IMG le 7/04 à 34 SA

Natividad
Messages : 69
Inscription : 28 mars 2020, 21:27

IMG le 7/04 à 34 SA

Message par Natividad » 29 mars 2020, 20:18

Bonjour à toutes,

Je suis maman d’une petite fille de 3 ans et demi.
Nous avions décidé de lui donner un petit frère ou une petite sœur. Après 1 an d’essais, le test est enfin positif ! Quel bonheur pour nous. L’aventure de la grossesse démarre et je n’ai pas de craintes car la première s'est très bien déroulée !

Au rendez vous du 6eme mois, ma gynéco trouve que le bébé a un faible poids. Elle n’est pas inquiète mais me demande si je souhaite effectuer une echo d’expertise pour avoir un autre avis. J’accepte. Une semaine après je me rend à l’échographie dans un cabinet et la personne est assez d’accord sur le faible poids de bébé. Comme j’avais un travail physique (service et ménage) on me propose un arrêt pour voir si du repos suffit à remettre bébé dans les courbes et echo dans 15 jours. Les deux semaines qui suivent sont un peu stressantes mais j’essaye de me dire que le repos suffira à remettre les choses dans l’ordre. Seulement, au rendez vous suivant ce n’est pas le cas et on m’explique que ce serait bien de faire une amniocentese pour écarter ou pas une anomalie des chromosomes. J’accepte et l’angoisse commence à se faire ressentir. L’examen se passe bien quelques jours après, au bloc on m’annonce que les échanges entre bébé et moi sont pas aussi bons que ce qui est écrit sur les comptes rendus d’échographie et que le problème de petit poids doit venir de la. En croisant mon conjoint en sortant du bloc le médecin lui dit que tout s’est bien passé et qu’il n’est pas inquiet. Une semaine après nous avons les premiers résultats (aucune trisomie) et encore une semaine après lors du rendez vous du 7eme mois on vient frapper à la porte et je me retrouve face au médecin qui avait pratiqué l’amnio et un médecin généticien. Ils me disent qu’ils veulent me voir après la consultation. Mon cœur s’accélère et je commence à vraiment me sentir mal. Je demande à la sage femme s’il y a un problème elle me répond « on va vous expliquer ». J’ai tout de suite compris que mon bébé avait quelque chose et j’ai mis fin à la consultation en demandant à ce qu’ils viennent m’expliquer maintenant. Ils sont revenus et m’ont appris que mon bébé est atteint du syndrome de Williams qui cause un retard de développement, de possibles maladies cardiaques et un profil physique particulier. On m’a demandé si j’avais déjà discuté avec mon conjoint sur la suite en cas d’anomalie et j’ai répondu que nous souhaitions une IMG. On m’a demandé de revenir demain avec mon conjoint pour en parler à nouveau mais notre décision est prise même si ça nous brise complètement.

Je suis actuellement à 32+4 SA, ma valise de maternité était prête, dans notre maison il y a des choses pour ce bébé partout. Ma fille de 3 ans et demi fait des bisous à son petit frère et continue de l’attendre. Je pleure énormément et pour le moment je n’ai pas réussi à lui expliquer que maman va devoir aller à l’hôpital et revenir sans ce bébé. Je suis effondrée et j’essaye de me raccrocher au fait que je pourrais vivre une nouvelle grossesse ensuite qui j’espère, se passera mieux.

Après l’annonce du syndrome j’ai demandé une echo je ne sais même pas pourquoi. J’avais besoin de savoir si il avait pris du poids. Le médecin a accepté et il a écrit sur son rapport qu’il y a un notch sur l’artère utérine gauche, ce qui provoque généralement un retard de croissance. Le sort s’acharne, beaucoup de mamans ont déjà eu un notch et le bébé allait ensuite très bien mais le mien a ce syndrome en plus... je suis effondrée, je ne pense qu’à ce jour de l’accouchement qui me terrifie. Ça fait plusieurs semaines que j’ai peur, que j’angoisse, que j’y crois et que le lendemain je n’y crois plus. On m’a fait croire que tout irait bien et maintenant tout s’effondre.

J’écris tout ça simplement pour vider mon coeur. Je passe mes journées avec le souffle coupé, des images de l’accouchement plein la tête. J’ai du mal à m’occuper de ma fille car je me sens terriblement mal. Je ne supporte plus mon corps de femme enceinte, je ne me touche plus le ventre et ressentir qu’il bouge en moi me paralyse. Les médecins m’ont dit que nous ne sommes pas à une semaine près et qu’on doit prendre le temps pour réfléchir mais je ne supporte tellement plus cette grossesse que j’ai hâte que tout ça se termine. J’espère avoir une date bientôt.

