Retour de règles

malice87
Messages : 25
Inscription : 10 octobre 2018, 12:44

Retour de règles

Message par malice87 » 05 décembre 2018, 14:58

Voilà, tout est dans le titre. J’ai l’impression d’être désespérée. Le RDC m’avait soulagé dans un sens, je m’étais dit que mon corps se remettait en route, qu’il était prêt pour la suite…
Et voilà le week-end dernier que mes règles reviennent. Je m’attendais à ce que ça me fasse un coup, mais honnêtement pas à ce point-là. Là, ça y est je m’imagine tous les mois à attendre, espérer… Et voir finalement débarquer mes p*** de règles !! Et puis à force, ça m’énerve. Je me dis déjà tellement pourquoi ? Pourquoi j’ai dû vivre ça ? Et maintenant il faut encore que j’attende… Pourquoi encore m’infliger ça… Laissez-moi juste être enceinte :'(

En ce moment, je suis partagée entre des flots de tristesse qui me submergent, et des accès de colère. Un rien m’énerve. Hier, j’ai eu ma sœur au téléphone (qui a été très présente pour moi dans cette épreuve). Et puis je lui explique un peu comment je me sens depuis ce week-end, ce que l’arrivée de mes règles a provoqué chez moi, etc… Et là elle me répond « mais il va falloir que tu sois mieux dans ta tête avant de penser à retomber enceinte. »
En fait, qu’est-ce qu’elle en sait ? Elle l’a vécu ?... J’avais envie de lui balancer en pleine face, mais non, je me suis abstenue.
Je suis consciente qu’il vaut mieux avoir avancé dans son deuil avant de se lancer dans une autre grossesse, pour être un peu « blindée » quand celle-ci arrivera, et affronter la peur continuelle que ça recommence. Mais d’un autre côté, n’est-ce pas légitime d’avoir envie de recommencer, de ne pas rester sur cet échec de la maternité, de porter à nouveau la vie ? Et enfin concrétiser le projet de fonder une famille ? C’est tellement dur d’avoir ce trop plein d’amour auquel on ne sait pas quoi faire, avec cette grossesse interrompue trop vite, trop tôt, cette envie de se sentir maman avec son bébé dans les bras… Moi je pense qu’une nouvelle grossesse pourra m’aider à aller un petit peu mieux. Attention, ça ne va pas tout arranger, loin de là… Mais je suis persuadée que ça me fera du bien avant tout.

On s’est fait la réflexion avec mon conjoint qu’on aurait du mal à aller vraiment « mieux » tant qu’on aurait pas concrétisé notre souhait de devenir parents, tant qu’on aurait pas notre bébé dans les bras. Après, c’est personnel mais voilà j’ai du mal à accepter que les gens pensent savoir ce qui est mieux pour moi, dans la mesure où ils ne se rendent absolument pas compte de ce que j’ai réellement traversé, et des conséquences que ça a pu avoir sur moi.

Hier aussi, je reçois un message d’une amie qui prend des nouvelles. Alors je lui dis que depuis ce week-end j’ai une petite baisse de moral, que ça va pas très fort. Et elle me répond « si tu as envie de parler de la pluie et du beau temps, n’hésite pas, ça pourra te changer les idées »
……………………………
Comment dire ? Non je n’ai absolument pas envie de parler de la pluie et du beau temps, je suis désolée et je suis sûre que son message partait d’une bonne intention. Mais là maintenant, tout de suite, c’est les montagnes russes émotionnelles et la seule chose dont j’ai envie c’est de parler de mon petit ange parti trop tôt. Et surtout qu’on n’évite pas le sujet, qu’on ne fasse pas comme si rien ne s’était passé, je vous en supplie.

En ce moment, j’en ai marre de faire semblant, je sens beaucoup de colère en moi, j’ai envie de tout envoyer péter. J’ai même envie d’envoyer bouler cette psy à la maternité, que j’ai enfin décidé de contacter hier, et qui ne reçoit que pendant ses horaires à la clinique (normal, vous me direz) de 8h30 à 16h… Bref c’est pas compatible avec quelqu’un qui bosse.

