Nos réflexions avant img

Natange
Messages : 860
Inscription : 01 mars 2017, 20:58

Nos réflexions avant img

Message par Natange » 12 mars 2017, 22:29

Bonjour tout le monde, ici, je souhaiterais partager avec vous le cheminement que nous avons fait avant l'img. Nos réflexions ont tellement changé entre l'annonce de la mauvaise nouvelle et le jour de l'img. Si notre témoignage peut aider quelqu'un un jour, nous en serons heureux.

Notre histoire commence d'abord calmement. Notre gynécologue demande à nous parler des résultats du tri-test. Elle nous annonce qu'on a un risque un peu plus élevé que la "norme" et qu'elle nous conseille donc de faire la dpni. Notre risque est de 1/169. J'ai 38 ans. Le risque correspond plus ou moins à ce qu'on peut s'attendre à mon âge. La gynécologue est plutôt rassurante car la mesure de la clarté nucale était très bonne et les autres mesures du bébé étaient parfaites. Nous sommes optimistes. Nous avons 168 chances sur 169 qu'il n'y ait pas de souci.

Nous avons donc attendu ces premiers résultats, confiants, mais impatients.

C'est le 13 février que tout à basculer. Ma gynécologue m'apprend que les résultats sont positifs à la trisomie 21. Elle nous explique que le résultat est fiable à 99% et qu'elle doit faire une amniocentèse pour le confirmer.

Je fais l'amniocentèse le vendredi 17 février. Et nous devons ensuite attendre à nouveau les résultats. Même si la gyné ne nous a pas laissé beaucoup d'espoir, même si nous savons à quoi nous attendre, cette attente est longue, très longue. De son côté, la gyné a déjà commencé les démarches pour l'img car il faut que ça passe devant un comité d'éthique. Le 24 février, la mauvaise nouvelle tant redoutée tombe: trisomie 21 confirmée.

Nous rencontrons alors une première fois l'équipe du service qui s'occupera de nous pour l'img (gynécologue, sage femme, anesthésiste et psychologue).
La sage femme nous explique comment se déroulera l'img, nous parle de la rencontre éventuelle avec notre bébé et nous demande de réfléchir à ce que nous souhaitons faire du corps de notre bébé après l'img. Elle nous remet un carnet expliquant tous les étapes de l'img. On y trouve aussi des témoignages d'autres parents et également tout ce qui concerne le statut légal qu'aura notre bébé. On nous explique également qu'ils doivent nous laisser un délai de 6 jours de réflexions avant l'img. Au départ, nous ne comprenons pas très bien pourquoi il faut attendre 6 jours.

Finalement, je les remercie d'imposer ce délai car cela nous a permis de préparer au mieux l'arrivée de notre bébé, notre rencontre avec lui et son devenir. Nous avons pris le temps de réfléchir à de nombreux points pour essayer de n'avoir aucun regret par la suite.
Durant ces 6 jours, j'ai parcouru ce forum qui est d'une aide inestimable pour les parents qui vont devoir passer par cette terrible épreuve. J'ai également surfé sur d'autres nombreux sites qui m'ont bien aidée.

La seule certitude que j'avais au départ, c'est que je voulais voir mon bébé. Mon compagnon, lui, ne voulait pas le voir. Nous n'avions pas encore choisi de prénom. Comme je ne voulais pas le laisser partir sans un prénom, j'ai pris le temps de trouver celui qui lui conviendrait parfaitement. Et l'évidence est tombée un jour. Après concertation avec mon compagnon, nous avons décidé de lui donner un prénom que j'aimais bien pour mon aîné mais trop difficile à porter en Belgique et trop long que pour aller avec le nom de famille. Nous l'avons appelé Michelangelo.

Durant les 6 jours précédents l'img, voici comment nous nous sommes préparés:

- Je suis allée acheter les doudous que j'avais choisis pour mon bébé, dont un doudou musical. Je lui ai fait écouter la musique le plus souvent possible. A chaque fois, c'était un festival de petits coups de pied.

- J'ai acheté un kit pour laisser des empreintes dans du plâtre. La sage femme a imprimé les empreintes des pieds dedans.

