Te revoilà !!!

MariEve
Messages : 293
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Te revoilà !!!

Message par MariEve » 26 juin 2019, 23:52

Oh ! Je suis désolée d'etre tombée à côté...
Bien sur, je comprends. C'est jamais assez rapide à notre goût, les moments de moins bien font mal aussi parce qu'il font craindre a un retour en arriere, meme quand on sait qu'ils sont en fait signe qu'on avance.

Je trouve super l'idee du journal quotidien / hebdomadaire ou à l'envi. C'est un peu de cette maniere dont je me suis servie de mon bullet journal cette annee et c'est vrais que de relire parfois le vecu d'il y a quelques mois et se rendre compte que ça nous parait loin, de voir les moments de mieux oubliés, c'est pas mal du tout.

Je rejoins Baab sur la notion de durée. Elle est tout a fait personnelle et ma psy m'a rappelé plusieurs fois que ca n'etait pas un probleme que ça dure longtemps, elle ne m'a jamais donné de durée "type" car je doute qu'il y en ai.
Pour ma part je vois ma psy depuis 6 ou 7 ans (pas en continue, mais au total j'ai du faire 3 ou 4 pauses de plusieurs mois au milieu car il y a eu des motifs differents). Depuis ma derniere reprise des séances il y a 10 mois, je la vois minimum 1 fois par semaine, j'ai peut etre passé presque 3 mois a la voir 2 fois par semaine.

Je te souhaite que ton etincelle se remette a briller plus fort, car je suis certaine qu'elle n'est pas complètement éteinte 😉🤗😘
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Chaïd2018
Messages : 99
Inscription : 09 octobre 2018, 15:11

Re: Te revoilà !!!

Message par Chaïd2018 » 27 juin 2019, 13:16

Juste merci les filles pour vos mots.
Oui je sais je m interroge trop sur cette durée !!
Il faudrait que j arrive à accepter de souffrir, que c est logique et que ça passera.
Je sors de la psy et elle m a encore dit de me faire confiance, je n y arrive pas non plus.
Je pleure beaucoup en ce moment..c est donc que j ai encore besoin d d'évacuer.
Des fois je vois le verre a moitié plein en regardant les progrès et des fois à moitié vide et je me dis que je ne m en sortirais jamais et c est cette phase qui est difficile et angoissante pour moi

Voilà vous savez tout.
Au plaisir de vous lire, vous me faites tellement de bien

Bisous

Soraya

MariEve
Messages : 293
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Te revoilà !!!

Message par MariEve » 27 juin 2019, 13:58

Se faire confiance...
Voici un sujet où j'ai longtemps été pas tellement fortiche, puis une grande phase plus tranquille et une chute vertigineuse avec la dépression. Mes phrases n'etait assaisonnée que de "je crois... je ne sais pas... il me semble... je vais voir avec mon conjoint, je ne suis plus capable d'y réfléchir" (sous-entendu plus capable de rien)
Depuis que je vais mieux, au début j'hesitais beaucoup à le dire (peur de rechuter par superstition ? Peur de me leurrer sur mon ressenti et quen fait ça n'allait pas si mieux que je ne le croyais ?), mais là je doute moins, j'affirme plus, je me sens plus forte.
Est-ce a attribuer au livre que j'ai commencé ces derniers mois "Fais-toi confiance" d'Isabelle Fillozat ? Au commencement (enfin) des seances d'EMDR il y a 15 jours ? La reprise du boulot ? La suite logique de toutes mes demarches entreprises pour remonter ?
Et pour autant, ma mamie hier apres-midi m'a répété plusieurs fois "fais-toi confiance !" "Crois en toi" donc il me reste du chemin visiblement.
Mais je voulais te dire que ça reviendra, tu fais déjà tellement.
As-tu une spiritualité qui puisse t'aider a retrouver confiance dans la Vie ?
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Chaïd2018
Messages : 99
Inscription : 09 octobre 2018, 15:11

Re: Te revoilà !!!

