Ces petites choses qui nous font avancer

Alp
Messages : 9
Inscription : 11 avril 2018, 13:40

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par Alp » 11 avril 2018, 14:04

Je viens de laisser mon histoire dans la rubrique des nouveaux arrivants. Pour résumé, j’ai perdu mon bébé à terme d’une agénésie du corps calleux, mal et tardivement diagnostiquée, d’où l’IGM à terme.

J’ai toujours eu beaucoup de ressources internes. Je préfère faire face tout de suite, traverser tout de front, plutôt que d’enfouir, nier, enjoliver ou laisser de coté ou à d’autre. J’ai une capacité de rebond qui ne m’a jamais fait défaut car je me suis toujours laissé le droit du temps et le droit des émotions. Et puis, j'ai un entourage formidable. Toutes forces sont là, en moi, même si, comme vous toutes, les premières semaines, j’avais juste envie de mourir, ou presque et me demandais comment vivre avec cette plaie béante et à vif. Pourtant, ce n’est pas la première fois que la vie est dure avec moi. Mais jamais je ne m’étais sentie défaite, détruite à ce point. Instinctivement, j’ai senti que pour moi, pour mon fils et mon mari, j’allais avoir besoin de mettre en place « les grands moyens » car l’épreuve allait être longtemps douloureuse. Je me suis rendue compte que pour survivre à cette épisode de ma vie, qui allait toujours être présent en moi, il allait me falloir des forces. Des forces comme quand on se prépare ou qu’on récupère d’un marathon. Là, c’est pareil, sauf que les choses qui nous donnent des forces ne sont pas de la même nature. Pour moi, il s’agit d’engranger du plaisir de vie. Donc de faire, voir, lire des choses que j’aime. Alors que depuis 3 ans, je m’étais mis de coté, maintenant, j’apprends à me servir en priorité, dans la mesure du possible avec un enfant de 3 ans.

Alors voilà ce qui m’a aidé :

Après l’accouchement, j’ai lu toutes les publications de vous, mamans endeuillées comme moi. Beaucoup me redonnaient l’espoir. L’espoir qu’un jour, mais on ne sait pas trop quand, on peut retrouver une vie qui nous porte et non pas toujours porter la vie, comme un fardeau. L’espoir qu’on retrouve le gout de vivre, même si, au plus profond de moi, il ne m’a jamais vraiment quitté. J’aime trop vivre pour ça, même si des fois, je trouve la vie « lourde ».
Rapidement, je ne sais ni pourquoi ni comment, je me suis fait un plan mental du cheminement qu’il me semblait que j’avais besoin de suivre :
o 1 mois de « canapé », comme on dit ici. A rien faire, trainer, laisser mes émotions exister.
o Puis, partir en vacances à la neige, parce que depuis 1 mois, mes envies de femme enceinte inassouvies c’était manger de la neige et sentir l’odeur du cambouis (oui oui…).
o Ensuite, j’aurais envie de tout bazarder, trier, ranger, laver, lessiver, changer, réarranger dans notre appartement. Un ménage de printemps comme j’en fais très très rarement.
o Et puis, refaire des activités dont âme a besoin pour être : j’adore faire des tableaux de collage. Ecrire aussi. Faire des listes. Faire un "bullet journal". Aller à des expositions et au cinéma. Lire des livres. Toutes ces choses que je m’étais promis de refaire, pour mieux vivre, retrouver mon âme, à l’époque où je n’allais pas bien, quand j’ai décidé de garder mon bébé, en Aout.
o Enfin, je me suis petit à petit remise à voir des gens, en qui j’avais une confiance absolue et que je sentais d’une bienveillance intelligente.
o Et la semaine prochaine, après avoir fêté mes 29 ans ce vendredi 13, je retournerai au travail. Ca m’angoisse énormément, mais je préfère essayer un retour, quitte à demander un arrêt si je ne tiens pas, que prolonger tout de suite sans avoir tenté.


