Page 3 sur 3

Re: Un chemin bien difficile à parcourir

Publié : 07 mars 2018, 15:55
par Claire0124
Bonjour Élise,

Je suis désolée pour ton ange, et désolée que cette période soit si difficile..
Contrairement à toi, j'ai décidé de faire le tri dans mes ami.e.s. J'avais besoin de me retrouver seule après ce cauchemar et mon dieu ça fait un bien fou de ne pas avoir ces regards plein de pitié..
Pour l'instant c'est dur de se retrouver seuls. Mais vous verrez avec le temps que ce tri n'a pas été fait par hasard !
Je vous souhaite à toutes beaucoup de courage, vous êtes toutes courageuses. Un jour, ça ira mieux..

Douces pensées à vos anges,
Claire

Re: Un chemin bien difficile à parcourir

Publié : 08 mars 2018, 19:14
par Mapetiteplume2017
Coucou les filles, ça va je vais pas trop mal, bcp de variations d’émotions d’une journée à l’autre c’est compliqué à gérer ^^
Les rdv médicaux sont difficiles à vivre après ce qu’on a vécu, j’ai eu bcp d’émotion aussi en voyant mon utérus vide à l’écho de contrôle... Ma gyné ne savait pas comment me dire « super, votre utérus est bien vide » mais elle a été très douce et rassurante.
Élise ton message me retourne car je m’y retrouve bcp! Pourquoi on arrive pas à dire tout ça à notre entourage?
Je pense qu’il faut qu’on se raccroche de ces quelques personnes qui réagissent comme on en a besoin, qui n’ont pas peur de nous en parler... À force d’en parler à mes amies proches, qui me renvoie aussi la difficulté pour eux de nous accompagner dans cette terrible épreuve, j’essaye d’accepter ces malaises et m’éloigner des personnes qui ne parviennent pas à passer au-dessus. Des discussions franches avec certaines me permettent de comprendre la communication parfois difficile entre ce que je pense, ce que je pense que les autres pensent, ce que j’arrive à exprimer, ce que les autres pensent, ce que les autres arrivent à exprimer... et je comprends que c’est très compliqué et que seule la franchise nous permet d’avancer... Donc je m’entoure des amies qui ont cette franchise là. Et puis le forum est le seul endroit où je me sens complètement comprise actuellement... Courage les filles, on est des superwoman 💪🏼❤️

Re: Un chemin bien difficile à parcourir

Publié : 08 mars 2018, 19:38
par Lilou2
Coucou les filles
C'est vrai en une seule journée nos émotions notre humeur peuvent être tellement changeants. Que c'est perturbant. Mais ce besoin intense de pleurer de ressentir cette tristesse ce vide est bien là malgré ça la vie continue autour de nous.
Sophie pas évident de voir son utérus vide enfin non tellement dur.
Pour ce qui est de l'entourage cette épreuve engendre un tri naturel je pense. Heureusement que vous êtes là les filles car vous savez vous vivez.
Pleins de pensées pour vous pour nos anges.
2 semaines que tu es partie ma merveilleuse étoile je t'aime j'ai regardé tes échos tes photos ce qu'il me reste de toi 🌟👼🌟

Re: Un chemin bien difficile à parcourir

Publié : 19 mars 2018, 18:33
par Sophie07
Bonjour à toutes,

J'avais ouvert ce sujet il y a 1 mois environ. Finalement, plusieurs semaines plus tard, je mesure à quel point ce chemin de la reconstruction est long et sinueux... J'espère que vous allez toutes bien, que vous vous en sortez comme vous pouvez.
Nous avons franchi une nouvelle étape ces derniers jours en apprenant le syndrome que notre bébé a développé. C'était une étape importante, mais nous avons aussi reçu une sorte de claque dans la figure. Pour l'instant, je ne réalise pas trop, mais il est à peu près sûr que le risque de récidive soit de 1/4. Le généticien a bien insisté sur le fait qu'il y avait 3 chances sur 4 en cas de future grossesse que le bébé aille bien. Malgré tout, la pilule est dure à avaler car cette maladie génétique est héréditaire. Je suis à la fois abattue et abasourdie. Nous avons donné notre accord pour des analyses ADN plus poussées mais c'est sans espoir d'avoir des réponses plus optimistes ou des risques de récidive moins importants. Toutefois, ces résultats sont importants cas où nous voudrions un jour passer par une FIV avec DPI, mais aussi pour nos proches, au cas où ils seraient porteurs du gène en question.

J'espère sincèrement que vous avez obtenu des nouvelles plus réjouissantes de votre côté. J'essaie de relativiser, de me dire que le risque zéro n'existe pas, que nous aurions pu ne jamais le savoir et avoir des enfants en bonne santé. Mais c'est dur, très dur.

Bon courage à toutes et douces pensées à nos petites étoiles.

Sophie

Re: Un chemin bien difficile à parcourir

Publié : 23 mars 2018, 10:19
par Leandre
Bonjour Sophie,

Merci d'avoir donné des nouvelles.
Pas encore à l'aise avec le forum, il y a beaucoup de sujets, difficile de suivre.
C'est, en effet, une bonne nouvelle que tu aies eu le diagnostic et une mauvaise nouvelle de savoir qu'il y a risque de récidive mais quand même avec une chance d'avoir 1 enfant en bonne santé.
Nous sommes toujours en attente de notre côté. Notre fils est né le 16/02/2018.
Il y a des témoignages de mamange qui ont vécu la même chose et qui sont enceintes aujourd'hui et le bébé se porte bien.
D'autres qui ont eu un enfant en bonne santé.

Le plein de courage à vous.