Les phrases qui blessent

Chris77
Messages : 59
Inscription : 03 février 2019, 20:40

Re: Les phrases qui blessent

Message par Chris77 » 30 mars 2019, 23:16

Coucou les filles !!

Moi aussi j’ai fait une petite compilation des horreurs qu’on a pu me sortir … c’est dans la même veine que pour vous toutes. C’est toujours bizarre de réaliser à quel point les autres peuvent être égoïstes, cruels ou tout simplement cons …
J’ai plus de 40 ans et on m’a dit : « ben oui tu te réveilles à 40 ans et soudainement tu veux un gosse ? Mais il faut assumer ton erreur à présent il fallait t’y attendre !! ». Ben non ça fait 8 ans que je suis une PMA pour avoir cet enfant … et au pire même si c’était vrai je ne vois pas le rapport avec la T18 de mon enfant. La généticienne m’a bien confirmé que ce n’était pas lié à mon « grand » âge : les grossesses pathologiques c’est à partir de 45 ans de nos jours.
« Mais tu as 40 ans ? Mais ma pauvre c’est normal que ton enfant soit handicapé : à ton âge c’est dans 100 % des cas alors il fallait t’y attendre !! ». Dommage hein que tu ne sois pas généticienne car dans ce cas là tu n’aurais pas sortie autant de conneries !!
« Tu as décidé d’avorter ton bébé car il a juste une trisomie 18 ? C’est cruel quand même de refuser un tel handicap, tu vas le regretter un jour ». Evidemment la personne qui me dit ça n’a pas été voir ce que c’était que la T18.
« Vous en aurez d’autres, vous êtes jeunes ». Là je réponds que j’ai 40 ans et on me dit : « ah oui dommage pour le coup c’est terminé pour vous, vous n’avez pas eu de chance, prenez vous un chien ça va remplacer l’enfant que vous n’aurez jamais ».
« Bon ça va hein une img c’est juste une fausse couche, ya des tas de femmes qui vivent ça elles ont l’air de mieux s’en sortir que toi ». Dommage mais non j’ai eu déjà 2 fausses couches et une img : ça n’a rien à voir et après 8 ans de pma et un parcours aussi difficile je trouve que je suis plutôt résistante.
« Heureusement que vous ne l’avez pas connu c’est moins dur comme ça, vous n’avez pas eu le temps de vous attacher et de l’aimer » : ces femmes ne doivent pas se rappeler qu’elles ont créer un lien avec leur enfant très rapidement.
« Vous en aurez d’autres, considère ça comme un accident de parcours et oublie : tu verras que bientôt tu n’y penseras plus » : étonnement j’y pense tous les jours et grâce à ce forum je sais que j’y penserais toute ma vie !!
« Ma pauvre je ne sais pas comment tu fais pour supporter ça, moi je ne pourrais pas » : dommage mais on ne m’a pas laissé vraiment le choix, comme toutes les autres mamanges j’ai encaissé avec douleur ce drame.
« Vous faites une fiv et vous vous étonnez d’avoir un bébé trisomique ? C’est pourtant connu que ça fait que des bébés comme ça » : si si en 2019 en France on te sort encore des conneries de ce style sur la PMA.
Et j’en ai encore des tas d’autres comme ça. Entre ceux qui me disent des horreurs, ceux qui sous estiment ce que je viens de traverser et ceux qui me reprochent mon silence depuis un mois j’ai envie de hurler à tous d’aller se faire voir. Je ressens une colère immense et beaucoup de tristesse et leurs comportements ne m’aident pas. J’ai fait 3 inséminations, 5 fiv, 2 fausses couches et la première fois où ça tient je dois faire une IMG : j’espérais que mon entourage m’aiderait à m’en sortir mais je rêvais. Heureusement que ce forum est là pour m’aider à tenir les jours sans.