Plus concrètement, le premier mois, je l’ai passé donc sur mon canapé à regarder une série qui m’a toujours fait marrer. Ni trop niaiseuse ni trop intello. A manger quand j’en avais envie. Je suis allé au cinéma voire des navets. Je n’ai vu personne. Pas d’amis, pas de connaissance et très peu de famille. Je ne voulais voire personne, sauf mon mari et mes grandes sœurs. Je n’ai pas fait le ménage, j’ai rangé un strict minimum l’entassement du quotidien. Je gardais le bordel pour « ma tempête de printemps », 3 semaines plus tard. J’ai juste fait quelques commandes en prévision : comme c’était encore les soldes, j’ai acheté de nouveaux linges de lit, de nouveaux oreillers car les nôtres étaient défoncés, j’ai fait le plein de chaussettes et sous-vêtements neufs car je n’en avais plus en bon état. Et quelques autres choses pour la maison. Comme ça, à mon retour de vacances, tout arriverait à temps pour mon ménage de printemps et mon grand « renouvellement ».

Ensuite, mon mari, mon fils ainé et moi sommes parti en vacances avec 2 autres couples, dont l’un avec 2 enfants. Ce sont des gens en qui j’ai pleine confiance, qui sont extrêmement doux avec une bienveillance intelligente et lucides quant au réel. Un prolongement de mon cocon. On est allé à la montagne, dans la maison de vacances de l’un deux et on s’est laissé vivre. Il faisait très froid, il y avait peu de neige. C’était une ville au charme désuet. Comme une bulle dans le temps. C’était bon.

Nous sommes rentrés chez nous. Et là, une fois mon mari au travail et mon fils à la crèche, j’ai commencé, pièce par pièce à tout nettoyer, ranger, trier etc. Une pièce à deux pièces par jour. J’ai commandé par le salon : j’ai enlevé tous les livres, dvd, cd des étagères, dépoussiéré, laver chaque étagère, chaque objet. J’ai enlevé ceux que je n’aimais pas ou pas trop, ceux qui m’indifféraient. La cuisine, pareil. J’ai même récurer les murs, blanchis les couverts dans du vinaigre blanc et laver le four. Tout y est passé. Même l’armoir à pharmacie, même les produits de beauté. TOUT. Au final, j’ai 2 piles de cartons qui s’accumule sur une longueur de 3 m, dans ma chambre, à virer. Pour un vide-grenier ou Emmaüs. On verra. Je ne comprends même pas où tout ça a pu se trouver. C’est pas comme si on avait une énorme quantité de choses chez nous non plus. Bref. En même temps que je rangeais, j’ai beaucoup écouté la radio (j’adore la radio). J’ai écouté des émissions d’humour, d’histoire et de musique. J’ai refait la décoration de mon couloir que j’avais fait à la va-vite et de manière peu concernée lors de notre aménagement il y a 2 ans. J’en n’avais jamais été satisfaite. Et ça, ça m’a fait un bien fou. J'ai redorer mon intérieur, au sens propre, comme au figuré du coup.
Une fois tout ce ménage fait, j’ai mis les nouvelles choses à leur place : les nouveaux oreillers avec leur nouvelle taie, mes nouveaux sous-vêtements et chaussettes dans les bacs appropriés etc. Et j’ai enfin récuré. Ca faisait plus de 2 mois que le sol n’avait pas été nettoyé (avec un enfant de 2 ans, vous pouvez vous imager à quoi ça pouvait ressembler…). Et j’ai mis les quelques affaires de notre tout petit dans une belle boite choisie avec soin (ses photos, ses empreintes, son bracelet de naissance et son pyjama – enfin, le double, que j’ai été racheter après. Comme certaines d’entre vous on racheté le même doudou que celui du bébé).

Une fois toute cette tempête de printemps terminée, j’ai sorti mon matériel de collage et j’ai commencé à faire des collages dans mes carnets. Toujours en écoutant la radio. J’ai créé un bullet journal. Ca m’a permis de poser des objectifs noir sur blanc, donc de me projeter. J'ai lu des livres, regarder es films, écouter des histoires (les fameux livres audio).

J’ai fait faire un bracelet avec le nom de mon fils perdu, avec un petit disque sur lequel sont gravées ses empreintes et de l’autre coté, sa date de naissance. Je ne l’ai pas encore reçu mais ça ne va pas tarder. Je ne me sentais pas de le faire plus tôt. J’étais pas prête. Maintenant, un peu plus.

