Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Dounithe
Messages : 2
Inscription : 04 décembre 2019, 13:59

Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par Dounithe » 04 décembre 2019, 14:31

Bonjour mesdames,
je sais que mon histoire doit ressembler à beaucoup pleins d'autres sur ce site mais ma peine est tellement immense car je me dis j'aurai plus la chance de retomber enceinte.
Voilà je suis enceinte de 17 s, au début tout allait bien , eco 3 mois nickel (clarté nucale parfaite) mais le tritest pas bon (1/142) je croyais que c'est du à mon age 44 ans révolue.
je n'étais pas inquiète plus que ça, mais en voulant aller plus loin dans le test de trisomie, le retour test DPNII état positif à la trisomie 18 et là coup de massue qui s'est suivi avec une amiosynthese le 26 novembre résultat vient de tomber mon bébé est bien porteur de trisomie 18 qui apparemment trisomie très rare mais je suis bien tombée dessus.
j'en veux à la terre entière de croire que je vais être enceinte à mon age puis plus rien en plus de ça, je vais accoucher , on m'a dit on va déclencher un accouchement, phrase que j'ai du mal à digérer, accoucher d'un bébé mort.
Je suis au bout de ma vie, l'IMG est prévu le 09/12 j'ai trop peur , j'ai peur que je sombre dans la dépression la déprime la folie je ne sais pas je suis à bout de nerfs. J'ai trop peur de cette phase d'accouchement! je vais souffrir et avoir des contractions pour expulser un bébé mort je n'arrive pas à me faire rentrer cette éventualité dans ma tète, pour celle qui sont passées par là comment vous avez vécu cet accouchement, vous avez vu votre bébé , je ne sais même pas si je vais accouché d'un garçon ou d'une fille! je vais devenir folle. est ce qu'on peut faire une anesthésie générale?
mon rêve de maternité s'envole je vais avoir 45 ans ce 13 décembre c'est le pire cadeau que je vais avoir je vais être traumatisée à vie :(

Poussière d etoile
Messages : 194
Inscription : 18 août 2019, 12:59

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par Poussière d etoile » 04 décembre 2019, 15:38

Bonjour Dounithe,

Je suis de tout cœur avec toi dans cette épreuve..

Je n ai pas vécu d IMG, d autres mamans pourront te répondre sur le protocole en lui-même si tu as des questions à ce sujet..

Mon bébé est décédé in utero a 20sa. Nous avons appris son décès au cours d une échographie.. celle où nous aurions dû connaitre son sexe.

Pour ma part le protocole fût ainsi : j ai su que le cœur de Romeo s etait arrêté le 8 août. Le 9 août nous avons rencontré la sage-femme cadre de la maternité qui nous a expliqué tout le protocole. J ai demandé à être hospitalisée de suite. Je ne voulais pas rentrer chez moi.

Le 10 août, le soir j ai pris leur fameux 3 cachets. Ceux qui vont faire comprendre à ton corps que la grossesse est finie..

Le lendemain soir on m a posé des laminaires dans le vagin
Ce sont des bâtonnets d algues qui ont pour but de déclencher les contractions et donc la dilatations..

La nuit ,suite a la pose des laminaires, j ai eu des contractions , mais vraiment gérables. J ai fait du ballon, des bouillottes chaudes sur le bas du dos et le ventre.. a ce moment là je savais qu il était temps que mon bébé sorte de mon ventre.. cela faisait déjà 5 jours que je le portais en moi décédé..

Le lendemain matin a 8h, on m a descendu en salle de naissance. On m a posé la péridurale immédiatement, percé la poche des eaux à 10h40, et mon bébé est arrivé seul, sans avoir à pousser, juste pendant une contraction .

Roméo est né à 11h13. 35 minutes seulement après avoir percé la poche des eaux.

J ai eu un " bel" accouchement sans aucune douleur physique. Ce qui est des douleurs psychologiques.. c est autre chose hélas..

Normalement , le personnel médical met tout en œuvre afin que nous ne souffrions pas physiquement. Ils savent que la douleur moral est déjà beaucoup trop forte..

Tu as le choix dans ton accouchement. Péridurale ou pas.
Voir ton bébé ou pas. Le déclarer civilement ou pas. T occuper de ses obsèques ou laisser gérer l hopital de tout cela..connaitre son sexe ou pas..

Des photos et empreintes de petits pieds seront pris par la sage femme et seront mis dans ton dossier
Tu pourras les récupérer quand tu te sentiras prête.

Ils seront à ton écoute...dans ce moment si difficile..

