Chaleur et angoisse +++

MariEve
Messages : 342
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Chaleur et angoisse +++

Message par MariEve » 28 juin 2019, 11:55

Bravo pour ces "petites" victoires ! Tu dis te sentir régresser.. et en meme temps tu a reussi a faire du menage que tu ne pouvais pas faire avant. La chaleur n'aide pas c'est sur.
Super nouvelle l'accord de ta sage-femme ! Profite bien de cette "fraicheur" ;-)
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Hannah_Haley
Messages : 473
Inscription : 18 juin 2019, 12:37

Re: Chaleur et angoisse +++

Message par Hannah_Haley » 28 juin 2019, 12:20

Mouai je ne sais pas. Je pensais que le ménage m'occuperai l'esprit mais non, mon cerveau continue de tourner. Après c'est vrai que voir la maison reprendre un peu des couleurs fait du bien. Mais je n'arrête pas de penser à mes filles, elles me manquent physiquement, j'ai besoin de les prendre dans mes bras.....
Anaïs, équipe de modération petiteemilie.org

Maman de 2 petites étoiles jumelles

On peut trouver le bonheur même dans les endroits les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
Albus Dumbledore

MariEve
Messages : 342
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Chaleur et angoisse +++

Message par MariEve » 28 juin 2019, 13:09

Et tu n'arreteras pas d'y penser, je ne pense pas que ça puisse être un but. Tes pensées a leur égard s'apaiseront au fil du temps. Ce manque de les avoir avec toi, cette douleur, c'est normal que ça ne parte pas du jour au lendemain, d'autant plus de l'aspect traumatique de leur départ. Dans ce que tu dis de ton vécu, je reconnais pas mal de choses de la douleur que j'avais connu lors du deces de ma soeur et que je n'ai pas ou peu ressenti pour mes bébés, aussi je me demande si cette différence peut etre liée au fait que leurs depart (a tes filles et a ma soeur) ai été soudain et brutal, imposé à nous, j'ai l'impression que quand tout s'arrete net, il y a une sideration et notre cerveau regrette tellement de choses que ce traumatisme a stoppé ou empêché.

Alors, oui, les activités que tu fais ne t'empêcheront pas de penser a elles, mais là où j"avais l"impression de te voir plus forte, c'est de reussir a faire les 2 en meme temps. ;-)
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Chaïd2018
Messages : 99
Inscription : 09 octobre 2018, 15:11

Re: Chaleur et angoisse +++

Message par Chaïd2018 » 28 juin 2019, 14:18

Coucou les filles,

Ce soutien incroyable...on se sent moins seule de suite .
Moi obligé de prendre un petit anxiolytique pour dormir et ça m a bien calme, le souci c est que maintenant j ai trop peur que ca revienne comme hier ...angoissé d angoissé.
Je me cherche beaucoup, je ne sais vraiment plus ce qu il me fait plaisir, cela doit faire parti de la reconstruction.
Je vais tenter une petite sieste au frais...mais j aporehendde tellement tout, c est pénible.

Merci à toutes je continu de vous lire.

Bisous

Hannah_Haley
Messages : 473
Inscription : 18 juin 2019, 12:37

Re: Chaleur et angoisse +++

Message par Hannah_Haley » 28 juin 2019, 14:33

Oui c'edt vrai que dès que je me sens mal je cours sur le.forum, et quand je me sens bien aussi d'ailleurs.
Je suis devenue accro....
Je suis désolée d'apprendre que tu as dû prendre des médocs, mais bon des fois Cest nécessaire.
Quand j'étais ado, j'avais de gros problèmes de règles douloureuses, j'avais tellement peur d'avoir mal au ventre, que j'en avais mal au ventre....
C'est le serpent qui se mord la queue, quand on appréhende une douleur on l'a provoque inconsciemment. Il faut essayer de se détendre (haha je me déteste d'employer cette phrase) et de ne pas penser à ce qu'il peut se passer mais ce qu'il se passe en ce moment (je vais essayer d'appliquer mon propre conseil)
Cest aussi je pense ce qui m'a donné des contractions à l'hôpital, je ne supportais tellement plus la douleur que j'avais peur et les contractions venaient. Oui je sais ça peut paraître fou, a l'hôpital on m'a certifié que non ce n'étaitpas CA . Mais la seul chose qui m'apaisait c'était un dérivé de la *****, et j arrivais à prolonger les moments sans contractions en m'endormant avant la fin de la perfusion ou en écoutant des cours de méditations. Dès que mon esprit revenait sur la douleur les contractions revenaient, même mon chéri s'en ai rendu compte. Plus j'avais peur plus les contractions s'intensifiaient et se rapprochaient
Anaïs, équipe de modération petiteemilie.org

Maman de 2 petites étoiles jumelles

On peut trouver le bonheur même dans les endroits les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
Albus Dumbledore

Répondre