Même longtemps après, difficile...

Baab
Messages : 315
Inscription : 29 mai 2018, 06:57
Localisation : Orleans

Même longtemps après, difficile...

Message par Baab »

Bonjour,
Jai perdu ma fille il y a 3 ans a 38 semaine d'une rupture utérine non diagnostiquée. un parcours compliqué depuis.
Jai repris le travail après 18 mois d arret et j'ai très peu été confrontée à des grossesses dans mon entourage.
Ma meilleure amie à accouché en juin d'une petite fille à ce qui aurait dû être mon terme. Je ne lui ai pas parlé depuis fin mars, je n'y arrive pas. Elle comprend, je lui ai expliqué mais elle n'imagine pas à quel point ça met dure. Entre peine et culpabilité.
On travaille ensemble et elle revient la semaine prochaine de son congé mat....
J angoisse déjà, le simple fait de la voir m angoisse. Elle n'a pas besoin de parler de sa fille. Simplement d être, d être mère... Elle.
Même si dans beaucoup d esprit, ce qui met arrive est loin. Ça reste frais dans ma tête.
Sûrement que le fait de ne pas arriver à tomber enceinte n arrange rien à mes sentiments. Et que je ne côtoie pas de femmes enceinte et j'en suis bien contente mais ça m'a créee mon propre tort...
Je suis revenue écrire ici parce que de tte façon personne ne peut me comprendre dans mon entourage.
La situation et les remarques blessantes ont fait que j'ai fait beaucoup de vide autour de moi.
Mais je me retrouve à ne pas savoir à qui me confier.
Mon conjoint ne m'a pas connue à l époque et ne sait pas par quoi je suis passée et je 'ne veux pas l inquiéter.
Ma sœur Quand j'ai voulu lui en parler, elle s est identifiée à mon amie et n'a sue que me demander comment je réagirais quand elle, sera enceinte.
Biensur que je suis contente pour elle, et qu'elle a le droit d exprimer son bonheur et son quotidien mais moi je le reçois d une violence en pleine figure.
Désolée pour le pavé, je me suis dit qu'ici on me comprendrait.
Mamange de louna dcd a 38 sem le 8.05. 2018 suite a une rupture uterine non diagnostiquée.
Fc le 25.03.19 a 7 sem
Fc le 18.09.19 a 10 sem et 2e rupture uterine.
Syndrome AntiPhosphoLipide obstetrical ( auto anticorps responsables de pb de coagulation)
Claiwe
Messages : 385
Inscription : 29 mars 2020, 16:25

Re: Même longtemps après, difficile...

Message par Claiwe »

Bonjour,
C'est très dur de perdre un enfant, alors plusieurs...
D'autant plus quand d'autres annoncent leurs grossesses. Je ne compte plus le nombre d'annonces depuis que je suis en essai. J'essaye d'éviter de rester la qd ils parlent de leurs nouveaux nés "oh je dors peu la nuit". Oui moi aussi ms mois c'est lié à la perte de mes enfants, pas parce que mon enfant a faim.
Je ne saurais pas trop quoi te conseiller, à part de penser principalement à toi.

Sais tu pourquoi tu ne tombes pas enceinte ? As tu fait des examens ? Ca pourrait déjà t'aider un peu, voire te rassurer. Ce serait déjà une étape...
Je suppose qu'on pourra te donner un traitement pr ton pb d'anticorps (voire peut etre t'en prescrire des maintenant).
Bon courage
F. envolé(e) à 8sa
G. envolé à 10sa, mais découvert à 12sa
J. s'est battu malgré la RPM à 15sa, mais IMG décidée à 17sa
P.C. partie suite à MFIU à 23sa du à un RCIU sévère

Je n'ai plus peur de mourir, j'ai peur de vivre (sans vous)
Alba
Messages : 20
Inscription : 21 février 2021, 09:00

Re: Même longtemps après, difficile...