Tout m’énerve, ma collègue si gentille, mais enceinte avec le même terme que le mien… Tous les jours, j’ai ça sous le nez, son ventre qui s’arrondit et qui ne fait que me rappeler que j’aurai dû être comme ça moi aussi, que j’aurai dû passer les fêtes avec mon gros bidon, à me plaindre que je ne pouvais pas boire du champagne et pas manger telle ou telle chose… On aurait dû passer les fêtes super heureux avec mon conjoint, à attendre que notre petit bout pointe le bout de son nez 2 mois plus tard… Et non, pas nous, on n’a pas le droit.

Désolé, je déverse un peu ma colère ici mais c’est le seul endroit où je peux le faire en ce moment ☹ Et oui, les gens ont repris le cours de leur vie et je ne peux pas leur en vouloir. Mais moi je suis toujours en plein dans mon deuil, à pleurer la perte de mon bébé, avec des souvenirs très douloureux qui ressurgissent tout le temps, et à changer d’humeur comme de chemise. J’ai l’impression d’être bipolaire. Et en plus, plus grand monde à qui parler.

C’est quand même horrible cette sensation d’aller mieux, et puis tout d’un coup d’avoir une rechute mais tellement forte… J’ai l’impression d’être revenue au 1er stade, c’est fatigant. Je ne sais plus à force si j’avance ou si je stagne, si je fais des retours en arrière… Au secours.

Je sais, nous sommes très nombreuses dans ce cas (le forum en est la preuve !) et je ne sais pas si j’ai le droit de me plaindre car comme dit mon conjoint, il y a toujours pire. Oui, il y a toujours pire. Des combats pendant des années en PMA qui se soldent par une IMG, des paranges qui ont 1 chance sur 2 de transmettre une maladie génétique à leurs enfants, et j’en passe… J’ai tellement lu de situations terribles sur ce forum que je dois vous dire que je vous admire toutes. Vous faites toutes preuve d’un grand courage pour affronter la vie après tout ça.
"Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis"

Alice, mamange de mon petit ange Théo depuis le 28/09/18 💕

Maman de Raphaël depuis le 10/10/19 💙🌈

Kylianemonange
Messages : 76
Inscription : 07 octobre 2018, 10:03
Localisation : Moselle

Re: Retour de règles

Message par Kylianemonange » 05 décembre 2018, 16:38

Bonjour malices87
Tu auras des hauts et des bas des moments où tu auras l'impression d'être revenu en arrière et parfois l'impression d'avancer. Tu as parfaitement le droit d'être en colère et si se forum te fais du bien n'hésite pas.
Les gens passent vite à autre chose et oublie notre douleur, une amie ma envoyer un message 2 mois après la perte de mon fils pour me dire que sa fesait long car je ne voulais pas voir denfant, je lui ai dis tu ne vis pas se que je vis et je ne te le souhaite pas, que se soit amie ou famille les personnes ne se rendent pas compte. En ce môment je suis un peu dans le même état d'esprit que toi je suis comme au bord du gouffre mais personne ne le remarque sauf mon conjoint. Cette horrible épreuve ma permis et me permet encore de faire du tri autour de moi, et le forum maide beaucoup, j'espère que la psy de la mater pourras t'aider mais si tu en ressens le besoin n'hésite pas à venir déverser ta peine, ta colère. Tu es courageuse de travailler avec ta collègue enceinte et ayant le même terme que toi.

Douce pensées à nos anges

mme moy
Messages : 763
Inscription : 23 août 2018, 17:07
Localisation : Grenoble

Re: Retour de règles

Message par mme moy » 05 décembre 2018, 19:00

Coucou Malice87,


Je e revois tellement dans ton post... Je suis passée par tous ce que tu écris..

Je me souviens quand j'avais perdu mon bébé certaines mon dit " avant de remettre une grossesse en route, il va falloir que tu te soignes" :shock: Je suis restée choquée ou " tu es jeune pour devenir maman, tu as le temps ( j'ai 26ans)" euh oui, mais c'est pas une question de temps enfaite c'est un besoin viscéral.
Tu sais, depuis l'IMg, mon mari et moi attendons que ça, mon mari est même triste quand j'ai mes règles...
La jalousie, la colère, je suis passée par tout ça et j'avoue encore je suis toujours jalouse ! Lorsque j'étais dans ma phase e de colère, j'e voulais à tout le monde, je ne supportais pas les gens aux vies parfaites ! je ne voulais même pas leur parler.