Je t envoie tout plein de douces pensées pour toi en ce moment si difficile et espére que tu es bien entourée..c est très important et le forum est là aussi. N hesites surtout pas. Qq sera tjs la pour te répondre 🌸
Stephanie
Maman de Yaël 13 ans : mon souffle de vie🥰
Maman de petit cœur Roméo envolé a 20 sa le 12/08/19 MFIU 💫
Je vous aimes de toute mon âme mes 2 enfants❤

mme moy
Messages : 747
Inscription : 23 août 2018, 17:07
Localisation : Grenoble

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par mme moy » 04 décembre 2019, 16:16

Dounithe a écrit :
04 décembre 2019, 14:31
Bonjour mesdames,
je sais que mon histoire doit ressembler à beaucoup pleins d'autres sur ce site mais ma peine est tellement immense car je me dis j'aurai plus la chance de retomber enceinte.
Voilà je suis enceinte de 17 s, au début tout allait bien , eco 3 mois nickel (clarté nucale parfaite) mais le tritest pas bon (1/142) je croyais que c'est du à mon age 44 ans révolue.
je n'étais pas inquiète plus que ça, mais en voulant aller plus loin dans le test de trisomie, le retour test DPNII état positif à la trisomie 18 et là coup de massue qui s'est suivi avec une amiosynthese le 26 novembre résultat vient de tomber mon bébé est bien porteur de trisomie 18 qui apparemment trisomie très rare mais je suis bien tombée dessus.
j'en veux à la terre entière de croire que je vais être enceinte à mon age puis plus rien en plus de ça, je vais accoucher , on m'a dit on va déclencher un accouchement, phrase que j'ai du mal à digérer, accoucher d'un bébé mort.
Je suis au bout de ma vie, l'IMG est prévu le 09/12 j'ai trop peur , j'ai peur que je sombre dans la dépression la déprime la folie je ne sais pas je suis à bout de nerfs. J'ai trop peur de cette phase d'accouchement! je vais souffrir et avoir des contractions pour expulser un bébé mort je n'arrive pas à me faire rentrer cette éventualité dans ma tète, pour celle qui sont passées par là comment vous avez vécu cet accouchement, vous avez vu votre bébé , je ne sais même pas si je vais accouché d'un garçon ou d'une fille! je vais devenir folle. est ce qu'on peut faire une anesthésie générale?
mon rêve de maternité s'envole je vais avoir 45 ans ce 13 décembre c'est le pire cadeau que je vais avoir je vais être traumatisée à vie :(
Bonjour Dounithe,

Je suis désolée de t'accueillir sur ce forum..
L'IMG est, en effet, une sacrée épreuve... J'ai eu une IMG car nous avons découvert un grave problème à la T3, j'ai donc accouché à 35SA..
Pour moi il est nécessaire d'accoucher par voie basse en conscience.. je sais que les premières réactions c'est "Ouvrez moi le ventre " , " je veux être anesthésiée" mais psychologiquement, je pense qu'il est nécessaire de vivre l'accouchement par voie basse.. Pour ne pas souffrir, tu auras la péri. Demande un suivi psychologique à ton hôpital. Moi j'ai été accompagnée. Bien évidemment nous vivons la pire des preuves qu'un parent puisse connaitre et il ne faut pas négliger le suivi derrière cette épreuve.
En ce qui concerne de voir son bébé, j'ai eu une img à un stade ou mon bébé faisait 2,460KG.. alors oui j'ai voulu le voir et passer un peu de temps avec lui et le revoir par la suite d'ailleurs.. C'est important je pense et bcp de mam'ange ont vu leur bébé a des stades comme le tien. Pet être qu'elle pourront voirr ce post et te répondre.. Après nous faisons ce que nous pouvons au moment voulu.
Je te souhaite bcp de courage pour les jours à venir.
N'hésite pas à venir sur le forum.
Mam'ange de Jules le 8.8.2018 à 35 SA, je t'aime mon petit prince.
Bébé arc en ciel prévu pour décembre 2019 🌈.

On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. 😇❤️

Stephanie_62
Messages : 117
Inscription : 07 août 2019, 19:52

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par Stephanie_62 » 04 décembre 2019, 17:46

Bonjour

Mon img à eu lieu aussi à 17 sa.

Le protocole fut le même que pour @poussièred'étoile à l'exception des 3 cachets moi je n'en ai eu qu'un seul.

Ils font en sorte que vous ne ressentez aucune douleurs physiques.

Mais tout le reste c'est pareil, vous devrez choisir ce que vous ferez du petit Corp de votre bébé, ce que vous décidez civilement.
Je comprend votre peur, j'avais peur, j'avais peur de donner la mort à mon bébé, de le sortir de mon ventre et de le voir mort.
Mais quand j'y étais, j'ai combattu cette peur.
J'ai choisi de voir mon bébé, il était tout formé même à 17sa il était grand de 18cm et avait déjà des ressemblance avec ses frères et soeurs.