Baab
Messages : 298
Inscription : 29 mai 2018, 06:57
Localisation : Orleans

Re: Les phrases qui blessent

Message par Baab » 30 mars 2019, 23:41

La plus part du temps on est dans la betise, je vois que tu as cumulé dans la méchanceté , cest toujours hallucinant...
Mamange de louna dcd a 38 sem le 8.05. 2018 suite a une rupture uterine non diagnostiquée.
Fc le 25.03.19 a 7 sem
Fc le 18.09.19 a 10 sem et 2e rupture uterine.
Syndrome AntiPhosphoLipide obstetrical ( auto anticorps responsables de pb de coagulation)

LCT
Messages : 119
Inscription : 27 janvier 2019, 21:31

Re: Les phrases qui blessent

Message par LCT » 31 mars 2019, 00:29

Chris je suis scotchée par tant d’imbécilités :shock:
Dur de rester de marbre devant de tels propos...
Le coup du « Oh dis toi que c’était une fausse couche » j’y ai eu droit aussi :x

Chris77
Messages : 59
Inscription : 03 février 2019, 20:40

Re: Les phrases qui blessent

Message par Chris77 » 31 mars 2019, 10:57

Oulà oui ... je ne pensais avoir avoir autant de cons autour de moi !! :lol:
Du coup comme j'ai toujours énormément de colère en moi je laisse mon mari le soin de répondre : si on me laisse faire au minimum je saute à la gorge de la personne !! :roll:
Ce qui m'agace le plus c'est que ces personnes là ont eu des problèmes par le passé et j'ai été systématiquement présente pour eux sans jamais juger : dommage que je n'ai pas eu un minimum de réciprocité. J'ai toujours été très généreuse et présente pour ces personnes et là je suis dégoûtée à jamais des autres. Déjà que j'avais tendance à me refermer sur moi même leur attitude ne m'aide pas !! Heureusement que les copines du forum sont là ... ça n'a pas de prix !!

marie1
Messages : 81
Inscription : 08 novembre 2018, 11:03

Re: Les phrases qui blessent

Message par marie1 » 31 mars 2019, 13:23

Oulala la Chris je viens de lire le tissu d'horreur qu'on t'a sorti ... Mes IMG sont des IMG silencieuses, j'assume cela seule avec mon mari. Je regrettais un peu en me disant que je devrais en parler mais là je me dis je préfère assumer seule!
Des remarques comme ça achève! Déjà rien que mon mari a été maladroit pour l'écho il a juste pu lâcher un juste " c'est pas grave, t'inquiètes pas...." Et la gynéco a rattrapé sa maladresse... Mais je lui en veux pas car je sais qu'il n'a pas trouvé de mots pour me rassurer à ce moment là.
Déjà quand j'avais 30 ans ma belle famille me lançait des piques comme quoi j'étais trop vieille, alors la hors de question qu'elle soit au courant !
Je crois que tant qu'on a pas vécu cela c'est très dur de se mettre à notre place ...

Chris77
Messages : 59
Inscription : 03 février 2019, 20:40

Re: Les phrases qui blessent

Message par Chris77 » 31 mars 2019, 13:41

marie1 a écrit :
31 mars 2019, 13:23
Oulala la Chris je viens de lire le tissu d'horreur qu'on t'a sorti ... Mes IMG sont des IMG silencieuses, j'assume cela seule avec mon mari. Je regrettais un peu en me disant que je devrais en parler mais là je me dis je préfère assumer seule!
Des remarques comme ça achève! Déjà rien que mon mari a été maladroit pour l'écho il a juste pu lâcher un juste " c'est pas grave, t'inquiètes pas...." Et la gynéco a rattrapé sa maladresse... Mais je lui en veux pas car je sais qu'il n'a pas trouvé de mots pour me rassurer à ce moment là.
Déjà quand j'avais 30 ans ma belle famille me lançait des piques comme quoi j'étais trop vieille, alors la hors de question qu'elle soit au courant !
Je crois que tant qu'on a pas vécu cela c'est très dur de se mettre à notre place ...
Je l'ai dit à peu de personnes en fait ... juste à celles qui ont vu mon ventre de femme enceinte car j'étais à la moitié de ma grossesse. Du coup je ne regrette pas d'avoir été si discrète finalement quand je vois la connerie de mon entourage. Ces personnes sont d'ailleurs surprises de ne plus avoir de mes nouvelles.
Après je me dis que quoi que l'on fasse les gens trouvent toujours à redire. Hier mon esthéticienne de 25 ans m'annonce timidement qu'elle est enceinte et qu'elle ne savait pas comment me l'annoncer. On discute un peu et là elle me dit qu'elle a eu de violentes critiques de certaines personnes de son entourage qui lui disaient qu'elle faisait une énorme de connerie car trop jeune, qu'elle était irresponsable et qu'elle serait mère célibataire rapidement ! Bref dès que tu ne rentres pas dans la norme des personnes forcément tu vas droit à l'échec. C'est triste mais c'est ainsi !!