Bon courage à toutes pour cette épreuve et pour votre reconstruction 🙏
Dernière édition par Natividad le 04 avril 2020, 19:17, édité 1 fois.
Maman d’Alessia née le 11/10/2016 ❤️
Mamange de Timéo, IMG à 34 SA le 08/04/2020 ❤️
En essai bébé arc en ciel ❤️🙏

Athies
Messages : 88
Inscription : 06 décembre 2019, 03:18

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Athies » 29 mars 2020, 20:38

Bonjour,
Je suis vraiment navrée de ce qui t'arrive.
C'est un réel choc. Les premiers temps, lorsque j'ai appris la trisomie de ma fille, j'ai eu aussi cette première réaction, ce rejet de ma grossesse et cette peur de toucher mon ventre à nouveau.
Puis j'ai encaissé l'information et je me suis dit que ma fille ne méritait pas ça, que ce n'était pas sa faute. Alors je lui ai demandé pardon. Et tous les autres moments que j'ai passé avec elle lorsqu'elle était en vie, je lui ai dit que je l'aimais vraiment très fort.
La tristesse et le choc de l'annonce poussent à avoir des sentiments contradictoires. Mais ton enfant tu l'aimerais toujours, alors montre le lui.
J'ai aussi une fille de 3 ans. Elle aussi embrassait mon ventre, elle s'amusait même à donner le biberon à mon nombril. Ça a été dur de lui annoncer que petit bébé était malade, mais à cet âge là, ils n'ont pas conscience de la mort. C'est un peu comme si sa sœur avait apparu et disparu comme un "jouet". Au début elle la cherchait, elle voulait encore lui parler. Puis elle a compris que c'était dur pour moi, elle l'a senti. Alors elle a cessé de la chercher. Aujourd'hui, 4 mois plus tard, je ne sais pas si elle se souvient encore de sa sœur qui avait été là. On A préféré ne plus lui en parler.
Courage.
Mes pensées vont vers toi et ta famille.
Maman d'Agnès née en 2017.
Maman de Mathilde, porteuse de T21, née sans vie le 09/12/19 suite à une Img.

Tortue
Messages : 71
Inscription : 29 février 2020, 16:12

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Tortue » 31 mars 2020, 01:27

Natividad a écrit :
29 mars 2020, 20:18
Bonjour à toutes,

Je suis maman d’une petite fille de 3 ans et demi.
Nous avions décidé de lui donner un petit frère ou une petite sœur. Après 1 an d’essais, le test est enfin positif ! Quel bonheur pour nous. L’aventure de la grossesse démarre et je n’ai pas de craintes car la première s'est très bien déroulée !

Au rendez vous du 6eme mois, ma gynéco trouve que le bébé a un faible poids. Elle n’est pas inquiète mais me demande si je souhaite effectuer une echo d’expertise pour avoir un autre avis. J’accepte. Une semaine après je me rend à l’échographie dans un cabinet et la personne est assez d’accord sur le faible poids de bébé. Comme j’avais un travail physique (service et ménage) on me propose un arrêt pour voir si du repos suffit à remettre bébé dans les courbes et echo dans 15 jours. Les deux semaines qui suivent sont un peu stressantes mais j’essaye de me dire que le repos suffira à remettre les choses dans l’ordre. Seulement, au rendez vous suivant ce n’est pas le cas et on m’explique que ce serait bien de faire une amniocentese pour écarter ou pas une anomalie des chromosomes. J’accepte et l’angoisse commence à se faire ressentir. L’examen se passe bien quelques jours après, au bloc on m’annonce que les échanges entre bébé et moi sont pas aussi bons que ce qui est écrit sur les comptes rendus d’échographie et que le problème de petit poids doit venir de la. En croisant mon conjoint en sortant du bloc le médecin lui dit que tout s’est bien passé et qu’il n’est pas inquiet. Une semaine après nous avons les premiers résultats (aucune trisomie) et encore une semaine après lors du rendez vous du 7eme mois on vient frapper à la porte et je me retrouve face au médecin qui avait pratiqué l’amnio et un médecin généticien. Ils me disent qu’ils veulent me voir après la consultation. Mon cœur s’accélère et je commence à vraiment me sentir mal. Je demande à la sage femme s’il y a un problème elle me répond « on va vous expliquer ». J’ai tout de suite compris que mon bébé avait quelque chose et j’ai mis fin à la consultation en demandant à ce qu’ils viennent m’expliquer maintenant. Ils sont revenus et m’ont appris que mon bébé est atteint du syndrome de Williams qui cause un retard de développement, de possibles maladies cardiaques et un profil physique particulier. On m’a demandé si j’avais déjà discuté avec mon conjoint sur la suite en cas d’anomalie et j’ai répondu que nous souhaitions une IMG. On m’a demandé de revenir demain avec mon conjoint pour en parler à nouveau mais notre décision est prise même si ça nous brise complètement.

