Mon étoile

Joca
Messages : 458
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 27 août 2018, 17:33

Mon petit cœur,

Aujourd'hui est encore un triste "anniversaire"... Il y a un mois, je vivais le jour le plus dur de mon existence, celui qu'aucun parent ne devrait vivre : celui de tes obsèques... Quelle horreur, quel déchirement que celui de se dire que c'est fini, pour de bon, bien que tu resteras à jamais dans nos coeurs...

Ce jour-là, je m'étais habillée avec une robe blanche, achetée uniquement pour cette journée, et ton papa s'était également vêtu d'une chemise blanche car cette couleur représente l'innocence, ce qui te représente parfaitement. Le matin, tes grands-parents maternels et ton grand-père paternel nous ont accompagné pour la mise en bière... Ils ont ainsi pu te rencontrer et voir comme tu étais beau (et je suis sûre que tu l'es encore plus aujourd'hui où que tu sois) avec tout tes cheveux blonds ondulés, tel un ange déjà sur terre. Ce moment a été plein de douceur où chacun a pu profiter de toi un dernier instant... Et puis il a fallu t'embrasser une dernière fois... Tes grands-parents sont sortis et avec ton papa, nous t'avons déposé dans ton petit cercueil avant de le refermer et t'emmener jusqu'à la voiture des pompes funèbres... Sur le dessus, nous t'avons fait aposé des étoiles argentées, notre symbole à tous les 3 depuis le début de cette horreur...
Arrivés au cimetière, tu as eu un beau moment de recueillement. De nombreuses personnes sont venues pour te dire au revoir, pour nous soutenir... Plusieurs textes ont été lus pour te rendre hommage. Mais afin que chacun puisse le faire à sa manière et en toute intimité, nous avons mis de petits papiers bleus où chacun pouvait t'écrire un petit mot et le déposer dans la petite cabane à oiseaux que ta tata et ta cousine t'avaient fait. Cette cabane à messages, elle est aujourd'hui avec toi, tout à côté, dans ta dernière demeure, avec des doudous que tes grands-parents ont décidé de te laisser pour que tu ne sois pas seul. Et moi, eh bien, je t'ai déposé ta petite chaîne avec un pendentif étoile afin que tu saches que je pense à toi à chaque instant et encore plus à chaque fois que je tiens mon pendentif étoile entre mes doigts 💫

Aujourd'hui, un mois après, je suis loin de toi, partie pour quelques jours pour essayer de souffler de tout ça... Mais rassure-toi mon bébé, je ne t'oublie pas, jamais. Je t'aime au-delà des montagnes et du ciel ❤❤❤
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Joca
Messages : 458
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 05 septembre 2018, 11:34

Mon bébé,

Aujourd'hui, ton papa a repris le travail... Cela faisait près de deux mois que nous étions tous les deux, ce qui signifie que ça fait presque deux mois que nous avons appris la terrible annonce, deux mois que ma vie s'est arrêtée, deux mois que ce qui devait être le plus beau cadeau de ma vie s'est transformé en cauchemar... Ne t'en fais pas, tu n'y es pour rien mon petit cœur. Je sais que tu aurais voulu que ça se passe autrement, toi qui n'avais rien demandé si ce n'est venir au monde pour nous combler de bonheur. Malheureusement, ce monde n'aurait été que souffrance, tant psychologique que physique et nous avons refusé de t'infliger cela.
Avec ton départ, tous nos projets, notre avenir a volé en éclats... C'est si dur de voir ces femmes enceintes pour qui tout se passe bien (et tant mieux pour elle) alors que pour nous aussi, tout se passait merveilleusement bien aussi jusqu'à ce 10 juillet... J'essaie de me battre quotidiennement pour avancer, pour toi, pour que tu sois fier de ta maman. Mais parfois, j'ai l'impression que le "sort" s'acharne...
Hier soir, alors que nous avons regardé beaucoup de séries médicales et où jamais l'IMG y était abordée, un épisode d'une nouvelle série télévisée aborde le sujet, comme pour nous faire une piqûre de rappel... Nous avons zappé et là nous tombons sur une émission où la personne a le même prénom que toi... Je suis tellement désolée mon bébé, 46 jours que nous ne faisons plus qu'un, tu me manques tant... <3

