la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

adelineD
Messages : 35
Inscription : 02 novembre 2019, 18:38

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par adelineD » 02 novembre 2019, 21:24

Hannah_Haley a écrit :
02 novembre 2019, 21:09
je suis assez étonnée qu'ils ne t'aient pas proposé un suivi psychologique!
ayant été hospitalisée puis accouchée dans un autre hôpital, les 2 hôpitaux m'ont proposés un suivi psychologique, par l'équipe de psychologues périnatal. Je suis aussi dans un groupe de parole, ça fait un bien fou, t'es tu renseigné s'il y en a un vers chez toi?
Cest sûr que das ces moment là on a besoin du maximum de soutien possible!
je suis en train de chercher mais je suis passée de toulouse à rennes alors le suivi est compliqué...
Adeline.
Femme de Germain parti le 24. 07.2019
Maman d'Émile qui m'a lui aussi quitté le 21.10.2019

adelineD
Messages : 35
Inscription : 02 novembre 2019, 18:38

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par adelineD » 02 novembre 2019, 21:29

Poussière d etoile a écrit :
02 novembre 2019, 21:16
Quelle est la région dans laquelle se trouve ta maison ?
Et dans quelle région tu souhaites revenir ?

C est déjà important que tu n aies pas souffert physiquement le jour de ton accouchement.
Je comprends que tu sois morte de trouille de te retrouver seule. Tu ne peux pas aller quelques temps chez ta famille ou des ami(e)s?

Mon quotidien est pas top.
J avais été licenciée économiquement 2 mois avant de tomber enceinte de Roméo. Du coup cela ne servait à rien que je cherche un nouveau job. Enceinte personne t embauche. Donc je m etais dis jvais profiter a fond de ma grossesse et de des 1ers mois de mon bébé...

Helas cela ne s est pas passé ainsi..

Du coup 20 jours après avoir accouché j ai dessuite voulu retravailler. J ai envoyé des CV et dessuite j etais rappelle pour des entretiens. Mon CV plaît je travaille dans le commerce international. Sauf que j ai raté tous mes entretiens.

Trop tôt. Beaucoup d angoisse, a la limite de l agoraphobie . Peur d etre confrontée à de nouvelles collègues enceintes ou jeune maman. A cette pression hiérarchique. A la question de " tu as combien d d'enfants ?" Bref impossible pour moi d autant plus que je suis vraiment instable émotionnellement parlant. En 2 seconde je peux fondre en larme ou si un truc me déplaît je peux vite m ennerver..

Alors et bien mon quotidien à présent c est de me fixer un nouveau but et projet professionnel pour faire une reconversion professionnelle.
J avoue que mon canapé est mon meilleur ami. Je reste ls journée dessus avec mon Pc à ecrire et chercher tout ce dont j ai besoin comme info pour mon projet pro.

Chaque matin tout de même je me lève à 7h je m habille me maquille car j ammene mon grand au collège. Et puis ça me force à reprendre une vie le matin ' normale".

Mais enfait je suis tjs dans l attente des résultats d autopsie. Donc j attends juste que les jours passent.
Ma maison est en normandie et ma famille en bretagne. Je suis enseignante donc il faut que j'arrive à avoir une mutation exceptionnelle avec appui médical...
C'est la différence, tu as déjà un enfant et ton mari. je suis seule... Je ne veux pas aller chez quelqu'un car je veux garder un peu d'indépendance... pouvoir recevoir mes amis, ma famille... mais mon quotidien va être vide, il va falloir que je le comble.
J'ai envoyé un mail à une asso pour un suivi psychologique...
Adeline.
Femme de Germain parti le 24. 07.2019
Maman d'Émile qui m'a lui aussi quitté le 21.10.2019

