Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Delph
Messages : 5
Inscription : 25 juillet 2016, 16:34

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par Delph » 25 juillet 2016, 17:24

Bonjour à toutes.

Je me décide enfin à m'inscrire sur ce forum. J'ai un peu lu en sous marin vos histoires et je suis heureuse que tout se passe bien pour vous à présent. Heureuse aussi de voir que je ne suis pas la seule à vivre ce que je vis.

Alors en ce qui me concerne, j'ai perdu mon petit Tom à 26SA, en décembre 2015. Je vous laisse imaginer mon état d'esprit pour les fêtes de noel...
tout se passait bien à chaque echo (1 par mois), tous les examens étaient ok, je me portais bien, et dans mon esprit naif de personne qui n'a jamais connu cela, je pensais que passés les 3 premiers mois, mon bébé était de l'"acquis" si je puis dire. Je n'imaginais même pas que ce genre de perte existent...et paf, un beau jour, echo de routine et plus de rythme cardiaque. le lendemain, déclenchement de l'accouchement (là aussi je pensais naivement qu'en 2h ce serait réglé ! ça a pris la journée...). Bref, vous le savez déjà, un calvaire, épreuve très difficile, moral en berne, envie de rien etc...Très vite on a parlé de remettre en route rapidement. J'ai 36 ans donc effectivement, j'ai pas 10 ans devant moi... et puis une nouvelle grossesse pouvait me permettre de mieux faire mon deuil. Pour mon conjoint, le deuil s'est fait plus vite mais il a déjà 2 grands ado d'un précédent mariage donc je pense que le ressenti est différent. enfin je pense...
Bref, 4 mois après, je suis tombée enceinte. Je pensais que ça prendrait des mois et des mois vu mon age et mon moral dans les chaussettes, mais en fait ça a été rapide. Aujourd'hui je suis donc enceinte de quasiment 17 SA. On l'a annoncé à tout le monde . Tout le monde se réjouit pour nous mais je ne peux m'empecher de répondre à chaque fois "enfin, c'est une bonne nouvelle, en supposant que cette fois tout se passe bien". Et puis j'entends continuellement les "y a pas de raison". et comme vous j'ai envie de dire "pour le 1er y avait pas de raison non plus!". Jusqu'à maintenant tous les controles ont été ok. Mais là aussi je me dis que pour Tom aussi tout était ok à ce stade.... Les résultats de l'autopsie viennent seulement d'arriver. Presque 8 mois pour les avoir, c'est exagérément long !!! D'après ce que je comprends en lisant le rapport, c'est que le bébé allait très bien, mais il y a eu un dysfonctionnement au niveau du placenta. J'ai rdv jeudi avec un medecin de l'hopital pour en savoir plus. j'espere que lors de mon rdv, il me fera les échos et examens nécessaires pour vérifier que tout se passe bien au niveau du placenta. J'espere aussi que je serai mieux suivie suite à ça mais je crains qu'à 4 mois ce soit trop tard pour faire le nécessaire....

