un drame si brutal

Laura1812
Messages : 1
Inscription : 06 novembre 2019, 15:13

un drame si brutal

Message par Laura1812 » 06 novembre 2019, 16:15

Bonjour,

J'ai appris l'existence de site hier par la sage femme qui m'accompagne dans mon deuil périnatal. Vous lire depuis hier est "rassurant" sur ce que l'on peut ressentir après une telle épreuve et en même temps angoissant, tant de personnes confrontées à cette horrible épreuve...
Je vais essayer aujourd'hui de vous raconter mon histoire.
J'ai 31 ans, c'était ma 1ere grossesse, tout c'est effondré à 17SA, il y a maintenant un peu plus de 1 mois et demi.
J'ai consulté mon médecin pour des douleurs aux ventres, une infection urinaire a été diagnostiqué suite à un test et prise de sang. Je prends les antibio mais pas d'amélioration. On me prescrit une echo en urgence, rien a signaler, j'apprends ce jour là que c'était un petit garçon. Après une nuit à me plier en deux à cause des douleurs, je me rends aux urgences. Ils décident de m’hospitaliser, impossible d'établir un diagnostique, infection urinaire, calculs rénaux... rien n'est concluant. Après 3 jours d'hospitalisation, le drame se produit. Le medecin vient me voir pour effectuer une echo de contrôle, son visage change, me demande si mon conjoint était présent (il venait tout juste de partir), il m'annonce que le coeur du bébé s'était arrêté. On m’amène d'urgence passer une autre echo, les resultats de la prise de sang sont arrivés, une chute du taux d'hémoglobine. Je fais une hémorragie, les souvenirs sont un peu flous, je revois tous ces médecins autours de moi, on ne voit rien à l'echo, j'ai froid. j'ai été opéré d'urgence, j'ai perdu presque 3 litres de sang. Mon entourage n'a pas eu de nouvel de 16h30, jusqu'à 23h mise à part "on opère mais on ne sait pas..."
Je me suis réveillée, mon conjoint etait là, j'ai découvert mon ventre avec une énorme cicatrice avec mon bébé décédé à l’intérieur. Quelques jours après, j'ai accouché de mon bébé. On avait décidé de ne pas voir le bébé, décision qui nous paraissait la meilleure sur le moment, mais je regrette tellement, j'ai le sentiment d'avoir abandonné mon bébé. J'avais peur de voir quelque chose de "moche" c'est horrible de dire ca, c'était mon bébé.
2 semaines après, j'ai été de nouveau hospitalisé pour un abcès suite à l'opération. La encore rien n'est très clair sur la localisation de cette abcès, ovaire, trompe... je ne sais pas.
Concernant hémorragie, il est écrit sur le compte rendu "Saignement sur dilacération du ligament large gauche, avec suspicion d'Endométriose" . J'ai une IRM fin novembre qui je l'espère donnera plus de réponse. Mon cas est très rare selon les médecins, il peuvent pas savoir si cela se reproduira ou pas, si mon abcès à endommager quelque chose...
Mon entourage a failli me perdre ce jour là, moi je réalise pas, j'ai surtout perdu mon bébé, ca crée un décalage. Mon conjoint est énormément présent mais comme il me dit "Je suis triste pour le bébé, mais ce jour là, j'ai failli te perdre et je suis heureux de t'avoir encore avec moi".
Moi, c'est compliqué, compliqué d'accepter que j'avais un bébé en parfaite santé et que c'est mon corps qui a flanché. Je me sens vide, je ne retrouve pas de sens à ma vie. J'ai besoin aussi de savoir si "techniquement" une nouvelle grossesse sera possible. Tout ca a été tellement brutale.
Désolée pour ce roman, cela fait du bien de mettre des mots, de les écrire...

Isa&co
Messages : 555
Inscription : 20 septembre 2018, 09:31
Localisation : Nantes
Contact :

Re: un drame si brutal

Message par Isa&co » 06 novembre 2019, 16:34

Bonjour,

navrée de t'accueillir ici...
N'hésite pas il y aura toujours des oreilles attentives et des réponses bienveillantes sur ce forum...

Pour les regrets de ne pas avoir vu ton fils peut être que des photos ont été prises à l'hopital ? Tu peux les demander, tu y as accès. Si toi ou ton conjoint peut les appeler pour savoir ? Et tu as fait ce qui te semblait le mieux sur le moment, ce dont tu avais la force, alors ne t'en blâme pas. Tu n'as pas abandonné ton bébé, la preuve tu es ici pour nous en parler et ton mots sont pleins d'Amour...
Peut être que lui donner un prénom avec ton conjoint pourrait vous aider ? Ce n'est qu'une suggestion bien sûr, libre à vous de faire comme vous l'entendez.

J'espère que les analyses médicales pourront te donner des réponses, que les médecins trouveront ce qu'il s'est passé et pourquoi.
Quand au corps qui flanche, qui te trahi, j'ai eu la même sensation, c'est difficile de pardonner à son propre corps. Peut être qu'avec des explications ce sera plus facile. Mais tu n'es pas responsable de ton corps, tu ne souhaitais pas tout ce qui s'est passé, alors ce n'est pas ta faute. Ce ne sont que des mots et je sais que ça n'aide pas beaucoup mais pourtant ils sont importants : tu ne l'as pas voulu donc tu n'es pas coupable... de quoique ce soit...

Douces pensées à ton Petit Garçon <3
Maman une première fois en 2014 ♥,
mes Tout Petits Amours : 21-24 Aout 2018 (24sa3jrs) ♥♥

Pour mettre des mots sur nos maux :
https://notrefamilleetoilee.wordpress.com

Répondre