Elmina, née sans vie le 2 mai 2014 (MFIU à 39SA)

emilie50
Messages : 76
Inscription : 18 octobre 2015, 21:40

Elmina, née sans vie le 2 mai 2014 (MFIU à 39SA)

Message par emilie50 » 27 octobre 2015, 18:49

Je suis la maman de 2 enfants, Noé, né à 33SA en février 2010, et Elmina née sans vie le 2 mai 2014 à 39 SA.
J'ai eu une grossesse assez stressante, ayant peur de revivre la prématurité, l'hospitalisation et la séparation d'avec mon bébé. Cette période a été très dure pour nous, et nous avions la trouille. Et pourtant, tout s'annonçait sous les meilleurs auspices. Bébé en grande forme, croissance parfaite, col nickel grâce sans doute à un arrêt précoce avec un repos important, mais aussi au fait que ma puce était en siège. Cela m'a un peu inquiété vis à vis de l'accouchement, mais le pelviscan a révélé un bassin largement assez large pour que le bébé passe, donc, ouf !
J'ai retenu mon souffle jusqu'à la veille des 39 SA, ce jour là, pour la première fois j'ai osé dire tout haut "j'ai hâte d'accoucher!". C'était le mardi 29 avril. Dans la soirée, j'ai l'impression de ne pas vraiment sentir le bébé. Et puis dans la nuit, je décide de descendre aux urgences, pour en avoir le coeur net. Je descends seule, mon conjoint reste avec notre fils.
Arrivée là bas, j'explique ce qui m'amène, on m'installe dans une salle d'examen, une sage femme m'installe le monito, cherche, me dit que ce soir elle a du mal, elle va demander à une collègue de venir. Une 2e sage femme arrive, trouve un signal, mais me dit, on va aller faire une écho. Rien ne m'alarme à ce moment là... on a capté un signal, tout va bien. On m'installe pour l'écho, c'est une interne qui arrive, je l'ai déjà vue, elle est sympa. Elle commence l'écho. Puis s'arrête. Trois mots seront dit. Trois mots qui résume tout, toute l'horreur de cet instant. "Je suis désolée" Je comprends instantanément. Je hurle. je suis un animal à ce moment là.
Ma maman travaille à l'hôpital, elle est là cette nuit là. Je la réclame, comme une petite fille. Je veux ma maman. Puis j'appelle mon conjoint, en larmes. Il comprend tout de suite qu'il y a un problème. Il va devoir réveiller notre fils, le déposer chez notre tante, et me rejoindre.
Ma maman reste avec moi, elle est en colère, elle s'en prend à l'interne, aux sage femmes, essayant de comprendre comment une telle chose peut encore arriver de nos jours.
On me transfère en chambre d'attente, toujours au niveau du bloc naissance. Je vais attendre ici pendant des heures... Puis on vient m'expliquer, les démarches, les possibilités d'accouchement. Je veux une césarienne, sous anesthésie générale. On m'explique que l'AG n'est pas souhaitable, que l'on n'accédera pas à cette demande. OK. Va pour la césarienne sous péri. On revient m'expliquer les risques de ce choix, pourquoi on me conseille la voie basse dans cette situation. Sauf que la voie basse implique de rentrer chez moi, avec mon bébé mort dans mon ventre, le temps que le travail se mette en place sous l'impulsion des médicaments. Je finirai pourtant par opter pour la voie basse. Je rentre donc chez moi le 30 avril. Le déclenchement est prévu le 2 mai. En attendant je dois prendre 2 comprimés de médicaments pour préparer le col ce jour, et le lendemain. Médicament donné pour provoquer les avortements...
A notre demande, nous sommes physiquement et moralement très entourés.
Le 1er mai, le travail se met en place spontanément. La maison est remplie, une partie de la famille, un couple d'amis. Nous partons entourés d'amour, notre fils est pris en charge par mon frère qui a fait plusieurs centaines de km pour être à nos côtés.
Je rentre en salle de travail à 17h30. La péri est posée vers 18h30-19h. Ma puce naît en silence à 2h38. Nous ne souhaitons pas la voir tout de suite. La sage-femme, Stéphanie, est d'une humanité sans égal, et elle nous la décrit avant de nous l'amener. Elle est magnifique, si grande déjà, et pourtant à jamais toute petite... Une belle rencontre, je suis fière de l'avoir mise au monde.
Nous l'enterrerons le mardi 6 mai, sous un magnifique rayon de soleil apparu pour ce moment, lors d'une journée particulièrement pluvieuse. Nous sommes entourés ce jour là, de nombreuses personnes sont là pour nous soutenir dans cette épreuve, famille et amis (et même collègues et patrons).