Le sens sont parfois maladroits car ils ne savent pas comment réagir et n'osent pas parler de ce qui est arrivé car ils ont peur de remuer le couteau dans la plaie. Mais moi j'en parlais naturellement, parce que moi aussi j'ai vécu un accouchement, moi aussi j'ai porté un bébé pendant 8 mois! donc je ne supportais pas qu elles gens fassent comme si de rien était, comme si je ne connaissais pas tout ça.

Dernièrement lorsque mes règles sont arrivées j'étais effondrée.. j'ai pleuré du matin jusqu'au soir ..et j'ai repris le temps de me recueillir pour mon bébé, ça m'a fait tellement de bien. Aujourd'hui pour remonter la pente et lâcher prise (parce que ça devient obsessionnel cette histoire) je fais des massages énergétiques, acupuncture et je revois la psy de l'hôpital et j'ai pris une menace de sophrologie sous les conseils de mon médecin. Ça m'aide bcp à lâcher prise car j'étais épuisée..je me battais contre moi-même, j'avançais à contre courant, n'acceptant pas ce qui m'était arrivée. Il ya une réelle différence entre accepter et intégrer pour moi.. La je commence à intégrer vraiment, à faire mon deuil de maman au sens physique car je ne pourrais jamais bercer mon petit Jules.


Je te souhaite bcp de paix pour la suite, n'hésitez pas à déverser ta tristesse et ta colère ici, et même d'intégrer si tu le souhaite, les posts dans bébés espoir sou "entre le deuil et l'espoir, il y a l'attente" tu verras on poste très souvent ;-)

Tendres pensés à nos anges.
Mam'ange de Jules le 8.8.2018 à 35 SA, je t'aime mon petit prince.
Maman de Emma, née le 9.12.2019, ma petite fée, mon arc en ciel 🌈.

On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. 😇❤️

malice87
Messages : 25
Inscription : 10 octobre 2018, 12:44

Re: Retour de règles

Message par malice87 » 20 décembre 2018, 13:54

Merci les filles pour vos messages, ça fait du bien de voir qu'on n'est pas seule !

La colère est passée, ça va mieux mais la tristesse prend le dessus :(
J'essaye d'être forte, car mon conjoint m'a dit qu'il avait l'impression de "tenir pour nous deux"... Ça m'a fait mal car j'essaye de m'en sortir et de remonter la pente comme je peux. Je me débats tant bien que mal avec mon mal-être et je ne voudrais pas être un fardeau pour lui...

J'ai commencé à voir une psy, je ne suis pas sûre que ça m'aidera mais en tous cas, ça ne pourra pas me faire de mal. Au moins, j'ai 1h par semaine consacrée à parler de mon petit ange si j'en ai envie car plus personne n'en parle dans mon entourage.

Le fait d'être à nouveau enceinte commence à m'obséder, j'ai l'impression de ne penser qu'à ça continuellement. Pour l'instant, je ne pense plus au fait que le cauchemar puisse recommencer, j'ai juste envie d'avoir mon bébé à moi... On verra le jour où j'aurai mon + (c'est sûr que je vais être angoissée !! Laquelle d'entre nous ne le serait pas ?)

Alors voilà, je me dis que ça va recommencer : première partie du mois : je suis tout d'abord triste d'avoir mes règles et que ça n'ai pas fonctionné, et puis l'espoir revient en milieu de mois. Et deuxième partie du mois, je sais que tout est joué et qu'il n'y a plus qu'à attendre... C'est trop long cette attente, j'aimerai savoir maintenant :( :(

J'en ai marre de faire semblant aux yeux des autres, faire comme si tout allait bien... Ce matin une collègue au téléphone me dit "bah ça va pas ? T'as une petite voix..." J'avais envie de tout lui balancer, mais non ça ne la regarde pas... Si elle savait.

Je suis tellement triste ces dernier temps, j'ai l'impression d'être coincée dans cet "entre-deux" qui ne me plaît pas... Je n'ai pas envie de reprendre notre ancienne vie à deux, j'étais déjà passée à autre chose, j'attendais mon petit bout...