Joca
Messages : 401
Inscription : 06 août 2018, 23:34
Localisation : Nancy

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par Joca » 02 novembre 2019, 22:25

adelineD a écrit :
02 novembre 2019, 21:00
J'ai des photos et des empruntes. une photo de lui avec moi... l'accouchement s'est super bien passé, aucune douleur rien...
En fait, vu le contexte j'étais partie à toulouse chez mon amie pour accoucher mais je suis remontée dans ma région familiale. Je suis en maison de repos à ma demande mais les psys sont trop demandés et le psychiatre n'est pas mon besoin. Je vais en sortir bientôt pour construire mon propre suivi psy car j'ai besoin d'écoute pas de psychiatre... j'ai juste une peur bleue de la solitude... je ne veux pas retourner dans ma propre région car je n'y connais personne. je vais vendre ma maison et revenir ici. donc en attendant pas de travail... juste moi mon chagrin et mes 2 amours...

Quel est ton quotidien?
Bonsoir Adeline,

Je suis profondément désolée pour la perte de ton petit Emile ainsi que celle de ton mari. Je n'ose imaginer ta douleur et même si c'est une maigre consolation, je t'envoie tout mon soutien.
Je me permets de réagir sur le suivi psychologique et les psychiatres. Un psychiatre n'a pas uniquement vocation à administrer des médicaments, au contraire il est une oreille attentive tout comme un psychologue mais il peut éventuellement faire des ordonnances si besoin ainsi que des arrêts de travail. Je suis suivie par la pédopsychiatre de la maternité régionale de chez moi et elle ne m'a jamais prescrit de médicaments hormis de l'homéopathie.
À toi de voir ce qui peut te faire du "bien", te "soulager" mais sache que les psychiatre peut donc être une alternative (qui plus est, prise en charge par le sécu ce qui n'est pas toujours le cas des psychologues).

En tout cas, prends soin de toi. Toutes mes pensées t'accompagnent.
Jo, maman de Martin, né sans vie le 21 juillet 2018 à 34 SA 💖
"Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence." Shakespeare 💫

Et d'Arno, bébé bonheur né le 23 septembre 2019 à 38 SA 💙🍀

Poussière d etoile
Messages : 194
Inscription : 18 août 2019, 12:59

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par Poussière d etoile » 03 novembre 2019, 08:02

adelineD a écrit :
02 novembre 2019, 21:29
Poussière d etoile a écrit :
02 novembre 2019, 21:16
Quelle est la région dans laquelle se trouve ta maison ?
Et dans quelle région tu souhaites revenir ?

C est déjà important que tu n aies pas souffert physiquement le jour de ton accouchement.
Je comprends que tu sois morte de trouille de te retrouver seule. Tu ne peux pas aller quelques temps chez ta famille ou des ami(e)s?

Mon quotidien est pas top.
J avais été licenciée économiquement 2 mois avant de tomber enceinte de Roméo. Du coup cela ne servait à rien que je cherche un nouveau job. Enceinte personne t embauche. Donc je m etais dis jvais profiter a fond de ma grossesse et de des 1ers mois de mon bébé...

Helas cela ne s est pas passé ainsi..

Du coup 20 jours après avoir accouché j ai dessuite voulu retravailler. J ai envoyé des CV et dessuite j etais rappelle pour des entretiens. Mon CV plaît je travaille dans le commerce international. Sauf que j ai raté tous mes entretiens.

Trop tôt. Beaucoup d angoisse, a la limite de l agoraphobie . Peur d etre confrontée à de nouvelles collègues enceintes ou jeune maman. A cette pression hiérarchique. A la question de " tu as combien d d'enfants ?" Bref impossible pour moi d autant plus que je suis vraiment instable émotionnellement parlant. En 2 seconde je peux fondre en larme ou si un truc me déplaît je peux vite m ennerver..

Alors et bien mon quotidien à présent c est de me fixer un nouveau but et projet professionnel pour faire une reconversion professionnelle.
J avoue que mon canapé est mon meilleur ami. Je reste ls journée dessus avec mon Pc à ecrire et chercher tout ce dont j ai besoin comme info pour mon projet pro.