Voilà notre histoire, du moins une partie, celle d'Elmina...
Aujourd'hui, je suis enceinte, le terme est pour le 5 mai... Je n'oublie pas ma fille, elle a sa place dans notre famille, dans nos coeurs. Une place toute particulière, bien à elle, rien qu'à elle.
Dernière édition par emilie50 le 27 mars 2016, 10:42, édité 2 fois.
Emilie
maman de Noé né à 33 SA en 2010
mamange d'Elmina née sans vie à 39 SA (MFIU, quintuple circulaire du cordon)en 2014
maman de Lola née à 38 SA en 2016

sampauline
Messages : 13
Inscription : 19 octobre 2015, 09:22

Re: Elmina, née sans vie le 2 mai 2014 (MFIU)

Message par sampauline » 28 octobre 2015, 10:09

Bonjour Emilie,

Que c'est dur, si prêt du but, ton récit m'a énormément ému.
Félicitations pour cette nouvelle grossesse, je te souahite que tout se passe pour le mieux.

Tendre pensées à ta petite Elmina <3
Maman de Pauline (02/03/04) et d'Alice (28/04/09)
Mamange de Vincent (06/10/15) envolé à 19 sa

alexj
Messages : 3
Inscription : 18 octobre 2015, 18:54

Re: Elmina, née sans vie le 2 mai 2014 (MFIU)

Message par alexj » 03 novembre 2015, 13:50

Coucou Emilie,

Félicitations pour cette bonne nouvelle
Comment vas tu et comment vis tu cette grossesse? Tu las annoncé à Noé?
Mon ange James est parti le 17juin (MFIU cordon) et avec mon mari nous avons décidé de refaire un bébé mais je suis inquiète. Je me demande comment je vais réagir quand je serai de nouveau enceinte.

Pleins de baisers volants à ta petite Elmina
Alex

emilie50
Messages : 76
Inscription : 18 octobre 2015, 21:40

Re: Elmina, née sans vie le 2 mai 2014 (MFIU)

Message par emilie50 » 04 novembre 2015, 21:09

Bonjour Alex, ça va merci. Et toi ?
Nous avons annoncé la nouvelle à Noé, mais je pense qu'il sentait les choses depuis quelques temps déjà, des réflexions autour de sa soeur me le font dire en tout cas. Il n'a pas eu de réaction particulière, si ce n'est quelques questions autour de la conception.
Je t'avouerai que c'est assez compliqué par moment, mais globalement, ça va, on gère pas trop mal, on avance au jour le jour. Je commence à sentir gigoter le têtard, ça fait bizarre....
Tendres pensées à nos étoiles
Emilie
maman de Noé né à 33 SA en 2010
mamange d'Elmina née sans vie à 39 SA (MFIU, quintuple circulaire du cordon)en 2014
maman de Lola née à 38 SA en 2016

emilie50
Messages : 76
Inscription : 18 octobre 2015, 21:40

Re: Elmina, née sans vie le 2 mai 2014 (MFIU)

Message par emilie50 » 21 mars 2016, 22:20

Bonsoir ma douce... si longtemps que je ne t'ai pas écrit, même si je te parle souvent dans ma tête... ma grossesse avance, et pourtant ces derniers temps je pense énormément à toi... tu me manques ma princesse... je t'aime fort
Emilie
maman de Noé né à 33 SA en 2010
mamange d'Elmina née sans vie à 39 SA (MFIU, quintuple circulaire du cordon)en 2014
maman de Lola née à 38 SA en 2016

emilie50
Messages : 76
Inscription : 18 octobre 2015, 21:40

Re: Elmina, née sans vie le 2 mai 2014 (MFIU à 39SA)

Message par emilie50 » 03 mai 2019, 10:43

5 ans... 5 ans déjà... Tu nous manques tellement... Ta petite soeur ne comprend pas encore, mais elle pose beaucoup de questions...
Parfois, j'imagine comment serait la vie si elle n'avait pas été aussi injuste, mais je cesse rapidement, car cela fait trop mal... Je pense à toi chaque jour, je t'aime ma princesse...
Emilie
maman de Noé né à 33 SA en 2010
mamange d'Elmina née sans vie à 39 SA (MFIU, quintuple circulaire du cordon)en 2014
maman de Lola née à 38 SA en 2016

Répondre