Le chemin est tellement long, et je n'en suis qu'au début :(

Douces pensées à vos petits anges
"Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis"

Alice, mamange de mon petit ange Théo depuis le 28/09/18 💕

Maman de Raphaël depuis le 10/10/19 💙🌈

Kylianemonange
Messages : 76
Inscription : 07 octobre 2018, 10:03
Localisation : Moselle

Re: Retour de règles

Message par Kylianemonange » 20 décembre 2018, 15:54

C'est très compliquer tout sa. Tu as passer la colère et tu est tristes se sont les étapes du deuil, après tu pourras penser à ton ange paisiblement.
La psy pourras peut être taider a te ôter ton obsession de retomber enceinte car on dit souvent que a trop y penser sa ne marche pas, après on y croit ou pas.
Ton compagnons risque de plonger lorsqu'il verra que tu vas mieux fait attention, essaye de prendre du temps pour toi pour ton couple. Tu ne parle pas de ton ange avec ton compagnon?
Oui les gens oublient vite que lon a été enceinte que mon sait se que sait, mais vu qu'on a pas notre bebe il ne pense plus que nous l'avons vécu (nausée, fatigue, contraction, accouchement) il faut leur rapeler que nous savons, il préfère je pense ne pas nous en parler pour ne pas nous faire de mal, alors que nous nous voulons parler de nos anges.

Douces penser à nos anges

Alita
Messages : 6
Inscription : 31 décembre 2018, 16:39

Re: Retour de règles

Message par Alita » 31 décembre 2018, 17:17

Bonjour Malice,

Merci d'avoir posté ton message car je me retrouve dans tout ce que tu écris et je n'avais pas le courage de l'écrire. Maintenant grace à toi me voilà inscrite sur ce forum et je trouve la force de coucher quelques mots.
J'ai dit au revoir à mon bébé le 3 décembre 2018 jour de l'img et depuis c'est les montagnes russes.
J'ai été extrêmement triste, crises de larmes à n'importe quels moments de la journée et beaucoup le soir au couché quand je n'avais plus besoin de caler mon ventre dans les oreillers du lits et depuis je me sens envahie par la colère.
La moindre petite chose m'énerve et passer Noel avec ma belle soeur que j'aime beaucoup mais qui est enceinte de 8 mois n'a pas arrangé les choses. Elle a était discrète mais j'ai craqué c'était trop dur pour moi de voir leur petite famille "parfaite". Nous avons eu notre 1er bébé à 1 mois d'intervalle et nous sommes retombée enceinte de nos 2eme bébé encore à quelques mois d'intervalles ce dont nous nous réjouissions. Mais là c'est vraiment trop dur pour moi, je n’arrête pas de me demander ce que nous avons fait pour que ça nous tombe dessus alors que rationnellement c'est la faute à pas de chance du mélange génétique. Et je suis en colère colère... et je pleure...
Comme toi j'ai l'impression de me transformer d'un seul coup en un espèce de double qui ne contrôle plus ses émotions et j'ai envie d'envoyer tout balader car plus rien ne trouve d'importance à mes yeux à part mon petit garçon de 2 ans et mon chéris qui m'aident à tenir en me concentrant sur eux.

Voilà je voulais te dire que je ressens les mêmes sentiments que toi, que moi aussi j'ai très envie de remettre en route un bébé car j'ai l'impression que c'est la seule manière de surmonter cette épreuve mais que je doute d'y arriver quand je suis submergée de tristesse. Mais de te lire je me dis qu'il n'y a pas de raison que tu n'y arrives pas et qu'il faut croire en l'avenir et en nous.

Vivement la fin de ces fêtes et une nouvelle année où nous serons plus combatives que jamais !

malice87
Messages : 25
Inscription : 10 octobre 2018, 12:44

Re: Retour de règles

Message par malice87 » 02 janvier 2019, 17:11

Bonjour Alita,

Tout d'abord, je suis désolée de t'accueillir ici parmi les mamanges.
Je suis contente malgré tout d’avoir pu "t'aider" en quelque sorte, et que mon message t'ai permis de t’exprimer.
Ton IMG est très récente, c'est tout à fait normal de pleurer, d'être en colère, de craquer pendant les fêtes...
Ca fait 3 mois pour moi et je pleure toujours... Beaucoup moins souvent c'est vrai. Mais je ressens toujours toutes ces émotions. La colère arrive et puis s'en va. La tristesse aussi...

Et cette envie d'être à nouveau enceinte et de porter la vie ne me quitte pas. J'ai l'impression qu'elle est plus forte jour après jour. Ce mois-ci, j'ai vraiment cru que j'étais tombée enceinte (5 jours de retard) et non... Mes règles sont arrivées cet après midi. J'en ai pleuré. Aux WC, à mon travail.
Ce matin je suis arrivée super enjouée et ce soir je repars le cœur lourd... La tristesse m'envahit plus que tout.

