Conséquence psychologique Img. Traumatisme

Fatima
Messages : 6
Inscription : 19 novembre 2018, 10:04

Conséquence psychologique Img. Traumatisme

Message par Fatima » 19 novembre 2018, 10:33

Bonjour à toutes je suis sur ce forum aujoird hui pr m aider a faire ce deuil 3 mois apres la perte d un enfant, je suis toujours aussi traumatisé par mon épreuve. Hier j'ai eu une grosse crise d angoisse avec des pleurs et j aimerais savoir si c etait pareille pr celle qui ont vécus la perte d un enfant.

Merci pour vos réponses

Naty62
Messages : 24
Inscription : 07 novembre 2018, 10:26

Re: Conséquence psychologique Img. Traumatisme

Message par Naty62 » 19 novembre 2018, 10:42

Bonjour Fatima,

J'ai subi une IMG le 2 novembre 2018, à 28SA , mon bébé était atteint d'une malformation cardiaque, tant désiré, cela a été un choc, pour nous, pour le grand frère ainsi que toute la famille… Des funérailles ont été organisées… Nous avons vu notre loulou… Il fait parti de notre famille… C'est mon deuxième fils… Je ne l'oublierais jamais…. Je pense continuellement à lui...


Pour répondre à ta question , il y a des jours avec et des jours sans, je me raccroche à mon premier fils, je pense que c'est ce qui me fait tenir.. Avais tu des enfants ?
Je pense qu'on apprend simplement à vivre avec, je passe par tous les sentiments surtout la colère...l'incomprehension...
Je ne serais plus jamais la même, une partie de moi est parti avec mon fils...
IMG à 28 SA
Maman ange d'un beau petit garçon

funkizzy
Messages : 179
Inscription : 02 novembre 2018, 16:31

Re: Conséquence psychologique Img. Traumatisme

Message par funkizzy » 19 novembre 2018, 11:06

Bonjour Fatima,
Ce n'est pas tout à fait pareil parce qu'à ce moment il s'agissait d'une FC et non d'un img , mais je me reconnais dans cette notion de "traumatisme".
C'était ma première grossesse, j'ai appris la fc à l'échographie, et ca a été le choc de ma vie, bien plus que ce qu'on est en train de vivre en ce moment finalement.
J'ai mis vraiment longtemps à en revenir de cet état se choc, pendant plusieurs mois mon esprit était comme "bloqué" , je faisais aussi de tres grosses crises d'angoisses, je n'ai eu mon retour de couche que très longtemps après... J'ai eu la chance de recontrer la psy de la mater qui m'a très bien accompagnée, je l'ai seulement vue 1 fois et je me suis sentie bien plus légère après.
Par contre la grossesse d'après pr ma fille a été très particulière, pleine d'angoisses, et j'ai gardé une peur de "l'imprévu" pendant très longtemps. ... jusqu'à cette grossesse en fait je crois, qui avec tout ces imprévus et ses difficultés (petite fille avec probablemeny syndrome très lourd), vient me "réconcilier" avec tout cela ....

Bref, tout ca pour dire, ca peut durer longtemps, et je pense que si 1 rdv psy m'a physiquement débloquée , j'aurais eu besoin de plus pour me debloquer aussi psychologiquement... mais on a le temps, pour le faire ce travail ;)
Prends soin de toi, écoute ce dont tu as besoin ... et accordes toi le temps , même si ca parait interminable.
Maman du ciel d'une première étoile, le 28.08.14
Maman d'une petite poulette les deux pieds sur terre le 12.02.16
Maman d'une seconde étoile super filante , 03.18
Et maman de Rozen, ma petite étoile toute brillante, le 05.12.18

Meldu16
Messages : 182
Inscription : 22 décembre 2017, 00:59

Re: Conséquence psychologique Img. Traumatisme

Message par Meldu16 » 19 novembre 2018, 11:38

Bonjour toutes mes condoléances
J'ai perdue ma 1ère fille enceinte de 8 mois de grossesse IMG à 35SA le 10 octobre 2011
J'ai accouchée de ma fille née sans-vie le 11 octobre 2011
Suite à l'amniocenthèse il on déceler une Trisomie 20 en Mosaïque
Ventriculomégalie elle avais les deux ventricules dilatées
Hypoplasie du corps calleux
Le corps calleux qui ne se développer pas assez
Quelle serait handicapées moteur et cérébrale
Quelle aurai serait devenue aveugle
Quelle aurai eu des crises d'épilepsie
À l'autopsie il ont déceler une bilobulation du poumon droit et L'aqueduc de Sylvius est béant sans caractère dysplasique
J'ai enterrée ma fille le 25 octobre 2011
Pour son géniteur il n'a pas de fille
Suite à la perte de ma fille séparer du géniteur qui m'a foutu à la porte 1 an 9 mois et 26 jours après la perte de ma fille
7ans 1 mois et 8 jours que je ne vie je survie
Mamange de Mathilde-Clara IMG à 35SA le 10.10.11
Née sans-vie le 11.10.11
Maman de mon bébé arc-en-ciel né à 40SA 02.05.16