Chaque matin tout de même je me lève à 7h je m habille me maquille car j ammene mon grand au collège. Et puis ça me force à reprendre une vie le matin ' normale".

Mais enfait je suis tjs dans l attente des résultats d autopsie. Donc j attends juste que les jours passent.
Ma maison est en normandie et ma famille en bretagne. Je suis enseignante donc il faut que j'arrive à avoir une mutation exceptionnelle avec appui médical...
C'est la différence, tu as déjà un enfant et ton mari. je suis seule... Je ne veux pas aller chez quelqu'un car je veux garder un peu d'indépendance... pouvoir recevoir mes amis, ma famille... mais mon quotidien va être vide, il va falloir que je le comble.
J'ai envoyé un mail à une asso pour un suivi psychologique...
C est très bien d avoir eu la démarche de contacter une asso pour demander de l aide c est un grand pas que tu viens de faire tu sais.

Oui ton quotidien va être vide je te l accorde .. je ne pourrai et saurai te dire comment le combler , hélas je n ai pas encore suffisamment de recul sur ma propre histoire pour le moment , pour pouvoir t aider correctement et j en suis navrée..

Peut-être que justement, entreprendre les démarches pour demander ta mutation te permettrai d avoir un nouvel objectif de vie...
Stephanie
Maman de Yaël 13 ans : mon souffle de vie🥰
Maman de petit cœur Roméo envolé a 20 sa le 12/08/19 MFIU 💫
Je vous aimes de toute mon âme mes 2 enfants❤

adelineD
Messages : 35
Inscription : 02 novembre 2019, 18:38

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par adelineD » 03 novembre 2019, 18:14

Joca a écrit :
02 novembre 2019, 22:25
adelineD a écrit :
02 novembre 2019, 21:00
J'ai des photos et des empruntes. une photo de lui avec moi... l'accouchement s'est super bien passé, aucune douleur rien...
En fait, vu le contexte j'étais partie à toulouse chez mon amie pour accoucher mais je suis remontée dans ma région familiale. Je suis en maison de repos à ma demande mais les psys sont trop demandés et le psychiatre n'est pas mon besoin. Je vais en sortir bientôt pour construire mon propre suivi psy car j'ai besoin d'écoute pas de psychiatre... j'ai juste une peur bleue de la solitude... je ne veux pas retourner dans ma propre région car je n'y connais personne. je vais vendre ma maison et revenir ici. donc en attendant pas de travail... juste moi mon chagrin et mes 2 amours...

Quel est ton quotidien?
Bonsoir Adeline,

Je suis profondément désolée pour la perte de ton petit Emile ainsi que celle de ton mari. Je n'ose imaginer ta douleur et même si c'est une maigre consolation, je t'envoie tout mon soutien.
Je me permets de réagir sur le suivi psychologique et les psychiatres. Un psychiatre n'a pas uniquement vocation à administrer des médicaments, au contraire il est une oreille attentive tout comme un psychologue mais il peut éventuellement faire des ordonnances si besoin ainsi que des arrêts de travail. Je suis suivie par la pédopsychiatre de la maternité régionale de chez moi et elle ne m'a jamais prescrit de médicaments hormis de l'homéopathie.
À toi de voir ce qui peut te faire du "bien", te "soulager" mais sache que les psychiatre peut donc être une alternative (qui plus est, prise en charge par le sécu ce qui n'est pas toujours le cas des psychologues).