Je suis actuellement à 32+4 SA, ma valise de maternité était prête, dans notre maison il y a des choses pour ce bébé partout. Ma fille de 3 ans et demi fait des bisous à son petit frère et continue de l’attendre. Je pleure énormément et pour le moment je n’ai pas réussi à lui expliquer que maman va devoir aller à l’hôpital et revenir sans ce bébé. Je suis effondrée et j’essaye de me raccrocher au fait que je pourrais vivre une nouvelle grossesse ensuite qui j’espère, se passera mieux.

Après l’annonce du syndrome j’ai demandé une echo je ne sais même pas pourquoi. J’avais besoin de savoir si il avait pris du poids. Le médecin a accepté et il a écrit sur son rapport qu’il y a un notch sur l’artère utérine gauche, ce qui provoque généralement un retard de croissance. Le sort s’acharne, beaucoup de mamans ont déjà eu un notch et le bébé allait ensuite très bien mais le mien a ce syndrome en plus... je suis effondrée, je ne pense qu’à ce jour de l’accouchement qui me terrifie. Ça fait plusieurs semaines que j’ai peur, que j’angoisse, que j’y crois et que le lendemain je n’y crois plus. On m’a fait croire que tout irait bien et maintenant tout s’effondre.

J’écris tout ça simplement pour vider mon coeur. Je passe mes journées avec le souffle coupé, des images de l’accouchement plein la tête. J’ai du mal à m’occuper de ma fille car je me sens terriblement mal. Je ne supporte plus mon corps de femme enceinte, je ne me touche plus le ventre et ressentir qu’il bouge en moi me paralyse. Les médecins m’ont dit que nous ne sommes pas à une semaine près et qu’on doit prendre le temps pour réfléchir mais je ne supporte tellement plus cette grossesse que j’ai hâte que tout ça se termine. J’espère avoir une date bientôt.

Bon courage à toutes pour cette épreuve et pour votre reconstruction 🙏
Bonjour, je suis désolée de te lire. Encore une fois, je constate que les médecins découvrent cela tellement tard. C'est si douloureux. Sois courageuse, l'accouchement se passera bien. Quand est venu mon tour, j'ai cru comme toi que je n'y arriverai jamais. Le personnel a été remarquable, ils agissent différemment dans un moment tel. J'ai comme toi un petit garçon qui attendait tellement sa petite soeur, tout était prêt, la chambre, les vêtements, poussette. Et puis à la 38e semaine, le petit coeur de notre bébé s'est arrêté. C'était en décembre dernier, nous attendons toujours les résultats d'autopsie. A l'inverse de toi, le corps médical ne s'est pas inquiété d'une croissance lente. On me disait toujours c'est un petit bébé et ça revenait à chaque fois. L'écho approfondi nous a écarté de l'amniocentèse et aujourd'hui je me dis et si nous l'avions faite...Sans doute on aurait détecté une anomalie, qui m'aurait éviter d'aller jusqu'au terme. Je ne comprends pas non plus pourquoi si tardivement ils ont découvert pour ton bébé . Le personnel sera aux petits soins pour toi. Ton bébé sera beau malgré le fait qu'il soit plus. Courage pour ces moments à venir.
Mamange d'une petite fille- mfiu à 38 semaines le 22/12/19

Natividad
Messages : 69
Inscription : 28 mars 2020, 21:27

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Natividad » 31 mars 2020, 06:57

Merci à vous deux pour vos réponses.
Hier nous avons annoncé notre décision d’IMG aux médecins, notre dossier passe en commission ce soir mais ils ont dit que ça sera accepté..
J’essaye de réfléchir à la meilleure façon pour lui dire au revoir, et ne jamais cesser de lui montrer qu’il aura toujours sa place au sein de notre famille. Je me raccroche à ma fille, et à mon conjoint qui ne me parle que très peu et qui a du mal à extérioriser sa peine sauf quand les larmes coulent sur son visage.. notre peine est immense.
Maman d’Alessia née le 11/10/2016 ❤️
Mamange de Timéo, IMG à 34 SA le 08/04/2020 ❤️
En essai bébé arc en ciel ❤️🙏