-Comme il allait naître trop petit que pour pouvoir être habillé avec des vêtements, je lui ai choisi un beau foulard pour l'emballer.

- J'ai longtemps hésité et finalement, j'ai pris mon tout bon appareil photo. Je suis bien contente de l'avoir fait. J'avais vu des photos d'une maman avec son tout petit bout dans les bras. C'était une photo remplie d'amour et de tendresse. J'ai trouvé ça si beau que j'ai voulu faire le même genre de photos.

- J'ai profité de chaque instant où je le sentais bouger pour lui parler, le chatouiller, le caresser.

- La veille de l'img, je lui ai expliqué qu'on allait être séparés, je lui ai dit au revoir même si je savais que j'aurais encore des moments câlins avec lui le lendemain. Je suis contente de l'avoir fait car avec la péridurale, je n'ai aucune idée du moment où son petit coeur s'est arrêté.

- Afin de savoir un peu à quoi pourrait ressembler mon bébé à 20 semaines de grossesse, je suis allée voir sur internet. Ca m'a confortée dans l'idée que je voulais le voir.

- La décision la plus délicate fut celle de savoir ce qu'on décidait de faire du corps de notre petit bout. On avait d'abord pensé laisser faire l'hôpital en sachant qu'on ne pourrait pas récupérer les cendres et qu'on se saurait jamais quand il serait incinéré. Mais le fait de ne pas l'avoir tout près de moi (le cimetière où les cendres allaient être répandues est assez loin de notre domicile) m'a hanté toute une nuit. Nous avons finalement choisi de l'inhumer dans un caveau familial. Les démarches n'ont pas été de tout repos mais je me sens soulagée par cette décision.

Finalement, mon compagnon qui ne souhaitait pas le voir au départ a changé d'avis petit à petit et il ne le regrette pas. Nous avons été aidé par la sage femme qui n'a pas brusqué les choses. Elle l'a rassuré sur l'aspect physique de notre bébé. Il était tellement beau. La sage femme nous a laissés seuls avec Michelangelo. Je l'ai pris dans mes bras. Je l'ai caressé. Je l'ai embrassé. Je lui ai parlé. Je lui ai dit combien je l'aimais, combien il était beau. Finalement, nous lui avons dit au revoir et nous l'avons laissé partir. Je n'ai plus souhaité le revoir après car j'avais lu qu'un bébé change très vite et je voulais absolument garder la magnifique image que j'ai de lui. La sage femme nous a ensuite remis une petite enveloppe avec les photos qu'elle avait faites et un petit carnet reprenant son nom, sa date de naissance, l'heure de sa naissance, sa taille et son poids. Juste à côté il y a le petit carton avec les empreintes de pieds faites à l'encre par la sage femme.

Les 6 jours qui ont précédé la naissance de notre fils, j'ai passé vraiment beaucoup de temps sur internet afin de lire un maximum de témoignages. Cela m'a vraiment permis de ne pas avoir de regrets. J'ai pu laisser partir mon bébé sereinement en lui ayant apporté tout l'amour que je pouvais avant son départ.

Quelques semaines après, j'ai fait réaliser une médaille avec des étoiles que je porte autour de mon cou.

J'ai également fait réaliser un portrait de mon fils à partir d'une photo. Nous avons choisi une mise en scène qui nous correspond et j'ai demandé à l'illustrateur d'atténuer le fait que les paupières étaient soudées. Je vais donc pouvoir afficher ce magnifique portrait au mur de mon salon. Si cela intéresse quelqu'un, je peux donner les coordonnées de cet illustrateurs mais je sais que d'autres font cela aussi.

J'espère que ceci pourra aider certaines personnes comme je l'ai été à travers les récits d'autres mamans.
Dernière édition par Natange le 23 mai 2017, 17:33, édité 4 fois.