Depuis l'annonce des résultats, je flippe complètement. j'arrete pas de me dire que mon bébé est mort, que je ne suis plus enceinte. en plus je n'ai pas de symptomes alors rien ne me laisse entendre que tout va bien. Je sais que les nausées, par exemple, disparaissent au 2eme trimestre. Mais pour Tom, j'avais énormément de ballonement et d'aérophagie pendant le 2eme trimestre (vachement glamour). Là j'en avais il y a encore 1 semaine, mais cela fait quelques jours que je n'en ai plus...bref je psychote. J'arrete pas de regarder mon bide en me disant qu'il a maigri, je me persuade qu'un truc cloche...Pourtant j'ai la sensation de le sentir bouger, parfois. Je peux pas affirmer à 100% que c'est lui et non des gazs, mais j'en ai bien l'impression quand même. Mon conjoint se réjouit de cette grossesse et je le stresse à lui dire que le bébé est surement mort à l'heure qu'il est. Ca me fait culpabiliser aussi de réagir comme ça, car c'est comme si je ne laissais aucune chance à ce bébé et ne lui faisais pas assez confiance pour vivre....
Pour courronner le tout, une amie qui est enceinte également de 16 sa vient de m'envoyer un message plein de joie me disant qu'elle venait de faire une echo, que l'échographe lui avait dit que tout était parfait, qu'il avait tout vérifié, qu'elle lui avait demandé de controler si le placenta faisait bien son job, par rapport à mes résultats d'autopsie qu'elle connait, et que là aussi tout allait bien, le tout agrémenté de plein de smiley....j'ai trouvé ce message insupportable et un tantinet irrespectueux. sachant ce que j'ai vécu et ma dose de stress actuel, je trouve ça assez malvenu... bon ok, elle voulait juste me faire part de son bonheur et du fait que tout allait bien, et je suis contente pour elle... mais ça m"énerve et je me dis que pour elle, tout va bien, alors que mon bébé à moi est surement mort ou presque....je me dis que lorsqu'elle accouchera, je serai de nouveau au stade zéro et que c'est injuste de vivre 2 fois cela en seulement quelques mois. je me dis que j'ai la poisse et qu'il n'y a aucune raison que ça marche. que tout va bien pour tout le monde, mais pas pour moi. En fait je suis jalouse de toutes ces grossesses insouciantes qui ne connaitront pas nos problèmes et ne les comprendront jamais.... bref, vous allez me trouver méchante, mais j'ai pas pu m'empecher de lui répondre que j'étais contente, que moi aussi la semaine derniere à l'écho tout allait bien, mais que j'ai quand meme peur car je sais par expérience que tout peut aller bien à une écho, et que 1 semaine après le bébé peut mourir....c'est moche je sais, mais c'est quand meme un peu vrai... je deviens aigrie face à toutes ces grossesses qui se passent bien et arriveront à terme sans probleme alors que moi, c'est loin d'être gagné.... j'aurais préféré que la mort de Tom ne soit pas due à un probleme de placnta. Car la cause venant de moi, rien ne peut dire que ça ne se reproduira pas. j'ai fabriqué une fois un placenta pourri, pourquoi le second ne le serait pas ?

enfin voilà mon histoire....
je suis désolée de débarquer ainsi avec mes idées noires, mais je pense qu'il n'y a pas d'autres personnes et endroits où je serais mieux comprise... même mon conjoint ne peut comprendre cela. il est un grand optimiste, il voit toujours les choses positivement, tandis que moi je suis une éternelle pessimiste. il ne comprend pas que je ne sois pas plus positive que cela sur cette nouvelle grossesse.
je pense que vous, vous pourrez me comprendre...

En tous cas cela m'a fait du bien d'exposer tout cela ici...

A bientot

Delph

justine*
Messages : 92
Inscription : 23 octobre 2015, 16:32

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par justine* » 25 juillet 2016, 19:06

Bonjour Delphine,
J'espere que tu auras des réponses, car notre post est un peu désert ces dernières semaines... ;)

Waouh, comme je me retrouve dans tout ce que racontes...Ma fille avait un rciu et mon ventre était petit, même à 7 mois. Du coup, qd j'attendais mon fils, je m'auscultais au microscope pour voir si j'avais pris du ventre! Et mes amies enceintes et si insouciantes...Que ça m'enervais...Une copine qui dit, "J'ai entendu son cœur donc tout va bien" et moi qui pense "un cœur qui bat ne signifie pas forcement que tout va bien...". Ou encore les annonces de grossesse pdt ma dernière grossesse qui me replonge dans mon cauchemars (qd j'attendais Joséphine, des amies étaient enceintes, elles sont allé au bout...pas moi), "Ah..voilà...Elle aura son bébé...Pas moi"
Et qd on me demandais si tout allait bien, je répondais "je ne sais pas" ou "pour l'instant"...
Pdt cette dernière grossesse, j'avais une peur panique de la mfiu...J'imagine d'autant plus ton angoisse que ça se reproduise...Il faut avancer jour après jour et se réjouir de chaque bonne nouvelle, tout en essayant (je sais c'est tres difficile) de profiter un peu de cette grossesse pour en garder de jolis souvenirs...
J’espère qu'avec les résultats de l'autopsie, les médecins sauront au mieux adapter ton suivi, et que cela te permettra de regagner un peu confiance.
J’espère vraiment que tout ira pour le mieux pour vous.
Je t'embrasse.