Je me suis offert des choses qui me faisait envie depuis longtemps : un livre qui me faisait de l’œil depuis des années, un appareil instantané (type polaroid mais bon marché). Ca m’est arrivé d’aller chercher mon fils tôt à la crèche et d’aller avec lui boire un chocolat chaud dans la librairie-café du quartier. Je me suis offert un soutient-gorge à ma taille et adapté à ma morphologie, chose inédite dans toute l'histoire de ma poitrine depuis que j'en ai.

Une fois le rendez-vous avec la gynécologue passé et celui avec le DAN aussi, je me suis fait couper les cheveux (du creu du rein ils sont maintenant juste à la hauteur de ma nuque) et j’ai passé une demi-journée au hammam avec une amie très chère, que je n’avais pas revue depuis l’annonce de la catastrophe, début Janvier. Dans l’idée, je voulais « transpirer » de cette histoire, gratter mon corps de cette couche de douleur… Pour l’accueillir maintenant autrement (autant que possible) et me sentir prête à ce que le vie puisse continuer de s’écrire.

En attendant de reprendre le travail (Lundi 16 prochain), j’ai encore quelques choses au programme de ma rémission : aller encore une fois au cinéma, fêter mon anniversaire en petit comité (et jouer au loto, parce que ce sera le vendredi 13), continuer mes collages et envoyer des cartes à mes tantes et amies qui m’ont tant soutenues, pour les remercier.

La reprise du travail va m’aider je pense, même si dans l’immédiat elle m’angoisse énormément. Au moins, mes collègues sont au courant de la fin tragique de ma grossesse et ils sont tous très très sympas. C’est ça de pris.

Malheureusement, c'est une recette très personnelle. Pas sûre que ça fonctionne avec toute. En tout cas, moi, certaines choses que vous avez faites m'ont aussi aidé (lire les témoignages, acheter le pyjama de mon bébé pour m'en faire un doudou/une présence, faire un bracelet avec les empreinte et le nom de mon tout petit, partir en vacances etc.).
Je souhaite à toutes que le souffle de la vie vous revienne et vous porte à nouveau. Bon courage. Et merci pour vos écrits.

Julie Rose
Messages : 9
Inscription : 17 juin 2018, 00:31

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par Julie Rose » 14 août 2018, 01:03

Coucou ,
J’ai lu toutes ces choses qui me font en parti penser à ce que je vis ce que je ressent en ce moment...même si je crois avoir plus de mal à retrouver certaines envies ,motivations ..
J’ai passer beaucoup en revue niveau rangement, jardinage et bricolage avec mon fils(5ans) et bien sûr à jouer avec lui ...
Je tarde à la reprise du travail... à vrai dire pas des collègues très cool et travail pas plus ...je cherche ailleurs comme ci j’avais peur de faire marche arrière et ....voilà
J’ai aimé ta façon de décrire tout ça....
je me sens à la foi moins seule et en même temps paumée.... du temps j’espère Que ça m’aidera .
Merci...😌😢

nane29
Messages : 359
Inscription : 31 mai 2018, 17:02

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par nane29 » 14 août 2018, 10:44

