Besoin de temps avant de fixer l'IMG

Bambam
Messages : 17
Inscription : 12 février 2019, 09:30

Re: Besoin de temps avant de fixer l'IMG

Message par Bambam » 31 mars 2019, 12:01

marie1 a écrit :
28 mars 2019, 19:32
Bonsoir Bambam,
Je n'ai pas eu le temps de lire toutes les réponses qui t'ont été données mais j'ai attentivement lu ton message. Et je me joins à toi et comprends ta souffrance, lundi je vais subir la même chose. J'attends les résultats du labo mais vraisemblablement c'est une T13 ou T18. j'ai commencé les essais d'un deuxième bébé à la fin de mes 37 ans, et ça ne marche plus pour moi. Loin d'imaginer ce qui m'attendais. j'imaginais que je ne tomberai pas enceinte tout simplement... J'ai été bien naïve.
Je vais apporter un petit linge, si je me décide à demander une photo mais je ne me sens pas capable de voir mon bébé à l'accouchement. Voilà mais ta grossesse est plus avancée que la mienne, ton bébé doit déjà être mieux formé et ressembler davantage à un beau petit bébé.
Mon bébé avait un gros oedème tout autour du corps, donc le choix de l'IMG est moins dur. Son coeur s'est déjà probablement arrêté car il ne battait plus qu'à 60 mardi.
Mais déjà je me dis que je n'aurais pas à plus de 14 sa à subir cela toute seule à la maison.
Je me demande s'i mon bébé ne va pas être complètement déformé par cet oedème, et du coup si c'est vraiment une bonne idée la photo. J'ai envie de garder une belle image, l'écho est mon premier souvenir. J'ai envie de garder l'image de mon bébé plus ou moins imaginé.
Est-ce que tu entres en ambulatoire ou au bloc maternité? Là je suis écoeurée on vient de m'annoncer pour moi que ce serait le bloc maternité. Je me suis effondrée cet après midi...
Voilà je t"envoie en tous cas tout mon soutien dans cette terrible épreuve!!! Tu trouveras beaucoup d'aide sur ce forum...

Merci Marie pour ton message, désolée de t'accueillir sur ce forum et surtout je t'envoie beaucoup de courage pour cette épreuve que toi aussi vas devoir affronter à cause de la trisomie.
Je penserais à toi demain puisque je dois me rendre à l'hôpital pour prendre les médicaments. Moi aussi ça se passe au bloc maternité, pourtant ce n'est pas ce que m'avait annoncé la gynéco (interne) lors de notre 1ère rencontre, elle a tenté de me rassurer en m'indiquant que le bloc était un peu à l'écart des autres salles de naissance mais ce ne sont pas quelques mètres qui changeront la situation paradoxale entre vie et mort, bonheur et tristesse, naissance et deuil. J'essaierai d'être forte pour ma fille, jusqu'au bout, je refuse de craquer avant de la voir, je repousse encore un peu mes limites même si je souffre énormément bien sûr.

Je n'ai pas eu de réponses à mon post à part la tienne mais j'en ai obtenu sur d'autres forums. Je prépare notre rencontre avec bébé, je veux faire ce qui me tient à coeur (empreintes, photos, etc), je n'ai toujours pas la force d'organiser ses obsèques mais si je change d'avis j'ai 10 jours pour récupérer le corps de mon ange...

Quelle terrible épreuve qui nous attend Marie! On se tient au courant si tu veux bien. Bon courage.
Mam'ange d'Angelina née sans vie le 4/04/19, IMG à 27sa

marie1
Messages : 81
Inscription : 08 novembre 2018, 11:03

Re: Besoin de temps avant de fixer l'IMG

Message par marie1 » 01 avril 2019, 17:07

Voilà l'IMG s'est passée pour moi. J'ai eu droit à un curetage pour terminer mais sous anesthésie générale.
Si tu peux bambam fais toi accompagner le jour J. J'ai fait la bêtise de ne pas le faire la première fois et l'épreuve à deux est un peu plus facile à surmonter. Je sais que j'aurai le contre coup après...
Mais j'ai vraiment eu l'impression de vivre cette épreuve seule la première fois et d'être un peu en décalage émotionnellement avec mon mari. La il m'a soutenu tout au long et c'était très important.
J'aurais eu deux garçons (qui n'auront pas été jusqu'au bout de la grossesse à chaque fois) c'est curieux car j'avais toujours rêvé d'avoir un garçon... Quelle ironie du sort...
Mon mari m'a décrit le fœtus et j'ai accepté d'aller le voir. Les malformations étaient à ce stade à peine visibles. Je ne me suis pas sentie de "mettre en scène" cette naissance avec des habits ou autre. Mais c'est mon cas personnel.
On m'a dit que je pouvais à tout moment les inscrire sur le livret de famille.
Ah et le brancardier qui croyait bien faire m'a dit " vous avez eu un bébé ?"....
Je te souhaite tout plein de courage dans cette épreuve. Je penserai à toi mercredi.