eceni
Messages : 31
Inscription : 15 mars 2019, 12:07

Re: Les phrases qui blessent

Message par eceni » 02 avril 2019, 12:17

coucou,
j'y ai et j'ai encore eu le droit.
Mon mari mal à droit qui ne sait pas quoi dire pour me réconforter qui dit ça va aller ou ce n'est pas grave. J'y répond aussi tôt mais lui il est doit ce gérer lui et se sent obliger de me gérer moi.
mes beau parents qui dés l'annonce d'un problème avant même de savoir les conséquences et ce que c'était nous disent plusieurs fois il faut s'en débarrasser et ne plus en parler. Sans parler de toutes le phrases classiques qu'on ne veux pas entendre. Autant vous dire que j'étais déjà sous le choc de l'annonce et que ça ne m'a pas aidé j'en ai pleuré et ça m'a torturée toute la nuit et le lendemain . On a essayé de leur expliqué je leur ai envoyé le lien du site petite Emilie où il est fait mention des maladresses de l'entourage. Ma belle mère m'a répondu vous avait de la chance d'avoir un site nous on a rien. Et ils ont continué. On ne voulait plus leur parler et ils n'ont à ce jour toujours pas compris. Ils nous parlent sans arrêt de ma belle sœur enceinte non prévu mais grossesse annoncée deux jour avant que on apprenne la mauvaise nouvelle et bébé prévu comme le notre.
Ça fait à peine un moi on me dit attention de ne pas tomber dans la dépression. Je dois me justifier de mon état et du fait que je suis incapable d'aller travailler.
ou le pas mal ce sont les secrétaires médicales qui posent des questions du genre quand on y va pour une prise de sang pour faire notre caryotype le jour où on est hospitalisé pour l'img "vous êtes enceinte ?" la réponse ne lui apporte rien elle aurait mieux fait de ne rien dire. Ou celle pour voir l'échographiste spécialisée. Je lui dit que c'est parce que mon bébé à un problème et que c'est la t21 et là elle me demande les résultats que je dois avoir fait, en insistant, du teste sanguin classique de dépistage de trisomie 21. Je lui répond je ne l'ai pas fait, j'ai directement fait , au vu de l'échographie une biopsie du trophoblaste. et elle insiste obliger de lui dire oui c'est sûr je sais mon bébé est T21.
moi j'attendais l'écho graphie du premier trimestre pour l'annoncer au travail du coup comme c'est à cette écho qu'on a su que ça n'allait pas je n'ai rien annoncé au travail et je n'ai pas envie d'en parler parce que ça ne m'apportera rien à part des commentaires mal à droit qui à chaque fois me torture pendant plusieurs jours.

beaucoup de gens manquent de tact (pour ne pas dire autre chose), souvent par chance pour eux parce qu’ils n'ont pas connu la situation et d'autre seulement parce qu’ils sont égotistes c'est comme ça même si tous ça fait toujours mal voir très mal.

AnnLyne
Messages : 27
Inscription : 18 mars 2019, 17:04

Re: Les phrases qui blessent

Message par AnnLyne » 15 avril 2019, 16:21

Coucou les filles,
Navrée de lire autant de maladresse! Je ne pensais pas poster ici car j'ai eu des proches du tonnerre ! Je leur suis tellement reconnaissante!
Mais c'était sans compter sur ceux de mon conjoint !
Img le 21 mars de cette année, je me protège du monde, interdis les prises de contact immédiate, prends soin de moi et mon couple et renoue avec tout le monde petit a petit pour ne pas trop les inquiéter et pour être certaine d'être de bonne humeur et paisible :)

Mais je nai pas contrôlé le monde de mon conjoint et me voilà avec 2 collègues ce week end chez moi, venues pour nous "réconforter" dont une qui me dit quelle a vécu la meme chose avec sa fausse couche précoce et surtout qui arrive enceinte. Évidement cela nest pas révélé car surement au debut de grossesse mais je ne suis pas débile et pense que ce n'est pas possible de cacher une grossesse à une fille qui l'était il y a encore 3 semaines...

Du coup, me voilà triste et en colère (fort heureusement je n'ai pas a géré la jalousie en plus lol) . en colère car je me reconstruisais tranquillement, car j'ai l'impression d'avoir été prise pour une abrutie / grosse grosse conne, car je trouve que ça ne se fait pas et parce que j'aurais du dire que j'avais pas envie quelles viennent... Mes proches étaient tellement chouettes avec moi, je me suis dit que ça ferait du bien a mon conjoint...

