Rechute? Besoin de soutien

pimoussine
Messages : 43
Inscription : 04 mars 2019, 10:53

Rechute? Besoin de soutien

Message par pimoussine » 13 mai 2019, 12:20

Bonjour à toutes,
j'ai subi une img le 1er mars, à 7 mois de grossesse, parce que mon bébé Malhone était porteur de la trisomie 18. J'ai 40 ans et demi et c'était mon premier bébé. Le terme était prévu pour le 22 mai...
Je me fais beaucoup aidé parce que déjà pendant la grossesse j'ai fait une dépression de grossesse à partir du 4ème mois. C'est après coup, avec la psy de l'antenne de périnatalité que j'ai appris que c'était ça...énorme repli sur moi-même, impossible d'être en interaction avec l'extérieur, que des pensées de maladies et de mort (pour moi) en tête, incapacité à gérer les maux de grossesse...
Aujourd'hui, je suis donc suivi par cette psychiatre, un homéopathe (convaincu que cette dépression était parce que j'ai préssenti le drame), une psy avec laquelle je fais de l'hypnose (pour lutter contre ces angoisses qui continuent et me pourrissent vraiment la vie), acupuncture...
Je revois quelques amis, sans leurs enfant, je n'ai pas encore pu refaire de repas de famille chez mes parents, j'ai beaucoup de mal avecl'extérieur encore mais je sors, je marche beaucoup...

J'ai eu une petite accalmie, de 2 semaines au moins...et puis là, c'est la chute, terrible...je me sens anéantie comme au tout début...j'ai peur de tout!!Mes angoisses m'ont reprises, plus fortes encore. Je veux attendre de passer le terme et reprendre des essais bébés parce que je vais sur mes 41 ans et que le temps m'est compté..mais j'ai peur (comme vous toutes je n'en doute pas) de ne pas tomber enceinte, de faire une fausse couche (à 41 ans encore plus probable) et de toutes les autres maladies ou soucis qui ont pu vous arriver et que je peux lire sur les forums....et en plus, j'ai peur de réavoir ces symptomes de dépression de grossesse....
Je me sens au bout du rouleau. J'ai peur de tout, l'impression de ne plus avoir d'avenir, d'être maudite...
Dans tout ça, ce qui me faisait très peur mais présageait de me faire du bien, c'était de reprendre mon travail que j'adore... Je travaille avec des jeunes ados en difficultés, dont je suis très proche, une 100aine par an. Je fais ce travail depuis 12 ans, donc autant dire que je connais du monde et que ça risque d'être éprouvant de reprendre...mais bon à moyen terme. Souci, nous travaillons en binome d'habitude. Là, la personne qui a été embauchée pour me remplacer sur un an est finalement embauchée en cdi car création d'un 3ème poste...et j'apprends que cette femme qui a commencé le 4 mars est enceinte de plus de 12 semaines!!!! Comment faire face à ça? avoir son ventre, ses projections, son bonheur sous les yeux?? C'est moi, la femme sur cette équipe, qui devait être enceinte jusqu'au bout et revenir avec un bébé en bonne santé!! Pas elle!! Je m'en veux en plus d'avoir ces idées négatives...et je me dis que la vie m'en veut...je n'ai plus confiance en rien...je ne peux pas changer de travail, je serai encore plus punie puisque je l'adore ce boulot!! mais comment faire? je dois reprendre le 22 juin...je me sens anéantie...


Esr-ce une rechute "normale" dans le processus de deuil (si bas, si douloureux, comme au début) ou suis-je en train de vriller?....comment se sont passées les retour de vague pour vous?
Avez-vous aussi eu l'impression que plus rien de bon ne pouvait vous arriver et au final eu un bébé en bonne santé? avez-vous eu ces terribles angoisses, ses pensées négatives qui tournent toute la journée dans la tête?...
Je me sens vraiment au bout....

Chaïd2018
Messages : 106
Inscription : 09 octobre 2018, 15:11

Re: Rechute? Besoin de soutien

Message par Chaïd2018 » 13 mai 2019, 14:31

Oui limousine c edt normale ces mo.tagnes russes, elles vous submergent violemment mais le seront de moins moins avec le temps.
Courage

Lylou
Messages : 101
Inscription : 28 février 2019, 02:00

Re: Rechute? Besoin de soutien

Message par Lylou » 13 mai 2019, 23:05

Bonjour Pimoussine,

Cet ascenseur émotionnel, je le vis constamment. Et chaque nouvel grossesse de mon entourage est un déchirement. Je suis de tout coeur avec toi.

J'espère que les autres mamange pourront t'apporter des témoignages d'espoir sur leur grossesse après img.