Bambam
Messages : 17
Inscription : 12 février 2019, 09:30

Re: Besoin de temps avant de fixer l'IMG

Message par Bambam » 02 avril 2019, 09:44

marie1 a écrit :
01 avril 2019, 17:07
Voilà l'IMG s'est passée pour moi. J'ai eu droit à un curetage pour terminer mais sous anesthésie générale.
Si tu peux bambam fais toi accompagner le jour J. J'ai fait la bêtise de ne pas le faire la première fois et l'épreuve à deux est un peu plus facile à surmonter. Je sais que j'aurai le contre coup après...
Mais j'ai vraiment eu l'impression de vivre cette épreuve seule la première fois et d'être un peu en décalage émotionnellement avec mon mari. La il m'a soutenu tout au long et c'était très important.
J'aurais eu deux garçons (qui n'auront pas été jusqu'au bout de la grossesse à chaque fois) c'est curieux car j'avais toujours rêvé d'avoir un garçon... Quelle ironie du sort...
Mon mari m'a décrit le fœtus et j'ai accepté d'aller le voir. Les malformations étaient à ce stade à peine visibles. Je ne me suis pas sentie de "mettre en scène" cette naissance avec des habits ou autre. Mais c'est mon cas personnel.
On m'a dit que je pouvais à tout moment les inscrire sur le livret de famille.
Ah et le brancardier qui croyait bien faire m'a dit " vous avez eu un bébé ?"....
Je te souhaite tout plein de courage dans cette épreuve. Je penserai à toi mercredi.
Coucou Marie,

Je suis sincèrement désolée pour toi, aucun mot ne pourra apaiser ton chagrin incommensurable. C'est tellement cruel de vivre cette douloureuse épreuve à deux reprises. Pour ton dernier bébé, il s'agit d'une trisomie, à ce stade les malformations ne sont pas toujours visibles, tu as réussi à le voir malgré tout, c'est magnifique. Tu as 37 ans, ce n'est pas trop tard, désolée si je m'avance trop vite, je ne connais pas ton parcours...Je te souhaite de tout coeur de pouvoir devenir maman avec cette chance incroyable d'élever ce petit garçon tant désiré dans l'amour et le bonheur. Ce que tu vis jusqu'ici est profondément cruel et injuste...

Merci pour tes conseils Marie, mon époux sera là demain, il a posé ses jours, il est également venu hier pour la prise de médicaments. Nous sommes effectivement en décalage sur le plan émotionnel, lui ne laisse rien paraître, il n'aurait pas la force d'exprimer ses émotions et préfère les laisser enfouies au fond de lui... Je lui ai quand même expliqué que son attitude est égoïste, car elle m'oblige moi à devoir traverser cet enfer seule, à gérer les préparatifs et prendre les décisions seule alors que c'est notre enfant, qu'une partie de lui vit en elle. Je lui ai donc demandé de faire son possible pour être présent maintenant, être un mari pour le meilleur et pour le pire, et surtout être un père pour sa fille tant qu'elle est en vie car les heures sont comptées, pour ne pas regretter d'être un père uniquement dans la mort. Ca a été comme un électro choc pour lui, j'aperçois enfin des émotions sur son visage, il n'est plus dans ce déni mélangé à une espèce de deuil anticipé, il est dans la réalité.