Bonjour les filles,

Super idée ton sujet de discussion Anne. Cela peut donner des idées a ceux qui en ont pas et de faire des petites choses pour mieux relever la tête.
C'est vrai qu'au vu que l'accouchement de ma fille a été une surprise totale pour tout le monde, j'ai l'impression de ne pas avoir assez profité d'elle... Pourtant, j'ai essayé de profiter de chaque jour qui passaient avec elle dans mon ventre mais ce sentiment de ne pas en avoir fait assez est toujours présent...
Depuis la perte de mon bébé, j'essaie de faire des petites choses pour la faire vivre auprès de moi mais j'avoue que dans les jours de moins bon je me dis que c'est allucinant de devoir préparer un enterrement plutôt que ça venue au monde.
A la sortie de la mater, le plus gros projet a été les préparatifs de l'inhumation. Je voulais que tout soit parfait. Ensuite, j'ai réalisé a son emplacement au cimetière un petit jardin avec des barrières en bois qui délimite le tour, mi du sable et réalisé un cœur avec des galets avec des copeaux de bois autour (j'avais envie d'allier nos 2 origines a mon homme et moi, la mer et la campagne) ensuite j'ai réalisé une planche en bois ou j'ai gravé le nom de notre fille et ajouter des fleurs des plantes. Ça m'a fait beaucoup de bien car j'avais l'impression de m'occuper d'elle d'une certaine manière. Aujourd'hui même si je penses a elle n'importe où je suis, je vais l'a voir tout les jours et je ressens de l'apaisement lorsque j'y suis... Et j'oublie que je suis dans un cimetière e la manière dont nous avons fait.
J'ai eu aussi besoin d'écrire notre histoire de A à Z comme si je m'adressais a ma fille.
Je suis aussi entrain de réaliser un album photos retraçant nos moments passés ensemble, ce qui me fait penser à elle avec des textes écrits par mes soins que j'offrirai a mon homme car notre fille devais naître quelques jours avant la date anniversaire de mon homme.
Je vais aussi réalisé une boîte a souvenirs mais je cherche encore la bonne boîte.
Autrement pour me changer les idées, je fais du sport j'avais essayé de reprendre la courses a pied mais un peu rouillée a ne pas avoir fait de sport pendant 6 mois.. j'ai aussi fait du vélo 20km et je fais aussi beaucoup de marche. Mais après c'est surtout pour me vider la tête, m'occuper et éviter de cogiter. Sinon c'est travaux de la maison mais on a presque tout finit... Alors il va falloir que je trouve autre chose 😞.
Je rebondis sur le portrait, j'aimerais réaliser un portrait de notre fille mais je ne sais pas où est ce que je peux trouver qql pour le faire. Pour celles et ceux qui l'ont fait comment avez vous trouvé la personne pouvant le faire.

Bonne journée à vous
Et tendre pensée à nos petits anges 👼💖
Mamange d'une petite princesse <3 Maëleen <3 Née le 20/05/2018 (23 sa+2) 🖤 Tu me manques mon bébé 🖤

mme moy
Messages : 558
Inscription : 23 août 2018, 17:07
Localisation : Grenoble

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par mme moy » 30 août 2018, 08:35

Je vous rejoins sur ce post, je trouve que c'est une très bonne idée.


Question reprendre le travail? je ne vais pas le faire maintenant, je vais profiter de mon congé maternité pour me retrouver, me rassembler suite à cet événement douloureux. Je me dis que parfois mes journées seront plus courtes et que le temps passera plus vite mais finalement je sais qu'il faut que je travaille sur moi et sur ce deuil à faire. Surtout que j'ai un métier où je suis en relation avec bcp de client et où on me demande d'être débordante d'énergie et de faire plein de sourire ..

Du coup j'ai décidé de prendre soin de moi.. chose que j'avais oublié depuis des années..
Alors j'ai rencontré une praticienne en Ayurveda qui pratique des massages post accouchement et qui travaille sur les énergies.Cela m'a fait u bien fou, du coup j'y retourne dans 15jrs..

J'ai aussi fait une boite à souvenirs pour Jules.

Et comme certaines, je ressens le besoin d'écrire mon histoire, poser des mots sur ma douleur, sur l'amour que j'ai pur mon fils. D'ailleurs je trouve cela très dur d'avoir autant d'amour et de ne pas pouvoir lui dire en face, de le toucher. Chez l'être humain le toucher es tellement important.

Je suis après regarder aussi ce que je vais pouvoir faire de ma vie professionnel. En effet, j'ai besoin de changer complètement de métier .. et ce qui m'effrayer avant, m'attire aujourd'hui.
J'ai tendance à me dire que rien arrive par hasard.Il n'y a pas die hasard, il y a que des rendez vous. Je ne dis pas que c'est une punition ou que j'ai mérité ce qui m'arrive mais que cette épreuve doit être là pour me faire avancer dans ma vie, et je dois me servir de cette épreuve pour construire quelque chose de beau.

Nous partons en vacanaces aussi d'ici 1 mois pour changer d'air, se ressourcer.