Justine
Ma jolie Joséphine s'est envolée le 29 octobre 2014 (32sa, pour T21). Tu me manques mon ange...
Une petite étoile filante, le 14 avril 2015 (FC précoce)
Un petit frère est né: Sacha, merveilleux espoir, né le 29/01/2016.

Cri2710
Messages : 234
Inscription : 21 décembre 2015, 09:38

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par Cri2710 » 25 juillet 2016, 22:35

Bonjour Delphine,

Je comprends chacune de tes paroles, je pense que j'aurais pu les ecrire moi-même à une période. Je debute tout juste une nouvelle grossesse et même si aujourd'hui j'arrive à etre positive, je sais que ces memes angoisses finiront par m'envahir, meme si nos histoires sont différentes. C'est en partie pour ça que j'ai cherché activement une psy au moment ou nous essayions d'avoir un autre bébé, il me faut un point d'ancrage pour évacuer ces idées défaitistes, si c'est possible ce que j'ignore encore. J'ai perdu ma candeur comme elle dit, j'espère qu'elle pourra m'aider. Vois-tu quelqu'un de ton côté?
Concernant ton amie, je ne pense pas que tu sois méchante comme tu dis, il semble qu'elle n'ait pas tenu compte de ta souffrance en te parlant, disons que tu lui as signifié en lui répondant ainsi, ce qui est tout à fait humain. Pour ma part, je refuse de voir les femmes enceintes de mon entourage, je sais que les discussions finiront par être blessantes pour moi et je préfère éviter quitte à passer pour une sauvage, je m'en fiche, il y a des fois où il faut penser à soi en premier.

J'espère de tout coeur que tu seras rapidement rassurée.
Bien a toi,

Christelle

Marie45
Messages : 64
Inscription : 23 octobre 2015, 15:58

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par Marie45 » 26 juillet 2016, 08:43

Coucou les filles et bienvenue Delphine,

j'ai passé ma 3e écho hier et bébé va bien, c'est un grand bonhomme de 43 cm pour 1,9kg. Dans 2 mois, il devrait être là!!! :D si tout va bien...
Moi aussi, je ne peux m’empêcher de penser si tout va bien. J'ai réussi à ne pas trop penser à l'echo car on a été très occupé ce we, et je me dis que même en stressant ça ne changerait rien au résultat.
Delphine, tu peux essayer de faire l'haptonomie. Moi j'ai réussi à sentir le bébé bouger à partir de 17-18 SA, et ça m'a énormement rassuré, ca qui ne veut pas dire que tout va bien forcement, mais comparé à ma fille ça me rassurait bcp. et j'ai pu créer un lien avec ce bébé en le faisant bouger et venir où je voulais sous la main.
et puis, je crois que quand on a passé le terme du bébé précédent, ça aide aussi. Moi jusqu'à la 2e écho je n'ai rien préparé pour le bébé, j'ai fait du shopping pour moi mais c’était trop dur de regarder et encore moins d'acheter pour le bébé.
Puis le fait de savoir le sexe, nous a permis de bien faire la différence et de se dire c'est un autre bébé, il faut lui donner sa chance et croire en lui. et en toi, car je suppose que tu seras ou es déjà très bien suivi pour vérifier ton placenta.
et un moment, je me suis lancée pour ne pas regretter de ne pas lui offrir tout ce que je peux et veux lui donner, pour vivre vraiment cette grossesse à fond, même si la sérénité ne sera jamais tout à fait là.
Pour les amies et famille enceintes, moi aussi au début je ne pouvais pas les voir et encore moins entendre parler de bébés. mais j'ai mis 1 an pour être de nouveau enceinte et le tps m'a aidé à passer un peu ma rancune. J'admire les gens qui sont joyeux et commencent à annoncer et préparer l'arrivée de l’enfant dès le 1e trimestre ( comme nous toutes il y a pas si longtps :? ) mais je ne veux pas non plus les mettre en garde et gâcher leur bonheur.