Je n'ai plus envie de les voir, pas envie d'être heureuse pour cet enfant et pense les éviter jusqu'à ce que je sois a nouveau maman.
Je souhaite me protèger mais c'est l'impression de réagir comme une hystérique (mais calme lol ) .

Ma réaction est exagérée?

Pleins de bonnes ondes les mamanges, plein de courage pour affronter les malveillants et plein de tendres pensées à vos petites étoiles!

eceni
Messages : 31
Inscription : 15 mars 2019, 12:07

Re: Les phrases qui blessent

Message par eceni » 03 mai 2019, 10:58

coucou,
AnnLyne je ne pense pas que ta réaction soit exagérée. Nous on soufre à cause d'une terrible injustice d'un deuil "silencieux" . Les gens sont très souvent mal adroit. Et je pense que c'est pour ça que beaucoup d'entre nous refusent de voir du monde. Moi je suis dans le même cas. Les deux premiers mois j'ai refusée hormis mes parents et frères et sœur parce qu'ils ne sont pas mal adroit. Je suis toujours réticente à voir du monde. Je viens de reprendre le travail, un peu obligée. Personne ne le sait au travail (j'allais l'annoncer après la première écho où tout à déraillé). Je viens de faire ma visite médicale de reprise après trois mois d’arrêt, juste pour ma semaine de reprise . Le médecin du travail qui me demande pourquoi j'étais arrêté. Je luis répond pour une interruption médicale de grossesse suite à une T21 et malformation grave. Ce C-o-n il me répond ah oui ! une IVG. Je lui dit non ça n'était pas volontaire c'était pour t21 et malformation. Il avait l'aire de découvrir que les IMG existait. Super venant d'un médecin !
Et pour couronner le tout lundi, ma collègue qui a accouchée en même temps une semaine avant moi dans la même maternité mais elle d'un bébé bien en vie (et tant mieux pour elle, j'en suis ravie) viens présenter sont bébé lundi. Je ne sais pas pas comment je vais faire pour ne pas craquer et éviter ça sans que ça soit mal perçu.

lili983
Messages : 12
Inscription : 24 mars 2019, 18:24

Re: Les phrases qui blessent

Message par lili983 » 05 mai 2019, 09:25

Bonjour,

c'est certain, on entend des choses un peu difficiles à assimilées. Lorsque j'ai annoncé à ma maman que j'étais enceinte et que notre bébé avait un omphalocèle et était peut-être atteint de trisomie 21 (ce qui était le cas), sa première réaction a été: "c'est trop tard pour le faire partir?, pourquoi n'as tu pas fait les tests". C'était pas méchant de sa part, c'était plus de l'inquiétude, sa soeur est très handicapée depuis la naissance et elle a mis une bonne partie de sa vie entre parenthèses pour s'en occuper et s'occuper de ma grand-mère, elle ne voulait pas que je vive la même chose. Elle s'est excusée aussitôt.
L'autre jour, ma belle-mère m'a dit en me parlant d'une personne qui avait fait une img à 6 mois de grossesse (nous avons laissé partir notre garçon à trois mois de grossesse): "elle, c'est dur, c'était à 6 mois de grossesse, depuis 2 ans, elle n'arrive pas avoir un autre enfant" ou encore" avant les femmes avaient souvent 10 grossesses dont seulement 2 viables et personne n'en parlait", j'ai été très blessée mais j'essaie de me dire que c'était censé me rassurer!

Et puis les "tu vas en avoir un autre", "vous avez de la chance de l'avoir su aussi tôt", "ca vient de vous?", "la nature est bien faite" et j'en passe.

Et puis les amies jeunes mamans qui 2 semaines à peine après mon img, trouvent le moyen de se plaindre parce qu'elles sont trop fatiguées...

Ou encore le collègue et ami de mon mari qui nous demande des nouvelles des caryotypes et me dit sur le ton de la blague en désignant mon mari: "Je t'avais dit que tu avais tiré le mauvais numéro!" hum, comment dire, j'avais envie de le gifler.

J'ignore ces paroles maintenant, c'est beaucoup trop polluant, on souffre suffisamment pour se laisser atteindre par ces paroles.

Douces pensées pour nos petits

Beau dimanche

Aurélie

Répondre