Alors aujourd'hui, je dis MERCI à mon fils Jules d'avoir fait partie de ma vie même quelques mois in utero. Grâce à toi mon bébé, tu nous a permis de nous retrouver, de nous recentrer sur nos priorités et de me remettre sur le bon chemin. Merci <3
J'espère que tu voles avec tes petites ailes, que tu sautes sur les nuages et que tu ris avec les autres bébés anges.
Tendres baisers à vous <3
Mam'ange de Jules le 8.8.2018 à 35 SA, je t'aime mon petit prince.

On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. 😇❤️

Anne2017
Messages : 2287
Inscription : 05 mars 2017, 11:36

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par Anne2017 » 31 août 2018, 21:43

Bonjour,

J'ai aussi réalisé aujourd'hui un petit cadre avec une copie des empruntes de notre fils, que j'ai décoré. Il sera accroché dans la chambre de mon enfant a naître, parmi d'autres jolis cadres, dans un pèle - mêle que je suis en train de réaliser avec des dessins et des photos. C'est un tout petit cadre, rien d'envahissant, mais c'est une page de l'histoire de la vie de notre enfant.
Anne,
Maman d'un petit garçon né sans vie le 23/02/17
Maman d'une petite fille née le 07/09/18, pour notre plus grand bonheur

Lily3108
Messages : 173
Inscription : 06 mars 2019, 11:55
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par Lily3108 » 10 avril 2019, 18:23

Bonjour à toutes,

Merci d’avoir partagé ce post pleins d’idées positives pour continuer d’avancer et de faire vivre nos petits anges, sur lequel je rebondis un an après...

L’envol de mon petit prince étoilé est encore très récent puisque mon IMG a eu lieu ce 22/03 dernier mais je me retrouve beaucoup dans votre envie de remonter la pente.

J’ai eu 4 semaines pour préparer le départ de notre Clément et je ne regrettes rien. Tous nos choix ont pu être pensés et réfléchis et nous l’avons accompagné jusqu’au bout. Ces obsèques étaient belles malgré la douleur de l’adieu, nous avons pu être là et c’était important.

Aujourd’hui comme vous, j’ai ce besoin intense de combler le manque physique, ce vide de lui en « matérialisant » notre petit ange qui n'est plus présent... pour honorer son souvenir et sa mémoire.

Toutes vos idées sont supers, je m’aperçois que j’en ai déjà faites aussi quelques unes. Personnellement tous ces petits quelques choses m'aident vraiment beaucoup et je sens déjà... presque 3 semaines après un apaisement, de le savoir en paix et près de moi grâce à ces petits souvenirs.

Nous avons planté un arbre en sa mémoire dans notre jardin, la semaine de sa crémation, j’ai également fait gravé son empreinte de pied sur un pendentif que je ne quitte plus et aujourd’hui je me suis fais tatouer en sa mémoire.

De plus je lui écris tous les jours, sur un petit carnet que je range précieusement dans ma petite boîte à souvenirs ou se trouve ses photos, ses empreintes, la plaque funéraire qui se trouvait sur le cercueil avec son nom, son prénom et l’année.. c’est tout bête mais c’est un symbole de sa reconnaissance et d’avoir pu la garder marque réellement son existence... et enfin son petit bracelet de naissance.

Et comme vous j’ai demandé à une association le service de retouche de nos photos afin de pouvoir les afficher dans notre salon. Autre idée, j’ai prévu de faire une décoration murale avec nos 4 prénoms en lettre de Scrabble. Y inclure son prénom est important pour nous car il sera toujours présent et c’est encore un autre ancrage.

J’ai aussi eu besoin d’aller racheter son doudou, celui qui s’est envolé avec lui pour le garder avec moi.. et tous les soirs j’allume une bougie.

Enfin comme l’une d’entre vous l’a évoqué depuis son départ, j’accorde tellement plus d’importance aux simples petits bonheurs de la vie. Un oiseau qui chantonne près de moi, le ciel étoilé, la beauté de la nature... Je ressens la présence de mon ange dans plein de petites choses, la brise du vent, les étoiles, le soleil, les fleurs... je m’émerveille devant la nature juste en pensant à lui...