Finalement, ma fille m'aura appris que le bonheur est éphémère et que nous l'attendons trop impatiemment alors qu'il est là tout les jours si simple dans les toutes petites choses et qu'il faut le saisir à chaque instant.
Alors oui, je commence à envisager l'accouchement, la MFIU, même ma propre mort à l'accouchement, mais en attendant je savoure de le sentir bouger et taper!!
Mamange de Noëline, petite étoile du 3 décembre 2014
diagnostiquée ovaires polykystiques en oct 2015, traitement commencé.
Petit Célian, bébé bonheur, né le 26 septembre 2016 <3

Mirela
Messages : 58
Inscription : 16 octobre 2015, 21:18

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par Mirela » 26 juillet 2016, 21:59

Delphine,

Tes sentiments me paraissent tout à fait légitimes... Je trouve que ton amie a vraiment été très indélicate en t'envoyant ce message, mais effectivement les autres ne peuvent pas comprendre... Encore aurait elle pu essayer de t'epargner les détails...
J'en suis actuellement à 25 SA et la grossesse est pour moi compliquée à vivre émotionnellement... Surtout quand on ne sent pas le bébé bouger, tu verras ça sera mieux quand il se manifestera tous les jours.
Je n'ai pas vécu de MFIU mais une IMG mais finalement je ressens la même chose que toi, tous les jours je me dis qu'il va peut être mourir, trop de temps sans le sentir bouger et les mauvaises pensées arrivent... On est fragiles psychologiquement et ta grossesse est arrivée tout comme la mienne après la perte de nos bébés donc je pense que ça ne facilite pas les choses.
Bref c'est bien que ton conjoint soit résolument optimiste, le mien aussi, il en faut bien un sur les deux ça équilibre!
Je te souhaite de t'épanouir le plus possible dans ta grossesse. Il faut qu'on essaie de faire confiance à nos bébés...
Bises

Mirela
Maman d'une super petite fille (2010) et d'un p'tit gars en pleine forme (2013)
Mamange d'un petit Gabriel (27.10.2015 à 25 SA)
http://www.petiteemilie.org/forum/viewt ... ?f=10&t=58
Espoir en route pour mi-novembre et c'est un garçon...

-Marie-
Messages : 196
Inscription : 17 octobre 2015, 10:47

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par -Marie- » 27 juillet 2016, 08:24

Hello,

Tout d'abord, Nadège, je suis bien contente que tout se passe bien avec tes loulous et que Timéo grandisse comme un chef ! Enfin un peu de quiétude ! :)

Marie, ravie de lire que tout se passe bien. Tu as l'air apaisé depuis plusieurs messages et je suis contente de voir que ça dure ! Déjà 7 mois ! que le temps passe vite ! Il me tarde de lire la bonne nouvelle de l'annonce de la naissance de ta princesse !

Fanny, comment vas-tu ? Il me tarde aussi de lire de bonnes nouvelles te concernant.

Delphine, comment te rassurer ? Le stress lors d'une nouvelle grossesse ne peut qu'être présent après ce que nous avons traversé (que ce soit MFIU ou IMG, dans les 2 cas, on comprend qu'avoir un enfant n'est pas simple). Je pense qu'il faut apprendre à gérer le stress pour ne pas qu'il prenne le dessus. Je pense aussi qu'il ne faut pas que tu hésites à aller aux urgences de la maternité la plus proche à chaque fois que tu es trop en stress pour qu'ils te fassent un monito afin que tu sois rassurée sur l'état de ton bébé, que le stress retombe et que tu puisses profiter de ton bidon tout rond. Pour ta pote, c'est vrai que c'était pas le message le plus sympa qu'elle puisse t'envoyer et j'avoue que ça fait du bien des fois de faire ce type de réponse pas les plus sympas non plus mais qui permettent d'évacuer un peu la colère et de dire "oh, n'oublie pas stp !".