AzilisEtTitouan
Messages : 136
Inscription : 17 octobre 2017, 21:44
Localisation : Grenoble

Re: Conséquence psychologique Img. Traumatisme

Message par AzilisEtTitouan » 20 novembre 2018, 21:22

Bonjour Fatima,

Ton deuil va être long et tu vas apprendre à vivre, en effet, avec des crises plus ou moins grosses d'angoisse, de larmes, de découragement, de colère ou culpabilité. C'est normal.
Mais saches aussi que ces crises vont petit à petit s'espacer et s'adoucir et que tu réussiras un jour à penser tendrement à ton petit ange avec le sourire parfois, l'espoir, la joie de l'avoir rencontré et la clairvoyance de tout cet amour qu'il t'a apporté.

Cela fait un an et quatre mois que Titouan nous a quitté.
Je lui parle beaucoup, je lui écrit beaucoup (dans un cahier et aussi sur de belles cartes pour Noël et son anniversaire), je pleure beaucoup avec lui, je ris beaucoup avec lui aussi.

Douces pensées pour vous toutes et nos anges ❤️
Cécile, maman d'un magnifique petit bout d'homme, Titouan, né sans vie le 7 août 2017, à 16 SA

Baab
Messages : 298
Inscription : 29 mai 2018, 06:57
Localisation : Orleans

Re: Conséquence psychologique Img. Traumatisme

Message par Baab » 22 novembre 2018, 00:30

Bonsoir,
On passe par differentes etapes du deuil.
De la tristesse et qq moments ou on "vit" cest accompagnee de la culpabilite , la depression, la colere, la lassitude et ensuite on remonte petit a petit par palier avec qq rechutes regulieres qui vont s espasser. Mais le temps est variable d une personne a l autre , suivant son vecu, son tempérament et l envie de se battre.
Se proteger en s éloignant des femmes enceintes, des bebes.
Mais surtt ne pas s isoler, se laisser le temps de trouver une activite pour se changer les idees (au final je fais du tricot lol ), aller voir psychologues, therapeutes, hypnose, écrire a chacun de trouver comment deverser ses pensees...
pour changer l eternelle culpabilite... ma psy ma dit quel delai penser vous quil faut pour surmonter un deuil , comment ca se quantifie la douleur...
Une mamange a mis un texte parlant de vivre dans le noir et petit a petit s habituer a la pénombre et continuer a avancer. Cest ca "vivre avec" ...
Mais ne pas hesiter a se faire aider.
Mamange de louna dcd a 38 sem le 8.05. 2018 suite a une rupture uterine non diagnostiquée.
Fc le 25.03.19 a 7 sem
Fc le 18.09.19 a 10 sem et 2e rupture uterine.
Syndrome AntiPhosphoLipide obstetrical ( auto anticorps responsables de pb de coagulation)

Fatima
Messages : 6
Inscription : 19 novembre 2018, 10:04

Re: Conséquence psychologique Img. Traumatisme

Message par Fatima » 03 janvier 2019, 00:56

Bonjour et merci pr vos messages de soutien.
Alors j'ai 3 magnifiques petites filles et je pense que sans elles j aurais sombrer quand je les vois je suis fiere de se que j ai accomplie.
Ce qui m'aide à tenir aussi c est mon mari. On se soutient mutuellement. Aussi je suis profondément croyante et je m en remet completement à mon créateur. C est une épreuve lourde que de perdre un enfant et peu importe si on.a.deja des enfants... une vie reste sacré.
j ai deja vu une spy et ca m a fait 1 bien fou de me confier et de me lacher completement sans taboo. Il y a des jours avec et des jours sans. Je m efforce de retrouver ma joie de vivre à travers tout ca mais on reste humain et le corpr parfois ne ment pas et il m arrive de pleurer tellement fort mais au final je sents que ca fait parti de mon deuil. C est une maniere de lui dire aurevoir et pardon car ce sentiment de culpabilité est tjrs présent.
je t aime ma fille Dihia. Pardonne moi.

Répondre