Message par Chaïd2018 » 27 juin 2019, 14:13

Cc MariEve,

Oui large sujet, et je constate encore que mes sentiments sont "normaux".
Mais en ce moment je pense que je m impatiente, que ça devient long...
Oui je suis croyante, mais toutes mes certitudes sont un peu été chahutées avec la mort de mon bébé.
Mais je m accroche car je ne veut pas me perdre...

Dis moi MariEve, tu me parles de dépression au passé, cela signifie t il que c est derrière toi aujourd'hui ?
Si oui peux tu me donner plus de détails sur cette dépression, durée, émotions, et sortie bien sûr.

Si ça te dérange je comprendrais, et désolé si tu me trouves intrusive.

MariEve
Messages : 293
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Te revoilà !!!

Message par MariEve » 27 juin 2019, 15:15

Oh ! Merci de me montrer que j'en parle au passé !
Pour etre tout à fait honnête, quand j'ai cherché à connaitre l'avis de mon medecin pour voir si elle me considérait toujours en dépression ou non, je n'ai pas eu de réponse tranchée (cela dit à question imprécise, réponse imprécise ^^)

J'ai eu une phase intense en emotions tres negatives (colère surtout... emotion que je n'ai pas apprise à gerer enfant, que j'ai looongtemps refoulée, aussi je me suis sentie désarmée) au cours du mois de fevrier. Je pense qu'il y a eu une association de plusieurs facteurs qui m'ont précipitée la dedans. En résumé ce dont je me rappelle en sensation, c'est
* de grosses "crises de nerf", la sensation d'avoir "les nerfs à fleur de peau" et les crises ont pu se declencher sur des contrariétés jugées mineures en temps normal
Lors de ces crises, ne pouvant taper sur les objets de peur de les casser ou de me casser qqch, je me tapais la tête avec mes mains, serrais fort des dents (j'en ai abîmée une pince à cheveux), etouffais mes cris et me cachais pour essayer de ne pas impressionner mon fils, avais des pensées suicidaires
* une fatigue intense
* un désintérêt pour les questions de la vie quotidienne, si mon conjoint n'avait pas si bien pris le relais, on n'aurais rien mangé ni eu a se mettre sur le dos pendant cette periode (ex : a l'approche d'un repas, mon conjoint m'a demandé ce que je pensais qu'il etait mieux entre riz ou quinoa pout notre fils... j'ai été absolument incapable de répondre, meme au pif, je n'en avais rien a fiche et ne pas manger ne me genais pas)
* crises d'angoisses régulières
* sensation d'etre nulle pour absolument tout, envie de tout abandonner, de fuir, de décharger je ne sais où ni comment ce trop plein de douleur.
J'ai souvent résumé ces 15 jours vraiment douloureux par "j'ai l'impression d'avoir le cerveau qui a flambé"

Sur pression de ma sage-femme que je voyais encore pour le perinee a ce moment-la et qui m'avait demandé comment ça allait, je suis allee raconter ça a mon medecin (en mode, ça sert pas a grand chose, c'est passé, ça va mieux... j'avais pris rv aussi et surtout pour discuter de ma reprise.. "lol" !!)