La douleur est si présente et si intense que j’essaye d’y pallier avec ces petites choses. Au fur et à mesure les jours plus difficiles s’espaceront et me sembleront, je l’espère, moins violents...

Et enfin ce qui m’aide beaucoup depuis l’accouchement, c’est vous, autres mamanges. Depuis l’annonce du diagnostic je viens très régulièrement vous lire, échanger avec vous, car on se comprends tellement... Beaucoup de vos publications me redonnent de l’espoir.

Je suis une battante et j’ai tendance à croire que rien arrive par hasard. Je ne dis pas que j'ai mérité ce qui m'arrive, car personne ne devrait vivre ça... mais je rebondis en me disant que cette épreuve est là pour me faire avancer dans ma vie, et je dois me servir de ce drame pour construire quelque chose de beau en souvenir de lui, je me dis qu’il y a un message derrière tout ça et que je dois réussir ma vie et être heureuse.

Et même si c’est très frais et que j’ai encore beaucoup de chemin à faire, je dis MERCI à mon fils Clément d’être venu dans ma vie même si c’était trop court. Il me permets d’essayer de me retrouver, de me recentrer sur nos priorités et de me remettre sur le bon chemin.

Merci à vous toutes en tout cas de ce partage! Je m’inspire de l’idée du portrait également, je vais me renseigner!

Tendres pensées à nos petites étoiles 💫💙
Emilie
Maman de notre Juliette née en 2014 et pleine de vie 💞
Mam’ange de notre petit Clément - 22/03/2019 ❤️😪👼

https://clementpetitprinceetoile.home.blog/

Mapetiteplume2017
Messages : 1056
Inscription : 31 janvier 2018, 19:14

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par Mapetiteplume2017 » 12 avril 2019, 11:42

C’est chouette que ce post soit tjs utile plus d’un an après sa publication 🙂
Ça m’avait fait du bien personnellement de rassembler tout ce que j’avais déjà fait pour me reconstruire, on ne s’en rend pas tjs compte et c’est une force toutes ces ressources...
C’est une chouette idée vos prénoms en lettres Scrabble et d’y inclure votre petit Clément (j’adore ce prénom).

Tu as déjà fait un sacré chemin en si peu de temps, c’est très positif et ça n’enlève pas la tristesse et l’amour pour ton garçon... J’ai eu cette impression à un moment donné d’avancer plus vite que d’autres mamanges et ça m’a bcp fait culpabiliser mais il faut pas, nous avons toutes des caractères différents, et tu sembles vouloir aller de l’avant et rebondir sur cette triste expérience, c’est très positif ❤️ Courage pour les moments difficiles, il y en aura encore bcp c’est inévitable, mais gardes en tête que ce sont toujours des pas vers l’avant que tu fais, même si on a parfois l’impression de reculer c’est toujours vers l’avant qu’on avance 👣
Douces pensées à ton petit Clément et courage à toi
Sophie... Mamange de ma petite plume de 25 S.A, envolée le 28/12/17 suite à une IMG.
Petit garçon attendu pour fin juillet ❤️🌈

Lily3108
Messages : 173
Inscription : 06 mars 2019, 11:55
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par Lily3108 » 12 avril 2019, 18:06

Bonjour Sophie,

Oui c'est chouette, c'est un post très enrichissant pour nous... nouvelles mamanges.

En effet je suis de nature à pas me laisser abattre même si c'est extrêmement dur, je m'accroche et puise dans toutes mes ressources pour aller de l'avant.

Et j'essaye de me dire qu'avec le temps ça s'apaisera comme vous toutes. Les émotions sont toutes différentes d'une journée à l'autre, il y a pas mal de hauts mais beaucoup de bas aussi... et c'est normal je pense.

Je culpabilisais pas mal aussi de me dire, que j'avançais déjà... mais c'est mon tempéramment et mon chemin de vie malheureusement m'en a fait voir d'autres.... Et en réalité pour cette épreuve particulièrement douloureuse je pense que l'accompagnement de notre fils jusqu'au obsèques me permets aujourd'hui d'avancer avec sérénité d'avoir tout fait au mieux pour lui.

Merci en tout cas pour cet encouragement, et de me rassurer en me disant que c'est positif, ça m'aide à tenir. ❤️

Tendres pensées à ton petit ange également, et belle fin de grossesse à toi.