Je t'aime mon petit cœur, mon étoile à jamais...
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

nane29
Messages : 403
Inscription : 31 mai 2018, 17:02

Re: Mon étoile

Message par nane29 » 05 septembre 2018, 13:08

Bonjour Joca,

J'espère que malgré le faite de te retrouver seule chez toi, tu arrives à t'occuper et à te changer un peu les idées...
C'est vrai que les premiers temps,l’appréhension de se retrouver seule, seule avec notre cerveau en ébullition, peut être déroutant mais je me souviens que cela m'a fait aussi du bien. Cela permet de se retrouver sois même de savoir où nous nous situons dans notre quotidien et aussi de mieux se retrouver à deux ensuite. Et puis des fois, nous n'avons pas forcement envie de craquer devant nos conjoints alors on maintient nos émotions, choses que l'on peut plus facilement laisser aller lorsque nous sommes seule.
Il est important que tu te trouves une activité aussi pour t'occuper (marche, ménage, cuisine, boite à souvenir, travaux... (c'est ce que j'ai fait !), tu verras que comme ça les journées passent un peu plus vite. Finalement, un pas après l'autre, et le chemin de la vie reprendra sans forcément t'en rendre compte... Mais je ne dis pas que cela va te faire oublier, pas du tout, et puis ce n'est pas ce que l'on cherche... juste trouver un peu de repos dans toute cette souffrance.
Pour ce qui est des femmes enceintes, c'est normal... Ce n'est pas parce que nous mettons nos distances vis a vis d'elles que nous sommes pas heureuse pour elles... on a juste besoin de se protéger pour réussir a survivre dans ce monde hostile qui nous rappel à chaque instant la perte de nos anges. En même temps, c'est aussi tout récent... Cela fait bientôt 4 mois pour ma part et j'ai toujours du mal avec les femmes enceintes dans mon entourage même si je l'accepte mieux qu'au début.

Tendre pensée à ton petit ange <3
Mamange d'une petite princesse <3 Maëleen <3 Née le 20/05/2018 (23 sa+2) 🖤 Tu me manques mon bébé 🖤

Joca
Messages : 458
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 05 septembre 2018, 13:32

Bonjour Nane,

Je te remercie pour ta bienveillance. Effectivement, ça fait du bien malgré tout de se retrouver seule, de pouvoir se laisser aller à ses émotions sans retenue et sans peur d'inquiéter son conjoint. Ce qui me fait bizarre, c'est que la dernière fois que je me suis retrouvée seule à la maison, c'était quand j'étais au chômage... Mais du coup, comme tu le dis, je m'occupe au maximum avec les différentes tâches à la maison. Jusque là, je n'ai jamais trop trouvé le temps long et j'ai toujours réussi à m'occuper l'esprit. C'est surtout le soir où c'est difficile et le fait que mon chéri ne rentre pas (il est sapeur-pompier), c'est vraiment compliqué... Mais je vais réussir à surmonter tout ça, pour mon bébé d'amour. J'ai également hâte de pouvoir reprendre le sport pour pouvoir me défouler.

Pour ce qui est des femmes enceintes, je pars du principe que si elles sont au courant de ce que j'ai vécu, c'est à elles d'être conciliantes car je pense qu'elles réagiraient de la même manière si ça leur était arrivé. Pour le moment, j'évite les situations où je pourrais y être confrontée mais j'ai l'impression que tout me rappelle à mon fils, à ce que nous avons vécu entre les émissions télé, les publicités avec des bébés et les tests de grossesse, les rayons des supermarchés, les remarques de certaines personnes... Je ne sais pas si cela signifie que je suis à fleur de peau mais une chose est sûre, c'est que j'y suis beaucoup plus réceptive qu'avant. J'espère qu'avec le temps, et même avant une future grossesse, j'arriverai à dépasser tout ça.

Doux baisers à nos amours <3
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Joca
Messages : 458
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 10 septembre 2018, 20:07

Mon bébé d'amour,

Cela fait deux mois que notre vie a basculé, que le rêve s'est transformé en cauchemar... Deux mois, c'est à la fois tellement court et tellement long. Je me rappelle de ce jour comme si je le revivais...

------------------------------------------------------------------------------

Ce 10 juillet 2018, nous avions rendez-vous pour la dernière échographie, celle du 3ème trimestre, notre "dernière" rencontre avant la vraie. Nous allions savoir quel poids et quelle taille tu ferais à peu près à la naissance. Nous avions rendez-vous à 19h30 mais comme à son habitude, le gynécologue avait du retard et la secrétaire m'avait dit que nous pouvions venir 1h45 plus tard, ce qui a arrangé ton papa. Eh oui ! C'était la Coupe du Monde et surtout la demi-finale jouée par la France contre la Belgique, il ne fallait pas louper ce match. Du coup, j'avais dis à ton papa que nous irions mangé un bout à côté du cabinet médical pour suivre au moins la première mi-temps. Nous étions dans un état euphorique, se laissant porter par la ferveur du match et par le fait de te revoir, tu devais avoir tellement changé depuis la dernière échographie.

Nous sommes arrivés à 21h15 au cabinet, j'ai mis le match sur mon téléphone portable dans la salle d'attente et j'ai bien fait ! A la 51ème minute, la France a marqué son seul et unique but, celui de la victoire. Le médecin est venu nous chercher 5 minutes après ce but et nous a justement accueilli en nous disant que la France gagnait. Nous sommes rentrés dans la salle d'échographie tous les 3, heureux de ce match qui nous mènerait peut-être en finale de la Coupe de Monde. Je me suis allongée sur la table d'auscultation et c'était parti.
La première chose que le gynécologue m'a dit en allumant l'écran était que tu avais plein de cheveux, les larmes ont coulé à ces mots car j'espérais tellement que tu en ais, trouvant tellement beau un bébé à la naissance avec des cheveux. Et puis surtout, je comprenais mieux mes brûlures d'estomac puisqu'un dicton de grand-mère dit que si on a des brûlures d'estomac lorsqu'on est enceinte, c'est parce que bébé a plein de cheveux. C'est bête, et je n'y crois pas, mais j'y ai pensé. La sonde parcourait mon ventre et le médecin nous a dit qu'en plus d'une tête chevelue, tu avais plein de petits bourrelets, nous avons ris avec ton papa, disant que tu tenais ça de moi.

J'avais mal vécu l'écho T2 de peur que le gynécologue m'annonce qu'il y avait un problème mais là j'étais totalement sereine, bien que des mesures ont été refaites plusieurs fois car je me disais que c'était simplement parce que tu étais mal positionné mais pourtant... Nous étions en train de raconter des bêtises avec ton papa, comme d'habitude, quand la phrase que je n'attendais plus tomba "Là par contre il y a un problème"... A ces mots, je me suis effondrée... Le médecin m'a alors demandé de me rhabiller, qu'il allait nous expliquer, le monde s'est écroulé... Il nous a alors dit que tes os dits longs (fémur, humérus) étaient de tailles anormalement petites, comme s'ils avaient un mois de retard au niveau de leur développement, que ta boîte crânienne avait développé une petite bosse de chaque côté et que tes doigts étaient petits, boudinés. Il était sans appel sur ta maladie : tu étais atteint d'achondroplasie hétérozygote. En entendant l'énumération des symptômes, je compris que tu avais un lourd handicap et que nous allions devoir préparer ton arrivée. Et puis soudain, alors que je pensais avoir tout entendu, que le pire était arrivé, le gynécologue nous annonce qu'au vu de ta pathologie, nous allons devoir réfléchir à une interruption médicale de grossesse... Comment c'était possible ? Aussi tardivement ? Pourquoi nous ? Pourquoi toi ? Pourquoi seulement maintenant ? Et puis, c'était quoi cette achondro machin chose ? Des milliers de questions se bousculaient dans ma tête en même temps que mon cerveau essayait d'enregistrer les informations que nous donnait le médecin, au milieu des larmes et de la douleur qui me déchirait le cœur.

Ce jour qui aurait dû être tellement rempli de bonheur, cette échographie qui aurait dû être simplement un examen de "routine", tout a volé en éclat. J'étais déchirée par le fait que j'avais toujours dit que je ne garderai pas un bébé qui présentait une grave pathologie pour lui éviter une vie de souffrance mais ce soir-là, je ne savais plus ce que je voulais, ce qu'il fallait faire. Qui pourrait imaginer qu'on vous demande de mettre fin à la vie de votre bébé à plus de 7 mois de grossesse quand celui-ci est viable et peut arriver à tout moment en cas de prématurité ? Je ne pouvais pas y croire, c'était un cauchemar et j'allais me réveiller. Toi mon si beau petit garçon, toi qui devais nous rejoindre deux mois au plus tard, comment tout ça pouvait s'arrêter maintenant ?

Après nous avoir donné le planning des examens médicaux à venir et tous les éléments auxquels il pouvait répondre à ce niveau, au milieu des coups de klaxons et des cris de joie qui retentissaient derrière les fenêtres car la France allait en finale de la Coupe de Monde... le gynécologue nous a raccompagné... À la sortie du cabinet, ton papa et moi nous nous sommes effondrés dans les bras l'un de l'autre... Puis il a fallu rentrer et surtout, prévenir tes grands-parents qui s'inquiétaient de ne pas avoir de nos nouvelles : eh oui, il était 22h45 et ça faisait 1h30 que nous étions rentrés dans le cabinet médical. Nous leur avons donc demandé de venir à la maison car je ne voulais pas leur annoncer ça par téléphone. Que ça a été difficile de leur expliquer ce qui se passait car en plus de notre douleur, je sentais la leur s'y ajouter... Et puis il a fallu répondre à leurs questions : pourquoi ta maladie est détectée seulement maintenant ? Parce qu'elle ne se déclenche qu'à partir de 27 SA. Est-ce que le médecin est sûr de lui ? Oui pour lui, il n'y a aucun doute mais on doit faire d'autres examens pour confirmer le diagnostic. Qu'est-ce que vous allez faire ? Je ne sais pas, je ne sais plus... Comment ça se passe pour interrompre la grossesse ? Je ne sais pas. Tant de questions se rajoutant aux nôtres et toi, mon pauvre bébé, au milieu de tout ça, sans pouvoir faire quoi que ce soit...

Cette nuit-là, nous nous sommes "couchés" anéantis, faisant des recherches pour essayer de mieux comprendre ce que tu avais, comment se passait l'interruption de grossesse, nous demandant pourquoi cette maladie rare t'était tombée dessus... Et puis, c'était tellement difficile pour moi, j'ai cru me protéger en te "rejetant". Ce soir-là, j'ai décidé de ne plus me regarder dans un miroir, de me déshabiller/m'habiller dans le noir, de ne plus te caresser à travers mon ventre... Je suis tellement désolée pour cela, je m'en veux, et je me suis vite rendue compte dès le lendemain après-midi que je ne pouvais pas faire ça, que je ne pouvais pas te faire ça, toi mon bébé d'amour que j'avais tant désiré... <3
Dernière édition par Joca le 11 septembre 2018, 00:38, édité 1 fois.
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Mylene57
Messages : 6
Inscription : 21 août 2018, 19:27
Localisation : Villers-les-Nancy

Re: Mon étoile

Message par Mylene57 » 11 septembre 2018, 00:26

Bonsoir Joliane,

Lire le récit de cette terrible journée m'a beaucoup touchée. La douleur que l'on ressent à l'annonce de la maladie de notre bébé d'amour est si brutale...

Douces pensées à ton petit Martin ❤
Mylène, maman d'un petit Gabriel né sans vie le 3 août 2018
Nous t'aimions trop pour te retenir

Mapetiteplume2017
Messages : 1168
Inscription : 31 janvier 2018, 19:14

Re: Mon étoile

Message par Mapetiteplume2017 » 11 septembre 2018, 07:03

Joca, c’est vrai qu’on ne s’attend jamais à devoir interrompre une grossesse, mais à 7 mois c’est vrai qu’on aurait tendance à être plutôt rassurés... Et pourtant... On ressent vraiment que vous ne vous y attendiez pas, et c’est tellement normal! Je suis désolée que la vie ait été injuste avec vous et votre petit Martin...
Courage à toi et douces pensées à votre petit ange garçon ❤️
Sophie... Mamange de ma petite plume de 25 S.A, envolée le 28/12/17 suite à une IMG.
Et maman de Marius, petit arc en ciel après la pluie, né le 2 août 2019 en super forme ❤️🌈

Ann312
Messages : 533
Inscription : 22 février 2018, 16:27

Re: Mon étoile

Message par Ann312 » 11 septembre 2018, 10:14

Douces pensées pour ton petit Martin. 💕
J'espère que la journée d'hier n'a pas été trop douloureuse et qu'avoir écrit votre histoire t'aide un peu à sortir ta douleur et à avancer.
Je pense bien à toi
Anne,
Maman de Tom, notre petit coeur né sans vie le 1er mars 2018.. 💕
Et de Maxence, notre arc en ciel né le 7 mars 2019 💙

Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis - Victor Hugo

Joca
Messages : 458
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: Mon étoile

Message par Joca » 13 septembre 2018, 12:56

Mon petit cœur, mon étoile,

Aujourd'hui, le temps est comme mon cœur : gris, triste et humide... Aujourd'hui aurait dû le plus beau jour de ma vie car aujourd'hui, nous sommes le 13 septembre 2018 et tu aurais dû nous rejoindre pour nous combler de bonheur et nous offrir notre plus beau rôle, celui de parents. Au lieu de te prendre dans mes bras pour la première fois, mon corps semble presque remis de l'accouchement il y a 54 jours... Au lieu de te couvrir de tendres baisers et de cadeaux, je suis allée acheter un bouquet de fleurs pour le déposer sur ta tombe ce soir avec ton papa... La vie qui peut être tellement belle est aujourd'hui si cruelle...
Je ne dis pas que tu n'es pas notre enfant car c'est une certitude que tu es et resteras toujours notre premier enfant, notre fils et j'essaie de me battre chaque jour pour avancer, pour que tu sois fier de ta maman mais parfois je n'ai plus de force. Si tu savais à quel point je t'aime et ce que j'aurais pu faire si ta vie n'aurait eu ne serait-ce qu'un espoir d'être meilleure. J'espère que tu es bien là où tu es et je te promets que nous nous retrouverons.

Je t'aime de toute mon âme, de tout mon être mon tout petit, mon fils Martin <3


---------------------------------------------------------------------


Mylène, Sophie, Anne,

Je vous remercie pour votre soutien, tellement important. Je me raccroche à l'espoir que la vie soit maintenant plus douce avec nous et qu'elle nous permettra "prochainement" de réaliser notre souhait d'avoir des enfants en bonne santé.

Douces pensées à Gabriel, Emma et Tom <3
Dernière édition par Joca le 13 septembre 2018, 17:08, édité 1 fois.
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Mapetiteplume2017
Messages : 1168
Inscription : 31 janvier 2018, 19:14

Re: Mon étoile

Message par Mapetiteplume2017 » 13 septembre 2018, 16:57

Toutes douces pensées à ton petit Martin en cette journée si particulière... Il doit être si fier de sa maman de là-haut et veille sur vous à présent 💕
Gros bisous à toi, prends soin de toi Joca ❤️
Sophie... Mamange de ma petite plume de 25 S.A, envolée le 28/12/17 suite à une IMG.
Et maman de Marius, petit arc en ciel après la pluie, né le 2 août 2019 en super forme ❤️🌈

Répondre