Mon étoile

Joca
Messages : 390
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Mon étoile

Message par Joca » 18 août 2018, 22:33

Mon bébé,

Ce soir, j'ai le cafard... Je l'ai eu toute la journée en fait. Ton papa ne me comprend pas, il pense que je suis train de faire une dépression parce que je me mets à pleurer d'un coup, "sans raison". C'est simplement que je suis triste et que tu me manques terriblement...

Depuis le 10 août, je revis chaque jour du mois dernier avec son lot de souvenirs et de douleurs... Eh oui, il y a un mois, c'était ton dernier jour de vie avant qu'on n'arrête ton petit cœur 😭 Je sais que les prochains jours vont être difficiles, même si j'essaie de me battre pour avancer, j'ai parfois l'impression de m'enfoncer.

J'espère que des jours meilleurs viendront "rapidement" éclaircir ce ciel sombre et que là où tu es, tu es bien et que tu t'amuses avec tous les autres petits anges.

Je t'aime mon étoile, de tout mon être et de toute mon âme, un jour nous nous retrouverons ❤❤❤
Dernière édition par Joca le 19 août 2018, 00:10, édité 1 fois.
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Chuly_O
Messages : 202
Inscription : 09 juin 2018, 16:56
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Mon étoile

Message par Chuly_O » 18 août 2018, 23:55

Bonsoir joliane,

Peut être est plus facile pour ton homme de reprendre le dessus, vous en parlez ensemble pour savoir ou chacun de vous en est ?
Avec mon chéri souvent ca va et puis parfois en une minute l'humeur change alors on a un "code" pour que l'autre sache que l'on est triste par rapport à Adaline.
C'est vrai qu'on en parle moins car on a un peu l'impression d'être en boucle et de toujours dire la même chose.

Ce soir nous sommes chez des amis et ils ont un petit garçon, je suis contente de les voir mais j'ai le coeur un peu serré. Mais j'essaie de positiver, un jour viendra ou moi aussi je pourrai tenir mon bébé dans mes bras, bien que mon cœur ne sera plus jamais entier.

J'espère que bientôt tu aura le cœur moins lourd.
N'hésites pas si tu as besoin de discuter.

Je pense bien à toi et a ton petit Martin qui doit faire plein de bêtises la haut avec Adaline et tout leurs copains 💖
Mamange d'Adaline née le 25 juillet 2018 (IMG 29sa+2) 💕
"Je porte ton coeur dans mon coeur. Je ne suis jamais sans lui et partout où je vais, tu vas. Et c'est ça le miracle qui fait briller les étoiles de mon ciel." Cummings

Fc 8.09.19 (5sa+4)

Joca
Messages : 390
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 19 août 2018, 01:06

Bonsoir Julie,

Dès le début de tout ça, mon chéri m'a dit que c'était plus facile pour lui de prendre la décision et de vivre avec parce que, même si notre fils lui manque, il ne l'a pas porté et cette absence lui pèse bien moins qu'à moi qui ait porté Martin près de 7 mois et demi... Donc oui, c'est plus facile pour lui de reprendre le dessus.
Jusqu'ici, nous étions très proches et très fusionnels. Nous avons beaucoup parlé sur ce que nous souhaitions pour la suite, à savoir si nous ferons un deuxième bébé. Il m'a également réconforté et rassuré sur le fait que je n'avais rien à me reprocher quant à Martin, que je suis une bonne maman car tout ce que j'ai fait, je l'ai fait pour lui et je l'ai bien fait. Mais depuis une semaine, j'ai l'impression qu'un fossé se creuse entre nous et que nous n'arrivons plus à nous parler... Je "m'enferme" dans ma bulle et lui est maladroit quand il essaie d'y entrer, ce qui me braque encore plus. Il me "reproche" de ne pas avoir avancé depuis un mois et que ce n'est pas normal que je m'effondre "sans raison", d'où le fait qu'il pense que je fais une dépression... Mais je sais que c'est lourd à supporter et que ça lui fait mal de me voir comme ça mais je ne peux pas faire autrement, même pour lui. Je ne peux pas faire semblant, comme si tout allait bien alors que ce n'est pas le cas...
Nous partons une semaine dans les Alpes à la fin du mois, j'espère que nous y trouverons de l'apaisement et de la sérénité. Et puis, ça fait depuis le 10 juillet que nous sommes tout le temps ensemble donc je pense aussi qu'il a "hâte" de retourner au boulot pour pouvoir penser à autre chose...