Message par Alba »

Bonsoir,

Je partage aussi ce sentiment de vide et de jalousie envers les copines qui ont accouché cette année de leur premier bébé.
Elles découvrent la maternité et j'en suis spectatrice.
C'est dur. Je prends sur moi pour être bienveillante et comprendre leur nouvelle vie de maman épuisée et stressée.
J'imagine bien qu'elles manquent de temps et d'énergie. Mais j'ai besoin d'elle. En retour, j'ai peu de réponse à mes tentatives d'échanges, et personne ne me demande si ça va.
Et ça ne va pas. Pourtant je suis une battante. Mais ces derniers temps je n'arrive pas à gérer mes émotions.
Alors je vous comprends complètement et je viens ici aussi chercher du réconfort auprès de paranges.
Bon courage à toutes et tous !
AlBa

FC 06/07/2019
Mamange de B. 03/02/2021 (32SA)
FIV DPI programmée en 2022
Claiwe
Messages : 385
Inscription : 29 mars 2020, 16:25

Re: Même longtemps après, difficile...

Message par Claiwe »

Bonjour,
Cette année il y a eu 4 naissances ds mon service (on est 40), et une autre prévue (j'exclue la naissance de ma fille).
J'avoue que je ne suis pas à l'aise qd ils parlent de leurs enfants, j'ai tendance à faire moins de pauses qu'avant. Globalement je gère et je reste peu avc les collègues qd ils parlent de leurs enfants.
La j'ai une collègue qui vient avc son nouveau né, dont le terme était le même que le mien. La c'est très dur. Une collègue est au courant de mon histoire et sait que le nouveau né sera la, ms n'a as jugé utile de m'en informer. J'ai demandé à mes chefs d'être en télétravail cet aprem. Ca a été accepté, j'ai la chance d'avoir des chefs compréhensifs sur ça. (Je demande une faveur qd vraiment ça ne va pas, et je vais rarement me plaindre).
F. envolé(e) à 8sa
G. envolé à 10sa, mais découvert à 12sa
J. s'est battu malgré la RPM à 15sa, mais IMG décidée à 17sa
P.C. partie suite à MFIU à 23sa du à un RCIU sévère

Je n'ai plus peur de mourir, j'ai peur de vivre (sans vous)
Baab
Messages : 315
Inscription : 29 mai 2018, 06:57
Localisation : Orleans

Re: Même longtemps après, difficile...

Message par Baab »

Bonjour,
De base oui c'est ce que je fais de partir quand les conversations me blessent ou me dérangent.
Les exemples sont nombreux, disons que c'est plus simple quand les personnes ne sont pas des proches. La, je ne sais pas si c'est une chance... Ou pas d avoir été épargnée, en n ayant pas d amies enceintes jusque la.
Je devais aller acheter une tenue pour la petite hier, et je me suis dégonflée, remettant a plus tard. Je n avais pas la force (mentale) et après coup je me suis demandée ce que ça me ferait de voir la petite avec la tenue que j aurais choisie... Je me suis rabattue sur internet sur un tampon textile pour chez la nounou... Mais faut qd même que je trouve autre chose...
Mamange de louna dcd a 38 sem le 8.05. 2018 suite a une rupture uterine non diagnostiquée.
Fc le 25.03.19 a 7 sem
Fc le 18.09.19 a 10 sem et 2e rupture uterine.
Syndrome AntiPhosphoLipide obstetrical ( auto anticorps responsables de pb de coagulation)
Titi
Messages : 125
Inscription : 24 octobre 2021, 12:36

Re: Même longtemps après, difficile...

Message par Titi »

Bonjour,

Je me permets de participer à la conversation car je vous comprends tellement.