Mapetiteplume2017 a écrit :
12 avril 2019, 11:42
C’est chouette que ce post soit tjs utile plus d’un an après sa publication 🙂
Ça m’avait fait du bien personnellement de rassembler tout ce que j’avais déjà fait pour me reconstruire, on ne s’en rend pas tjs compte et c’est une force toutes ces ressources...
C’est une chouette idée vos prénoms en lettres Scrabble et d’y inclure votre petit Clément (j’adore ce prénom).

Tu as déjà fait un sacré chemin en si peu de temps, c’est très positif et ça n’enlève pas la tristesse et l’amour pour ton garçon... J’ai eu cette impression à un moment donné d’avancer plus vite que d’autres mamanges et ça m’a bcp fait culpabiliser mais il faut pas, nous avons toutes des caractères différents, et tu sembles vouloir aller de l’avant et rebondir sur cette triste expérience, c’est très positif ❤️ Courage pour les moments difficiles, il y en aura encore bcp c’est inévitable, mais gardes en tête que ce sont toujours des pas vers l’avant que tu fais, même si on a parfois l’impression de reculer c’est toujours vers l’avant qu’on avance 👣
Douces pensées à ton petit Clément et courage à toi
Emilie
Maman de notre Juliette née en 2014 et pleine de vie 💞
Mam’ange de notre petit Clément - 22/03/2019 ❤️😪👼

https://clementpetitprinceetoile.home.blog/

Laurene
Messages : 4
Inscription : 12 avril 2019, 17:57

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par Laurene » 12 avril 2019, 21:23

Bonjour suite IMG lundi 8 avril donc il y a meme pas une semaine je lis ton programme ca donne un peu d espoir mais je suis dans cette premiere phase du choc encore et me dis que jamais jaais je n y arriverai meme si jai un fils de 3 ans et demi. Je me dis que je dois aussi vivre ce mois canapé a pleurer hurler crier avant de voir le reste. Jai limpression que je vais sombrer. En tt cas ds tous les messages vous y etes parvenue alors je garde espoir que le temps fera son oeuvre .

Lily3108
Messages : 173
Inscription : 06 mars 2019, 11:55
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Re: Ces petites choses qui nous font avancer

Message par Lily3108 » 12 avril 2019, 23:55

Bonsoir Laurène,

Tu sais on vis toutes la même douleur mais chacune réagit comme elle peut...

J’essaye de matérialiser mon petit bout car c’est tout ce qu’il me reste de lui pour m’accrocher... mais pour autant je souffre tellement.

J’ai eu besoin de 10 jours au fond de mon lit après l’IMG, je ne voulais voir personne à part mon mari et ma fille. Je ne pouvais que pleurer... le manque et la douleur.

Faire toutes ces petites choses m’ont aidees à remonter doucement et à me donner de nouveau l’envie de me battre pour lui et pour ma puce. Elle est là et à besoin de moi. Alors j’essaye de canaliser ma douleur comme je peux.

Tu vas y arriver aussi, crois en toi et surtout prends le temps qu’il te faut pour vivre les choses comme toi tu le peux, et comme tu en as besoin.

Courage la route est longue et tout comme toi je n’en suis qu’au début... accroche toi.

Tendres pensées à nos petites étoiles parties trop tôt.. ✨😪


Laurene a écrit :
12 avril 2019, 21:23
Bonjour suite IMG lundi 8 avril donc il y a meme pas une semaine je lis ton programme ca donne un peu d espoir mais je suis dans cette premiere phase du choc encore et me dis que jamais jaais je n y arriverai meme si jai un fils de 3 ans et demi. Je me dis que je dois aussi vivre ce mois canapé a pleurer hurler crier avant de voir le reste. Jai limpression que je vais sombrer. En tt cas ds tous les messages vous y etes parvenue alors je garde espoir que le temps fera son oeuvre .
Emilie
Maman de notre Juliette née en 2014 et pleine de vie 💞
Mam’ange de notre petit Clément - 22/03/2019 ❤️😪👼

https://clementpetitprinceetoile.home.blog/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : PPH et 2 invités