De mon côté, vis-à-vis des bébés, c'est très compliqué. Dès que je vois une femme enceinte, j'ai une boule au ventre alors un bébé, n'en parlons pas et pour le peu qu'il se mette à pleurer, je m'effondre... Je ne supporte plus non plus de voir les photos des filles enceintes sur les réseaux sociaux, tout sourire de se montrer avec leur ventre rond et leur commentaire du genre "dans deux mois, tu seras là" et auquel j'ai juste envie de répondre "bah t'en sais rien"... C'est horrible je sais mais c'est tellement injuste. Je me suis préservée tout le long de ma grossesse, je ne me suis pas exposée sur internet, j'ai fait attention à tout ce que je mangeais, je n'ai rien acheté trop tôt (le seul gros achat jusque-là était la chambre) et ça finit par ce drame...
Donc non pour le moment, j'évite de voir des gens avec des enfants en bas âge où je me mets de sacrés coups de pied au c** pour y aller.

En tout cas, je suis contente de voir que tu reprends le dessus de ton côté et que tu arrives à profiter de petits plaisirs.
La vie ne nous a pas fait de cadeau et elle ressemble plus aujourd'hui à des montagnes russes qu'à un long tranquille mais un jour, j'espère que ce manège prendra plus une allure de petit train.

Douces pensées à nos tout-petits qui nous manquent tant 🌠😇💫
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Chuly_O
Messages : 202
Inscription : 09 juin 2018, 16:56
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Mon étoile

Message par Chuly_O » 19 août 2018, 11:04

C'est ce que me disait mon chéri aussi, que c'était plus difficile pour moi car elle était avec moi 24h/24 pendant près de 7 mois, je ne suis pas vraiment d'accord avec lui, la douleur ne se mesure pas, celle du papa est différente de la notre mais pas moins intense, a mon sens.
Le miens a repris le travail la semaine suivant l'img et je pense que c'était une bonne chose car effectivement passer tout notre temps ensemble m'aurai renfermé sur moi même. J'ai besoin souvent de me retrouver seule, encore plus depuis le départ d'Adaline et si j'en ai le besoin je peux aller le rejoindre a son travail.

Je ne pense pas que tu fasse une dépression, c'est tout a fait normal de pleurer ton petit Martin, même 1 mois ou 1 an ou 10 après, on les pleurera toujours nos anges c'est seulement la façon de l' exprimer qui changera, la plupart du temps quand je craque j'allais bien jusqu'à ce que mon cerveau me fasse penser a quelque chose, une image d'elle ou une projection, et je me referme comme une huître dans ma bulle, parfois c'est pour quelques minutes, parfois ca prend plus de temps.
Comme je te le disais nous avons un "code". Quand ca ne va pas trop lui ou moi dit que c'est babychat, on se demande si on veut en parler si c'est oui on se pose avec un gros câlin et on discute, si c'est non fait un gros bisou et on se rappelle que si besoin nous sommes la l'un pour l'autre et on retourne chacun a nos occupations.
C'est vrai que ca fait mal de voir la personne qu'on aime triste et on se sent impuissant face à sa douleur mais il faut accepter que parfois on ne peut rien faire de plus qu'être la, sans mots, juste main dans la main.

