MFIU APRÈS 2 ans de PMA je suis perdue

Manu mon valentin
Messages : 2
Inscription : 02 mai 2021, 23:46

MFIU APRÈS 2 ans de PMA je suis perdue

Message par Manu mon valentin »

Bonjour à toutes,
(Désolée par avance du gros Pavé et désolée si je choque dans mes propos ce n’est pas mon but mais j’ai besoin de m’exprimer…)
Je vous rejoins sur ce groupe après vous avoir beaucoup lu. Je vous écris aujourd’hui parce que je me sens seule j’ai besoin de soutien et je n’en peux plus d’avoir mal comme ca…. J’ai un parcours particuliers. J’ai eu ma petite fille qui a aujourd’hui 7 ans avec des cycles stimulés sous *****. Par la suite en juin 2015 j’ai avorté mon plus grand regret aujourd’hui je m’en veux terriblement et j’ai l’impression que la vie me le fait payer depuis …. Je n’étais pas prête à avoir un deuxième un enfant si tôt mon mari non plus n’était pas prêt cette décision a été prise ensemble. En 2016 nous décidons de réessayer en se disant que si ca a fonctionné tout seul et sans aide en 2015 ca devrait aller… nous n’étions pas pressés et nous nous sommes pas mis de pression. En 2018 toujours rien nous avons donc parler avec notre gynécologue qui a demandé à nous faire des tests pour détecter une potentielle infertilité. Les examens sont revenus et le couperet est tombé. Pour ma part ovaires OPK et pour mon mari très peu de spermatozoides mobiles…
En 2019 nous avons lancé le parcours de Pma il y a eu 3 inséminations infructueuses… début 2020 je change de travail je ne suis plus bien dans mon ancien travail donc on mets en suspend la PMA. Mais surprise en avril 2020 je tombe enceinte naturellement. Malheureusement à 7sa cette grossesse s’arrête… ca a été terrible pour mon mari et moi nous avons beaucoup de mal à se relever. Le confinement a aidé et nous sommes restés dans notre cocon moi mon mari et notre fille. La vie repris je ne sais pas trop comment mais elle a repris. En septembre nous avons repris la Pma, il y a eu une 1ère fiv en octobre 2020 elle a fonctionné mais j’ai fait une grossesse biochimique. Dur à encaisser mais nous étions préparés donc nous avons réussi à rebondir assez vite. En novembre nous lançons la FIV2 car à la première FIV nous n’avions eu qu’un seul embryon a J5 et tous les autres n’ont pas tenu. Nous voilà parti pour la deuxième FIV sans trop y croire après 1 an d’échec et de douleurs. Mon mari a attrapé le coronavirus le protocole a failli être remis mais finalement n’ayant pas attrapé le virus nous avons continué le traitement. Ponction le 03 décembre et transfert de deux beaux embryons le 05 décembre. Le 16 décembre je découvre que je suis enceinte. Plus les prises de sang sont faites plus les taux montent… je vis très mal ce 1er mois beaucoup d’angoisse de stress de crises de nerfs. J’ai envie d’y croire mais j’ai peur d’avoir mal alors je me protège en quelque sorte … début janvier j’ai une échographie les deux embryons se sont accrochés. Nous sommes un peu perdus nous nous attendions pas à ce que les deux embryons s’accrochent. Tanpis on voulait un enfant on se bat depuis 4 ans alors on décide que ce n’est pas grave et que de toutes les façons nous les aimeront tous les deux. Fin janvier nouvelle échographie a 10sa on découvre que le cœur d’un des embryons s’est arrêté. Gros choc pour nous de nouveau ca a été dur mais nous nous sommes accrochés car il restait un embryons en pleine forme. J’ai eu la T1 par la suite en février que des bonnes nouvelles tout va bien il est même plus grand que prévu et c’est un garçon. Son jumeau se désintègre très bien et « apparement » ne gêne pas mon bébé en devenir. Début mars j’ai une échographie de contrôle tout va bien de nouveau. A ce moment là nous nous sommes dit que peut être enfin on pouvait l’annoncer à 16 sa et que nous pouvions enfin respirer. Nous avons passer un superbe mois de mars détendu un minimum on commençais pas faire des projets et chercher des prénoms… nous partons en week-end le 02 avril pour 3 jours pour les 7 ans de ma Lola. Nous rentrons le lundi dans la journée je ne sais pas pourquoi j’ai eu un mauvais pressentiment tout le week-end je ne sentais pas mon bébé mais étant a 20sa et de nature très angoissée je ne me suis pas écoutée. Le mardi 06 avril rdv écho de contrôle prévu depuis longtemps… la gyneco est silencieuse et ne cesse d’appuyer sur mon ventre avec son appareil et ne trouve pas de cœur, de plus mon bébé ne bouge pas …. Elle me dit qu’elle souhaite un deuxième avis. (Je pleurais déjà j’avais compris, tellement habituée à une fin malheureuse…) je suis arrivée à l’hôpital mon mari m’a rejoint nous avons vu sage femme et le gyneco chef de service … l’annonce tombe mon bébé est mort je suis a 20sa+1. Il nous explique pleins de choses que j’écoute partiellement… ils nous posent des questions telles que souhaitez vous le voir souhaitez vous qu’il soit incinéré ou enterré ou donné a l’hôpital pour une autopsie. Souhaitez vous accoucher rapidement ou souhaitez vous attendre quelques jours?? Toutes ses questions que le matin même je n’imaginais même pas que nous n’imaginons même pas. Il me donne des cachets pour préparer mon corps mon col a accouché. Je choisis de rentrer chez moi avec mon mari. Ma fille est gardée chez les grands parents. Le soir meme nous n’avons pas mangé et nous sommes restés dans notre maison comme paralysés. Le lendemain matin nous avions rendez vous avec l’anesthésiste et avec la sage femme qui gère les deuils périnataux. Je ne réalise toujours pas je leur demande même s’il est possible de refaire une échographie… mon mari me prend la main car il sait qu’ils vont refuser et que tout est fini …. Il se met à pleurer ca m’a déchire le cœur il a été fort jusque là et là il lâche. Je m’en veux terriblement de ne pas pouvoir lui offrir à nouveau ce cadeau. Il est un super papa un super mari il a toujours été présent et investi je crois que je l’aime un peu plus tous les jours même au bout de 17 ans …. Le mercredi soir je rentre a l’hôpital pour me faire hospitalisée je demande que mon mari soit hospitalisé avec moi ce qui nous a été accordé après un test PCR pour vérifier qu’il n a pas le covid. Le mercredi 07 avril a 20h on me pose les dilapants je réalise à ce moment là que c’est définitivement fini que mon fils va sortir demain et qu’il partira loin de moi pour toujours. Je pleure je pleure on nous donne un cachet pour la nuit pour pouvoir dormir. La nuit a été horrible j’ai eu des contractions toutes la nuit je sentais que mon corps se préparait à accoucher. J’étais déchirée mon cœur est en miette je me dis que c’est un cauchemar que tout ca va s’arrêter. Le lendemain le personnel vient nous chercher pour aller en salle de naissance je continue de pleurer je ne fais que ca et mon mari pleure lui aussi énormément. Et la commence la journée la pire de ma vie. Péridurale, amiosynthese, mauvaise réaction à la péridurale, ils m’ont drogué tellement je faisais des crises d’angoisses… j’ai été déclenché a 10h et mon Valentin est arrivé a 13h50 le jeudi 08 avril 2021. Et depuis ma vie ressemble à un cauchemar, je suis entourée j’ai une petite fille de 7 ans qui est forte belle et facile , je suis entourée de mes amis et de ma famille, j’ai un mari merveilleux qui me comprend qui m’aide et avec qui on se soutient … mais je ne vais pas bien je suis en arrêt de travail depuis 5 semaines et je ne me sens pas mieux… je ne pleure plus mais je me sens cassée vide et tellement seule…. Mon mal être rejoint souvent des idées noires, comment vivre sans lui, comment rendre doux tous ses souvenirs de l’annonce, de l’accouchement ou encore de la chambre funéraire. Je ne regrette pas de lui avoir parlé de lui avoir dit je t’aime un nombre incalculable de fois je l’ai pris dans mes bras tout comme son papa… je vais mal je vais très mal et je ne sais pas comment je vais pouvoir me remettre de tout ca …. Le seul moment où j’au un semblant de vie c’est quand mon mari et ma fille sont avec moi mais quand je suis sans eux je voudrai mourir … rejoindre mon Valentin … je ne peux plus me passer de mon mari tout comme ma fille comme si j’étais une petite fille qui ne voudrait pas se séparer de sa maman. Sans eux je me sens couler mais la vie fait qu’il faut aller à l’école qu’il faut que mon mari aille au travail …. Moi je dois reprendre lundi prochain mais je m’en sens incapable … je vous ai écrit tout ca pour échanger avec vous, parce que je me dis que ca peut m’aider et parce que j’avais besoin de tout vous raconter …. Souvent je me dis que retomber enceinte me ferai du bien MAIS d’une part nous avons des soucis de fertilité donc comment espérer que ca ré fonctionne, d’autre part je me dis que je ne peux pas revivre une grossesse comment je surmonterai cette crainte de perdre bébé, d’autre part je suis tellement mal que je ne me vois pas remplacer Valentin je ne veux pas ´d’autres bébés je le veux lui …. Évidement autour de moi il y a 6 grossesses encours et les naissances vont arrivées comment vais je réussir à gérer toutes ses émotions ????
1 bébé surprise ❤️ Lola 05/04/2014✅
3 IAC ÉCHECS 😭😔 #2019# ❌
1 bébé surprise 04/2020 FC 😭❌
1 FIV ICSI 1embryon, transfert J5 ✅
FC à 4 Sa le 15/10/2020
2 FIV ICSI 2embryons transfert J2 ✅
FC d’un embryon a 10sa
Perte de Valentin le 08 avril 2021 13h50 💔👼🖤
Calie56
Messages : 52
Inscription : 29 janvier 2021, 16:31

Re: MFIU APRÈS 2 ans de PMA je suis perdue

Message par Calie56 »

Bonjour,

Je suis désolée de t'accueillir ici. Ton histoire est bouleversante, que d'épreuve que la vie vous fait subir. J'espère qu'avoir raconté, livré, ce que vous avez vécu va te soulager rien qu'un petit peu et que tu trouveras du soutien sur ce forum.

Le 8 avril, c'est tellement récent, pleins de questions se bousculent dans ta tête et c'est bien normal. Les émotions sont vécues beaucoup plus intensément et elles peuvent nous submerger. Tout d'abord, si tu ne te sens pas prête à reprendre le travail, laisse toi du temps. Cela me semble très important, prends le temps de vivre ces émotions, de les comprendre car tu vis un deuil terrible et la tristesse que tu ressens est à la hauteur de l'amour que tu portes à ton bébé. Cela prends beaucoup d'énergie, c'est comme réapprendre à vivre différemment et chaque gestes, instants de vie te demande de reprendre confiance en toi. Alors soit à l'écoute de ce que tu ressens et fais seulement ce qui te fait du bien.

C'est difficile à imaginer pour l'instant mais petit à petit ta peine va s'apaiser, les souvenirs en lien avec ton bébé sont aujourd'hui vécus comme difficiles mais ils deviendront de doux moments que tu vas graver dans ton cœur.

Vous êtes des parents formidables, tu as accompagné Valentin jusqu'au bout ainsi que chacun de vos espoirs passés. Ne regrettez pas votre parcours, à chaque étape vous aviez un jeu de carte en mains et vous avez fait tout au mieux avec les cartes dont vous disposiez à un instant T.

Vous semblez soudés tout les 2 ainsi qu'avec votre fille. Votre petit garçon doit être fier de sa famille et il veille sur vous maintenant.

N'hésite pas à te faire accompagner si tu en ressents le besoin. Tu vas trouver des ressources en toi que tu ne soupçonnais pas. Je te souhaite sincèrement de ressentir que ton petit ange te guide et t'aide à trouver la force pour lui, pour toi, pour ta famille.

Je te souhaite bon courage, n'hésite pas si tu as besoin d'échanger sur ce forum, si ça te fait du bien.

J'envoie de tendre pensée à Valentin.

Aurélie
Mamange d'Aurwan né le 18 février 2021 (à 34 SA et 4 jours)
Elogojab
Messages : 509
Inscription : 27 septembre 2019, 17:43

Re: MFIU APRÈS 2 ans de PMA je suis perdue

Message par Elogojab »

Manu mon valentin a écrit : 04 mai 2021, 15:19 Bonjour à toutes,
(Désolée par avance du gros Pavé et désolée si je choque dans mes propos ce n’est pas mon but mais j’ai besoin de m’exprimer…)
Je vous rejoins sur ce groupe après vous avoir beaucoup lu. Je vous écris aujourd’hui parce que je me sens seule j’ai besoin de soutien et je n’en peux plus d’avoir mal comme ca…. J’ai un parcours particuliers. J’ai eu ma petite fille qui a aujourd’hui 7 ans avec des cycles stimulés sous *****. Par la suite en juin 2015 j’ai avorté mon plus grand regret aujourd’hui je m’en veux terriblement et j’ai l’impression que la vie me le fait payer depuis …. Je n’étais pas prête à avoir un deuxième un enfant si tôt mon mari non plus n’était pas prêt cette décision a été prise ensemble. En 2016 nous décidons de réessayer en se disant que si ca a fonctionné tout seul et sans aide en 2015 ca devrait aller… nous n’étions pas pressés et nous nous sommes pas mis de pression. En 2018 toujours rien nous avons donc parler avec notre gynécologue qui a demandé à nous faire des tests pour détecter une potentielle infertilité. Les examens sont revenus et le couperet est tombé. Pour ma part ovaires OPK et pour mon mari très peu de spermatozoides mobiles…
En 2019 nous avons lancé le parcours de Pma il y a eu 3 inséminations infructueuses… début 2020 je change de travail je ne suis plus bien dans mon ancien travail donc on mets en suspend la PMA. Mais surprise en avril 2020 je tombe enceinte naturellement. Malheureusement à 7sa cette grossesse s’arrête… ca a été terrible pour mon mari et moi nous avons beaucoup de mal à se relever. Le confinement a aidé et nous sommes restés dans notre cocon moi mon mari et notre fille. La vie repris je ne sais pas trop comment mais elle a repris. En septembre nous avons repris la Pma, il y a eu une 1ère fiv en octobre 2020 elle a fonctionné mais j’ai fait une grossesse biochimique. Dur à encaisser mais nous étions préparés donc nous avons réussi à rebondir assez vite. En novembre nous lançons la FIV2 car à la première FIV nous n’avions eu qu’un seul embryon a J5 et tous les autres n’ont pas tenu. Nous voilà parti pour la deuxième FIV sans trop y croire après 1 an d’échec et de douleurs. Mon mari a attrapé le coronavirus le protocole a failli être remis mais finalement n’ayant pas attrapé le virus nous avons continué le traitement. Ponction le 03 décembre et transfert de deux beaux embryons le 05 décembre. Le 16 décembre je découvre que je suis enceinte. Plus les prises de sang sont faites plus les taux montent… je vis très mal ce 1er mois beaucoup d’angoisse de stress de crises de nerfs. J’ai envie d’y croire mais j’ai peur d’avoir mal alors je me protège en quelque sorte … début janvier j’ai une échographie les deux embryons se sont accrochés. Nous sommes un peu perdus nous nous attendions pas à ce que les deux embryons s’accrochent. Tanpis on voulait un enfant on se bat depuis 4 ans alors on décide que ce n’est pas grave et que de toutes les façons nous les aimeront tous les deux. Fin janvier nouvelle échographie a 10sa on découvre que le cœur d’un des embryons s’est arrêté. Gros choc pour nous de nouveau ca a été dur mais nous nous sommes accrochés car il restait un embryons en pleine forme. J’ai eu la T1 par la suite en février que des bonnes nouvelles tout va bien il est même plus grand que prévu et c’est un garçon. Son jumeau se désintègre très bien et « apparement » ne gêne pas mon bébé en devenir. Début mars j’ai une échographie de contrôle tout va bien de nouveau. A ce moment là nous nous sommes dit que peut être enfin on pouvait l’annoncer à 16 sa et que nous pouvions enfin respirer. Nous avons passer un superbe mois de mars détendu un minimum on commençais pas faire des projets et chercher des prénoms… nous partons en week-end le 02 avril pour 3 jours pour les 7 ans de ma Lola. Nous rentrons le lundi dans la journée je ne sais pas pourquoi j’ai eu un mauvais pressentiment tout le week-end je ne sentais pas mon bébé mais étant a 20sa et de nature très angoissée je ne me suis pas écoutée. Le mardi 06 avril rdv écho de contrôle prévu depuis longtemps… la gyneco est silencieuse et ne cesse d’appuyer sur mon ventre avec son appareil et ne trouve pas de cœur, de plus mon bébé ne bouge pas …. Elle me dit qu’elle souhaite un deuxième avis. (Je pleurais déjà j’avais compris, tellement habituée à une fin malheureuse…) je suis arrivée à l’hôpital mon mari m’a rejoint nous avons vu sage femme et le gyneco chef de service … l’annonce tombe mon bébé est mort je suis a 20sa+1. Il nous explique pleins de choses que j’écoute partiellement… ils nous posent des questions telles que souhaitez vous le voir souhaitez vous qu’il soit incinéré ou enterré ou donné a l’hôpital pour une autopsie. Souhaitez vous accoucher rapidement ou souhaitez vous attendre quelques jours?? Toutes ses questions que le matin même je n’imaginais même pas que nous n’imaginons même pas. Il me donne des cachets pour préparer mon corps mon col a accouché. Je choisis de rentrer chez moi avec mon mari. Ma fille est gardée chez les grands parents. Le soir meme nous n’avons pas mangé et nous sommes restés dans notre maison comme paralysés. Le lendemain matin nous avions rendez vous avec l’anesthésiste et avec la sage femme qui gère les deuils périnataux. Je ne réalise toujours pas je leur demande même s’il est possible de refaire une échographie… mon mari me prend la main car il sait qu’ils vont refuser et que tout est fini …. Il se met à pleurer ca m’a déchire le cœur il a été fort jusque là et là il lâche. Je m’en veux terriblement de ne pas pouvoir lui offrir à nouveau ce cadeau. Il est un super papa un super mari il a toujours été présent et investi je crois que je l’aime un peu plus tous les jours même au bout de 17 ans …. Le mercredi soir je rentre a l’hôpital pour me faire hospitalisée je demande que mon mari soit hospitalisé avec moi ce qui nous a été accordé après un test PCR pour vérifier qu’il n a pas le covid. Le mercredi 07 avril a 20h on me pose les dilapants je réalise à ce moment là que c’est définitivement fini que mon fils va sortir demain et qu’il partira loin de moi pour toujours. Je pleure je pleure on nous donne un cachet pour la nuit pour pouvoir dormir. La nuit a été horrible j’ai eu des contractions toutes la nuit je sentais que mon corps se préparait à accoucher. J’étais déchirée mon cœur est en miette je me dis que c’est un cauchemar que tout ca va s’arrêter. Le lendemain le personnel vient nous chercher pour aller en salle de naissance je continue de pleurer je ne fais que ca et mon mari pleure lui aussi énormément. Et la commence la journée la pire de ma vie. Péridurale, amiosynthese, mauvaise réaction à la péridurale, ils m’ont drogué tellement je faisais des crises d’angoisses… j’ai été déclenché a 10h et mon Valentin est arrivé a 13h50 le jeudi 08 avril 2021. Et depuis ma vie ressemble à un cauchemar, je suis entourée j’ai une petite fille de 7 ans qui est forte belle et facile , je suis entourée de mes amis et de ma famille, j’ai un mari merveilleux qui me comprend qui m’aide et avec qui on se soutient … mais je ne vais pas bien je suis en arrêt de travail depuis 5 semaines et je ne me sens pas mieux… je ne pleure plus mais je me sens cassée vide et tellement seule…. Mon mal être rejoint souvent des idées noires, comment vivre sans lui, comment rendre doux tous ses souvenirs de l’annonce, de l’accouchement ou encore de la chambre funéraire. Je ne regrette pas de lui avoir parlé de lui avoir dit je t’aime un nombre incalculable de fois je l’ai pris dans mes bras tout comme son papa… je vais mal je vais très mal et je ne sais pas comment je vais pouvoir me remettre de tout ca …. Le seul moment où j’au un semblant de vie c’est quand mon mari et ma fille sont avec moi mais quand je suis sans eux je voudrai mourir … rejoindre mon Valentin … je ne peux plus me passer de mon mari tout comme ma fille comme si j’étais une petite fille qui ne voudrait pas se séparer de sa maman. Sans eux je me sens couler mais la vie fait qu’il faut aller à l’école qu’il faut que mon mari aille au travail …. Moi je dois reprendre lundi prochain mais je m’en sens incapable … je vous ai écrit tout ca pour échanger avec vous, parce que je me dis que ca peut m’aider et parce que j’avais besoin de tout vous raconter …. Souvent je me dis que retomber enceinte me ferai du bien MAIS d’une part nous avons des soucis de fertilité donc comment espérer que ca ré fonctionne, d’autre part je me dis que je ne peux pas revivre une grossesse comment je surmonterai cette crainte de perdre bébé, d’autre part je suis tellement mal que je ne me vois pas remplacer Valentin je ne veux pas ´d’autres bébés je le veux lui …. Évidement autour de moi il y a 6 grossesses encours et les naissances vont arrivées comment vais je réussir à gérer toutes ses émotions ????
Bonjour
Je suis désolée pour la perte de ton petit Valentin et pour tout votre parcours si difficile mais très courageux.
Malheureusement il y a des choses qu'on ne maîtrise pas et perdre son enfant est la pire épreuve qu'on puisse subir.

Ton récit du début à la fin me rappelle combien tout était difficile, mais le temps fera les choses, adoucira ta peine..

Votre famille est soudée et c'est très touchant de la façon dont tu parles de ton mari et de ta fille. Ne culpabilise pas d avoir besoin d'eux, tu as besoin de leur amour et de leur soutien, comme un besoin d être enveloppé dans une bulle sans le monde extérieur. Tu seras toi aussi ce soutien quand tu iras mieux.

Je comprends quand tu dis ne pas vouloir d'un autre enfant que lui. Car c'était lui... mais malheureusement la vie en a décidé autrement... ne culpabilise pas en pensant que tu le remplaceras, il fera toujours parti de votre histoire il aura sa place. Accueil le deuil comme tu peux. Prends le temps pour toi, demande à prolonger ton arrêt car la reprise peut-être trop tôt et être avec les autres qui vont plus vite que nous peut-être difficile.

Pour les grossesses autour de toi, prends de la distance ce qui compte c est toi, soit égoïste et protège toi si ça te fait trop mal. Ca ne fera pas de toi une mauvaise personne.

Mes plus douces pensées pour Valentin et ta famille.
Elo
Elo maman d'un p'tit garçon d'amour
Et mam'ange d'une belle petite fille née sans vie à 34+6SA

Solitaire à un souffle de toi, si près tu m'échappes déjà
Gena
Messages : 15
Inscription : 10 mars 2021, 17:31

Re: MFIU APRÈS 2 ans de PMA je suis perdue

Message par Gena »

Bonsoir,

Désolé de te lire ici, votre histoire est vraiment triste.
Je compatis à ta douleur, je suis passé par là très récemment aussi.

Ce sentiment que tout s'arrête, l'espoir et le bonheur qui s'envolent en quelques instants... Votre douleur fait écho à la notre, j'ai subi une IMG à 23SA et 1j le 24 mars dernier.
Quand j'ai lu ton témoignage, ça m'a vraiment touché. Combien ta douleur est immense, ta tristesse et ton désespoir c'est la preuve de l'amour fort que tu portes à ton petit Valentin.
Le jour de l'accouchement c'est une épreuve qui sera gravé dans ton coeur pour toujours.

Même si un jour tu veux un autre bébé, ça ne signifiera pas que tu remplaces Valentin. Il fera toujours parti de votre vie et je suis sur qu'il veille sur vous de la haut fièr d'avoir une jolie famille comme la vôtre.

J'ai une collègue qui est venue me rendre visite après mon IMG, j'étais dévasté ce jour là. Elle m'a dit que tous les bébés anges sont partis trop tôt car trop parfait pour vivre dans ce monde cruel, elle aussi a perdu un garçon il y a 3/4 ans de ça.
Cette phrase m'a fait du bien, j'ai besoin de me raccrocher à quelque chose et je me dis que mon fils est parti trop tôt parce qu'il est trop parfait.

Cette épreuve est trop dur, seuls les parents anges peuvent comprendre ce que l'on ressent. Tu as bien fait de venir ici, videz son sac ça fait du bien aussi.

J'espère que vous surmonterez cette épreuve horrible, toutes nos pensées vous accompagnent. Je vous souhaite bon courage pour la suite.

Plein d'amour pour votre petit ange Valentin, pour notre petit ange Aiden et pour tous les bébés anges. Bon courage à tout les parents anges.
Manu mon valentin
Messages : 2
Inscription : 02 mai 2021, 23:46

Re: MFIU APRÈS 2 ans de PMA je suis perdue

Message par Manu mon valentin »

Bonjour à toutes

Je voulais vous remercier de m’avoir lu et surtout de m’avoir fait aussi chaud au cœur.
J’ai pris la décision ce matin après avoir dormi 3h cette nuit de demander à mon employeur un retour au boulot à temps partiel. J’espère que cela sera accepté parce que je souhaite reprendre je pense que c’est ca qui me permettra de me reconnecter à la vraie vie mais je ne serai pas capable de tenir une journée entière sans pleurs et sans crise d’angoisse.
Je vais voir le retour de ma responsable mais j’espère sincèrement qu’elle acceptera.
J’ai acheté une rose et un joli vase ce matin je ne sais pas trop pourquoi mais je crois que je me suis tenue à ce que vous m’avais dit « faire ce que je peux et ce qui me fait du bien ».
J’ai aussi vu ma psychothérapeute hier et force est de constater que cette fois ci ca m’a permis de lâcher et de me vider. Je sais que le chemin sera long mais je suis dans une phase où je souhaite me faire aider. Il faut que je tente tout ce que je peux car mon mari et ma fille sont bien présents dans cette nouvelle vie et pour eux je dois avancer.
Avez vous vu des personnes spécifiques pour vous aider?
J’admire votre recul dans vos messages j’espère que je serai un jour à votre stade.
Merci à vous toutes …
Samedi ca fera 1 mois et je crois que plus cette journée se rapproche moins j’arrive à retenir mes larmes.
Je vous embrasse bien fort et merci pour vos mots bienveillants qui me font du bien
1 bébé surprise ❤️ Lola 05/04/2014✅
3 IAC ÉCHECS 😭😔 #2019# ❌
1 bébé surprise 04/2020 FC 😭❌
1 FIV ICSI 1embryon, transfert J5 ✅
FC à 4 Sa le 15/10/2020
2 FIV ICSI 2embryons transfert J2 ✅
FC d’un embryon a 10sa
Perte de Valentin le 08 avril 2021 13h50 💔👼🖤
eloelo37
Messages : 81
Inscription : 26 août 2020, 14:25

Re: MFIU APRÈS 2 ans de PMA je suis perdue

Message par eloelo37 »

Bonjour Manu mon valentin

Waouhh quelle histoire. Je suis désolée pour toi et toute cette tristesse que tu as à subir !
En effet cela ne fait que 1 mois et pourtant déjà 1 mois ! J’imagine que le temps te paraît interminable .... surtout prends le temps en effet comme l’on dit d’autres personnes !
Il faut du temps ! Beaucoup de temps ! On n’oublie pas ! On oublie jamais mais on vit avec et le temps nous aide à apaiser notre douleur ! Il faut du temps pour pleurer , pour accepter , pour se projeter dans autre chose si besoin!
Reprendre le travail peut t’aider en effet à voir un peu de monde et penser à autre chose quelques heures!
Détester les femmes enceintes , etre contente pour tes amies et vouloir être à leur place c’est normal aussi.
Je pense qu’il faut que tu penses à toi ! Rien qu’à toi ! Ton mari et ta fille ! Fais ce qui te fais du bien ! Écrire une lettre à ton bébé valentin peut aider à exprimer ce qui est en toi ....
M’a cousine m’avait offert une rose éternelle que j’ai toujours ! Elle m’a aidé aussi à avancer ....
En tous cas je te souhaite beaucoup de courage dans cet ascenseur émotionnel et je t’envoie pleins d’ondes positives
Et pensée pour ton bébé ange Valentin
Maman d un petit garçon né en septembre 2019
Mamange d’un petit Marius né sans vie le 24 juin 2020 à 29SA
En route pour un bébé arc en ciel 🌈 prévu pour septembre 🤞
Répondre