Moi aussi j'ai envie de tout envoyer balader et rien ne trouve d’importance à mes yeux non plus mis à part mon homme. Théo était mon premier enfant, et je désespère d'en avoir d'autres un jour...

Tu as raison, il faut croire en l'avenir, il y a simplement des jours ou c'est plus compliqué que d'autres de relativiser !

Je te souhaite en tous cas une belle année 2019, qu'elle t'apporte tout ce que tu souhaites ;)
"Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis"

Alice, mamange de mon petit ange Théo depuis le 28/09/18 💕

Maman de Raphaël depuis le 10/10/19 💙🌈

Alita
Messages : 6
Inscription : 31 décembre 2018, 16:39

Re: Retour de règles

Message par Alita » 04 janvier 2019, 23:05

Bonsoir Alice,

Merci pour ton message de soutien qui me réconforte.
Je suis désolée de lire la difficile journée que tu as passée l'autre jour... l'espoir du moment qui file et un nouvel espoir à reconstruire.

Je me souviens de la déception de ces règles qui revenaient chaque mois lors de la conception de bébé dans l'insouciance et je n'imagine pas cette attente chaque mois de voir se concrétiser un nouveau rêve de bébé après l'épreuve que l'on a vécu.

Peut être qu'il faut devenir beaucoup plus terre à terre sur les événements et se dire que " la machine" s'est bien relancée et fonctionne. Et que si la machine a bien fonctionnée toute seule une première fois elle remarchera encore.
Peut être faut il revenir en paix avec notre moi intérieur pour que notre corps soit prêt à enclencher une nouvelle grossesse.

Je t'envoie beaucoup de courage pour que tu trouves la force et l'amour de continuer à avancer.

Soleinn
Messages : 86
Inscription : 14 octobre 2018, 14:31

Re: Retour de règles

Message par Soleinn » 08 janvier 2019, 12:59

Bonjour Alice.

Cette colère et cette injustice que tu exprimes je la connais très bien.
J'ai subis une IMG le 10 octobre. Très vite la vie (des autres) a reprit son court. A partir de fin octobre déjà J avais droit au discours "c'est normal que vous soyez triste. C'est horrible ce qu'il vous est arrivé. Mais il faut avancer." Tu as juste envie de leur mette ton point dans la figure.
Et puis personne n'en parle.
5 jours avant noel j'ai pété un câble. J'ai écris un texte que j'ai posté sur Facebook. Je crois qu'il te parlera:

"Noël approche. Et tu n'es plus là.
Tu aurais du être à plus de 6 mois.
Mon ventre aurait dû être rond.
Je n'aurais pas bu d'alcool.
Je n'aurais pas mangé de foie gras, de saumon, de charcuterie, de bûche, ...
Je serais restée assise.
On serait reparti tôt.
Tu aurais certainement eu des cadeaux.
On aurait rêvé au prochain noël, avec toi.

Mais tu n'es plus là.

On aurait joyeusement fêté cette fin d'année,
En pensant au bonheur que 2019 nous apporterait très vite.
On aurait été dans les cartons, à faire ou à défaire.
On aurait commencé la liste de naissance, pour profiter des soldes...
On aurait acceuilli les fêtes comblé de bonheur.

Si tu étais toujours là.

On avait tout prévu.
Pas un coup de tête.
Pas un empressement.
Décision réfléchie et mûrie.
Tout se mettait en place,
Pour ta venue.
Tout était prévu.
Tout sauf ça.

Car tu n'es pas là.

Personne ne nous a demandé
Quand il devait naître précisément. "Oh c'est marrant c'est presque comme..."
Quel signe du zodiaque il aurait eu.
Quel signe chinois il aurait eu.
Quelle taille il faisait.
Si j'aurais allaiter.
Si P********* aurait donné le biberon.
Quel parrain et marraine nous aurions choisi.
Pourquoi l'a-t-on appelé Gabriel.
Comment l'aurait-on appeler si ça avait été une fille.
Personne n'a imaginé avec nous comment il aurait été physiquement,
Quel traits de qui il aurait eu. Les yeux de papa? Les hanches de maman?
Quel caractère il aurait eu. Fort comme maman? Gentil comme papa?
Peu savent qu'on ne voulait pas de peluche.
Qu'on ne voulait pas de rose.
Seulement du bleu et du beige.
Pourtant à ce moment là, on ne savait pas que c'était un garçon...
Quelle poussette on avait choisie.
Les échographies
...

