Quand c'est l'homme qui flanche

CS71
Messages : 172
Inscription : 20 janvier 2019, 14:47

Quand c'est l'homme qui flanche

Message par CS71 » 14 septembre 2019, 16:31

Bonjour

Je recherche l'aide et les avis de mamanges sur ma situation.
Je m'appelle Clémence j'aurais bientôt 35 ans et je suis maman d'une petite fille de presque 4 ans et mamange de Marin décédé in utero en janvier.
Au début de notre relation nous avions discuté avec mon compagnon nous voulions 2 enfants. Notre aîné est venue qq mois après l'arrêt de la contraception grossesse facile jusqu'à l'echo des 22 sa où la sage-femme nous a annoncé sans prendre de gants que notre bébé avait les pieds bots, sans doute une malformation cardiaque et que le cerveau était mal vu à l'écho. Grosse désillusion rdv au CNDP, examens variés génétiques l'amniocentèse ect... tout revient ok notre fille a les pieds bots mais va bien pour le reste. J'accouche on fait notre max pour soigner au mieux notre fille. 2 ans passent la question de la nouvelle grossesse se pose. J'attends qu'elle ait 2 ans et demi pour retirer mon implant. Le + arrive 2 mois plus tard et malheureusement je fais une fausse couche quasi immédiate. Je suis très malheureuse. Je pense que c'est accidentel et nous reesayons. Le nouveau + arrive 2 mois après. Cette grossesse m'inquiète beaucoup sans que je n'arrive à me raisonner. A 4 mois de grossesse la sage-femme qui me suit n'arrive pas à trouver le coeur. Écho en urgence le coeur de notre bébé s'est arrêté. A mon stade il faut prévoir un accouchement. J'accouche 3 jours plus tard de Marin qui souffre d'un gros retard de croissance. Nous faisons ces obsèques qq jours plus tard. Je suis dans un état déplorable. Après presque 2 mois d'arrêt je reprends le travail. Peu a peu je remonte la pente. Fin avril j'arrête ma contraception le +arrive mi-août. Je prends toutes les précautions nécessaires ( a...... n...... acide folique). Le 2 septembre datation effectuée le coeur de l'embryon bat on commence à y croire. Malheureusement le 11 septembre je m'aperçois que je perds un peu de sang. Aux urgences gynéco on m'annonce que le coeur s'est arrêté. Mon corps n'expulse pas l'embryon et une aspiration est prévue lundi. Je dis à mon conjoint que j'en ai marre de souffrir je veux tout arrêter pour ma survie psychologique car en 14 mois j'ai vécu 3 echecs de suite. Je vois bien qu'il est très touché par cette fausse couche (plus que moi qui me blindait pour ne pas trop souffrir) et ma décision d'arrêter les essais. Il peine à exprimer son mal-être et je ne sais pas quoi faire. Je commence à avoir des pensées égoïstes je ne veux plus me lever la nuit changer les couches ect...
Je ne suis pas certaine de changer d'avis à cause de mon âge de l'écart avec notre aînée. Je n'envie pas les futures mamans sans pour autant les dénigrer être mère est un beau rêve je l'ai réalisé et je comprends leur envie mais ce n'est plus la mienne.
Je ne sais pas quoi faire pour mon conjoint. J'ai de la peine pour lui. Je crains pour notre couple.
Si certaines d'entre vous peuvent me donner leurs avis je leur en serai reconnaissante.
Bon week-end
Maman d'A 24/10/2015
Espoir envolé en juin 2018
Mamange de Marin 13/01/19 MFIU inexpliquée à 20 sa +5
Espoir envolé en septembre 2019

nealonn
Messages : 79
Inscription : 12 juillet 2019, 17:39

Re: Quand c'est l'homme qui flanche

Message par nealonn » 14 septembre 2019, 18:46

Bonjour CS71,
Chacun avance à son allure, personne ne vit les choses de la même manière et au même moment...
Ton conjoint est certainement sous le choc de ce nouvel échec. Vous y êtes en plein dedans. Peut etre autorisez vous a prendre votre tps, surtout si lundi tu subis une aspiration... il me semble que de prendre une chose après l autre, laisse de la place pour "la digestion"...
Arrivez vous à parler, calmement... sans jugement de vos pensées respectives...
Tu sais j ai eu mon petit dernier a 39 ans... alors tu as tout le tps pour penser à la suite!
Douces pensées pour la suite, prenez soin de vous...
Nathan né le 18/01/00
Nolann né le 16/09/03
Laéli née le 24/06/14
Ange mon étoile envolée le 09/11/17
Lubin né le 06/10/18

CS71
Messages : 172
Inscription : 20 janvier 2019, 14:47

Re: Quand c'est l'homme qui flanche

Message par CS71 » 14 septembre 2019, 19:00

Bonjour

Merci pour ta réponse.
En fait mon conjoint a du mal à comprendre que je stresse pour l'anesthésie. J'ai d'ailleurs plus peur que pour accoucher de mon fils c'est dire !
Je sais bien que l'on peut avoir des enfants en pleine forme après 35 ans mais vu comme j'ai déjà subi je ne veux plus entendre parler de bébé.
J'ai l'impression qu'il veut me mettre la pression pour retomber enceinte alors que c'est moi qui porte le bébé donc moi qui subit le stress de voir du sang sur le papier wc, le stress d'aller a l'écho pour entendre que le coeur s'est arrêté, le stress d'avoir mangé le mauvais aliment ect...
Je comprends qu'il ait du mal à accepter ce nouvel échec. Mais je ne vis pas tout ca facilement non plus. Je me raisonne pour ma fille elle m'a déjà vu assez malheureuse. J'ai peur qu'il me quitte et en même temps je n'imagine pas céder sur quelque chose d'aussi important.
Maman d'A 24/10/2015
Espoir envolé en juin 2018
Mamange de Marin 13/01/19 MFIU inexpliquée à 20 sa +5
Espoir envolé en septembre 2019