Sophie de la lune
Messages : 14
Inscription : 31 mars 2020, 13:25

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Sophie de la lune » 31 mars 2020, 14:17

Natividad a écrit :
29 mars 2020, 20:18
Bonjour à toutes,

Je suis maman d’une petite fille de 3 ans et demi.
Nous avions décidé de lui donner un petit frère ou une petite sœur. Après 1 an d’essais, le test est enfin positif ! Quel bonheur pour nous. L’aventure de la grossesse démarre et je n’ai pas de craintes car la première s'est très bien déroulée !

Au rendez vous du 6eme mois, ma gynéco trouve que le bébé a un faible poids. Elle n’est pas inquiète mais me demande si je souhaite effectuer une echo d’expertise pour avoir un autre avis. J’accepte. Une semaine après je me rend à l’échographie dans un cabinet et la personne est assez d’accord sur le faible poids de bébé. Comme j’avais un travail physique (service et ménage) on me propose un arrêt pour voir si du repos suffit à remettre bébé dans les courbes et echo dans 15 jours. Les deux semaines qui suivent sont un peu stressantes mais j’essaye de me dire que le repos suffira à remettre les choses dans l’ordre. Seulement, au rendez vous suivant ce n’est pas le cas et on m’explique que ce serait bien de faire une amniocentese pour écarter ou pas une anomalie des chromosomes. J’accepte et l’angoisse commence à se faire ressentir. L’examen se passe bien quelques jours après, au bloc on m’annonce que les échanges entre bébé et moi sont pas aussi bons que ce qui est écrit sur les comptes rendus d’échographie et que le problème de petit poids doit venir de la. En croisant mon conjoint en sortant du bloc le médecin lui dit que tout s’est bien passé et qu’il n’est pas inquiet. Une semaine après nous avons les premiers résultats (aucune trisomie) et encore une semaine après lors du rendez vous du 7eme mois on vient frapper à la porte et je me retrouve face au médecin qui avait pratiqué l’amnio et un médecin généticien. Ils me disent qu’ils veulent me voir après la consultation. Mon cœur s’accélère et je commence à vraiment me sentir mal. Je demande à la sage femme s’il y a un problème elle me répond « on va vous expliquer ». J’ai tout de suite compris que mon bébé avait quelque chose et j’ai mis fin à la consultation en demandant à ce qu’ils viennent m’expliquer maintenant. Ils sont revenus et m’ont appris que mon bébé est atteint du syndrome de Williams qui cause un retard de développement, de possibles maladies cardiaques et un profil physique particulier. On m’a demandé si j’avais déjà discuté avec mon conjoint sur la suite en cas d’anomalie et j’ai répondu que nous souhaitions une IMG. On m’a demandé de revenir demain avec mon conjoint pour en parler à nouveau mais notre décision est prise même si ça nous brise complètement.

Je suis actuellement à 32+4 SA, ma valise de maternité était prête, dans notre maison il y a des choses pour ce bébé partout. Ma fille de 3 ans et demi fait des bisous à son petit frère et continue de l’attendre. Je pleure énormément et pour le moment je n’ai pas réussi à lui expliquer que maman va devoir aller à l’hôpital et revenir sans ce bébé. Je suis effondrée et j’essaye de me raccrocher au fait que je pourrais vivre une nouvelle grossesse ensuite qui j’espère, se passera mieux.

Après l’annonce du syndrome j’ai demandé une echo je ne sais même pas pourquoi. J’avais besoin de savoir si il avait pris du poids. Le médecin a accepté et il a écrit sur son rapport qu’il y a un notch sur l’artère utérine gauche, ce qui provoque généralement un retard de croissance. Le sort s’acharne, beaucoup de mamans ont déjà eu un notch et le bébé allait ensuite très bien mais le mien a ce syndrome en plus... je suis effondrée, je ne pense qu’à ce jour de l’accouchement qui me terrifie. Ça fait plusieurs semaines que j’ai peur, que j’angoisse, que j’y crois et que le lendemain je n’y crois plus. On m’a fait croire que tout irait bien et maintenant tout s’effondre.

