bébé ne bouge plus depuis signature de l'autorisation d'IMG

malulu
Messages : 564
Inscription : 10 septembre 2016, 21:24

Re: bébé ne bouge plus depuis signature de l'autorisation d'IMG

Message par malulu » 22 septembre 2016, 23:45

Bonsoir à toutes (et tous, si par hasard des hommes viennent aussi me lire)
Un grand merci pour vos messages, ça fait chaud au cœur de savoir que des personnes, qu'on ne connait que virtuellement mais qui comprennent ce qu'on vit, pensent à vous en ce moment si particulier. Je n'ai vu vos messages qu'après mon accouchement mais j'ai été très touchée. Ces derniers jours j'ai parcouru le forum sans pouvoir écrire de mot.
Alors me revoilà pour vous raconter mon récit. Chaque histoire est singulière et j'ai envie de vous livrer la mienne.
Je suis rentrée à l’hôpital samedi 17/09 vers 17h. Accueillie par une sage femme très gentille, j'ai exprimé un souhait, celui de faire une dernière écho pour être sûre que la malformation était vraiment énorme et que notre "choix" de l'img était bien le seul possible... Je voulais croire aux miracles, peut être que tout n'avait été qu'une erreur de diagnostic, des images fausses ou je ne sais quoi... Dans ces cas-là on voudrait croire à tout... et puis la voir vivante une dernière fois était aussi important pour lui dire au revoir. Mon compagnon voulait filmer l'écho pour avoir une dernière petite vidéo d'elle. Un petit souvenir de plus dans notre maigre "mallette" à souvenir...
J'ai été entendue et j'ai eu ma dernière écho, le gynéco de garde m'a d'ailleurs dit que c'était une demande peu courante, qu'en général quand les femmes rentrent à l’hôpital pour démarrer le protocole, elles sont sûres de leur "choix". Ça m'a un peu étonné, mais bon...
La vérité des images était là, avec les commentaires du gynéco pour enfoncer le clou: l'encéphalocèle était énorme et les conséquences sur la vie de notre fille le seraient également... Il m'a demandé: "c'est bon, je peux retirer la sonde?" J'ai dit: "non, je voudrais voir encore un peu son petit profil". Il a baladé sa sonde sur mon ventre et s'est arrêté sur le poumon en disant "tiens, il y a de l'eau dans ses poumons" et puis il s'est arrêté sur son petit cœur et là, il a dit "voilà, je ne sais pas comment vous allez l'interpréter, là c'est son cœur". Et là, moi je ne comprenais rien. Mon compagnon a dit "il ne bat pas".
Eh oui, ma puce n'était déjà plus là... Cri, crise de larme, panique totale; elle est morte; ma fille, mon bébé, elle est déjà morte; moi qui avait pris du temps (j'avais repoussé la date de l'img pour être encore un peu avec elle, on était partis quelques jours en famille tous les 4). Elle était déjà partie, sans que je sache quand. Je n'avais peut être pas été en pensée à 100% avec elle au moment où son cœur s'est arrêté... Je m'en veux terriblement. Est-elle morte de chagrin lors la signature de ce fameux papier? La veille de ce rv je l'avais très bien sentie bouger et depuis, malgré mes caresses, mes pensées, mes mots, elle ne donnait plus de coups et les seuls mouvements que je sentais était des "déplacements" très lents avec peut être des contractions? ou commençait-elle à s'économiser car ses forces faiblissaient avec la progression de la malformation? Je ne sais pas. Ces questions seront toujours sans réponse. Je culpabilise, j'ai l'impression de l'avoir mal accompagnée... c'est horrible.
Maintenant, dans tout cela il y a le gros "point positif". Et son papa s'est senti extrêmement soulagé d'apprendre son décès avant l'img. Bien sûr, sa malformation était trop importante pour qu'elle puisse vivre. Mais le doute est là quand même pour moi, n'est elle pas morte de chagrin, à cause de ses parents qui l'ont rejetée. C'est bizarre, je ne rentre plus dans la case IMG mais dans la case MFIU. Mais au final ma fille est morte, je reste avec des questions, de la culpabilité et je crois que ça ne me "soulage" pas plus que ça...
Pour le reste, la pose des laminaires du dimanche soir a été un supplice pour moi. Le gaz soit disant hilarant porte bien mal son nom... La sage femme et l'interne gynéco étaient très gentilles mais je n'étais plus moi. J'ai complètement craqué à la fin... j'ai hurlé...
Et puis le lendemain, lundi 19 septembre 2016, a eu lieu la plus belle et la plus douloureuse des rencontres.
J'ai dit à la sage femme: "même si au début je voulais la voir immédiatement, sachant qu'elle est morte depuis peut être un certain temps, elle risque d'être bleue, je préfère que vous me la décriviez et que vous la prépariez un peu avant de me la donner"...
Après m'être fait charcutée par l'interne en anesthésie (4 poses de cathéter pour que la péri "prenne" plus ou moins), j'ai donné naissance à ma Lucie en quelques minutes. J'ai eu des douleurs et je l'ai sentie descendre (et je suis heureuse de l'avoir sentie): "elle descend, je la sens, elle descend" et puis: "elle sortie, je veux la voir, donnez la moi tout de suite"... C’était viscéral, peu importait son apparence, je la voulais finalement la voir et la prendre contre moi immédiatement.
C'était magique et terrible en même temps. Cet amour fou qu'on ressent à ce moment, c'est vraiment dans les tripes... Pour la deuxième fois de ma vie je vivais ce moment. J'ai pu rattraper ce 19 septembre un moment qui me tenait à cœur et dont j'avais été privée pour l'accouchement de mon ainé qui était ko à sa sortie (l'accouchement s'était mal passé et les soignants l'avait emmené directement en salle de soin loin de ma vue). J'ai donc pu rattraper avec Lucie ce peau à peau immédiat qui m'avait tant manqué. Elle n'était pas bleue du tout et je l'ai trouvée le plus beau bébé du monde malgré sa malformation. Mes premiers mots ont été "elle est trop belle"!