Si tu ne te sens pas de voir des bébés ne t'oblige pas, je t'avoue que toute mes copines sauf une on eu des garçons, ce qui m'aide beaucoup et celle qui a une fille pour le moment je la vois sans sa fille, j'ai peur de mal réagir et elle le comprend (puis si elle voulait pas comprendre j'ai envie de te dire tant pis on se verrai plus).
C'est complètement humain d'être un peu "méchante" vis a vis des femmes enceintes. Personnellement ca ne me le fait pas, je suis jalouse mais dans "le bon sens" c'est que j'ai hate de l'être a nouveau (et pourtant dieu sais que j'ai pas vraiment aimé ca avec Adaline et comme toi je ne me suis pas affiché sur les réseaux sociaux).
Mais il y a un couple, avec lequel nous étions amis avant, qui attendent un bébé pour septembre et j'ai pour eux de la haine et je pèse mes mots. L'autre jour nous les avons croisé nous en voiture eux a pieds et j'ai dit a mon chéri "si ils traversent ne t'arrêtes pas". Pourtant je ne suis pas quelqu'un de rancunier mais eux je leur souhaite vraiment du mal et surtout a leur enfant (c'est horrible parce que le pauvre petit il n'a rien fait). C'est moche mais c'est humain et puis surtout je ne contrôle pas vraiment mes sentiments, alors évidemment que je m'arrêterai au passage piéton pour les laisser traverser mais si un jour j'apprenais qu'ils souffrent pour une quelconque raison je ne ferai pas semblant d'être triste pour eux !

Oui la plupart du temps le manque d'Adaline se fait moins paralysant, elle m'a offert de me rendre compte que ma vie (déjà que j'en ai une) n'était pas si mal et que le bonheur ca n'arrive pas tout cuit dans la bouche mais que c'est un "travail", de petits instant furtif qu'il faut savoir observer.
Alors j'ai le cœur déchiré mais globalement je suis heureuse, d'avoir un chéri tellement attentionné avec qui je me chamaille parce qu'il me dit que j'ai une grosse tête, de voir mon chien se rouler et se tortiller dans l'herbe comme un vers, d'entendre le chat foncer dans la fenêtre quand elle court après une mouche, de voir la beauté du ciel rose les soirs d'été. Et pour elle qui n'a pas eu le droit de faire partie de ce monde je me dois de rire aux éclats encore plus fort chaque fois que j'en ai l'occasion. Il y aura toujours des jours difficiles, elle me manque chaque seconde et même si j'aurais préfèré ne jamais le savoir elle m'a permis d'ouvrir les yeux et je ne lui dirai jamais assez merci pour cela.

Prend le temps qu'il te faut pour remonter la pente, ce ne sera jamais trop lent ou trop rapide, ce sera seulement le temps dont TU as besoin.

Tendres pensées a ton petit Martin et à mon Adaline 💖
Dernière édition par Chuly_O le 19 août 2018, 12:46, édité 1 fois.
Mamange d'Adaline née le 25 juillet 2018 (IMG 29sa+2) 💕
"Je porte ton coeur dans mon coeur. Je ne suis jamais sans lui et partout où je vais, tu vas. Et c'est ça le miracle qui fait briller les étoiles de mon ciel." Cummings

Fc 8.09.19 (5sa+4)

Joca
Messages : 390
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 19 août 2018, 12:32

Moi non plus, je ne suis pas d'accord avec ça. Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas eu le même lien physique que nous qu'ils souffrent moins.
Mon chéri a retravaillé seulement un jour depuis le 10 juillet pour rester avec moi, déjà parce qu'il a droit à son congé parental donc il aurait eu tord de s'en priver et surtout parce que je ne me sentais pas prête à être seule. D'autant qu'avec son boulot (pompier), quand il travaille c'est pour 24h, ce qui inclut aussi la nuit et ça, ce n'est pas possible pour le moment. Surtout que mes parents sont en vacances donc j'aurais vraiment été toute seule...
Il reprend le travail le 4 septembre et va enchaîner les gardes, je redoute un peu mais je pense que ça lui fera du bien et finalement, à moi aussi.