Ici, ça roule avec des hauts et des bas pour le moral. La culpabilité de ce qui s'est passé avec Léo est toujours bien présente mais faut bien continuer à avancer... Mina est super ! Bien active et folle de sa grande soeur donc c'est cool. ça fait 2 mois que je garde les deux 24h/24 et j'avoue que je commence un peu à l'avoir difficile...pas de pause de 5h à 21h. Me tarde de recommencer une activité et de réfléchir à autre chose qu'à bibi et gomettes ;) Enfin, je dis ça et en même temps, je suis contente de pouvoir profiter d'elles.

Je pense bien à vous !
Bises
Marie
Maman de Zoé née en Juillet 2013, de Léo né sans vie à 34SA en Avril 2015 (CMV) et de Mina née en Mars 2016
http://www.petiteemilie.org/phpbb/viewt ... =14&t=4414

Delph
Messages : 5
Inscription : 25 juillet 2016, 16:34

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par Delph » 27 juillet 2016, 16:03

Hello !

 

Merci pour vos messages !

 

@ à toutes, je vous adresse mes félicitations pour vos grossesses ou naissances, et vous souhaite plein de bonheur !! après toutes ces épreuves, c’est mérité.

 

@Justine, c’est clair qu’entendre le cœur ne veut rien dire, si ce n’est qu’il est encore vivant. Elles ne comprennent rien tant qu’elles n’ont pas vécu ça… elles font comme si elles comprenaient et vivaient la même angoisse mais c’est impossible. Leur soulagement à l’écho ne peut pas etre le meme que le notre….ma copine qui m’a envoyé le message me dit à chaque fois qu’elle est en grand stress pour son bébé, mais ça me saoule car je sais que c’est pas le meme stress, pas la meme peur. Elle a peur du moustique tigre et de zika alors que le moustique tigre n’est meme pas sur Paris ! elle a fait installer des moustiquaires aux fenetres de son appart, et en parallèle elle refuse tout insecticides, meme ceux qui sont utilisables pendant la grossesse, sous prétexte que les fabricants mentent surement. Pfff ! moi en alsace, j’en ai plein des moustiques tigres et je me protège. Et puis je sais que la probabilité que l’un d’eux aient zika est rare car ils ne se déplacent pas beaucoup et il n’y a pas de zika en alsace…. Elles sont parano mais pas pour les même raisons, elles s’inventent des sources d’angoisse mais encore une fois, c’est pas comparable….

 

Visiblement on est toutes jalouses lorsque l’on vit ça. C’est humain de se dire « pourquoi elle et pas moi ? » et j’avoue que je n’ai jamais autant vu de femmes enceintes que depuis la perte de Tom. Du coup, après le décès, c’est devenu une obsession pour moi d’en faire un au plus vite. Et avec mon pessimisme habituel, je pensais qu’il faudrait du temps et un traitement pour que ça marche, mais heureusement ce ne fut pas nécessaire.

J’angoisse à l’idée de me dire que mes amies enceintes, ainsi que ma sœur (elle l’est aussi) arrivent à terme sans encombre, et me laisseront peut etre seule sur le chemin sans bébé. Peur que tout le monde y arrive sauf moi…

 