Mais tout ça on ne demande pas
On ne veut pas savoir
Des morts, on ne parle pas.

~~~~~~~~~~~~~~~~

On n'en parle pas de tout ça.
La douleur qui ronge,
La noirceur des songes.
C'est tabou, ces choses là.

On ne sait pas ou ne veut pas savoir,
Ce qui se passe quand vient le soir.
C'est trop dur de faire face,
De voir derrière la glace.

Pas le droit de s'effondrer
Il faut continuer à avancer.
C'est tout ce qui compte.
Non, ce n'est pas un conte.

On demande comment ça va,
En sachant que ça ne va pas.
Ce n'est pas la vérité qu'on veut,
C'est entendre que ça va mieux.

Mais ne pas avoir le droit tout haut de le dire,
De mettre des mots sur ce qui nous fait souffrir,
C'est mettre un pansement sur la plaie,
Et regarder derrière une autre haie.

De nous dites pas que ça va aller,
Qu'il faut toujours avancer.
On peut se relever,
Mais jamais on ne pourra oublier.

Il y avait longtemps que je n'avais plus écrit,
Sur ce qui m'empêche de dormir la nuit.
Peut-être n'aurais-je pas du hésiter,
A tout coucher sur le papier.

Mais c'est un sujet tabou,
On parle de rien mais pas de tout.
Quand ça dérange,
On passe au silence.

Je sais que ces mots ne seront pas apprécié,
Mais pour une fois j'ose tout haut crier:
Non ça ne va pas.
Je ne me tairais pas.
C'est la 1ere fois,
Que noël pour moi,
Est une source de souffrance...
Parce que trop d'absence.

Nous avons besoin d'exprimer,
Ce qui ne cesse de nous ronger.
En parler,
C'est déjà se soigner.

Rien qu'écrire,
Rien qu'un soupir,
Permettent de sécher les larmes,
D'atténuer le drame.

Ne faites pas,
Comme s'il n'existait pas.
Ce n'est pas parce qu'il n'est plus avec nous,
Qu'il ne fait pas partie de nous.

J'ai toujours adoré les fêtes de fin d'années.
La bonne humeur et la joie de vivre,
Présentes mieux que dans les livres,
Ont toujours rendu mon coeur illuminé.

Mais cette année,
Pour la 1ere fois,
Ma joie,
N'est pas ravivée.

Cette année le bonheur nous a quitté.
Il ne reste que la douleur et la peur,
Aux tréfonds de nos coeurs,
Par cette absence qui à jamais, sera marqué."



Je crois que ce texte a eu l'effet d'une bombe. J'ai eu énormément de réactions. Qui m'ont fait chaud au coeur. Les gens n'osent pas parler parce qu'ils ont peur de blesser.
Objectivement ce texte n'a pas changé le comportement des gens. Mais ça m'a fait énormément de bien de tout balancer. Et du bien également de voir les messages de compréhension, d'encouragements et d'amour de mes proches. Au moins maintenant les choses sont claires et c'est tout ce qui compte.

Je te conseille de faire pareil. Ça m'a été très utile et je crois que ce peut être pareil pour toi ;)

Tu as beaucoup de courage de côtoyer ta collègue... Je ne pourrais pas.
Beaucoup de courage et de déclarations! À toi.

PS: désolé pour la longueur du poste :s
Dernière édition par Soleinn le 10 janvier 2019, 20:18, édité 1 fois.
Soleinn, 29 ans, mamange de Gabriel, IMG le 10.10.18 à 16SA pour T21.
Maman de Babyhope le 05.09.19 pleins de vie :)

Naty62
Messages : 21
Inscription : 07 novembre 2018, 10:26

Re: Retour de règles

Message par Naty62 » 08 janvier 2019, 17:32

Bonjour les filles,

Merci d avoir créée ce post...
C'est comme ci c était moi qui avait écrit ces mots...
J ai accouché le 2 novembre de mon petit loulou... nous avions mis 2 ans pour l avoir ..
Mon rdc le 11 décembre... et voilà que le premier cycle se termine avec l arrivée des règles au 28 ème jour....
Je retourne dans cette attente infernale... ce désespoir d être à nouveau enceinte...
Je le vis très mal , je ne suis plus entoure, pour tout le monde c'est du passé....
IMG à 28 SA
Maman ange d'un beau petit garçon

Répondre