Et là mon medecin m'a tout déballé : diagnostic de depression, prescription d'antidepresseurs, explications de pourquoi c'est important d'en prendre quand y'en a besoin.
Comme je me sentais vraiment mieux (j'étais convaincue qu'une grande partie des raisons de ces crises etait parce que je n'avais pas vu ma psy pendant plus de 15j, peut etre 3 semaines), que j'avais revue ma psy la veille et que du coup j'avais commencé a prendre mes plantes qui me font du bien (aux vertus anxiolytiques), je lui ai demandé si je pouvais essayer de remonter sans les médocs. Elle m'a dit que je pouvais me laisser le temps du WE, de la semaine max pour voir si vraiment je sentais le mieux continuer, mais qu'a la moindre crise ou ebauche de crise, il faudrait prendre le ttt.
La semaine s'est bien passée (validé plusieurs fois par jours aupres de mon conjoint que je prenais pour referent), alors j'ai continué mes plantes (renforcees d'une autre aux vertus anti-depressives, sur conseil de la pharmacie).. et je les continue toujours.
Le sur-lendemain du diagnostic, nous sommes allés avec une amie croyante à Ste Anne d'Auray (en mode, je ne risque rien, allez, essayons... en effet, les religions n'ont jamais reussi à me parler) et aussi dingue que ça a pu me paraitre, j'ai senti un apaisement si soudain que je me suis re-essayee a une sorte de priere (il y a des annees ? 10 ans ? Que je n'avais pas essayé... oui parce j'ai souvent dit "je ne suis pas croyante, c'est pas faute d'essayer" ^^)
et me suis pliée aux rituels de mon amie. J'ai pu constaté a mon retour chez moi, que les fois où j'avais besoin de soutien, ça allait mieux apres avoir allumé la bougie que j'avais ramenée. [Je sais ce genre de paragraphe risqué, sachant que les croyances sont des sujets sensibles, je ne peux pourtant pas l'omettre car si je veux etre honnête, je suis obligée de reconnaitre que c'est quelque chose qui m'a énormément aidée... énormément questionnée aussi, mais je pense que j'ai pu clarifier finalement quelles sont les croyances qui me parlent... Effectivement elles ne sont pas résumées dans un seul texte religieux, à mon sens elles sont plutot bien résumées par la pensée de Spinoza, ce dont je me suis rendue compte par un livre pris "au hasard" à la bibliotheque... et du coup, bien sur, mes mots ne se veulent pas jugeant envers qui que ce soit, croyant ou non, je ne parle ici que de moi !]
Et je me suis lancée dans mon jardin. Ça parait rien de dire ça, c'est suite au conseil de ma psy qui m'a dit "pour le moment, mettez la meditation de côté (chose que j'essayais a ce moment-la), vous etes encore morcelée par ce qui vous est arrivée, il faut retrouver votre unité, pour celà faite des massages englobants, reconnectez-vous a la terre (en marchant, courant, jardinant)"
J'avais cette envie de potager au fond de moi depuis des annees mais cette croyance que je n'avais pas la main verte car toute plante entrant chez moi signait son arret de mort. J'ai commencé par défricher un coin du jardin juste pour me defouler : arracher des rhizomes de bambous, j'ai rien trouvé de mieux finalement pour sortir cette colère que j'avais en moi et qui me depassais.
Puis j'ai conceptualise le potager, moi qui aime les bouquins et apprendre, je me suis lancée dans les rudiments de permaculture et conseils de debutants (vive la carte de bibliotheque !!), fin avril le coin potager etait retourné, préparé. J'ai meme tenté de faire quelques plants dans mon garage (qui pour le moment survivent à la transplantation dans le jardin). Depuis ça pousse, je desherbe, cueille, deguste... et j'adore ça !
Maintenant quand je commence a etre irritée, mon conjoint me glisse "tu n'irais pas faire un tour dans le jardin ?" C'est dire !

Désolée du pavé... tu as pu remarqué que je ne sais pas faire court et là, c'est la 1ere fois que je cherche à "résumer" cette periode si particulière de ma vie.

Je connais l'impatience (surement pas la tienne, on est tous normaux certes, mais tous differents !), j'ai longtemps dit "je suis pressée d'aller bien"... et moi qui aime bien les citations, les petites phrases choc, je m'en suis écrit aussi, comme des leitmotiv :
"Accepter l'impermanence,
Accepter que ça prenne du temps,
Accepter de ne pas savoir"
Et j'ajouterais "Accepter de ne pas guerir", mais celle-ci j'ai la chance de ne pas avoir à me l'ecrire pour me l'impregnier dans le crane.

Je rebondis sur ta spiritualité, petite suggestion au rebond, à la lumiere de mon experience uniquement, as-tu essayé de te rendre sur un lieu symbolique fort lié à tes croyances pour chercher une sorte de "reconnexion" si je puis dire ?
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Baab
Messages : 290
Inscription : 29 mai 2018, 06:57
Localisation : Orleans

Re: Te revoilà !!!