@Christelle, tu es à combien de mois ? ton bébé est prévu pour quand ? Sinon moi je ne vois pas de psy, mais j’ai fait 2-3 séances d’acupuncture au début pour m’aider à me détendre. Ça semblait fonctionner mais j’ai pas continué car le médecin, aussi douté soit-il dans sa discipline, était nul en psychologie. Je devais raconter mon histoire à chaque fois, car elle ne notait rien dans ses dossiers. C’était très dur de tjs répéter et ressasser tout ça. Elle consultait à la maternité où j’ai accouché. Le coup de grace, c’est la fois où elle m’a dit « ah justement je regardais votre dossier en vous attendant, vous avez accouché en décembre, le bébé va bien ? »….. Je n’y suis plus jamais retournée…

Sinon un psy, non, c’est pas mon truc. Mais rien qu’en écrivant ici je comprends 2-3 trucs sur mes angoisses : peur d’échouer encore, besoin de réussite, peur de perdre, peur d’etre dernière, de pas suivre…. Ben ma vie se résume un peu à ça…. J’encaisse mal les échecs, surtout si je suis la seule. J’encaisse plus facilement à plusieurs. J’aime pas que les autres de mon entourage réussissent qq chose que je foire. J’ai un peu l’esprit de compet. Ok on n’est pas dans la competition là, et ça n’a rien à voir. mais finalement la jalousie, la peur de voir les autres mener leur grossesse à terme et etre heureuses, tandis que moi je ne le serai pas, ça ressemble beaucoup, à moindre mesure évidemment, à la peur d’échouer à un passage de grade en arts martiaux tandis que mes potes de club réussissent…du coup je reste la « nullos » du club derrière tous les autres qui réussissent leur exam. Les autres seront heureuses avec leur bébé et ne parleront que de ça, tandis que je ne serai pas dans le coup. Je sais pas si vous voyez ce que je veux dire….. en gros j’ai tjs été une angoissée à l’idée d’échouer et de me retrouver derrière, et ce n’est pas étonnant que j’angoisse totalement à présent à l’idée de perdre à nouveau mon petit bébé. Donc si je veux moins stresser, ben faut que j’arrete de me comparer et que je n’écoute plus les discussions des femmes enceintes de mon entourage, et que je me centre uniquement sur moi et mon bébé en ignorant le reste… que je fasse davantage confiance à mon corps et à mon bébé…. Car il n’y a pas de compétition ici…et meme dans la compet, ou le boulot, faut pas se comparer aux autres, faut se concentrer sur soi, sur son travail et sa progression, car c’est le meilleur moyen d’avancer.  Je sais pas si vous voyez ce que je veux dire. Bref, j’ai le cerveau qui bouillonne trop, vous allez me prendre pour une tarée… mon copain me dit souvent que j’aurais dû être psy, ou aussi scénariste car j’ai beaucoup d’imagination !

 

@marie, j’ai pensé à l’haptonomie mais c’est pas trop le truc de mon homme… il dit qu’il préfère le sentir quand le bébé bougera bien, mais il est pas convaincu par la discipline. Ça me semblait pourtant pas mal. J’aimerais aussi qu’il puisse créer des liens avec ce bébé. J’ai tjs la crainte que ce petit dernier passe après les 2 grands… ils ont 15 et 17 ans. Leur mere est morte il y a 10 ans. Depuis ils ont tjs été dans leur cocon tous les 3 et les ado sont extremement bébés, pas du tout matures pour leur age. Il les aide pas à devenir grand, comme s’il voulait les garder tous petits. Du coup j’espere que bébé aura sa place là dedans, et qu’il ne passera pas après… m’enfin ça les fera peut etre grandir les 2 autres…

 

@Mirela, je pense sentir bébé bouger parfois, mais j’ai du mal à savoir si c’est vraiment lui ou des gazs. Je n’ai jamais vraiment eu le temps de sentir Tom, mais parfois je pense que c’est quand meme bien le bébé. Mais juste un peu le soir quand je me pose tranquillement après le boulot et que je me concentre dessus. Et juste un peu. Comme ma digestion est merdique, ça pourrait aussi etre ça. Dur à dire. Comment tu sais quand c’est bien le bébé ? comment tu arrives à distinguer ? comme tu le dis, il faut que l’on fasse confiance à nos bébés. Et aussi à nos corps…dans mon cas c’est le placenta qui a « déconné » donc le pauvre bébé a subi mes défaillances et c’est d’autant plus culpabilisant.