J'ai du faire une IMG à 15 SA le 28 octobre accouchement par voie basse.
Depuis j'ai du retourner chez le gynéco car j'avais des douleurs il y a environ 3 semaines. Dans la salle d'attente il y avait plein de femmes enceintes. J'en avais jamais vu autant. Je sentais les larmes montées. J'avais peur d'éclater en sanglots. J'avais envie de crier pour elles et pas moi. Quand enfin le gynéco est venu me chercher il a tout de suite vu que c'était difficile.

De plus j'ai découvert que j'étais enceinte au mois d'août et ma meilleure amie enceinte une semaine après moi. Du coup c'est très compliqué. Je l'envie tellement. Avant on se soutenait beaucoup mais maintenant j'espace les messages et je culpabilise. Mais j'envie tellement son bonheur.
Moi ça fait des années que j'essaie. Je suis en parcours PMA depuis des lustres et elle en pma aussi mais en 6 mois voilà c'est bon....je trouve ça injuste. Et je culpabilise car en tant qu'amie je devrais me réjouir pour elle....

Je sais qu'ici on me comprendra.

Bonne journée
Mamange de Tristan 🤍❤ le 28 octobre 2021 à 15 SA.
Valentine
Messages : 1
Inscription : 16 décembre 2021, 17:04

Re: Même longtemps après, difficile...

Message par Valentine »

Bonjour,

Il semble que vos amis ne sachent pas quel type de personne vous êtes s'ils ne connaissent pas votre passé ou les sujets sensibles de cette période. Il est faux de croire que les personnes qui vivent des tragédies dans leur vie se déchargent sur toute personne fortuite. Si elle est une bonne amie, elle comprendra et gardera la conversation privée si nécessaire (à moins que quelque chose concernant son enfant ne justifie un appel d'urgence).

Un bon courage a toi !
Laure77
Messages : 237
Inscription : 02 juin 2020, 16:11

Re: Même longtemps après, difficile...

Message par Laure77 »

Titi a écrit : 16 décembre 2021, 09:19 Bonjour,

Je me permets de participer à la conversation car je vous comprends tellement.

J'ai du faire une IMG à 15 SA le 28 octobre accouchement par voie basse.
Depuis j'ai du retourner chez le gynéco car j'avais des douleurs il y a environ 3 semaines. Dans la salle d'attente il y avait plein de femmes enceintes. J'en avais jamais vu autant. Je sentais les larmes montées. J'avais peur d'éclater en sanglots. J'avais envie de crier pour elles et pas moi. Quand enfin le gynéco est venu me chercher il a tout de suite vu que c'était difficile.

De plus j'ai découvert que j'étais enceinte au mois d'août et ma meilleure amie enceinte une semaine après moi. Du coup c'est très compliqué. Je l'envie tellement. Avant on se soutenait beaucoup mais maintenant j'espace les messages et je culpabilise. Mais j'envie tellement son bonheur.
Moi ça fait des années que j'essaie. Je suis en parcours PMA depuis des lustres et elle en pma aussi mais en 6 mois voilà c'est bon....je trouve ça injuste. Et je culpabilise car en tant qu'amie je devrais me réjouir pour elle....

Je sais qu'ici on me comprendra.

Bonne journée
Bonjour,

Je prends votre conversation en cours, je me permets d'intervenir car en te lisant j'ai pensé au pods cast "parcours" à destination des proches et des parents en parcours pma. Peut être celui ci pourra vous aider à mettre des mots sur vos différents ressentis.

En tous les cas, sans parcours pma, j'ai aussi ressenti cette colère et l'envie de crier sur les femmes enceintes. Je suis actuellement enceinte et parfois certaines me gênent encore.

Je te souhaite bon courage, de la patience, et surtout une belle suite positive ! En espérant que ce pod cast t'aide.

Laure
Laure, maman de Flavie, Février 2016.
De Angelo, né sans vie, mai 2020. MFIU, 25 sa. Le 22 Mai 2020. RSCIU Pré eclampsie sévère et précoce.
De Livio né en janvier 2022.
Répondre