Message par Baab » 28 juin 2019, 11:42

De mon cote , jai ete étonnée par le fait d avoir envie d aller a l eglise, seule. Je ne suis pas pratiquante a la base.
Et je me suis aperçue que c etait le seul endroit ou je m autorisais a demander des choses pour moi.
Égoïstement...
Mamange de louna dcd a 38 sem le 8.05. 2018 suite a une rupture uterine non diagnostiquée.
Fc le 25.03.19 a 7 sem
Fc le 18.09.19 a 10 sem et 2e rupture uterine.
Syndrome AntiPhosphoLipide obstetrical ( auto anticorps responsables de pb de coagulation)

Chaïd2018
Messages : 99
Inscription : 09 octobre 2018, 15:11

Re: Te revoilà !!!

Message par Chaïd2018 » 28 juin 2019, 14:21

Le plus dur pour moi accepter de ne pas guérir.

C est trop affreux a supporter, j espere que si on en guérit en y pensant avec douceur...
Rassurez moi.

MariEve
Messages : 293
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Te revoilà !!!

Message par MariEve » 28 juin 2019, 14:35

Oh oui ! Quand je dis que j'accepte de ne pas guerir c'est guerir à l'image d'un rhume : il ne laisse pas de trace apres etre passé.
Je me dis plutot qu'on cicatrise, il reste un temoin que l'on peut remarquer au quotidien mais qui ne s'impose pas a nous douloureusement. Si je file la metaphore de la cicatrice, l'enjeu est de liberer les adherences, de la masser, lui mettre une pommade qui l'aide a s'assouplir et ainsi, quand on s'en est bien occupée et qu'elle est devenue plus souple, elle ne vient pas s'interposer à notre quotidien, parfois on peut sentir que ça tire dans cette zone mais elle ne fait pas mal comme aux premiers jours.
Vu comme ça, ça te semble plus possible ?
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

MariEve
Messages : 293
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Te revoilà !!!

Message par MariEve » 28 juin 2019, 14:59

Je suis en plein visionnage d'une vidéo, et à 1h15, Alexandre Jollien dit "on peut accueillir la souffrance sans qu'elle nous ravage" mais que tant qu'on cherche a lutter contre, là on souffre encore plus.
J'ai pensé à toi (et à bien d'autres), alors j'ai eu envie de partager.
Voici le lien de la video si tu as envie d'y jeter un oeil.
https://youtu.be/StTg3S3IUJc
Dernière édition par MariEve le 28 juin 2019, 16:00, édité 1 fois.
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Baab
Messages : 290
Inscription : 29 mai 2018, 06:57
Localisation : Orleans

Re: Te revoilà !!!

Message par Baab » 28 juin 2019, 15:13

Je suis allee voir un monsieur qui vend des perles de pieŕres de ttes sortes pour en faire des bracelets.
Bracelet pour leur energie.
Il ma seulement regarde et ma dit quil fallait arrete d etre dans le passé, et ne pas trop attendre du futur. Il ma dit d accepter et de pardonner. Que la colere ne servait a rien. Qu un feu continue a bruler tant qu on y mets du bois. Il ma un peu déstabilisée. Je lui ai dit que tt n etait pas pardonnable. Il ma repondu c est vous seule qui vous "charger " de ce sac de douleur. Encrez vous dans le present. Laisser le sac a vos pieds.
Je lui ai dit que j avais perdu ma fille a la naissance. Je ne voulais pas quil fasse de mega gaffe et m enerve.
Il ma dit "je comprends que ce soit dure mais la douleur ne vous apporte rien , que d etre mal. "
Je lui ai dit que je comprenais le fait de pardonner mais je n en suis pas capable.
Il ma dit que de le comprendre etait deja un 1 er pas quil fallait faire le 2.

Meme si ce quil ma dit peut parler a bcp de monde , ca ma bcp fait reflechir.
Mamange de louna dcd a 38 sem le 8.05. 2018 suite a une rupture uterine non diagnostiquée.
Fc le 25.03.19 a 7 sem
Fc le 18.09.19 a 10 sem et 2e rupture uterine.
Syndrome AntiPhosphoLipide obstetrical ( auto anticorps responsables de pb de coagulation)

Répondre