Vous ferez ce que vous voudrez au moment venu, vous saurez quoi faire, votre coeur de maman parce que ne doutez jamais que vous etes une maman, votre coeur saura quoi faire.
Vous pouvez changer d'avis à tout moment vous avez un délai de 10jrs après sa sortie de votre ventre.

Tout se passera bien, l'équipe médicale est la pour vous. Posez leur toutes les questions que vous avez ils y répondront.
Sinon ce forum peut vous aider. Nous sommes beaucoup à avoir vécu ce drame.

De tout coeur avec vous.😘
Maman de Solenn, Ylann, Nolann
Mamange de Aydenn Mon étoile 14/08/2019🌟

"Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles " Oscar Wilde

Aurelie09
Messages : 26
Inscription : 28 septembre 2019, 13:10

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par Aurelie09 » 04 décembre 2019, 20:22

Bonsoir :)

Je suis passé par la même épreuve que vous mais pour une trisomie 21. J'étais à 21 semaines et tout comme vous, je me posais des tas de questions.

En ce qui concerne le protocole tout à déjà été expliqué plus haut, pour le reste, vous saurez le jour même. Si vous avez envie de le voir ou non ainsi que ce qu'il adviendra de son petit corps.
J'étais comme vous, terrorisée ! Et puis le jour J je me suis découverte une force surhumaine. Même si je savais que l'issue serait horrible, j'étais tellement apaisé une fois mon fils dans les bras. Je n'ai pas versé une seule larme ce jour là, les médicaments aidant je supose. Mais a l'heure actuelle je vous avoue que cela a fait 2 mois lundi et je n'ai toujours pas repris le boulot. J'ai 30 ans et je ne m'imagine plus maman depuis... C'était lui et pas un autre. Je présume qu'un jour je changerais d'avis mais tant que maintenant il m'est impossible d'imaginer un futur... Le manques est bien trop présent, je n'ai plus le goût à rien.

Vous passerez par tout les stades, la colère, la tristesse, la haine, la douleur. Vous en viendrez à jalouser les autres femmes enceinte probablement mais il partait qu'un jour la douleur s'atténue...

Je vous souhaite tout le courage possible pour traverser cette épreuve ! Êtes vous bien entourée ? Si besoin n'hésitez pas, je suis à votre écoute tout comme toutes les personnes de ce forum. Ça sera très dur mais sachez que vous n'êtes pas seul 😔

MariEve
Messages : 273
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par MariEve » 04 décembre 2019, 22:07

Bonsoir,

Dounithe je suis desolee de te savoir dans cette terrible epreuve.. effectivement, comme tu peux le voir ici, on est loin d'etre des "cas isolés".. et pourtant chaque histoire est bien specifique, chaque vecu tout autant.
Tellement de choses ont ete dites.. je tiens juste a te rassurer sur le fait que la force necessaire pour passer au travers, tu l'as en toi (plus ou moins au fond) et ca fait partie des situations qui oblige a aller puiser dedans.. tu risque de t'en decouvrir bien plus que tu ne pouvais l'imaginer.
Ton vecu actuel, proche de l'annonce est tout ce qu'ol y a de plus legitime.. et malgre le choc, les choses se mettent en place en toi, le cheminement mental/moral/emotionnel est en route.
Si j'avais un conseil : une chose apres l'autre guidee par l'instinct, tout en s'accordant le droit de changer d'avis d'un jour a l'autre.
Je t'envoie plein de courage et de la douceur, plein aussi !

Aurelie09, ton message m'a aussi incité a cliquer sur le bouton 'repondre'.. juste pour te dire que : oui, la douleur peut s'apaiser, vraiment. Je te jure que c'est possible, que ca va venir... je ne peux pas te dire au bout de combien de temps, car c'est tellement different d'une fois a l'autre, d'une personne a l'autre.. mais c'est completement possible !!
Crois en toi, ca t'amenera aussi petit a petit a re-croire en l'avenir (car il te reserve de belles choses, avec ou sans autre enfant) et les choses se font a leur rythme.
Je te souhaite une douce nuit, aussi douce qu'elle puisse.
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Aurelie09
Messages : 26
Inscription : 28 septembre 2019, 13:10

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par Aurelie09 » 04 décembre 2019, 23:28

Merci MarieEve je l'espère aussi... Même si dans le fond je sais que le temps fera son œuvre comme pour tout, j'essaie jour après jour de sortir la tête hors de l'eau. Merci pour vos quelques mots réconfortant :) bonne nuit à vous aussi

Perrinek
Messages : 49
Inscription : 03 septembre 2019, 10:17

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par Perrinek » 05 décembre 2019, 08:59