Etoile
Messages : 62
Inscription : 04 mars 2017, 20:50

Re: Nos réflexions avant img

Message par Etoile » 13 mars 2017, 15:16

Je trouve ton témoignage très touchant. Je n'ai connu ce site qu'après mon img et quel dommage. Le peu de site que j'ai consulté meffrayait j'ai donc arrêté. Je pense que si j'avais lu un témoignage comme le tien, je l'aurai peut être mieux vécu... Je regrette certaines choses mais on ne peut pas revenir en arrière...

Natange
Messages : 860
Inscription : 01 mars 2017, 20:58

Re: Nos réflexions avant img

Message par Natange » 13 mars 2017, 19:55

On fait tous du mieux qu'on peut dans des cas comme ce qu'on a vécu. Ton bébé a certainement ressenti tout l'amour que tu avais pour lui et c'est déjà énorme!

malulu
Messages : 556
Inscription : 10 septembre 2016, 21:24

Re: Nos réflexions avant img

Message par malulu » 19 mars 2017, 23:53

Oui Natange, ton témoignage est très touchant. J'ai eu la chance de connaître Petite Emilie avant la perte de mon bébé et cela m'a beaucoup aidé.
Ce que je voulais partager ici, c'est une phrase de l'échographiste qui m'a appris le caractère gravissime de la malformation de ma fille. Alors que je pleurais, hurlais et commencais à dire, "alors si c'est sa mort qui doit arriver, je ne veux pas être là, je veux qu'on me fasse une anesthésie générale et que ça soit fait le plus vite possible", il m'a alors dit:" il est URGENT que vous preniez du TEMPS; du temps pour comprendre ce qui va se passer, du temps pour dire au revoir à votre enfant".
Je ne pouvais pas le comprendre à ce moment là, mais sa phrase m'est restée et petit à petit, j'ai compris qu'il avait raison. J'ai pu me préparer à l'accouchement, à ma rencontre avec mon bébé, réfléchir aux obsèques, créer des souvenirs etc. Je suis partie en "vacances" en famille pour profiter des derniers instants avec elle. C'était finalement très important.
Dans mon cas, cela l'a été d'autant plus que mon bébé est décédé in utero avant l'IMG. Si j'avais précipité les choses, j'aurai eu cette culpabilité en plus. Je ne le voyais pas ainsi il y a quelques temps mais aujourd'hui, j'ai bien conscience que ça change quand même pas mal de choses, même si ma douleur n'est pas moins vive pour autant. La culpabilité reste une chose bien difficile dans le chemin du deuil, je le vois bien en lisant des témoignages ici.
Maman de Clément 06/2014
Mamange de Lucie 19/09/2016
Mamange de Théo 08/06/2017
Maman de Charlotte 05/02/2019

Natange
Messages : 860
Inscription : 01 mars 2017, 20:58

Re: Nos réflexions avant img

Message par Natange » 20 mars 2017, 00:03

malulu, j'ai mis du temps à comprendre pourquoi on nous laissait du temps de réflexion. Je trouvais ça cruel au début. Mais ce temps a été tellement précieux! Ca me permet aujourd'hui de penser sereinement à mon fils. Je ne ressens aucune culpabilité et aucun regret. C'est important pour moi. Je suis triste, bien entendu. Je peux penser à lui en pleurant et en souriant en même temps. L'amour que je ressens pour lui est tellement fort et tellement beau. Le jour de sa naissance est finalement devenu un beau jour... un beau jour rempli d'émotions, de tristesse et de joie d'avoir pu le serrer dans mes bras.

Cece44
Messages : 56
Inscription : 16 février 2017, 21:38

Re: Nos réflexions avant img

Message par Cece44 » 20 mars 2017, 13:09

Coucou les filles ! Je suis tout à fait d'accord avec vous ! Pour ma part l équipe médicale m'avait proposé 4jours après l'annonce ce que j'ai refusé et je voulais le week-end pour y réfléchir. Il y avait aussi le problème des vacances ! La gynéco m'avait souligne que presque la moitié des effectifs réduits.. pas mal de personnes m'ont dit de faire l img quand même la semaine suivante malgré les vacances. Je pense que j'ai bien fait de n'écouter que moi d être têtue ^^ ! Car je l'ai fait la semaine d après, soit une semaine et demi après l'annonce et l'équipe du jour était super et très à l écoute, j'ai pris bien le temps à préparer le jour J et heureusement aussi les obsèques car on était pas prévenu qu'on avait que 2 jours pour récupérer le corps...
Mamange de Chloé 28/02/17 34sa