Je t'enverrai un message pour te tenir informée de l'IMG qui m'attend demain.
Plein de courage à toi et ton compagnon, tendres pensées à tes 2 anges.
Mam'ange d'Angelina née sans vie le 4/04/19, IMG à 27sa

marie1
Messages : 81
Inscription : 08 novembre 2018, 11:03

Re: Besoin de temps avant de fixer l'IMG

Message par marie1 » 02 avril 2019, 15:48

Merci bambam pour ton message.
37 ans et encore bien avancé c'est l'âge où j'ai commencé les essais, j'ai perdu plus d'un an avec ces échecs successifs. Je me suis faite une raison même si j'ai encore un peu, voire beaucoup de mal à l'accepter.
C'est vraiment bien que ton mari soit présent, il comprendra et surtout pourra mieux gérer ta souffrance.
Mon mari la première fois n'était pas venu à l'écho où on m'a annoncé le diagnostic car il gardait ma fille. J'ai pour les mêmes raisons vécue seule l'IMG après avoir senti les premiers mouvements du bébé dans mon ventre. Pour lui c'était comme si je n'étais pas tombée enceinte. Je m'étais surprise à devenir mauvaise en souhaitant presque qu'il souffre autant que moi. Cette capacité à passer à autre chose m'avait agacée et il ne comprenaitbpas pourquoi je mettais autant de temps à sortir la tête de l'eau.
La il était là pour la l'écho et l'IMG et il a été super! Il a même réussi à me faire rire (j'ai eu un peu honte quand les sages femmes sont arrivées vu les circonstances) mais après m'avoir dit " ah ils t'ont mis un cathéNer" il s'est interrogé sur l'utilité d'un gros ballon dans la salle d'accouchement... Et la manière de l'utiliser ... Enfin bref tout ça n'avait rien de drôle mais pour dire que finalement à deux les épreuves sont un peu moins lourdes à surmonter. Et surtout l'épreuve est vécue plus ou moins de la même façon pour les deux. Parce que finalement après l'acceptation de l'annonce c'est la femme qui doit subir la douloureuse épreuve de l'accouchement.
Je pense bien à vous deux demain et je suis sûre que ton mari fera tout son possible pour te soutenir dans cette épreuve.

Bambam
Messages : 17
Inscription : 12 février 2019, 09:30

Re: Besoin de temps avant de fixer l'IMG

Message par Bambam » 22 avril 2019, 21:51

marie1 a écrit :
02 avril 2019, 15:48
Merci bambam pour ton message.
37 ans et encore bien avancé c'est l'âge où j'ai commencé les essais, j'ai perdu plus d'un an avec ces échecs successifs. Je me suis faite une raison même si j'ai encore un peu, voire beaucoup de mal à l'accepter.
C'est vraiment bien que ton mari soit présent, il comprendra et surtout pourra mieux gérer ta souffrance.
Mon mari la première fois n'était pas venu à l'écho où on m'a annoncé le diagnostic car il gardait ma fille. J'ai pour les mêmes raisons vécue seule l'IMG après avoir senti les premiers mouvements du bébé dans mon ventre. Pour lui c'était comme si je n'étais pas tombée enceinte. Je m'étais surprise à devenir mauvaise en souhaitant presque qu'il souffre autant que moi. Cette capacité à passer à autre chose m'avait agacée et il ne comprenaitbpas pourquoi je mettais autant de temps à sortir la tête de l'eau.
La il était là pour la l'écho et l'IMG et il a été super! Il a même réussi à me faire rire (j'ai eu un peu honte quand les sages femmes sont arrivées vu les circonstances) mais après m'avoir dit " ah ils t'ont mis un cathéNer" il s'est interrogé sur l'utilité d'un gros ballon dans la salle d'accouchement... Et la manière de l'utiliser ... Enfin bref tout ça n'avait rien de drôle mais pour dire que finalement à deux les épreuves sont un peu moins lourdes à surmonter. Et surtout l'épreuve est vécue plus ou moins de la même façon pour les deux. Parce que finalement après l'acceptation de l'annonce c'est la femme qui doit subir la douloureuse épreuve de l'accouchement.
Je pense bien à vous deux demain et je suis sûre que ton mari fera tout son possible pour te soutenir dans cette épreuve.

Bonjour Marie,

Cela fait quelques semaines que je ne suis pas venue sur le forum, je pensais à toi et je tenais à te donner de mes nouvelles.

Mon court séjour au chu a été triste et doux à la fois, triste après que le gynécologue a réalisé le fameux geste sur mon bébé pour l'endormir et arrêter son coeur, douloureux quand les contractions se sont faites violentes et que j'ai dû accoucher de mon enfant mort qui arrivait par le siège je pleurais de douleur physique et psychologique, doux puisqu'une fois dans mes bras j'ai pu embrasser, câliner et chérir Angelina. Elle est venue au monde à 0h13 dans la nuit de mercredi à jeudi 4 avril, une nuit orageuse ponctuée d'éclairs qui déchiraient le ciel, comme si l'univers pleurait avec nous le départ vers le ciel de ce petit ange. Ma fille était belle et apaisée, nous avons pu la garder 2 heures auprès de nous. Mon mari a été incroyable de force et de sensibilité à la fois, en ce jour si funeste et chaque jour qui passe depuis le décès de notre fille. Chaque jour est une épreuve, une souffrance terrible, Angelina me manque, mon ventre est vide, je me sens vide. Heureusement que je ne suis pas seule, mes enfants, mon mari, une poignée d'amis sont présents et m'aident à ne pas sombrer dans la dépression. J'arrive à parler d'Angelina sans pleurer maintenant, même si ma voix tremble par l'émotion trop forte et certains mots restent coincés dans ma gorge comme impossible de formuler certaines paroles qui me font encore mal.

Et toi Marie? Comment te sens-tu depuis 3 semaines? Physiquement, moralement? Et ton mari? Avez-vous réussi à rester unis dans ce début de deuil? Es-tu soutenue par tes proches? Si tu le souhaites, nous pouvons continuer cette discussion en message privé. Je t'embrasse bien fort.
Mam'ange d'Angelina née sans vie le 4/04/19, IMG à 27sa

marie1
Messages : 81
Inscription : 08 novembre 2018, 11:03

Re: Besoin de temps avant de fixer l'IMG

Message par marie1 » 11 mai 2019, 20:06

Merci Bambam pour ces nouvelles. Cela m’a fait très plaisir de te lire. Je suis contente que ton mari ait pu t’assister dans cette épreuve et continue de t’épauler. C’est une épreuve terrible que personne ne devrait vivre.
Je n’ai pas trop parlé encore de cette épreuve dans la famille car j’ai encore du mal à en parler, j’ai la voix étranglée moi aussi et je pleure, et mes parents ont traversé des mois un peu difficiles et je ne voulais pas rajouter ã leur peine et quelque part même si c’est de ma faute d ne pas avoir tenté de faire un enfant plus tôt, d’avoir été trop naïve en voyant des femmes enceintes a 42 ans ou plus ( mais peut-être que plus tôt aussi j’aurais été confrontée à la même épreuve) j’en ai un peu voulu aussi à ma mère de m’avoir dissuadé d’avoir un enfant trop tôt ( tu as le temps! Vous allez pas déjà avoir un enfant! ) et un second enfant plus rapidement alors qu’elle savait que le temps n’attend pas, car elle a été confrontée à la ménopause tôt mais à aussi eu un peu de mal à avoir ma sœur. Je n’ai fait le lien qu’apres. Je ne comprends toujours pas son attitude, la peur de devenir grand mère la peur que je ne m’en sorte pas car j’ai été très très fatiguée après la naissance de ma fille. C’est moche de lui en avoir voulu alors que j’etais Seule maître de mes décisions mais j’avais besoin de chercher des causes je crois... on m’a inculqué certaines valeurs qui quelque part sont ancrées en moi: le travail avant tout, avoir un emploi stable avant de fonder une famille, ne pas démissionner sans emploi stable derrière ....
Si bien que le temps a filé
J’en ai parlé à ma sœur pour qu’elle ne fasse pas la même erreur que moi, même si c’est la vie qui décide ni fine. Mon mari m’a bien épaulé, moi j’essaye d’aller de l’avant mais ce n’est pas toujours facile. J’ai vraiment eu peur de sombrer dans la dépression. Car après ces deux épreuves, plus goût à grand chose sur le moment, plus envie de m’investir dans le travail qui pourtant me plaisait. Ça va un peu mieux mais j’ai un terrible sentiment d’inachevé et d’etre Passé à côté des choses essentielles dans la vie. Je culpabilise de laisser ma fille, fille unique et sans frère ou sœur pour se soutenir plus tard....En tous cas, ces épreuves remettent dans ma vie en questions les priorités... beaucoup de questionnements.
Le généticien m’a dit que cela valait le coup de retenter, qu’il avait eu cette année quelques cas de récidives mais que cela restait rare. Personnellement je n’y crois plus. En plus ces grossesses successives m’ont occasionné des fibromes j’attend le rdv gynécologue qui a été reporté mais j’ai plus le temps pour une opération avec attente de cicatrisation.
Voilà un peu ou j’en suis en pleine période de questionnements et d remise en question...
Je suis partie un peu en vacances au bord de la mer , ça m’a fait beaucoup de bien. Mais j’ai besoin de retrouver un peu de stabilité émotionnelle et de me fixer de nouvelles directions dans ma vie pour avancer...

Répondre