Baab
Messages : 299
Inscription : 29 mai 2018, 06:57
Localisation : Orleans

Re: Quand c'est l'homme qui flanche

Message par Baab » 14 septembre 2019, 19:20

Tu es en pleine souffrance en ce moment , ce n est pas à cet instant qu une decision peut etre prise.
Juste après ma fc en avril , je n arrêtais pas de me dire "pourquoi tu t infliges tt ca?" A remettre en cause ma volonte reel d avoir un enfant. Je culpabilisais en même temps vis a vis de ma fille du coup.
Et ma psy , ma dit que venant d etre brûler, on ne remettait pas la main vers le feu de suite. Et cest d autant plus vrai dans ton cas apres 3 échecs.
Laisse toi le temps de passer cet etape , ne précipite pas les conversations avec des avis catégoriques.
Mamange de louna dcd a 38 sem le 8.05. 2018 suite a une rupture uterine non diagnostiquée.
Fc le 25.03.19 a 7 sem
Fc le 18.09.19 a 10 sem et 2e rupture uterine.
Syndrome AntiPhosphoLipide obstetrical ( auto anticorps responsables de pb de coagulation)

maryzare
Messages : 37
Inscription : 02 juin 2019, 05:28

Re: Quand c'est l'homme qui flanche

Message par maryzare » 15 septembre 2019, 09:31

CS71,
Je vais te raconter une histoire qui m’a donné beaucoup d’espoir. Celle de ma voisine qui a 35 ans a du accoucher d’un bébé avec anancephalie à 21 SA qui n’avait pas été vu par son gyneco( erreur médicale)...elle a accouché à 40 ans de jumeaux( un garçon et une fille) naturellement. Ils ont 5 ans aujourd’hui et ils sont en pleine forme. Il lui a fallu 5 ans pour se remettre de son deuil mais elle a des enfants magnifiques maintenant. Pour te dire que tu as encore du temps devant toi pour digérer tout ça.
Après l’accouchement de mon fils qui s’est passé très difficilement...je dois faire deux opérations pour m’en remettre....j’ai dit plus jamais. 15 mois plus tard je suis tombé enceinte de manière fortuite même si ça n’a pas tenu j’etais Contente et je me suis dis que je voulais essayer d’avoir un deuxième enfant....prends ton temps. Vis les choses maintenant et comme on disait quand je travaillais la nuit aux urgences toute seule avec des situations très difficiles( décompensations, décès), Le Matin fini toujours par arriver....bon courage.

CS71
Messages : 172
Inscription : 20 janvier 2019, 14:47

Re: Quand c'est l'homme qui flanche

Message par CS71 » 15 septembre 2019, 09:50

Bonjour les filles,

Baab je pense savoir ce qui te pousse à y retourner malgré les échecs, tu n'as pas encore connu le bonheur d'avoir un enfant vivant. Tout ce que tu attends : l'avoir contre toi après la naissance, les sourires, les premiers pas les premiers mots... tout ça je l'ai déjà vécu. Et je te le confirme c'est vraiment des moments magnifiques...

Maryzare l'histoire est jolie mais ca ne me fait pas envie. Je voulais être une mère jeune, quand j'aurais 40 ans ma fille en aura 9. Quand je me suis aperçue que j'étais enceinte j'ai espèré un bébé en forme et surtout pas des jumeaux car je ne voulais pas changer de voiture.

Maintenant pour moi voilà ce que m'évoque une grossesse : les médicaments pour fluidifier le sang tous les jours, la peur au ventre de faire une fausse couche, la peur d'entendre que le coeur s'est arrêté aux échos + le risque de malformation comme ma fille, le suivi très lourd pour éviter ce qui est arrivé à Marin (écho tous les mois Doppler ect...). Ça ne me fait pas rêver.

J'ai l'impression que ça choque les autres de dire que je ne rêve plus de la maternité.
Maman d'A 24/10/2015
Espoir envolé en juin 2018
Mamange de Marin 13/01/19 MFIU inexpliquée à 20 sa +5
Espoir envolé en septembre 2019

nealonn
Messages : 79
Inscription : 12 juillet 2019, 17:39

Re: Quand c'est l'homme qui flanche

Message par nealonn » 15 septembre 2019, 09:57

CS71, tu ne choques personne ici, ne t en fait pas! on essaye simplement de te faire part de nos expériences... Ce fait de ne pas/plus rêver de maternité tu en as le droit et heureusement! 😉
On passe ttes par des montagnes russes, plus ou moins hautes... l important et de prendre soin de toi et que ta vie soit la plus douce possible, enceinte ou pas...maman à 30/35/40 ans ou pas... peu importe!
Penses à toi et ta nouvelle construction de vie...
Simplement peut etre ne pas prendre de décisions au milieu des tempêtes car à ce moment là je crois que nous ne sommes jamais très objectives sur l instant...
Belle journée ensoleillée 😉
Nathan né le 18/01/00
Nolann né le 16/09/03
Laéli née le 24/06/14
Ange mon étoile envolée le 09/11/17
Lubin né le 06/10/18

Répondre