 

Demain, rdv pour connaitre les résultats de l’autopsie car pour le moment je sais juste qu’il y a eu un probleme de placenta mais j’ignore le pourquoi du comment. Tellement peur d’avoir fabriqué un 2eme placenta merdique… tellement peur que je sois à un stade trop avancée pour un réel suivi. Suite à ce qu’il s’est passé, je n’ai pas eu plus de suivi. Vous avez été mieux suivie vous ? j’avais déjà pour Tom une écho par mois chez ma gynéco, puis une écho à l’hopital pour le 5eme mois. Comme j’ai déjà eu la toxo, j’avais peu de prises de sang. Et bien cette fois c’est pareil… pas plus de prises de sang, pas plus d’écho. Enfin disons que la seule différence c’est que si je stresse et demande une écho à la maternité sans passer par la case urgence, ils me la font. L’autre fois j’ai appelé la sage femme qui m’avait suivie et lui ai demandé si je pouvais passer. Elle a prévenu la sage femme qui faisait les consultations et j’y suis allée sans problème. Pour mon rdv de demain, je demanderai aussi une écho suite aux résultats et je pense que je l’aurai aussi. Mais d’eux-mêmes, ils ne prennent pas l’initiative de dire qu’il faut faire un suivi… c’était pareil pour vous ?

En tous cas le personnel de cette maternité est extraordinaire… finalement les sages femmes ont fait le boulot du psy lorsqu’on y était. Et de temps en temps celle qui nous a suivis prend des nouvelles. Les médecins étaient très sympa, celui qui m’a fait l’amniocentèse l’était particulièrement. Même les secrétaires sont adorables. Franchement le personnel m’a beaucoup aidée à traverser ce moment difficile. Ils avaient eu l’intelligence de m’hospitaliser dans le service de gyneco et pas dans le service de maternité pour m’épargner de voir des bébés. Et les infirmières en gynéco étaient également des anges. J’ai jamais vu autant de gentillesse concentrée au même endroit… Une amie à moi qui a vécu une fausse couche est allée dans un hopital au nord de strasbourg et elle n’a pas été reçue de la meme façon, ça l’a pas aidée à aller mieux…

Bref, j’avais envie de leur faire un petit hommage comme ça, en passant, car ils sont comme des anges gardiens et méritent qu’on s’attarde sur eux.

 

Voilà les filles, encore un très long message… désolée je suis piplette et je ne m’arrete plus quand je commence. Mais ça me détend de vous écrire !

 

bisous

-Marie-
Messages : 196
Inscription : 17 octobre 2015, 10:47

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par -Marie- » 27 juillet 2016, 18:58

Marie, je te présente toutes mes excuses pour la super maladresse... je relis mon message et je m'aperçois de ce que je te dis. Je suis vraiment désolée et j'espère que je ne t'ai pas blessé ou rendu triste. Je reformule donc ma phrase et j'attends avec impatience de mire la bonne nouvelle concernant la naissance de ton petit prince.
Encore pardon
Marie
Maman de Zoé née en Juillet 2013, de Léo né sans vie à 34SA en Avril 2015 (CMV) et de Mina née en Mars 2016
http://www.petiteemilie.org/phpbb/viewt ... =14&t=4414

Cri2710
Messages : 234
Inscription : 21 décembre 2015, 09:38

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par Cri2710 » 27 juillet 2016, 19:36

Hello Delphine,

Juste pour te répondre, ma grossesse débute tout juste, je n'ai encore fait aucun examen hormis la prise de sang pour confirmer. C'est la 3ème en 9 mois...et la précédente, qui s'est malheureusement terminée en fausse couche a été un vrai calvaire, j'ai été défaitiste au moment même où j'apprenais la nouvelle (ce qui heureusement n'est pas le cas cette fois). Je l'ai commencé en cherchant des infos sur les oeufs clairs et la grossesse extra-utérine, c'est dire si j'avais confiance (et ce n'était ni l'un ni l'autre au final). Maintenant on pourrait dire que j'avais raison d'être défaitiste, mais bon en fait c'est simplement que je n'étais pas vraiment prête à affronter mes angoisses et qu'une fois de plus j'ai pas eu de bol.
La psy que j'ai trouvé m'aide, dans le sens où si je ressens le besoin de dire tout ce que j'ai sur le cœur sans être jugée et sans qu'on n'essaye de me convaincre que j'ai tort (le fameux "y'a pas de raison") et que je devrais penser autrement, elle est là et c'est rassurant je trouve (pour l'instant et je ne suis qu'au début). Mais ce sur quoi elle m'aide le plus c'est à comprendre les autres plutôt (et en particulier mon conjoint). Car nous n'abordons pas les choses de la même manière et j'avais tendance à croire qu'il avait juste tourner la page et que désormais notre 1er bébé ne l'intéressait plus vraiment. Elle m'a permis de voir d'autres explications possibles, d'en parler avec lui et de me rendre compte que j'interprétais assez mal sa façon de vivre les choses. Et ce qui semble être un détail a changé énormément de chose pour moi, je me sens vraiment mieux depuis que cette discussion avec mon homme a été possible. Mais voilà, tu vois bien que le contexte n'est pas le même et j'ai pas assez de recul pour dire si oui ou non c'est la solution.

Après je comprends tout à fait que tu te sois pas accrocher à ton médecin acupuncteur, franchement...quelle honte je trouve.
Peu importe la solution que tu trouveras, l'important c'est que tu puisses être rassurée. Ce serait peut être de faire des échos plus souvent ou quelque chose comme ça...
En tout cas, tiens nous au courant suite à ton rendez-vous! J'espère vraiment que ce qu'ils te diront te permettra d'avancer un petit peu plus sereinement dans ta grossesse, même si bien sûr une grossesse vraiment sereine pour nous est illusoire.

Bises
A très bientôt
Christelle

Delph
Messages : 5
Inscription : 25 juillet 2016, 16:34

Re: Reconstruction et espoir... (grossesse suivante...)

Message par Delph » 27 juillet 2016, 20:27

Hello Christelle,
C'est cool que la psy t'aide et te permette d'aller de l'avant. Tu la vois depuis longtemps?
Si tu n'as pas de mauvais pressentiment concernant cette grossesse, c'est sûrement positif. Je croise les doigts pour que tout aille bien cette fois ci.
Sinon, concernant les hommes, je pense qu'ils ne vivent pas les choses comme nous et donnent l'impression d'être plus détachés mais au fond d'eux ils en bavent aussi. J'avais aussi l'impression que le mien etait vite passé à autre chose mais en fait, non. Il s.est montré fort pour moi, car on ne pouvait pas être deux à s'effondrer. Il cache ses émotions et le fait de tout garder lui rend sûrement le travail de deuil plus difficile. Souvent on se focalise sur la mere et on oublie le père. Je lui en voulais de donner l'impression d'être de nouveau heureux...bref lui et moi, on n'en parle pas trop, ce n'est pas un grand communicant. Il ne comprend pas mes angoisses pour cette nouvelle grossesse. Pour lui, tout ira bien et "y a pas de raisons". Lui c'est l'ultra optimiste, moi je suis l'ultra pessimiste, dans tous les domaines. On se complète !
J'ai à la fois hâte et peur d'aller a mon rdv demain soir. Heureusement que j'ai beaucoup de boulot et que la journée passe vite, sans avoir le temps de penser à autre chose. Mais je ne suis pas sereine. Déjà, entendre ce qui a réellement tué mon bébé, ça va être dur, et ensuite savoir ce qu'il en est actuellement, s'il,est vivant, s'il y a un risque etc.... Je flippe...on verra.
Bises
Delphine

Répondre