En tout cas, prends soin de toi. Toutes mes pensées t'accompagnent.
Le soucis est qu'ici le psychiatre me voit 5 à 10 min maximum tous les jours et n'est pas vraiment dans l'écoute... Ils ont beaucoup de patients à voir et l'écoute est très rapide... Alors que j'aurais besoin de déverser tous les jours... J'espère avoir vite des retours des deux assos que j'ai contacté! on verra demain. je vais essayer aussi d'avoir de l'écoute et des réponses de la gynéco et du généticien car j'ai vraiment besoin d'avoir les réponses au fur et à mesure qu'ils les reçoivent..
Et sortir d'ici pour prendre l'air!!!
Adeline.
Femme de Germain parti le 24. 07.2019
Maman d'Émile qui m'a lui aussi quitté le 21.10.2019

Hannah_Haley
Messages : 382
Inscription : 18 juin 2019, 12:37

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par Hannah_Haley » 03 novembre 2019, 18:25

Bonjour Adeline,
Je t'ai envoyé un message en privé avec des noms d'assos si cela peut t'aider
Comment vas tu aujourd'hui ?
Anaïs, équipe de modération petiteemilie.org


On peut trouver le bonheur même dans les endroits les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
Albus Dumbledore

adelineD
Messages : 35
Inscription : 02 novembre 2019, 18:38

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par adelineD » 03 novembre 2019, 18:46

Hannah_Haley a écrit :
03 novembre 2019, 18:25
Bonjour Adeline,
Je t'ai envoyé un message en privé avec des noms d'assos si cela peut t'aider
Comment vas tu aujourd'hui ?
oui merci! J'ai contacté 2 assos par mail mais je suis en Bretagne maintenant... alors j'ai bidouillé mais je vais les appeler demain!
J'ai un soucis depuis 2 jours, je passe mon temps sur le net à chercher des réponses et c'est mauvais... mais j'ai tellement besoin de savoir pour avancer car pour le moment je me sens juste en pause et je ne fais que pleurer. Nous avons été voir Abominable au ciné cet aprèm j'ai pleuré tout du long.
Et j'ai aussi un très grand besoin de tendresse que je ne trouve pas chez mes proches donc mon mari me manque énormément...
Et j'ai beaucoup de regrets pour Emile, car j'était tellement sous calmants que je n'ai pas pensé à faire de photos de lui...
Adeline.
Femme de Germain parti le 24. 07.2019
Maman d'Émile qui m'a lui aussi quitté le 21.10.2019

adelineD
Messages : 35
Inscription : 02 novembre 2019, 18:38

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par adelineD » 03 décembre 2019, 16:24

Bonjour à tous,
Je me sens si seule sans mon bébé et mon mari...
Comment continuer à avancer ? Comment ne pas sombrer ? J'ai besoin d'eux, j'ai besoin de tendresse et j'ai besoin de vie calme et sereine. Mais je n'ai plus rien de tout ça...
Je fais tout plein de choses, je vais à mes rdv, je reste aussi dans mon canapé mais j'ai l'impression de n'être que l'ombre de moi même...
J'ai une folle envie d'avancer et en même temps un fil qui me tire vers le fond...

Merci de votre aide,

Adeline
Adeline.
Femme de Germain parti le 24. 07.2019
Maman d'Émile qui m'a lui aussi quitté le 21.10.2019

Thi
Messages : 24
Inscription : 06 août 2019, 18:14

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par Thi » 03 décembre 2019, 18:55

Adeline

Que c’est difficile!
As tu eu tes séances emdr ?
As tu des personnes proches pour te ressourcer ?
Je pense bien à toi.

adelineD
Messages : 35
Inscription : 02 novembre 2019, 18:38

Re: la perte de mon mari et le départ de mon bébé in utéro

Message par adelineD » 03 décembre 2019, 19:04

Je commence mardi prochain...
Je suis très entourée mais ce n'est pas facile car je n'ai que ça en tête pour le moment tant que je n'aurais pas eu le résultat...
J'ai vraiment envie d'avancer mais je crois que je veux aller trop vite....
Adeline.
Femme de Germain parti le 24. 07.2019
Maman d'Émile qui m'a lui aussi quitté le 21.10.2019

Répondre