Thao
Messages : 30
Inscription : 11 novembre 2018, 13:49

Re: Nos réflexions avant img

Message par Thao » 11 novembre 2018, 22:31

Merci Natange pour ton témoignage, plus je lis les témoignages de mamans sur ce forum et plus ça m'apaise quelque part.
Thao, maman de la petite crevette Emma née sans vie le 15/11/2018 (IMG 22SA)

Étoile Filante
Messages : 1
Inscription : 29 novembre 2018, 23:05

Re: Nos réflexions avant img

Message par Étoile Filante » 30 novembre 2018, 00:18

Bonjour
Je lis ce témoignage après avoir vécu l'IMG de ma fille le 20/11/18 à 24 semaines et 5 jours de grossesse. Je me retrouve dans ce témoignage. Nous avons également pris ce temps de réflexion entre l'annonce et le jour de L'IMG. Pour nous ce temps à été de 11 jours. C'est un temps que nous ne regrettons pas qui nous a permis de nous préparer psychologiquement (même si c'est encore très dur à ce jour) mais également d'organiser les funérailles de notre bébé afin de l'accompagner dignement jusqu'au royaume des anges. Nous avons également pû mon mari et moi organiser nos absences avec nos employeurs respectifs. Nous travaillons tous les 2 dans une grande société. De mon côté ma société ma permise de m'absenter 7 jours sans impact sur mon salaire et l'employeur de mon mari 5 jours. Nos managers respectifs ont été plus que compréhensifs et cela soulage de savoir que le travail est un soucis en moins dans une épreuve si douloureuse. De plus les frais d'obsèques peuvent vite être élevés et si l'aspect financier peut également être un problème en moins. Sachez qu'en France à partir de 22 semaines d'aménorrhée, lorsque vous subissez une IMG,votre arrêt de travail sera considéré comme un congés de maternité et votre conjoint peut également demander un conges de paternité afin de faire votre deuil. L'hôpital où nous avons été pris en charge nous a très bien tout expliquer. Le personnel soignant, gynéco et sage femme tous ont été formidablement humains avec nous. Tout nous a été très bien expliqué avec douceur avant et pendant l'intervention. J'ai pu durant toute la période où j'étais au bloc mettre la musique de mon choix. La péridurale était très bien dosée, j'ai ressenti sans douleur physique l'arrêt du coeur de mon enfant. Puis je l'ai accouché, il a fallut 20heures. Durant l'accouchement j'écoutais, une chanson de Al Green. C'était apaisant plutôt que le silence d'un bébé sans vie. Je n'ai pas vécue cet accouchement de façon traumatisante grâce à tout cela, l'environnement rassurant de l'équipe médicale,ma musique et bien sûr le soutien de mon mari. Ce qui a été le plus difficile c'est de prendre dans mes bras ce petit corps inanimé. Mon mari n'a pas voulu la voir. Puis il a changé d'avis. Et nous ne regrettons pas. J'avais choisi un body blanc de grand prématuré qui lui allait bien, un bonnet blanc une sortie de bain blanche avec un ourson brodé dessus et un doudou ourson ange gardien. Elle était mignonne, un petit ange. Je l'aisurnommé notre petite étoile filante. La compagnie de pompes funèbres que nous avons choisi à été également très humaine et très efficace. Nous souhaitions que les funérailles soient rapidement organiser après l'accouchement. Tout à été fait en 48h selon nos souhaits. Nous souffrons encore terriblement de la perte de notre fille mais nous avons été très bien accompagnée dans cette épreuve. Et tout le soutien et l'accompagnement que vous trouverez est une aide précieuse. Si mon témoignage peut aider d'autre parents dans notre cas, tant mieux. Je me revois chercher sur des forums des informations. Savoir que l'on est pas seuls. Bref trouver un peu réconfort pour surmonter ce deuil.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité