Coronavirus

Alivir
Messages : 1
Inscription : 23 décembre 2019, 15:36

Re: Coronavirus

Message par Alivir » 30 mars 2020, 22:32

Bonjour à toutes et tous
Cela fait plusieurs mois que je viens « en douce » que je vous lis sans répondre ni témoigner. Mais ce soir j’en ai besoin, j’ai besoin de me retrouver avec celles qui savent, celles qui ont ressenti et ressentent la même chose que moi. Je ne sais pas si j’ai choisi le bon sujet... le confinement réveille des choses...
J’ai connu et perdu ma petite fille le 23 octobre, IMG suite à de nombreuses malformations. J’ai pris le temps de me reconstruire mais la colère est tellement présente encore face à cette injustice.
J’ai repris le travail à la fin de mon congé mat en février, c’était le moment de me rebooster... et puis est venu le confinement. Cela n’a rien à voir avec l’épreuve terrible que nous avons tous traversé mais n’empêche qu’une fois de plus cette année, il faut encore s’adapter, se rebooster, puiser au fond de soi... je ne sais pas si j’ai encore de l’énergie pour cela je suis fatiguée.
Ce confinement me laisse du temps de penser,au sens des choses mais la perte de nos enfants n’a pas de sens. Alors ça ravive la colère. Je suis en colère devant la bêtise des gens, le manque de solidarité, en colère de voir ma voisine qui va accoucher dans 15jours et de la voir passer ses journées dehors avec les autres voisins de la résidence, j’ai envie de lui hurler « mais pourquoi vous faites ça vous avez de la chance d’avoir un bébé vivant prenez en soin!!! « 
Et je suis triste car ma fille n’est pas là et elle devrait l’etre. Et ce soir je me sens seule et fatiguée je voudrais bien un peu de simplicité pour cette année, ca commence à faire beaucoup.
Merci de m’avoir lue

MariEve
Messages : 342
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Coronavirus

Message par MariEve » 31 mars 2020, 00:52

Coccinelle79 a écrit :
30 mars 2020, 17:05
Bonjour les filles.
Merci d'avoir pris du temps pour prendre des nouvelles, je n'ai pas répondu dans l'immédiat parce que j'avais besoin de me retrouver un peu seule.
Ma crise d'angoisse est passée, grâce à vous qui avez accepté d'accueillir cette angoisse avec bienveillance et sans jugement.
Je vais essayer de garder l'espoir que tout ira pour le mieux dans le temps.
J'espère que vous allez toutes et tous bien.
Je vous embrasse, merci encore.
Bonsoir Alexia,

Merci de nous avoir donné de tes nouvelles ! Je suis contente pour toi de savoir que cette crise d'angoisse s'ecrit maintenant au passé !
Je ne peux qu'appuyer ta volonté de tourner positivement tes pensees pour le futur, je suis de plus en plus convaincue que la Confiance en la Vie est un exercice quotidien, et qu'il sauve de la negativite.
Ici ca va, merci :-))

Je t'envoie des paquets de courage pour ton parcours medical (et pas que) 😘😘
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

MariEve
Messages : 342
Inscription : 09 novembre 2018, 05:24

Re: Coronavirus

Message par MariEve » 31 mars 2020, 01:31

Alivir a écrit :
30 mars 2020, 22:32
Bonjour à toutes et tous
Cela fait plusieurs mois que je viens « en douce » que je vous lis sans répondre ni témoigner. Mais ce soir j’en ai besoin, j’ai besoin de me retrouver avec celles qui savent, celles qui ont ressenti et ressentent la même chose que moi. Je ne sais pas si j’ai choisi le bon sujet... le confinement réveille des choses...
J’ai connu et perdu ma petite fille le 23 octobre, IMG suite à de nombreuses malformations. J’ai pris le temps de me reconstruire mais la colère est tellement présente encore face à cette injustice.
J’ai repris le travail à la fin de mon congé mat en février, c’était le moment de me rebooster... et puis est venu le confinement. Cela n’a rien à voir avec l’épreuve terrible que nous avons tous traversé mais n’empêche qu’une fois de plus cette année, il faut encore s’adapter, se rebooster, puiser au fond de soi... je ne sais pas si j’ai encore de l’énergie pour cela je suis fatiguée.
Ce confinement me laisse du temps de penser,au sens des choses mais la perte de nos enfants n’a pas de sens. Alors ça ravive la colère. Je suis en colère devant la bêtise des gens, le manque de solidarité, en colère de voir ma voisine qui va accoucher dans 15jours et de la voir passer ses journées dehors avec les autres voisins de la résidence, j’ai envie de lui hurler « mais pourquoi vous faites ça vous avez de la chance d’avoir un bébé vivant prenez en soin!!! « 
Et je suis triste car ma fille n’est pas là et elle devrait l’etre. Et ce soir je me sens seule et fatiguée je voudrais bien un peu de simplicité pour cette année, ca commence à faire beaucoup.
Merci de m’avoir lue
Bonsoir Alivir,

Je te souhaite la bienvenue parmi nous, comme tu as pu le lire, nos histoires sont variees, nos vecus sont tous differents et a la fois si proches...

Nous avons 1 an de decalage dans nos vecus, j'ai perdu mon dernier ptit bonhomme le 25 octobre 2018.. et a lire des dates, je me suis reprojetee... mon congé mat se terminait fin janvier, mon medecin avait prolongé mon arret de travail pour le mois de fevrier car a la base on devait avoir les resultats d'autopsie fin fevrier... et heureusement que je n'avais pas repris car la phase de colere du deuil m'est arrivee en pleine face et de toutes forces ce mois-la (je pense que l'intensité etait specifiquement en lien avec mon vecu a cet instant T de notre histoire perso et pas "simplement" au fait d'avoir perdu un bebe, car ca ne me l'avait pas fait ainsi la fois d'avant) ce qui m'a fait beaucoup de bien, en parallele de voir ma psy plus frequemment, aura ete mon jardin où je me suis defoulee a taper, crier, pleurer sur ma pioche, ma beche (deraciner des bambous ^^) puis j'ai transformé cette emotion en creant un potager (et donc en decouvrant un monde qui me paraissait inaccessible).
Je pense que mon cheminement spirituel (et non pas religieux, je tiens a la nuance) qui finalement a pris de l'ampleur dans les memes moments, a participé a la fameuse "quete de sens" dont on parle.. et effectivement, je crois plus que ces termes parlent du sens de la Vie et du sens que l'on souhaite pour sa vie (a partir de l'instant t). Je suis d'accord, les evenements qui nous arrivent (la perte d'un bebe, d'un etre cher, un accident ou autre 'tuile' de la vie) n'ont pas un sens (une signification particuliere), mais ils sont des occasions de preciser le sens (direction) de notre vie.

Ce que je veux te dire par la, c'est que le timing de la colere ne me surprend pas ;-) qu'elle est saine car c'est ainsi que se fait le chemin de reparation suite au traumatisme qu'on a tous connus ici. Et pour qu'elle puisse passer, comme toutes les emotions, ca necessite qu'on en prenne soin, en sachant que bien qu'elle soit desagreable, elle est naturelle et in fine utile, qu'une fois qu'on l'aura sortie et transfomee, elle s'en ira comme elle est venue.
J'ai envie de te porter l'espoir que le mieux viendra, que le bien s'installera, que tout ceci s'apaisera 😉

Alors oui, ce confinement rajoute une difficulté et pas des moindres.... depuis le debut j'ai enormement d'empathie pour toutes les "jeunes mamanges"et celles qui le deviennent actuellement...
Tu verras que meme fatiguee, la pulsion de vie est incroyable, et nos forces sont la, des fois bien cachees, mais elles ressortent dans ce genre de situation !

Je t'envoie un punching-ball mental pour te proposer de te defouler et plein de douceur pour laisser couler tout ca..
Maman de 3 petits garçons :
Jules né le 19/01/16
Nolan né sans vie le 14/09/17 (IMG à 13SA)
Paul né sans vie le 25/10/18 (IMG à 36SA)

Répondre