître ne sait pas qu'il doit naître, pour lui il est là où il faut. Mais cela n'empêche pas qu'ils ressentent des choses, et surtout au stade où je me trouvais, donc je ne peux pas imaginer qu'elle n'ait absolument rien senti... ça me rend terriblement coupable, même si on va probablement me répondre que je n'y suis pour rien vu que je ne l'ai pas voulu... c'est plus fort que moi.
Alexia.
Ma coccinelle, décédée au cours de sa naissance. 👼

Ma petite Aleyna
Messages : 51
Inscription : 14 février 2020, 17:06
Localisation : Moselle

Re: À mon tour

Message par Ma petite Aleyna » 28 février 2020, 15:10

C'est vrai que quelque part on peut se le dire ainsi. Étant très rare il y a casi aucune chance que cela se reproduise c'est vrai.
Après comme beaucoup sur ce forum je pense qu'une grossesse suivante sera toujours source d'angoisse et de questionnement. On ne sera rassuré qu'une fois notre bébé dans les bras !
Le stress et l'angoisse quelle horrible sensation😬
Ma petite poupée Aleyna dans nos coeurs pour toujours :)
Paranges depuis le 12.02.20..On t'aime fort! Maman, Papa et ton grand frère Enzo :)

Répondre