Voilà, c'est bien long, merci à celles ou ceux qui auront eu le courage de me lire jusque-là.
Merci aussi bien sûr à mon homme qui est effondré mais reste d'un soutien, d'un courage et d'une force exemplaire.
Maintenant comment vais-je???
Eh bien, je vais très mal, comme toutes les mamanges. Ce vide, ce manque, ce néant, ce trou d'amour, je ne sais pas comment le nommer; il est justement "innommable"...
Lucie, ma Lulu, ma Loute, ma puce, ma princesse, ma chérie, ma fille. Je t'aime pour toujours. Cette blessure est impossible à guérir. J'en crève.
Bon courage à toutes et tous, il en faut une sacrée dose pour survivre à ça...
Maman de Clément 06/2014
Mamange de Lucie 19/09/2016
Mamange de Théo 08/06/2017
Maman de Charlotte 05/02/2019

PatPh
Messages : 50
Inscription : 23 août 2016, 16:57

Re: bébé ne bouge plus depuis signature de l'autorisation d'IMG

Message par PatPh » 24 septembre 2016, 22:53

C'est tout récent. Tu survivras, tu le sais. Ca va être long, très long, mais tu vivras. Sans jamais l'oublier...
Et surtout, souviens-toi que c'est la malformation qui l'a tuée. Sa maladie. Pas toi. Ne garde pas cette idée bizarre qu'elle aurait senti ta décision et serait morte de chagrin. Non, ce n'est pas ça, elle sentait ton amour aussi.... Peut-être qu'on peut imaginer aussi qu'elle a cessé de lutter pour survivre, qu'elle a cessé de se battre contre sa malformation, qu'elle s'est laissée aller puisque tu l'autorisais enfin à mourir... Mais tout médecin te dira qu'elle ne pouvait pas vivre avec cette malformation, qu'il était naturel qu'elle meure, et que tu n'y es pour rien... Bien sûr, dans l'état dans lequel on est dans ces moments-là, les paroles sensées des médecins sont difficilement audibles...
Courage. Trouve la force de vivre, au jour le jour. Fais-toi aider autant que de besoin, viens pleurer ici aussi souvent que nécessaire. Et laisse faire le temps...
Maman par adoption de deux puces de 13 et 9 ans,
Un bébé né sans vie suite à une IMG le 11 aout 2016, à 4 mois 1/2 de grossesse

malulu
Messages : 564
Inscription : 10 septembre 2016, 21:24

Re: bébé ne bouge plus depuis signature de l'autorisation d'IMG

Message par malulu » 26 septembre 2016, 21:47

Merci beaucoup PatPh pour tes mots.
Effectivement, on peut imaginer qu'elle s'est sentie libre de partir parce qu'on avait signé pour l'IMG. C'est une possibilité que je n'avais même pas envisagée, mais je sens bien au fond de moi qu'il va me falloir beaucoup travailler avec la psy pour m'enlever toute culpabilité... Pour le reste, la douleur reste et restera entière.
Lucie sera enterrée jeudi matin... le jour le plus dur de ma vie.
Maman de Clément 06/2014
Mamange de Lucie 19/09/2016
Mamange de Théo 08/06/2017
Maman de Charlotte 05/02/2019

Keana
Messages : 207
Inscription : 06 août 2016, 20:28

Re: bébé ne bouge plus depuis signature de l'autorisation d'IMG

Message par Keana » 27 septembre 2016, 15:57

Bonjour malulu,

Comme je te comprend pour la douleur, le manque, ce trou d'amour comme tu dit. Cela paraît juste insurmontable.
Tes émotions sont très violente en ce moment, primaire.
Mais cela s'apaise par la suite, même si ça semble impossible.

Mon petit ange s'est envolé le 12 août dernier.
Et maintenant, même si je suis toujours triste, même si la douleur est toujours présente, elle est moins violente.
Au début elle me coupait les jambes, je pouvais tomber chez moi, accablé par cette putain de douleur.

Mais aujourd'hui, ça va mieux.
Pour m'aider je lui est fait une boîte que j'ai personnalité et dans laquelle j'ai mis ses souvenirs. Je porte aussi une médaillon avec son prénom gravé dessus, pour qu'il soit tout le temps avec moi.

J'espère qu'au tour de toi tu es bien entouré et écouté.

En tout cas n'hésite pas à venir ici, on est là pour échanger et se soutenir.

Bisous à nos anges
Mam'ange de Loris😇 petit prince des étoiles, envolé le 12/08/2016 à 24sa suite à une IMG pour syndrome de Meckel.

Maman de Hugo né le 12/09/17 petit arc-en-ciel venu ensoleiller nos vies ❤

Répondre