Pleins de courage à toi.
FC à 8sa le 25/10/17
Mam'ange de jumeaux nés sans vie le 18/02/19 à 26sa
" Je vous aime tellement mes doux et jolis petits anges"

nealonn
Messages : 13
Inscription : 12 juillet 2019, 17:39

Re: Rechute? Besoin de soutien

Message par nealonn » 13 juillet 2019, 11:22

Bonjour Pimousine,
Oui tout ca est "normal"... on passe par tous les etats qui existent... sans prevenir...
Pour ma part Img le 9 nov 17, 38 ans...
le 6 octobre 2018 naissance de mon tout petit Lubin.
Cette grossesse a été douloureuse mais pleine de bonheur...j allais "mieux" puis depuis 2 mois rechute... je regarde mon amour de bébé et je me dis que ca ne devrait pas etre lui qui devrait etre là... je m en veux terriblement de penser ca... du coup madame ceise d angoisse de retour plein pot....
j ai décidé de rentrer dans un centre pour femmes épuisées... enfin c est comme ca qu on me l a vendu conclusion je suis entourée de zombie drogués aux cachetons... pas du tout ma place...
mais j essai de me reposer, me recentrer penser a moi seule... vider mon esprit pour revenir plus apaisée...
l avenir sera meilleur n en doute jamais! soi fiere de toi!

Hannah_Haley
Messages : 185
Inscription : 18 juin 2019, 12:37

Re: Rechute? Besoin de soutien

Message par Hannah_Haley » 13 juillet 2019, 15:49

Moi aussi rechute depuis 1/2 semaines, crises d'angoisse, de larmes, de colère...
En fait je pense qu'au début je faisais un déni, et je me rend juste compte....
J'ai peur de tout, à tel point que j'en ai attrapé des tocs.
J'ai toujours eu peur de la grossesse et de l'accouchement, aujourd'hui je me demande si ce n'était pas un signe.... si je n'aurais jamais d enfants....
Je vois beaucoup d'IMG sur ce forum, et je me dis que ce n'est pas de votre faute, vous n'y pouvez rien.Alors que moi, j'aurais pu les sauver, c'est ma fierté qui les a tuer, j'ai voulu faire la femme forte qui pouvait être enceinte travailler et tenir une maison en même temps.... et ça c'est vraiment dur à accepter... j'espère que je ne choque personne en disant ça. Désolée si c'est le cas
Du coup colle toi c'est les montagnes Russes, peux etre moins violent, mais je pense que c'est normal et si ton travail te plait, fait tout pour le garder, il y a tellement peu de choses qui peuvent nous faire du bien maintenant....
Maman d'Hannah et Haley, nées le 29 mai 2019 à 23+6, décédées à 23+6 et 24+2. maman vous aime pour l'éternité mes étoiles

Urbanie
Messages : 56
Inscription : 10 janvier 2018, 19:46

Re: Rechute? Besoin de soutien

Message par Urbanie » 14 juillet 2019, 22:13

@Pimoussine: parfaitement normal! Tu trouveras énormément de témoignages en ce sens sur le forum. Le montagnes russes émotionnelles sont épuisantes, mais restent absolument "normales" dans le cadre d'un parcours de deuil. Comment te sens-tu d'ailleurs ce soir?


@Hanna_Haley: Je pense que la culpabilité finit toujours par nous rattraper, de façon plus ou moins vive et intense selon les parents. Parvenir à se pardonner et à prendre du recul est une étape décisive du deuil mais qui prend néanmoins un peu (si ce n'est beaucoup...) de temps.

Après ma première IMG, je passais mon temps à me refaire le film de la fois où j'avais fait du ménage enceinte et nettoyé ma baignoire sans mettre de gants. Dans ma tête, je n'arrêtais pas de me dire "et si c'était ça, qui avait causé les malformations?". C'était idiot, et nous en avons eu la confirmation deux ans plus tard, quand la piste génétique a été évoquée pour la première fois. J'ai malgré tout passé deux ans à me sentir coupable de ce qui s'était passé. Deux ans à me sentir coupable d'avoir voulu faire le ménage!

Pour ma seconde IMG, je me suis sentie immensément coupable d'être retombée enceinte - alors que rien ne pouvait alors démontrer que nous étions porteurs sains d'une maladie génétique inconnue, mon mari et moi (les tests réalisés plaidaient au contraire pour un "accident" génétique lors de la conception). Mais de nouveau: la culpabilité intense est revenue...

Personne ici n'est responsable de ce qui lui arrive, tout simplement parce que personne n'a souhaité la mort de son bébé. La culpabilité est un poison pour l'esprit, mais ça passe, c'est promis. Il faut simplement se laisser un peu de temps pour se remettre sur pieds et parvenir à voir les choses sous une autre perspective.
Urbanie
Equipe de modération de Petite Emilie

Répondre