Page 2 sur 3

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 15 décembre 2019, 10:15
par Gali2312
LéonoreL a écrit :
14 décembre 2019, 22:31

J’ai eu un coup au cœur ce soir, on était chez des amis qui ont un petit bébé et Lila était tellement attentionnée, c’était tellement chou de les voir interagir, je n’ai pas pu m’empecher De ressentir de la culpabilité de ne pas avoir réussi à lui donner une sœur pour février, qu’elle doive attendre encore minimum 1 an avant de pouvoir devenir grande sœur alors qu’elle a tellement de plaisir à s’occuper des plus petits et à entrer dans son rôle de « grande » ... enfin.
J'ai vécu exactement la même chose avec mon fils... La plupart de ses copains ont eu des petits frères et soeurs au moment où lui aurait accueilli sa soeur. Il voulait prendre soin de ces bébés, s'extasiait devant les petits pieds, leur caressait la tête, apportait des jouets, etc. Et j'ai ressenti à chaque fois ce sentiment de culpabilité, d'incapacité...
Entendre: "Un tel a une petite soeur... et pas moi", ça fend le coeur. Ah, s'il savait... on lui a expliqué bien entendu, mais à 2,5 ans au moment des faits, je ne sais pas ce qu'il en a retenu.

Et moi aussi j'ai voulu attendre la DPA avant de me lancer, même si entre temps, je m'étais un peu résignée à l'idée que, peut-être, cela ne marcherait pas. En tout cas, clore un chapitre avant de passer au suivant. D'autres copines ont eu besoin de se lancer tout de suite et sont retombées enceinte peu après.
C'est le cas d'une de mes amies qui, après deux arrêts soudains et inexpliqués de grossesse à 13 et 17 SA, a déclaré qu'elle ne resterait pas sur ces échecs, qu'il fallait à tout prix qu'elle donne naissance à un bébé en vie, le plus tôt possible - ce qu'elle a fait et a finalement eu une petite fille en pleine santé cet été.

Pour l'acide folique, j'ai commencé à en prendre environ 2-3 mois avant de recommencer les essais, c'est ce que ma gynéco m'avait conseillé, une capsule par jour. Acheté en pharmacie sans ordonnance. Mais la perte de ma première fille n'est pas due à un spina bifida, peut-être que dans ce cas le dosage aurait été différent.

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 15 décembre 2019, 13:08
par Audrey5767
Leonore
Pour l acide folique j en ai pris directement à mon accouchement 5 mg par jour..logiquement il faut en prendre 3 mois avant de tomber enceinte c est pour ca que j ai commencer tout de suite..Et aujourd'hui à 35sa j en prend toujours..J arrive pas a l arrêter c est psychologique je pense.. tout les matins je me dis que peut être si j en avais pris Léna serait la avec nous..On ne sera vraiment jamais.

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 15 décembre 2019, 14:58
par MariEve
Bonjour Audrey,

Je ne sais pas si ca peut contribuer a apaiser tes remords, mais pour mon 2e, j'avais pris l'acide folique 0,4mg les 3 mois precedents.. et ca n'a pas empeché qu'il aie eu une anencephalie severe (ne cherche pas sur le net, c'est le cerveau qui ne s'est pas developpé), ca fait partie des anomalies de fermeture du tube neural, tout comme la spina bifida.
Depuis ca, je dois prendre de l'acide folique 5mg.. mais je me dis que c'est au cas ou, car mon ainé n'a eu aucun souci avec le 0,4.
Finalement, qu'on fasse les choses "idealement" ou pas, ca ne change pas forcement les choses ;-)

Apres, comme me dit ma pharmacienne, c'est une vitamine dont on peut eliminer facilement l'excedent, donc on peut en prendre meme quand "ya plus besoin sans aucun probleme, donc si ca te rassure de le poursuivre jusqu'a la fin de la grossesse, aucun probleme !

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 16 décembre 2019, 16:59
par LéonoreL
Je prends aussi 5mg par jour...

Franchement avoir perdu ma fille à cause de mon ignorance quant à l’importance de l’acide folique est très douloureux pour moi. J’ai eu mon contrôle annuel chez la gynécologue en février-mars 2019 je lui ai parlé de notre projet de deuxième enfant et elle ne m’a pas prescrit d’acide folique. Je lui en veux pour cela. J’ai d’ailleurs décidé de changer de gynécologue.

La prévention « acide folique » a fait du chemin depuis une vingtaine d’années (ma mère n’en avait jamais entendu parlé...), mais elle reste insuffisante. De nombreuses femmes (dont moi!) ne connaissent son existence que de nom jusqu’au jour où elles tombent enceinte.

Le problème est que la plupart du temps, en Suisse en tout cas, les vitamines de grossesse sont prescrites à l’échographie de datation qui se situe autour de la 8ème semaine d’aménorrhée, ce qui est beaucoup trop tard pour commencer à prendre de l’acide folique, puisque celui-ci est indispensable lors des toutes premières semaines du développement embryonnaire.

Pour ma première grossesse tout s’est heureusement bien passé, alors que, complètement ignorante et insouciante à l’époque, je n’ai commencé à prendre de l’acide folique qu’à la neuvième semaine d’aménorrhée, soit après l’échographie de datation!

Pour la deuxième grossesse, je savais que l’acide folique est important pendant la grossesse mais je ne savais pas en revanche qu’il fallait en prendre AVANT la conception, et encore moins que je souffrais d’une carence en acide folique (puisqu’il n’y a aucun symptôme lors d’une carence en acide folique)... je n’ai pas attendu l’échographie de datation, j’ai pris des compléments de 0.4 mg aussitôt que j’ai su être enceinte (aux alentours de la cinquième semaine d’aménorrhée), mais comme m’a dit le médecin, ces compléments intervenaient trop tard et en trop petites quantité.

Donc je te comprends Audrey, toute ma vie j’aurai cette pensée « et si...? » et si ma gynécologue m’avait prescrit de l’acide folique en février? Et si j’en avais pris a plus haute dose... c’est difficile, car c’est une question/regret que j’aurais toujours dans un coin de ma tête.

Après le témoignage de MariEve fait relativiser c’est sûr... :( mais comme tu dis, on ne peut pas faire d’overdose, alors autant en donner à toutes les femmes en âge de procréer et voilà.

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 16 décembre 2019, 17:05
par LéonoreL
Gali2312 a écrit :
15 décembre 2019, 10:15


J'ai vécu exactement la même chose avec mon fils... La plupart de ses copains ont eu des petits frères et soeurs au moment où lui aurait accueilli sa soeur. Il voulait prendre soin de ces bébés, s'extasiait devant les petits pieds, leur caressait la tête, apportait des jouets, etc. Et j'ai ressenti à chaque fois ce sentiment de culpabilité, d'incapacité...
Entendre: "Un tel a une petite soeur... et pas moi", ça fend le coeur. Ah, s'il savait... on lui a expliqué bien entendu, mais à 2,5 ans au moment des faits, je ne sais pas ce qu'il en a retenu.

Et moi aussi j'ai voulu attendre la DPA avant de me lancer, même si entre temps, je m'étais un peu résignée à l'idée que, peut-être, cela ne marcherait pas. En tout cas, clore un chapitre avant de passer au suivant. D'autres copines ont eu besoin de se lancer tout de suite et sont retombées enceinte peu après.
C'est le cas d'une de mes amies qui, après deux arrêts soudains et inexpliqués de grossesse à 13 et 17 SA, a déclaré qu'elle ne resterait pas sur ces échecs, qu'il fallait à tout prix qu'elle donne naissance à un bébé en vie, le plus tôt possible - ce qu'elle a fait et a finalement eu une petite fille en pleine santé cet été.

Oui ça fait trop mal cette culpabilité qui pince le cœur... mais tu y es presque! Ton grand va l’avoir ce petit frère/ petite sœur! <3
Et voilà moi qui tripe à fond sur l’ecart d’age, je me dis au final 3 ans-3 ans et demi, ça a aussi son avantage, ils sont plus grands, sont sortis de la phase du non :) tu me diras comment ton grand accueille le bébé :)

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 16 décembre 2019, 17:45
par Audrey5767
Marie Eve en fait je culpabilise alors que 3 mois avant la conception de Léna j ai pris du gestarelle des vitamines de grossesses ou il y a de l acide folique dedans..certe une dose de 0.4mg mais il y en a..et ma petite Léna est quand même tomber malade..enfin je pourrais jamais revenir en arrière c est sur.
Leonore Je te comprend tellement..on entend pas assez parler de cet acide folique a prendre.. Et comme tu dis pk ne pas en prescrire a chaque femme en âge de procréer..J ai parfois envie de le crier à toute les futurs maman quand elles m annoncent leur grossesses..mais j ai peur de les inquiétez.
Oui le prescrire à l écho de datation ne sert plus vraiment.. sachant que le tube neurale se ferme entre le 21 et 28eme jours de l embryon.

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 16 décembre 2019, 18:02
par LéonoreL
Oui on pourra jamais revenir en arrière :(

Moi je suis dans la phase où j’en parle à tout le monde, je flippe pour toutes mes amis enceintes, je suis sûrement un peu la fille qui parle de ce que les futures mamans n’ont pas envie d’entendre ni de penser, mais quand ça t’es arrivé, tu sais dans ta chaire que ça n’arrive pas « qu’aux autres », donc forcément je suis un peu parano.

35 semaines... félicitations! Elle est presque dans tes bras 😍 comment s’est passé ta grossesse? Tu as réussi à t’investir émotionnellement tout de suite ou tu as eu un peu plus de retenue?

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 16 décembre 2019, 18:47
par Audrey5767
Merci..Je crois que je realise toujours pas que je suis déjà à 35sa..
Mon début de grossesse a été très dur..Je me suis directement attaché à mon bébé maus toujours avec cette crainte de le perdre.. J en ai fait des prises de sang pour surveiller que le taux hcg augmente bien lol.
Puis les échos..si douloureuse surtout la 1ere..on se reprojete sur la dernière écho qu on a eu..celle où on a arrêté le coeur à Léna.
Puis la fameuse echo pré morpho..pour vérifier qu il n y a pas de récidive de spina.. en fait pour être honnête 4/5 jours avant chaque écho je suis au plus mal..
Et puis petit à petit J ai commence à y croire à ce bébé arc en ciel.
Aujourd'hui je profite de chaque mouvement qu elle fait..Je lui parle de sa grande soeur..
Mais psychologiquement je suis épuisé..
Je dors très mal..la fin est proche et j appréhende.
Mais je vous souhaite à toute de vivre ce bonheur d une grossesse espoir. Cette grossesse qui redonne gout a la vie malgré tout. Chaque jour passé me rapproche un peu plus de sa naissance et je m en réjouit.
J ai si hâte.
Courage les filles..le bonheur reviens. 😍

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 16 décembre 2019, 19:40
par Gali2312
LéonoreL

Ne culpabilise pas pour l'acide folique...
Je suis en Suisse aussi, mais côté Zürich, et ma gynéco m'a recommandé de commencer avec l'acide folique 2-3 mois avant de tomber enceinte. Toutefois, elle m'a bien précisé que cela ne permettait malheureusement pas d'être à l'abri de tous les problèmes.
En revanche, ma gynéco d'avant ne m'en avait jamais parlé. Donc non, ce n'est pas du tout mis en avant alors que cela le devrait. On devrait dire aux couples qui souhaitent procréer qu'ils viennent consulter ensemble en amont une fois, car c'est important. Surtout que la plupart d'entre nous s'y mettent plus tard pour diverses raisons.

Je te comprends, pour la différence d'âge... je visais 2,5-3 ans, mon idéal...et là si tout va bien, ils auront 3,5 ans d'écart. Me faire à cette idée était dur.
En fait, mon IMG l'an passé a fait voler en éclats l'image de la famille idéale que je m'étais forgée. Avec la perte de mon bébé, ce fut un projet de vie qui fut soudain anéanti, d'une façon aussi brutale qu'inattendue. Et sur le coup, il n'y avait pas de plan B.
Un an plus tard, avec du recul, c'est moins de la douleur que de l'amertume.
Le problème s'est produit au moment de la première division des cellules dans notre cas... Et on se dit... si cet ovule avait été fécondé même une minute plus tard, cela aurait-il changé le cours des choses? Et si, et si? Et on se torture...

Pour cette grossesse, je prends mon mal en patience. Alitée depuis 5 semaines, il me reste du chemin - 25+1 auj - il y a des jours où je me sens au fond du trou (hmm genre samedi, si vous avez lu mon post...) mais j'essaye de me ressaisir et de savourer ma chance.

Courage, je sais que les fêtes ne sont pas forcément joyeuses après un tel drame. Nous nous étions échappés en voyage tous les trois pour nous remettre de ces émotions et fuir la famille et les obligations diverses, nous protéger de remarques anodines qui auraient pu s'avérer déplacées blessantes...
Et je me suis ensuite lancée dans la danse pour me réapproprier mon corps, et le pilates.

En attendant, accordez-vous du répit, soyez indulgentes avec vous-même et... descendez une bonne coupe de bulles pour les couveuses du moment le soir du réveillon! L'an prochain, c'est nous qui trinquerons pour vous!

Re: Bébé espoirs 2020

Publié : 16 décembre 2019, 22:10
par LéonoreL
Gali2312 a écrit :
16 décembre 2019, 19:40

Je te comprends, pour la différence d'âge... je visais 2,5-3 ans, mon idéal...et là si tout va bien, ils auront 3,5 ans d'écart. Me faire à cette idée était dur.
En fait, mon IMG l'an passé a fait voler en éclats l'image de la famille idéale que je m'étais forgée. Avec la perte de mon bébé, ce fut un projet de vie qui fut soudain anéanti, d'une façon aussi brutale qu'inattendue. Et sur le coup, il n'y avait pas de plan B.
Un an plus tard, avec du recul, c'est moins de la douleur que de l'amertume.
Le problème s'est produit au moment de la première division des cellules dans notre cas... Et on se dit... si cet ovule avait été fécondé même une minute plus tard, cela aurait-il changé le cours des choses? Et si, et si? Et on se torture...

Pour cette grossesse, je prends mon mal en patience. Alitée depuis 5 semaines, il me reste du chemin - 25+1 auj - il y a des jours où je me sens au fond du trou (hmm genre samedi, si vous avez lu mon post...) mais j'essaye de me ressaisir et de savourer ma chance.
Je ressens exactement la même chose que ce que tu décris. Il y a des jours où je suis triste d'avoir perdu ma fille, d'autres où je suis triste d'avoir perdu ce rêve d'avoir une fratrie avec peu de différence d'âge. je rêvais d'avoir deux filles, avec 2,5 ans d'écart, qui auraient été les meilleures amies du monde. LOL... mais après il faut relativiser, ce n'est pas pq elles auraient été deux filles avec peu d'écart qu'elles se seraient nécessairement entendues. C'est juste que j'ai deux frères et il y a deux ans d'écart entre nous et c'était tellement chouette de grandir comme ça. Mais bon encore une fois, 3.5 ans d'écart n'est pas 10 ans d'écart... enfin je réalise que je n'ai pas encore dépassé la phase "il n'y a pas de plan B", ça viendra en temps et en heure. Pour le moment, je dois faire le deuil de ma fille et de toutes les projections et rêves que j'avais placés dans cette grossesse et c'est vraiment dur. Et comme tu dis, si cet ovule avait été fécondé la veille, est-ce qu'elle serait encore là? si j'étais tombée enceinte le mois suivant, est-ce que j'aurais aussi perdu ce bébé? il y a trop d'interrogations sans réponses qui ne mènent à rien à part se torturer l'esprit :roll:

Et pour la différence, quand ma grande avait 1 an on a hésité à faire un deuxième, mais ensuite j'ai trouvé un nouveau job et le projet bébé a été remis à plus tard, résultat moi qui voulais une petite différence d'âge, je vais aussi me retrouver avec minimum 3 ans et demi entre mes enfants.

Courage pour cette grossesse, j'ai vu que tu es en map :-( j'espère que ce petit bout va rester bien au chaud! Est-ce que tu es hospitalisée ou tu peux être à la maison pour les fêtes? :-)