J’écris tout ça simplement pour vider mon coeur. Je passe mes journées avec le souffle coupé, des images de l’accouchement plein la tête. J’ai du mal à m’occuper de ma fille car je me sens terriblement mal. Je ne supporte plus mon corps de femme enceinte, je ne me touche plus le ventre et ressentir qu’il bouge en moi me paralyse. Les médecins m’ont dit que nous ne sommes pas à une semaine près et qu’on doit prendre le temps pour réfléchir mais je ne supporte tellement plus cette grossesse que j’ai hâte que tout ça se termine. J’espère avoir une date bientôt.

Bon courage à toutes pour cette épreuve et pour votre reconstruction 🙏
Bonjour,
Je lis votre message avec beaucoup d'émotions. En effet, je me retrouve profondément dans votre description. J'ai accouché à 7 mois 1/2 de grossesse, en juillet dernier (juillet 2019) d'un petit garçon, Zacharie, dont le syndrome polymalformatif était sévère. Nous avons demandé l'img et comme vous, la douleur a été grande. J'étais déchirée à l'idée de perdre cet enfant. J'étais terrorisée à l'idée de toutes les étapes que nous allions devoir traverser : l'img, l'accouchement, les visites à la chambre funéraire, la sépulture, le retour au travail ou à l'école de mes autres enfants...
Et finalement, un pas après l'autre, un jour après l'autre, une respiration après l'autre, nous avons franchi toutes ces étapes, non sans douleur... Mais aujourd'hui, même si nous y pensons tous les jours, que l'émotion est encore là, nous avons réussi à nous reconstruire et à ressentir à nouveau le bonheur.
Zacharie est décédé puis il a été 2 jours dans mon ventre avant que je n'accouche. J'avais très peur de cette naissance et de ne pas être capable de l'accueillir. Le personnel a été très à l'écoute et j'ai finalement pu le prendre dans mes bras comme chacun de mes autres enfants. L'accueillir, aller le voir à la chambre funéraire ensuite, avoir pu l'habiller, lui chanter des chansons, ont été des moments tristes, douloureux, mais sans lesquels je n'aurai pas pu traverser ce deuil. Tout paraît insurmontable, et finalement on y arrive. Et même plus, on en sort grandi. Je suis disponible dès que vous le souhaitez pour vous aider, discuter avec vous, échanger. Pour moi aussi, cela fait du bien d'échanger avec des gens qui ont vécu la même chose et donc qui comprennent vraiment. Les proches, mon entourage sont parfois loin de s'imaginer ce qu'on vit au quotidien.
Je vous souhaite tout le courage et n'hésitez pas si vous avez besoin.
Sophie

Natividad
Messages : 69
Inscription : 28 mars 2020, 21:27

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Natividad » 31 mars 2020, 19:23

À la prise de décision j’étais persuadée de ne pas avoir la force de le voir, et plus le temps passe plus je me demande si ce n’est pas important de le faire, comme vous le dites.
Notre entourage est assez distant, ils ne savent pas comment réagir envers nous donc ils sont silencieux mais nous avons besoin d’être ensemble pour le moment, avec également notre aînée qui nous apporte beaucoup.
J’aimerais, et j’espère tellement faire le maximum envers ce bébé pour lui montrer qu’il compte pour nous et qu’il restera à jamais dans nos vies.
La seule chose qui m’aide à me projeter c’est une nouvelle grossesse.. ça peut être terrible de déjà l’évoquer.. mais j’en ai besoin.

Je parlerais avec plaisir avec vous, c’est vrai que ça fait du bien de se sentir comprise.
Maman d’Alessia née le 11/10/2016 ❤️
Mamange de Timéo, IMG à 34 SA le 08/04/2020 ❤️
En essai bébé arc en ciel ❤️🙏

Noux
Messages : 17
Inscription : 23 mars 2020, 22:19

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Noux » 31 mars 2020, 19:31

Tout ce que je peux te donner comme conseil, est de lui donner encore de l'amour. De l'accompagner jusqu'au bout. Le sentir bouger en sachant qu'il va devoir partir est une épreuve extrêmement dure que personne ne peut comprendre. Mais il est encore la, au chaud dans ton ventre. Il faut que tu sois forte pour lui, pour ta filler et ton mari, mais surtout pour lui. Parce que ton bébé a encore besoin de l'amour de ta maman. Je m'en suis voulu d'avoir arrêté de caresser mon ventre et de lui donner de l'amour pendant quelques jours après le choc de l'annonce. Je m'en suis voulu parce qu'il l'a senti et qu'il a arrêté de bouger. Quand j'ai recommencé a communiquer avec lui par ma pensée, il a recommencé a bouger, et je me suis promis de l'accompagner jusqu'au bout, jusqu'au moment ou ils allaient l'endormir là, au chaud dans mon ventre. Et aujourd'hui j'en suis fière parce que c'est la plus belle preuve d'amour que j'ai pu lui donner. Il va y avoir beaucoup de fois ou tu vas devoir te protéger certaines de situations après l'img, ne te protèges pas de celle la.