Bonjour Dounithe,

J’ai moi aussi subi une IMG à 17 semaines.
Notre bébé était porteur de trisomie 21, et risquait d’avoir des malformations (notamment une malformation cardiaque), mais il était viable pour le moment. Donc mon mari et moi avons pris le temps de réfléchir avant de nous décider pour l’interruption de grossesse (deux-trois semaines). Ce temps de réflexion nous a aussi permis je crois d’envisager peu à peu la manière dont nous voulions accueillir ce bébé. Si nous nous étions décidés rapidement, on aurait encore pu procéder par aspiration, mais je me suis rendue compte très vite que ce n’était pas la manière dont je souhaitais que l’IMG ait lieu car je désirais accompagner mon bébé jusqu’au bout. Et l’équipe du diagnostic anténatal nous a bien recommandé de ne pas nous décider en fonction du mode d’IMG mais de prendre tout le temps dont nous avions besoin. Dans votre cas c’est différent, à 17 SA l’aspiration n’est plus possible, vous allez donc accoucher par voie basse. Pour vous rassurer, sachez que l’équipe médicale qui vous entourera va tout faire pour vous éviter la souffrance physique liée à l’accouchement. Et si cela peut vous aider aussi à vous faire à cette idée, je peux vous dire que c’était ma première grossesse, donc mon premier accouchement et que je ne regrette absolument pas mon choix.
En revanche, certaines propositions pour donner une place au bébé dans notre vie me laissaient perplexe : par exemple, initialement je ne souhaitais pas lui donner de prénom, je trouvais que c’était trop tôt. Au fur et à mesure, la confusion s’est décantée et mon mari et moi avons pu envisager clairement ce que nous voulions.
Ce sont des choix très personnels et très complexes, je vous conseille de prendre le temps de la réflexion pour avoir le moins de regrets possible. Vous avez aussi le droit de changer d’avis jusqu’au bout.

Je vous souhaite beaucoup de courage pour traverser cette période difficile.

Thi
Messages : 24
Inscription : 06 août 2019, 18:14

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par Thi » 05 décembre 2019, 12:47

Bonjour Dounithe
Je suis désolée de t’accueillir sur ce forum.
Mais tu y trouveras soutien et bienveillance.
Je suis aussi dans la course contre le temps. Bientôt 42 ans et j’ai perdu mon premier bébé à 5 mois de grossesse après un parcours de 10 ans (PMA et DO) pour avoir notre premier garçon qui est malheureusement parti trop tôt (MFIU).
L’emdr m’a énormément aidée à remonter la pente au niveau du deuil.
Par contre je dois encore faire face à celui de la maternité. Avec le don d’ovocytes, l’âge à moins d’importance mais cela a quand même une influence sociale, elle modifie tes projections en l’avenir. Alors j’espère secrètement encore de retomber enceinte en repartant à l’étranger me faire aider mais les examens se compliquent et nous sommes encore en attente alors que le temps presse.
Si le désir est très fort, certaines cliniques européennes proposent de t’aider jusqu’à 48 /50ans. Mais faut-il accepter que génétiquement ton bébé ne sera pas de toi.
Mais si tu as réussi à tomber enceinte naturellement, tu peux avoir des avis médicaux pour voir si tu peux continuer en france ou ailleurs. Mais faut-il aussi avoir les financement?
Nous faisons face toutes au deuil et notre histoire personnelle et médicale rajoute d’autres facteurs de complication auxquels il faut affronter. Je sais combien cela est difficile mais cette vie si injuste parfois reste tellement précieuse. Et toutes nous nous battons à l’apprécier malgré la douleur et la souffrance du quotidien. Le temps qui est contre nous est parfois notre allié. Quelle ironie !!! Et pourtant on se relève, on se ressource.
J’espère que tu as des personnes de ton entourage, amis, professionnels,forum, famille vers qui te tourner pour cette période douloureuse.

Bon courage Bounithe.

Nous toutes, on dépassera cette peine qui nous semble insurmontable au début.

Thi
Messages : 24
Inscription : 06 août 2019, 18:14

Re: Du rêve au cauchemar à l'aube de mes 45 ans IMG le 09/12

Message par Thi » 05 décembre 2019, 13:03

J’espère ne pas avoir été maladroite dans mon précédent message. Et je suis désolée si tu as ressenti de la maladresse en parlant de PMA et autre.


En ce qui concerne l’accouchement, Je ne rentre pas dans les détails car j’ai eu pas mal de complications du a moi et mes antécédents mais voir le bébé et faire sa rencontre (3 heures après l’accouchement) m’a permis de réaliser que je suis devenue maman un instant. C’est un moment magique que mon garçon a pu me permettre de réaliser.

Je ne sais pas si tu souhaites le voir mais moi au début je ne voulais pas et les experiences des filles du forum m’ont fait changé d’avis et je suis très contente de l’avoir fait.

Les professionnels t’accompagneront de manière bienveillante dans ce moment. J’étais sous péridurale et n’ai rien senti en termes de douleurs.

Répondre