Concernant l'aspect "dépression", je pense que j'ai été forte les jours qui ont suivi toute la procédure. Je n'ai pas eu le temps de réfléchir tant il y avait des choses à réfléchir et à préparer, aussi douloureuses étaient-elles puisqu'elles concernaient les obsèques de Martin. Mais mon esprit était occupé, c'était même la course donc j'étais occupée. Aujourd'hui, je le suis beaucoup moins et forcément, mon cerveau a le temps de tourner... Mais comme j'explique à mon chéri et comme ma psy me dit, j'ai besoin de pleurer, j'ai besoin d'extérioriser mon mal-être. Seul le temps finira par apaiser cette douleur que chaque mam'ange endure...
Et puis, j'ai vraiment hâte de revoir mon gynéco pour la visite post-accouchement et lui poser toutes mes questions sur l'avenir car même s'il est à ce jour assombri, il y en aura un qui sera bien plus ensoleillé avec la bienveillance de mon bébé d'amour Martin.

Depuis cette épreuve, je ne m'oblige plus à rien, surtout quand je ne le sens pas et comme tu dis, si les gens ne comprennent pas, eh bien tant pis pour eux. J'ai une amie qui a accouché il y a une semaine d'une petite fille et c'est la seule que j'ai envie de voir (nous étions enceintes à 2 semaines et demi d'écart) car elle a toujours été présente tout au long de cette épreuve, avec les mots justes et toujours dans la compréhension. Elle sait que ça va être difficile quand je verrai sa petite car même si je suis très heureuse pour eux, je ne sais pas comment je vais réagir, mais elle le sait et l'accepte. Je pense que c'est aussi plus facile pour moi d'envisager de voir sa fille car comme pour toi, c'est un bébé du sexe opposé au mien et il ne peut donc pas y avoir de transfert. En revanche, il n'est pas envisageable pour le moment de voir un petit garçon...

Aujourd'hui, même si je me souviens qu'il y a un mois j'étais entrée au bloc pour que mon bébé rejoigne les étoiles, je suis un peu plus apaisée. J'essaie de me "créer" d'autres souvenirs avec Martin, notamment par l'écriture de son histoire dans un carnet, le projet d'un tatouage avec le motif de sa stèle ou encore la création d'une boîte dans laquelle je rangerai tout ce qui le concerne. Et même si je souhaite avoir un deuxième enfant rapidement, j'ai conscience malgré tout que c'est encore un peu tôt car je dois mieux accepter ce que la vie a décidé pour nous.

J'espère que tu es toujours aussi positive aujourd'hui et j'essaie de capter ta force pour l'être aussi :)
Je croise également les doigts pour que d'ici quelques temps nous nous annoncions mutuellement une bonne nouvelle qui, cette fois, se concrétisera dans le bonheur !

Plein de doux baisers à nos anges <3

Martin, tu es l'amour de ma vie et sache que ta maman ne t'oubliera jamais
"Quoi que je fasse, où que je sois, rien ne t'efface, je pense à toi"
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Chuly_O
Messages : 202
Inscription : 09 juin 2018, 16:56
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Mon étoile

Message par Chuly_O » 21 août 2018, 00:12

Bonsoir joliane,

Un petit mot pour te dire que je pense bien à toi, ton chéri et surtout a ton petit Martin pour ce "mois-niversaire".

J'espère qu'il ne sera pas trop rempli de tristesse car je suis certaine que ton Martin voudrait voir sa maman la plus heureuse possible.

Toute mes pensées et ondes positive sont avec vous aujourd'hui.
Prend soin de toi, un doux baiser à ton fils des étoiles 💖
Mamange d'Adaline née le 25 juillet 2018 (IMG 29sa+2) 💕
"Je porte ton coeur dans mon coeur. Je ne suis jamais sans lui et partout où je vais, tu vas. Et c'est ça le miracle qui fait briller les étoiles de mon ciel." Cummings

Fc 8.09.19 (5sa+4)

Joca
Messages : 390
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 21 août 2018, 02:10

Mon petit cœur, mon amour, mon Martin,

Voilà, nous y sommes... Il y a un mois, à 1h48, tu nous rejoignais... Un mois que ma vie aurait pu être parfaite si ça ne s'était pas passé comme ça, à cause de ça... Un mois que nous ne faisons plus un alors que tu aurais dû être là dans 3 semaines...
Comment aurais-je pu imaginer qu'à plus de 7 mois de grossesse j'allais devoir mettre un terme à notre histoire ? Et pourtant...

C'est après 6h de travail, 10h depuis les premiers comprimés, que j'ai dû te laisser partir de mon ventre dans lequel tu étais si bien et dans lequel tout se passait bien en dehors de ta pathologie qui t'aurait rendu la vie insupportable. Dans cette salle de travail où tu es "né", ce que je redoutais le plus, c'était le silence qui y règnerait quand tu nous aurais rejoins, l'absence de tes cris et pleurs... Mais ça n'aurait pu en être autrement puisque ton petit cœur avait été arrêté deux jours plus tôt... mon pauvre bébé d'amour...
Et aussi étrange que cela puisse paraître, je me souviens de mon accouchement comme d'un merveilleux moment, tout s'est passé dans le calme et la sérénité.

Avant d'accoucher, je ne savais pas si je souhaitais te voir, maintenant, plus tard ou pas du tout. Mais une fois que tu étais là, c'était comme une évidence : il fallait que je te rencontre, mon fils 💜 La sage-femme t'a amené à nous, tu étais habillé du body et du lange que ton papa et moi t'avons acheté pour ce moment, tu étais magnifique. Et lorsque je t'ai pris dans mes bras, les larmes ont inondé mes joues : comment est-il possible de vivre un moment à la fois si beau et si douloureux ? Ce qui fut terrible, c'est de voir ton papa s'effondrer en te tenant dans ses bras et ce sentiment de culpabilité m'envahir en me disant que je n'ai pas pu te sauver...

Nous avons profité de toi autant que nous l'avons pu, il était si dur de te laisser repartir, comme il l'est aujourd'hui de vivre sans toi... Tu me manques tant, à chaque minute, à chaque instant mon bébé, mon étoile 💫



Julie, je te remercie de penser à nous ❤ C'est réconfortant de se savoir entouré, même si je me doute que ce n'est pas évident pour toi non plus du fait de la proximité de nos interventions... Douces pensées à ta petite Adaline 🌠


Martin, mon tout-petit, je t'aime au-delà des étoiles et de l'univers ❤❤❤
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Cline
Conseil d'administration PE
Messages : 249
Inscription : 24 août 2015, 16:06

Re: Mon étoile

Message par Cline » 21 août 2018, 21:09

Tendres pensées à ton petit Martin en ce jour si particulier.

Sincèrement,

Céline
Céline, maman de deux garçons (2007, 2010), d'une toute petite fille née sans vie à 19SA (déc 2009) et d'une fée (2014).
"Tu t'es promenée parmi nous comme un esprit, et ton ombre a été comme une lumière sur nos visages." Khalil Gibran

Joca
Messages : 390
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 22 août 2018, 00:27

Je te remercie Céline, ça réchauffe le cœur ❤



Mon bébé, sans grande surprise, aujourd'hui a été une journée particulière... C'était ton 1er "mois-niversaire"...
J'ai eu beaucoup de mal à me réveiller et à me lever, ton papa avait bien compris ce qui se passait et m'a serré tout fort contre lui. Je me suis effondrée dans ses bras, pleurant ton absence et la douleur de ce qui s'était passé... Tu me manques terriblement, tu représentais tant pour moi, l'aboutissement de toute une vie, aussi jeune soit-elle...

Après ce dur réveil, il a fallu s'activer et nous sommes venus te voir au cimetière où nous t'avons déposé un bouquet de roses rouges. Ça me fait du bien de venir te voir, dans ton lieu à toi, même si pour le moment il n'y a pas encore le monument. Ce matin, je me suis fait la réflexion qu'il fallait vraiment qu'on fabrique la vitrine pour la peluche de ton tonton, un gros chien pour veiller sur toi, comme si c'était notre chien. Je l'avais enlevé le lendemain de tes obsèques par peur qu'elle ne s'abîme... Mais je te promets que tu la retrouveras bientôt.

En rentrant, j'ai repris mon petit rituel quotidien : j'ai écris quelques pages dans notre carnet dans lequel je te raconte ton histoire. Aujourd'hui, naturellement, j'en étais à mon accouchement mais je n'ai pas réussi à finir la rédaction de cette journée, tant il y a à raconter... Mais je te promets que je la terminerai.

Et puis ce soir, eh bien... Nous sommes allés à un concert d'un groupe que j'aime beaucoup et quand j'avais su qu'il était en concert près de chez nous, j'avais appelé mon médecin pour savoir si je pouvais y assister, même enceinte. J'avais eu son accord et j'avais acheté les places. Et puis les mois ont passé, mon ventre s'est arrondi et je m'inquiètais des risques du concert alors j'ai redemandé l'avis du gunecoloque qui m'a dit que c'était plutôt à proscrire, comme je le pensais. Nous avions donc décidé avec ton papa de revendre les places car tu étais la priorité et ton bien-être passait avant tout le reste... Et puis nous avons appris la terrible nouvelle et les places n'ont pas été revendues... Nous y sommes donc allés ce soir.
Ne crois pas que je t'ai oublié pour autant, bien au contraire. J'avais la boule au ventre dans la voirure, me disant que normalement, je n'aurais pas dû y aller parce que tu aurais dû être encore dans mon ventre... À chaque minute du concert, j'ai pensé à toi, mes yeux devenant larmoyants par moment... Et ce soir, sur le trajet, je regarde les étoiles comme chaque soir en pensant à toi de tout mon cœur.

Je t'aime inconditionnellement mon petit cœur, toi qui m'a offert le plus beau mais aussi le plus difficiles des rôles : celui de maman ❤
Dernière édition par Joca le 23 août 2018, 00:16, édité 1 fois.
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Chuly_O
Messages : 202
Inscription : 09 juin 2018, 16:56
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Mon étoile

Message par Chuly_O » 22 août 2018, 13:03

Joliane j'ai beaucoup pensé à vous trois hier et j'espère qu'aujourd'hui tu as le coeur moins serré.

Notre deuil en cache en réalité deux, celui de notre tout petit évidemment mais également celui de la vie que nous avions projeté avec lui.
Parfois je me surprend a rêver de cette vie mais l'horreur de ce qu'elle aurait été en réalité me ramène les pieds sur terre et je suis finalement soulagé que ma petite Adaline n'ai pas eu a subir ca.

Un chien en peluche je trouve le symbole vraiment mignon, quoi de plus fidèle et protecteur qu'un toutou.
Au quotidien le miens c'est ma fifille et j'ai bien vu son changement de comportement depuis le départ d'Adaline, encore plus pot de colle je ne savais pas que c'était possible 😁 puis elle m'aide aussi à sa façon.

J'espère que le concert t'a plu quand même, j'aime penser que si tu n'a pas réussi à revendre les places c'est que ton petit Martin voulait que tu y aille, comme un petit cadeau de la haut pour te dire qu'il pense a toi aussi fort que tu penses a lui.

Comme toi souvent le soir je regarde le ciel étoilée, ce qui n'est pas évident en ville avec toute ces lumières, parfois mon regard se fixe sur une étoile en particulier et je me dis que c'est parce qu'a ce moment précis nous nous regardons dans les yeux Adaline et moi 💕

Prennez bien soin de vous avec ton chéri.
Douces pensées a Martin 💖
Mamange d'Adaline née le 25 juillet 2018 (IMG 29sa+2) 💕
"Je porte ton coeur dans mon coeur. Je ne suis jamais sans lui et partout où je vais, tu vas. Et c'est ça le miracle qui fait briller les étoiles de mon ciel." Cummings

Fc 8.09.19 (5sa+4)

Répondre