Je t'envoie plein de courage pour affronter cette épreuve
Mamange de Matty, né a 34s le 03/03/20 💕

Natividad
Messages : 69
Inscription : 28 mars 2020, 21:27

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Natividad » 31 mars 2020, 19:41

Noux a écrit :
31 mars 2020, 19:31
Tout ce que je peux te donner comme conseil, est de lui donner encore de l'amour. De l'accompagner jusqu'au bout. Le sentir bouger en sachant qu'il va devoir partir est une épreuve extrêmement dure que personne ne peut comprendre. Mais il est encore la, au chaud dans ton ventre. Il faut que tu sois forte pour lui, pour ta filler et ton mari, mais surtout pour lui. Parce que ton bébé a encore besoin de l'amour de ta maman. Je m'en suis voulu d'avoir arrêté de caresser mon ventre et de lui donner de l'amour pendant quelques jours après le choc de l'annonce. Je m'en suis voulu parce qu'il l'a senti et qu'il a arrêté de bouger. Quand j'ai recommencé a communiquer avec lui par ma pensée, il a recommencé a bouger, et je me suis promis de l'accompagner jusqu'au bout, jusqu'au moment ou ils allaient l'endormir là, au chaud dans mon ventre. Et aujourd'hui j'en suis fière parce que c'est la plus belle preuve d'amour que j'ai pu lui donner. Il va y avoir beaucoup de fois ou tu vas devoir te protéger certaines de situations après l'img, ne te protèges pas de celle la.

Je t'envoie plein de courage pour affronter cette épreuve
J’ai eu la même réaction j’ai cessé de me regarder dans la glace pour ne plus voir mon ventre arrondi et je n’ai plus posé mes mains sur le ventre.. je recommence doucement à le faire car comme toi, je me dis que je me dois de l’accompagner jusqu’au bout et je ne veux pas avoir de regrets sur ces derniers moments ensemble.

Merci beaucoup en tout cas !
Maman d’Alessia née le 11/10/2016 ❤️
Mamange de Timéo, IMG à 34 SA le 08/04/2020 ❤️
En essai bébé arc en ciel ❤️🙏

Irmala
Messages : 420
Inscription : 17 juin 2016, 23:01

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Irmala » 01 avril 2020, 11:58

Bonjour ,

Comme ça me désole de voir encore une femme traverser la plus dure des épreuves !!! C’est tellement injuste !!! :oops:
J’ai perdu ma fille aussi à 34sa pour t21 avec découverte des malformations tardivement !!! :shock:
C’était il y a 4 ans , et je m’en souviens comme si c’était hier ...
La douleur est toujours là mais s’apaise un peu ...

Courage et soit forte :roll:
- Mam'ange de Méline , née sans vie le 23 mai 2016 à 34SA (2kgs160 et 46 cm)
- Maman de Mathis (bébé espoir)
Né le 16 août 2017 (3kgs390 et 48,5cm )
-2018, Cancer stade 4
Marre de me battre :oops:
-2020 bébé miracle à venir

Natividad
Messages : 69
Inscription : 28 mars 2020, 21:27

Re: IMG bientôt à presque 33 SA

Message par Natividad » 01 avril 2020, 21:25

Irmala a écrit :
01 avril 2020, 11:58
Bonjour ,

Comme ça me désole de voir encore une femme traverser la plus dure des épreuves !!! C’est tellement injuste !!! :oops:
J’ai perdu ma fille aussi à 34sa pour t21 avec découverte des malformations tardivement !!! :shock:
C’était il y a 4 ans , et je m’en souviens comme si c’était hier ...
La douleur est toujours là mais s’apaise un peu ...

Courage et soit forte :roll:
Bon courage à toi aussi.. je pense qu’on ne s’en remet pas vraiment.. on essaye d’apprendre à vivre avec. C’est tellement dur quand ils découvrent les soucis si tard en plus.. félicitations pour tes bébés arc en ciel.. ça doit mettre un peu de baume au cœur.
Maman d’Alessia née le 11/10/2016 ❤️
Mamange de Timéo, IMG à 34 SA le 08/04/2020 ❤️
En essai bébé arc en ciel ❤️🙏

Répondre